- Réveil spirituel -

  Liste des articles   |   Nouveautés de la semaine   |   Recherche   |   Contactez Pasteur Yvan Rheault   
________________

Le réveil au temps de Charles Finney


Pour évangéliser efficacement, Charles Finney affirme qu'il faut recevoir la puissance d'en haut, être baptisés du Saint-Esprit, c'est vrai puisque Jésus l'affirme lui-même dans Actes 1:4-5 et les effets ont été probants.

Actes 2:37 Après avoir entendu ce discours, ils eurent le coeur vivement touché, et ils dirent à Pierre et aux autres apôtres: Hommes frères, que ferons-nous?
38 Pierre leur dit: Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés; et vous recevrez le don du Saint-Esprit.
39 Car la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera.
40 Et, par plusieurs autres paroles, il les conjurait et les exhortait, disant: Sauvez-vous de cette génération perverse.
41 Ceux qui acceptèrent sa parole furent baptisés; et, en ce jour-là, le nombre des disciples s'augmenta d'environ trois mille âmes.
42 Ils persévéraient dans l'enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain, et dans les prières.
43 La crainte s'emparait de chacun, et il se faisait beaucoup de prodiges et de miracles par les apôtres.

Finney se sert ensuite du passage de Luc 11:13-14 où Jésus disait à ses disciples avant la Pentecôte que s'ils demandaient le Saint-Esprit à Dieu que celui-ci, en bon père qu'il est, de leur accorder, ce qui s'est produit effectivement le jour de la Pentecôte. Finney nous donne son témoignage dans son livre «La puissance d'en haut».

Pour la seule gloire de Dieu je parlerai de mon expérience dans ce domaine. Je fus puissamment converti un 10 octobre au matin. Le soir du même jour, et le lendemain matin, je reçus d'extraordinaires baptêmes dans le Saint-Esprit, qui me semblèrent traverser mon corps et mon âme. Je me vis aussitôt revêtu d'une telle puissance d'en haut que quelques paroles adressées ici et là à quelques personnes furent le moyen de leur conversion immédiate. Mes paroles semblaient transpercer l'âme des hommes comme des fils barbelés. Elles tranchaient comme des épées. Elles brisaient le coeur comme un marteau. Des multitudes peuvent l'attester. Souvent, un simple mot, sans que je m'en souvienne, donnait une conviction de péché, et entraînait souvent presque qu'une conversion immédiate. Souvent j'ai senti que cette puissance, dans une grande mesure, m'avait quitté. J'allais faire une visite, et je voyais que je n'avais donné aucune conviction de salut. J'exhortais et je priais, mais sans plus de résultats. Je devais alors mettre un jour à part pour jeûner et prier en privé, craignant que cette puissance m'ait quitté, et cherchant avec angoisse quelle était la raison de cette apparente stérilité. Après m'avoir humilié et crié à Dieu pour qu'il m'accorde son aide, cette puissance m'était rendue dans toute sa fraîcheur. Telle a été mon expérience personnelle.

Finney emploie le terme «baptême de l'Esprit» comme synonyme de «plénitude de l'Esprit». Nous pouvons et avons besoin de prier pour recevoir la plénitude de l'Esprit, même après que nous avons été baptisés du Saint-Esprit et avons aprlé en langue. Les apôtres avec les 120 avaient été remplis du Saint-Esprit à la Pentecôte mais cette plénitude s'en était allée pour certains. Après avoir été emprisonnés et menacés, Pierre et Jean racontèrent aux chrétiens leurs péripéties et tous se mirent en prière. Suite à leur prière, il y eut un tremblement de terre et ils furent tous à nouveau remplis du Saint-Esprit et purent annoncer l'évangile avec assurance malgré l'opposition et convaincre les gens de se tourner vers Dieu en plaçant leur foi en Jésus, cf. les apôtres dans Actes 4:19-31. Car le ministère premier du Saint-Esprit est de convaincre le monde de péché, de justice et de jugement, cf. Jean 16:8-11 alors ceux qui sont remplis du Saint-Esprit auront, dans les mots de Finney, «la puissance d'implanter des convictions de salut dans les pensées des hommes». Remplis du Saint-Esprit les chrétiens sont en mesure d'accomplir la tâche que Jésus leur a confiée d'aller faire de toutes les nations des disciples.

Finney offre d'excellentes raisons pour lesquelles les chrétiens ne sont pas remplis de l'Esprit malgré leurs prières et ne portent pas de fruits dans l'évangélisation:

1. Nous ne voulons pas, tout compte fait, obtenir ce que nous désirons et demandons.
2. Dieu nous a formellement prévenus que si nous conservions l'iniquité dans notre coeur, il ne nous entendra pas. Mais celui qui prie est trop souvent indulgent envers lui-même. C'est de l'iniquité et Dieu ne l'entendra pas.
3. Nous manquons d'amour
4. Nous critiquons
5. Nous nous confions en nous-mêmes
6. Nous résistons à la conviction de péché
7. Nous refusons de confesser nos péchés à tous ceux qui sont concernés
8. Nous refusons de restituer ce que nous devons à ceux que nous avons lésés
9. Nous avons des préjugés et nous soupçonnons le mal
10. Nous avons du ressentiment
11. Nous avons un esprit de vengeance
12. Nous avons des ambitions mondaines
13. Nous nous sommes engagés à faire quelque chose et par malhonnêteté, nous négligeons de le faire et refusons toute lumière supplémentaire
14. Nous ne pensons qu'à notre dénomination
15. Nous ne pensons qu'à notre assemblée
16. Nous résistons aux enseignements du Saint-Esprit
17. Nous attristons le Saint-Esprit par nos disputes
18. Nous éteignons le Saint-esprit par notre entêtement à justifier le mal
19. Nous lui résistons en faisant preuve d'indulgence envers notre mauvais caractère
20. Nous attristons le Saint-Esprit parce que nous ne veillons pas assez
21. Nous ne sommes pas honnêtes dans les affaires
22. Nous sommes indolents et impatients quand nous nous attendons au Seigneur
23. Nous faisons preuves d'égoïsme sous diverses formes.
24. Nous sommes négligents dans nos affaires, dans l'étude de la Parole et la prière
25. Nous nous laissons trop absorber par nos études ou nos affaires, au détriment de la prière
26. Nous ne sommes pas totalement consacrés
27. En dernier lieu, ce qui est le plus grave, nous résistons au Saint-Esprit par notre incrédulité. Nous prions pour recevoir ce revêtement de puissance, sans nous attendre à le recevoir.

Finney m'édifie beaucoup, il n'est pas sans rappeler l'apôtre Paul, c'est un grand homme de Dieu, comme Paul il était souvent faible physiquement et malade et la puissance de Christ agissait puissamment en lui.







Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









email Croixsens Net sur

Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner

 
   
 



Nous sommes lundi 30 novembre 2020



NOUVEAUTÉS de la semaine
  1. Pourquoi la défaite dans la vie chrétienne alors que Dieu nous a promis du succès ?

  2. Peut-on croire et être incrédule en même temps ?

  3. Quelles sont les facettes du fruit de l'Esprit qui découle toutes de l'amour de Dieu dans notre coeur ?

  4. Comment comprendre la part que nous avons dans la prière de guérison pour les malades ?

  5. En quoi consiste des salutations de paix ?

  6. Comment discerner des pensées humaines díaboliquement égocentriques

  7. Prière de repentance pour recevoir et expérimenter le pardon total d'un péché

  8. Néhémie, le réformateur avec un grand coeur

  9. Quelles sont les conditions pour prendre dignement la Cène ?

  10. Quelle est donc la volonté de Dieu pour ma vie ?

  11. Dieu est-il l'auteur du mal dans nos vies ?

  12. Quels sont ces trois cieux dont Paul parle ?

  13. Quand on lit que Dieu va juger des gens,
    est-ce à dire nécessairement qu'il va les condamner à aller en enfer ?

  14. Que faire si on est attiré par une fille qui n'est pas chrétienne ?

  15. Que signifie PARDONNER les péchés ?

VIDÉO du mois - message apporté lors de la nuit de prière

Faire un don
Devenez partenaire
de Croixsens.net
Cliquez ci-dessous
pour faire un don
avec PAYPAL

ou cliquez ici
pour faire un chèque.