Attente du réveil, d'après le Psaume 44
Pour le situer dans son contexte, le Psaume 44 fait partie d'un recueil de 8 psaumes composés par les fils de Koré; les psaumes 42 à 49. Est-ce que quelqu'un peut me dire qui étaient ces fils de Koré?

Dans 1Ch.9 il nous est dit qu'ils étaient des lévites, et qu'ils étaient chargés du service du temple. Pensez-vous qu'ils aimaient cela?

Les fils de Koré disent dans le Psaume 84, Que tes demeures sont aimables, Éternel des armées! 2 Mon âme soupire et languit après les parvis de l'Éternel, Mon coeur et ma chair poussent des cris vers le Dieu vivant. 3 Le passereau même trouve une maison, Et l'hirondelle un nid où elle dépose ses petits... Tes autels, Éternel des armées! Mon roi et mon Dieu! 4 Heureux ceux qui habitent ta maison! Ils peuvent te célébrer encore. 11 Mieux vaut un jour dans tes parvis que mille ailleurs!

Dans 1Ch.16:4 David avait confié à Asaph le soin d'invoquer, de louer et de célébrer l'Éternel, le Dieu d'Israel. Les fils de Koré, qui étaient des descendants d'Asaph 1Ch.26:1, faisaient donc partie de ceux dont le ministère était la musique. C'étaient des chanteurs professionnels reconnus pour le talent par le meilleur de tous les musiciens et compositeurs, David lui-même!

Au début du Psaume 49 ils disent: 1 Écoutez ceci, vous tous, peuples, Prêtez l'oreille, vous tous, habitants du monde, 2 Petits et grands, Riches et pauvres! 3 Ma bouche va faire entendre des paroles sages, Et mon coeur a des pensées pleines de sens. 4 Je prête l'oreille aux sentences qui me sont inspirées, J'ouvre mon chant au son de la harpe.

Ce qui faisaient qu'ils étaient si talentueux, c'est que c'était l'Esprit de Dieu qui les inspiraient directement, les paroles de leurs chants leur venaient à la pensée distinctement.

Lisons donc attentivement le Psaume 44, en commençant par les versets 2 à 4 2 O Dieu! nous avons entendu de nos oreilles, Nos pères nous ont raconté les oeuvres que tu as accomplies de leur temps, aux jours d'autrefois. 3 De ta main tu as chassé des nations pour les établir, Tu as frappé des peuples pour les étendre. 4 Car ce n'est point par leur épée qu'ils se sont emparés du pays, Ce n'est point leur bras qui les a sauvés; Mais c'est ta droite, c'est ton bras, c'est la lumière de ta face, Parce que tu les aimais.

Le Psaume 44 est une prière et comme c'est souvent le cas pour les prières bibliques, elle commence par rappeler comment Dieu a agi envers son peuple dans le passé.

Dans les versets 2 à 4 qu'on vient de lire, quel est le point principal que le psaume fait ressortir en rappelant ces souvenirs?

- v.4 Ce n'est pas par leurs propres forces que le peuple de Dieu a gagné ses batailles, c'est parce que Dieu a combattu à leurs côtés.

C'est un principe qu'on retrouve à travers toutes les Écritures et qu'on peut confirmer dans nos propres vies.

Toujours d'après les premiers versets du Ps.44, pourquoi Dieu est-il intervenu ainsi en faveur de son peuple?

- Parce qu'il les aimait, dans l'hébreu, le verbe «ratsa» qui est employé ici est traduit d'habitude par «accorder sa faveur». L'idée reste la même, car accorder sa faveur à quelqu'un c'est lui démontrer un marque d'amour.

Comme dans Pr.18:22 c'est une marque d'amour envers nous quand Dieu nous accorde de nous trouver une femme. J'avais vraiment été touché, quand Dieu avait mis Caroline sur mon chemin.

Pour en revenir au Ps.44, comment Dieu avait-il accordé sa faveur à son peuple, comment lui avait-il démontré son amour?

- v.3, 4 En combattant à ses côtés et en le délivrant de ses ennemis.

Lisons maintenant les v.5-9 5 O Dieu! tu es mon roi: Ordonne la délivrance de Jacob! 6 Avec toi nous renversons nos ennemis, Avec ton nom nous écrasons nos adversaires. 7 Car ce n'est pas en mon arc que je me confie, Ce n'est pas mon épée qui me sauvera; 8 Mais c'est toi qui nous délivres de nos ennemis, Et qui confonds ceux qui nous haïssent. 9 Nous nous glorifions en Dieu chaque jour, Et nous célébrerons à jamais ton nom. -Pause.

v.5 O Dieu! tu es mon roi: ce n'est pas que les fils de Koré ne reconnaissaient pas David comme leur roi, c'est plutôt qu'ils réalisaient que leur vrai roi, c'est Dieu et que David n'en était que son représentant terrestre. Le psaume suivant, le psaume 45 développe cette idée.

Quelle est l'application à faire ici?

Le vrai roi, c'est Dieu, le Seigneur est souverain, il est le roi des rois. C'est l'Éternel le bon berger. David n'était que le représentant de Dieu sur terre, par lequel Dieu exerçait sa royauté et son pastorat sur son peuple. Nos pasteurs sont pour nous l'image de Dieu, le bon berger, le souverain berger et s'ils reflètent l'image de Dieu le bon berger dans leurs vies, il n'en reste pas moins que, dans un sens absolu, c'est l'Éternel notre berger Ps.23 et que notre bien-être dépend avant tout de Dieu.

Les fils de Koré avaient reconnu cela, c'est pourquoi ils s'adressent à Dieu en disant: 5 O Dieu! tu es mon roi: Ordonne la délivrance de Jacob!

Ce n'est donc pas à David qu'ils demandent la délivrance, c'est à Dieu, le roi des rois, c'est lui seul qui peut apporter la délivrance. v.6-8 Les fils de Koré affirment de nouveau que ce n'est pas par la puissance humaine qu'ils viendront à bout de leurs ennemis, mais que la délivrance vient de Dieu seul!

Qu'est-ce que cela signifie pour nous aujourd'hui?

C'est Dieu seul qui peut apporter la délivrance, c'est lui qui accorde la repentance, c'est ce qu'on lit dans Ac.11:18 et dans 2Ti.2:25, par exemple. L'homme ne peut pas venir à la repentance par lui-même, c'est la bonté de Dieu qui le pousse à la repentance Ro.2:4

Quand les choses ne marchent pas à notre goût dans l'Église, au lieu de blâmer les pasteurs, ou les membres, le Ps 44 nous montre quelle est l'attitude à adopter; nous tourner vers Dieu dans la prière et lui faire part de ce que nous nous attendons de lui.

C'est lui qui dirige, c'est lui qui est au contrôle, c'est lui qui envoie le St-Esprit, c'est de lui que le Réveil va venir.

C'est la même chose pour la sanctification, on ne peut pas vaincre le péché et Satan notre ennemi spirituel par nous-mêmes, la délivrance vient de Dieu et comme les fils de Koré c'est en Dieu que nous nous en glorifions v.9.

Les fils de Koré avaient des attentes envers Dieu, ils reconnaissaient leur impuissance à se délivrer par eux-mêmes, mais des versets 10 à 17 il se passe quelque chose d'inattendu, de bouleversant, lisons-les:

10 Cependant tu nous repousses, tu nous couvres de honte, Tu ne sors plus avec nos armées; 11 Tu nous fais reculer devant l'ennemi, Et ceux qui nous haïssent enlèvent nos dépouilles. 12 Tu nous livres comme des brebis à dévorer, Tu nous disperses parmi les nations. 13 Tu vends ton peuple pour rien, Tu ne l'estimes pas à une grande valeur. 14 Tu fais de nous un objet d'opprobre pour nos voisins, De moquerie et de risée pour ceux qui nous entourent; 15 Tu fais de nous un objet de sarcasme parmi les nations, Et de hochements de tête parmi les peuples. 16 Ma honte est toujours devant moi, Et la confusion couvre mon visage, 17 A la voix de celui qui m'insulte et m'outrage, A la vue de l'ennemi et du vindicatif.

Qu'est-ce qui s'est passé?

Dieu a agi d'une manière imprévue, étonnante, confondante pour le peuple:

Dieu ne sortait plus avec leur armée, ils se faisaient planter à chaque fois, c'en était gênant, ils se faisaient ridiculiser par les autres nations qui leur disaient: Où est votre Dieu? cp. Ps.42

Dans la Bible de Scofield le psaume 44 est intitulé: «La prière des désespérés», je pense que le titre est un peu fort, je dirais plutôt «La prière des déboussolés».

Les fils de Koré étaient ébranlés, ils ne reconnaissent plus leur Dieu dans sa façon d'agir envers eux. On dirait que ce n'est plus comme avant.

Ils étaient confus, ils se demandaient si Dieu les aimaient vraiment encore. Oh!, ils savaient que si ils se comportaient mal Dieu les abandonneraient, mais voilà, ils avaient beau s'examiner eux-mêmes, ils ne voyaient pas en quoi ils avaient mérité ce traitement:

18 Tout cela nous arrive, sans que nous t'ayons oublié, Sans que nous ayons violé ton alliance: 19 Notre coeur ne s'est point détourné, Nos pas ne se sont point éloignés de ton sentier, 20 Pour que tu nous écrases dans la demeure des chacals, Et que tu nous couvres de l'ombre de la mort. 21 Si nous avions oublié le nom de notre Dieu, Et étendu nos mains vers un dieu étranger, 22 Dieu ne le saurait- il pas, Lui qui connaît les secrets du coeur? 23 Mais c'est à cause de toi qu'on nous égorge tous les jours, Qu'on nous regarde comme des brebis destinées à la boucherie.

Qu'est-ce que ce passage nous apprend sur l'état spirituel du peuple à ce moment?

- Ils n'avaient pas oublié Dieu - Ils n'avaient pas violé son alliance. - Leur coeur ne s'était pas détourné de lui pour aller vers les idoles et servir un dieu étranger.

Mais qu'est-ce qu'ils avaient fait pour que Dieu permette à leurs ennemis de les maltraiter comme cela? pour que Dieu arrête de combattre avec eux et de les protéger contre leurs ennemis?

Rien du tout!

Quand je regarde ce qui se passe dans ma propre famille, je pourrais me poser le même genre de questions; Me semble qu'on y goûte pas mal de ce temps-là Seigneur... on ne s'est pourtant pas détourné de toi, qu'est-ce qui passe?

La Bible nous dit bien: Au jour du malheur, réfléchis!

Les fils de Koré avaient beau réfléchir, ils ne comprenaient plus leur Dieu, ils étaient dans la confusion. Ne sachant pas comment interpréter cette attitude nouvelle de Dieu à leur égard, Ils s'écrient vers Dieu, v.23-26:

24 Réveille-toi! Pourquoi dors-tu, Seigneur? Réveille-toi! ne nous repousse pas à jamais! 25 Pourquoi caches-tu ta face? Pourquoi oublies-tu notre misère et notre oppression? 26 Car notre âme est abattue dans la poussière, Notre corps est attaché à la terre. 27 Lève-toi, pour nous secourir! Délivre-nous à cause de ta bonté!

Depuis le temps qu'on parle du réveil! Là c'est rendu que c'est Dieu qui faut qu'il se réveille! Du moins c'est ainsi que les fils de Koré le ressentaient. Eh! Dieu on se fait brasser sur tous les bords, au lieu de combattre avec nous, tu dors! Fais quelque chose, nous périssons!

Ça rappelle les disciples dans la barque barrouettés par la mer en furie pendant que Jésus dormait...

Est-ce que cela vous fait penser aussi à des circonstances que vous avez vécu ou que vous vivez et que cela semble que Dieu vous laisse vous débattre tout seul et que vous n'êtes pas capable de vous en sortir? Dans la lutte avec un péché, par exemple? ou bien dans une situation difficile dans la famille ou au travail?

24 Pourquoi dors-tu, Seigneur?
25 Pourquoi caches-tu ta face?
Pourquoi oublies-tu notre misère et notre oppression?

Faut être transparent avec Dieu et être capable de lui dire dans nos prières ce que nous avons vraiment au fond du coeur...

- Pourquoi Seigneur que j'arrive pas à me débarrasser de ce péché?

- T'es où Seigneur quand je me démène pour arranger les problèmes à la maison ou au travail?

- Comment ça fait ça Seigneur que je suis toujours malade?

- Comment ça se fait ça Seigneur, que le Réveil n'est pas encore arrivé?

-Il est où le problème?

Les fils de Koré nous montrent, dans les deux psaumes précédents, quelle attitude adopter quand on ne comprend pas ce qui nous arrive, ils n'ont pas peur d'exprimer le moton qu'ils ont sur le coeur. C'est la première étape dans le processus vers la guérison.

Psaume 42:9 Je dis à Dieu, mon rocher: Pourquoi m'oublies-tu? Pourquoi dois-je marcher dans la tristesse, Sous l'oppression de l'ennemi? 10 Mes os se brisent quand mes persécuteurs m'outragent, En me disant sans cesse: Où est ton Dieu?

Psaume 43:1 Rends-moi justice, ô Dieu, défends ma cause contre une nation infidèle! Délivre-moi des hommes de fraude et d'iniquité! 2 Toi, mon Dieu protecteur, pourquoi me repousses-tu? Pourquoi dois-je marcher dans la tristesse, Sous l'oppression de l'ennemi? 3 Envoie ta lumière et ta fidélité! Qu'elles me guident, Qu'elles me conduisent à ta montagne sainte et à tes demeures! 4 J'irai vers l'autel de Dieu, de Dieu, ma joie et mon allégresse, Et je te célébrerai sur la harpe, ô Dieu, mon Dieu! 5 Pourquoi t'abats-tu, mon âme, et gémis-tu au dedans de moi? Espère en Dieu, car je le louerai encore; Il est mon salut et mon Dieu.

Quelle est donc l'attitude à adopter quand on ne comprend pas ce qui se passe?

Au lieu de se laisser abattre et de tomber dans l'apitoyement, 5 Pourquoi t'abats-tu, mon âme, et gémis-tu au dedans de moi? on regarde à Dieu, on continue à implorer le Seigneur de venir à notre secours et on met notre espérance en lui. Espère en Dieu, car je le louerai encore; Il est mon salut et mon Dieu.

Au lieu de gémir et de se replier sur nous-mêmes quand ça va mal, le St-Esprit nous encourage à mettre notre espérance en Dieu, c'est lui notre salut, c'est lui qui viendra nous sauver de notre situation difficile.

Si tout le monde mettait cela en pratique, on mettrait tous les psychologues en faillite!

Paul nous l'explique très bien quand il cite le v.23 du psaume 44 dans Ro.8:36.

Tournez avec moi dans Ro.8:35-39 Qui nous séparera de l'amour de Christ? Sera-ce la tribulation, ou l'angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l'épée? (Romains 8:35) selon qu'il est écrit: C'est à cause de toi qu'on nous met à mort tout le jour, Qu'on nous regarde comme des brebis destinées à la boucherie. (Romains 8:36) Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés. (Romains 8:37) Car j'ai l'assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, ni les puissances, (Romains 8:38) ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur. (Romains 8:39)

Les fils de Koré se posaient des questions sur le traitement que Dieu leur faisait subir, ils n'en voyaient pas la raison mais ils continuaient à mettre leur espérance en Dieu et ils le suppliaient d'intervenir en leur faveur.

Mais Paul va plus loin, ils ne se posent même pas de questions, il nous dit qu'il n'y a rien qui ne peut nous séparer de l'amour de Dieu, de sa faveur, même quand Dieu agit envers nous de manière inexplicable.

Au milieu de toutes ses épreuves, au lieu de perdre confiance en Dieu et de s'apitoyer sur lui-même, Paul chantait les louanges de Dieu. par exemple, quand il avait été emprisonné à Philippes, dans Ac.16.

Mais si Dieu nous aime, pourquoi permet-il donc toutes ses épreuves; la tribulation, ou l'angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l'épée?

On trouve la réponse dans la façon que Dieu a traité son propre Fils unique, en qui il avait mis toute son affection.

C'est lui qui, dans les jours de sa chair, ayant présenté avec de grands cris et avec larmes des prières et des supplications à celui qui pouvait le sauver de la mort, et ayant été exaucé à cause de sa piété, (Hébreux 5:7) a appris, bien qu'il fût Fils, l'obéissance par les choses qu'il a souffertes, (Hébreux 5:8) et qui, après avoir été élevé à la perfection, est devenu pour tous ceux qui lui obéissent l'auteur d'un salut éternel, (Hébreux 5:9)

Dans son amour pour Jésus, il lui a permis de passer par toutes sortes de souffrances pour qu'il apprenne l'obéissance en toutes choses, pas seulement quand ça va bien, mais aussi quand ça va mal.

Si Jésus lui-même a passé par là, faut pas s'attendre à ce qu'on en soit exempté, si vraiment nous sommes des enfants de Dieu. Le disciple n'est pas plus grand que le maître. Paul avait compris cette vérité et il restait serein dans l'adversité.

Nous voyons donc ici le but ultime des persécutions et de toutes les difficultés par lesquelles nous devons passer, c'est pour que nous apprenions l'obéissance, l'obéissance de la foi Ro.1:5.

Ça fait longtemps qu'on prie pour le Réveil, on ne le voit pas encore, mais Dieu nous demande l'obéissance de la foi en attendant son temps à lui.

A cause de sa piété, Jésus a fini par être exaucé. Hé.5:7 De même, en son temps, Dieu se «réveillera» et il se lèvera pour venir nous secourir, et pour nous délivrer à cause de sa grande bonté! Ps.44:27

En attendant, espérons en Dieu et louons-le encore, car il est notre salut et notre Dieu! Ps.43:5

- Le Webmestre










Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner


Depuis le 31 décembre 2009, visites sur les pages de ce thème

Nous sommes vendredi 24 février 2017