La religion chez les Rheault


Sa religion et celle de ses descendants

Alexandre Raoul et tous ses descendants ont été élevés dans la religion chrétienne catholique romaine, ceci est manifeste par les actes de baptême, de mariage et de décès.

Dans les années 1930, après les écoles de rang, (primaire) il n'y avait pas de secondaire.

Plusieurs congrégations faisaient du recrutement, dont les Frères du Sacré Coeur à Arthabaska. Les enfants y étaient pensionnaires et lorsque les parents venaient les visiter, ils 'sortaient' également les cousins qui étaient aussi pensionnaires. On les formait pour devenir des frères. Un des fils de Joseph et de Louise, Raymond a été ainsi recruté et envoyé comme missionnaire chez les frères du Sacré-Coeur en Amérique du Sud avant de défroquer et d'occuper une haute position dans l'enseignement à Montréal.

Chacun des fils de Joseph ont passé une année durant leur adolescence en pension dans un séminaire d'Arthabaska à une vingtaine de milles de la maison familiale.

Un des fils de Jean-Louis et Thérèse, Yvan a adhéré à l'Église Baptiste Évangélique en 1977 et marié une missionnaire qui a oeuvré 6 ans avec Jeunesse en Mission au Québec, aux États-Unis, en Jamaïque, à Haïti et au Guatemala.

Témoignage de l'éveil spirituel d'Yvan Rheault

En 1976, j'ai recontré un de mes amis d'enfance que je n'avais pas revu depuis des années, son attitude joviale et relaxe m'avait surpris car il était plutôt sombre au temps où je l'avais connu.

Je le lui ai fait remarqué et il m'a répondu que c'était depuis qu'il lisait la Bible qu'il était heureux. Cela m'avait étonné car je ne pensais pas que la Bible était un livre qui pouvait encore avoir une portée actuelle, ce livre avait été écrit il y a si longtemps, si loin de chez nous, par des gens d'une culture et d'une éducation tellement différente de la mienne.

Néanmoins j'ai décidé d'y jeter un coup d'oeil, tout d'un coup qu'il y aurait quelque chose pour moi.

Je l'ai ouvert au hasard et je me suis mis à lire les proverbes de Salomon, j'ai été frappé de voir sa sagesse et la pertinence de ses propos ; il décrivait tellement bien le coeur de l'homme, mon propre coeur.

Ma curiosité piquée, j'ai lu ensuite un évangile et mon étonnement a encore grandi en voyant de quelle manière Jésus déjouait les questions pièges des pharisiens. Cela me sautait aux yeux que Jésus était du bon côté, que c'était lui le gentil, qu'il disait la vérité, alors que ses contradicteurs étaient malveillants, hypocrites, et ne cherchaient qu'à protéger leurs propres intérêts.

J'en suis venu à la conviction que Jésus disait la vérité, il le prouvait en actions aussi, ce que ses contradicteurs ne pouvaient faire; il aimait les gens, les guérissait, faisait toutes sortes de miracles qui prouvaient ses paroles.

Par la suite, j'ai pris connaissance des multiples prophéties qui annonçaient sa venue et cela a fini de me convaincre, alors que les hommes ne peuvent même pas prédire le temps qu'il va faire sans se tromper une fois sur deux, la Bible contient plusieurs dizaines de prophéties qui se sont accomplies à la lettre !

Des chrétiens de l'Église Baptiste Évangélique de St-Hyacinthe au Québec ont croisé ma route et ils m'ont expliqué comment faire pour être sauvé. J'ai alors réalisé que j'étais perdu à cause de mes péchés et que Jésus était venu mourir sur la croix pour me sauver en prenant sur lui la condamnation que je méritais pour mes péchés. Sur la croix il a pris aussi mes souffrances, Es.53:4-5 et m'apporte son réconfort.

Cette révélation m'a apporté une grande joie, non seulement Jésus s'était occupé avec compassion de ses contemporains mais il m'aimait moi aussi de la même manière! Jésus reste toujours le même et je peux compter sur lui, Hé.13:8. La Bible a cessé alors d'être un livre dépassé, elle est vraiment devenue à mes yeux ce qu'elle a toujours été; la Parole de Dieu, tout proche de mon coeur qui le met en lumière et m'indique comment plaire à Jésus.

Depuis 1977, je fréquente l'église évangélique, j'entretiens de bonnes relations avec tous ceux qui aiment Jésus, peu importe la dénomination.

Ma prière pour vous c'est que vous entriez en communion intime avec Jésus et que vous goûtiez au bonheur pour lequel nous avons tous été crées.

Jean-Louis, le père de Yvan est devenu croyant

C'est après avoir ramassé un oiseau blessé et éprouvé de la compassion pour lui que mon père a compris que ce sentiment qu'il éprouvait était à l'image de l'amour que Dieu avait à son égard, c'est ainsi après lui avait parlé de cet amour de Dieu pendant 7 longues années mon père a décidé de mettre sa foi en Jésus en 1985. Depuis ce temps, à tous les jours mon père et ma mère prennent un temps de prière, de partage, de chants et de lecture de la Parole de Dieu et assistent régulièrement à l'Église.

Des fois, je me demandais ce que ça me donnait de parler de Jésus à mon père, il avait tellement la tête dure, mais notre Seigneur qui l'avait tricoté dans le sein de sa mère savait comment si prendre avec lui et il s'est servi d'un faible oiseau à moitié mort pour lui donner le sermon de sa vie! Quelle grande leçon d'humilité aussi que Dieu m'a enseigné par là aussi, il choisit les choses faibles pour confondre les fortes, toute ma connaissance théologique, tous mes arguments d'apologétique, même tout mon amour pour lui, n'avaient réussi à le faire fléchir, un faible oiseau muet et blessé a réussi.

Anecdote à propos de Joseph le père de Jean-Louis

Joseph avait dû être hospitalisé pour une blessure et son voisin de lit était un pasteur évangélique de Farnham, celui-ci lui avait parlé de sa foi en Jésus et comme réponse Joseph lui avait dit qu'il faisait confiance à son curé en ce qui a trait à la foi.

Pour ceux qui s'intéressent à la foi chrétienne, je vous invite à cliquer sur le lien suivant où vous retrouverez un autre site que j'ai concocté :

Croixsens.net










Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner

Nous sommes lundi 22 mai 2017