Le lieu secret


Ce n'est pas évident de parler d'un lieu secret parce que c'est un lieu secret! Comment faire, quoi dire... C'est alors qu'une parole de Jésus dans Luc 12:2 m'est venue à la pensée :

Lu 12:2 Il n’y a rien de caché qui ne doive être découvert, ni de secret qui ne doive être connu.

Dans ce passage, Jésus nous confirme que le lieu secret est dû pour être découvert et connu. Le Saint-Esprit nous révèle des mystères. Nous allons faire ensemble une incursion dans ce mystérieux lieu secret.

Le passage clé qui parle du lieu secret se trouve dans Mt.6:6.

Mt 6:6 Mais quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.

Nous avons ce privilège parce que la Parole de Dieu nous révèle ici et là des aperçus de ce qui se passe dans ce mystérieux lieu secret. Tout d'abord, dans Mt.6:6, Jésus nous indique QUI se trouve dans ce lieu caché, ce lieu secret. C'est notre Abba, Père, qui se tient caché dans le lieu secret. Nous ne le voyons pas parce qu'il est bien caché dans le lieu secret, mais Lui nous voit et Il nous écoute. Si Dieu se cache c'est pour notre protection, nous ne pourrions pas supporter le poids de sa gloire et vivre.

Ex 33:20 L’Eternel dit: Tu ne pourras pas voir ma face, car l’homme ne peut me voir et vivre.

Mais en regardant Jésus, nous avons une bonne idée à quoi Dieu ressemble, car celui qui a vu Jésus a vu le Père (Jn.14:8-9). Revenons maintenant dans Mt.6:6,

Mt 6:6 quand tu pries... ton Père, qui voit dans le secret te le rendra.

Après avoir fait ma méditation sur ce passage, ma femme m'a fait écouter un message édifiant d'un prédicateur qui a une puissante onction, il parlait de se trouver un lieu secret pour prier. Il disait que notre chambre était le lieu secret mais ce n'est pas ce que Jésus dit, Jésus dit que c'est le Père qui est dans le lieu secret, ce n'est pas nous. Notre chambre n'est pas un lieu secret; notre famille au moins devrait savoir où se trouve notre chambre, enfin je l'espère ! Dieu est vraiment fort, Il est capable de trouver toute sorte de moyen pour attirer notre attention. Il peut même se servir d'une exégèse déficiente pour nous amener où Il veut nous révéler une perle dans sa Parole. J'ai réalisé pourquoi le Saint-Esprit avait inspiré ma femme d'attirer mon attention sur le lieu secret.

J'avais toujours compris ce passage de Mt.6:6 comme si c'était écrit « ton Père, qui voit dans le secret, t'exaucera». Ce qui n'est pas faux doctrinalement, bien entendu, mais ce n'est pas exact, ce n'est pas que Jésus a dit.

Cette semaine, le Saint-Esprit m'a éclairé pour la première fois sur le dernier mot de ce verset, le verbe "rendra". Jésus dit quelque chose de tout à fait extraordinaire, qui peut même nous surprendre: Il dit que « quand on prie, le Père nous le ... rendra ». Dieu doit nous rendre quelque chose quand on prie !? Méditez là-dessus quelques secondes. Si ce n'était pas Jésus qui l'avait dit, je ne le croirais pas ! Dieu nous avait-il emprunté quelque chose pour devoir nous le rendre ? Et si la réponse était oui …?

Pr 19:17 Celui qui a pitié du pauvre prête à l’Eternel, qui lui rendra selon son oeuvre.

« Prêter » c'est le verbe hébreu « lavah » qui signifie aussi s'attacher. Voici un exemple parmi beaucoup d'autres.

Za 2:11 Beaucoup de nations s’attacheront (lavah) à l’Eternel en ce jour-là, et deviendront mon peuple

Quand nous faisons du bien aux pauvres, nous prêtons à Dieu, nous nous attachons à Dieu. Donc si nous prêtons à Dieu c'est que Dieu emprunte à nous ! Cela crée un lien, un attachement entre nous et Dieu, c'est pourquoi, en hébreu, c'est le même mot pour prêter et attacher. Nous pouvons donc nous attendre à ce que Dieu respecte cet attachement de notre part pour Lui et nous rembourse! Nous allons voir maintenant que quand nous plaçons notre foi en Dieu, c'est comme si nous prêtions à Dieu quelque chose d'un grand prix. Dieu est alors très honoré, Dieu trouve cela très attachant. Il reçoit alors quelque chose de précieux que nous possédons et Il s'engage à nous payer en retour en nous accordant ce que nous lui avons demandé par la foi. On peut aussi le formuler ainsi : Dieu a la chose que nous lui avons demandé, Il a ce que nous avons pris possession par la prière de la foi alors Il va nous la rendre. C'est bien cette vérité que Jésus nous révèle dans Mt.6:6 quand Il dit que Dieu nous le rendra.

Le verbe grec (apodidomi), traduit par « rendre » en français est traduit aussi par « payer», « acquitter» et « remettre », « faire quitte ». Matthieu le péager qui s'y connaissait en matière de paiement, l'emploie 20 fois dans son évangile, il en savait donc très bien le sens. Je vous en donne juste quelques exemples pour ne pas prendre trop de temps :

Mt 18:30 Mais l’autre ne voulut pas, et il alla le jeter en prison, jusqu’à ce qu’il eût payé (apodidomi) ce qu’il devait.

Mt 16:27 Car le Fils de l’homme doit venir dans la gloire de son Père, avec ses anges; et alors il rendra (apodidomi) à chacun selon ses oeuvres.

On pourrait donc aussi traduire Mt.6:6

Mais quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le remettra, te le payera et vous serez quittes.

Il y a aussi un autre verset bien important qui vient appuyer cette compréhension. Lisons attentivement 1Jean 5:15 :

1Jn 5:15 Et si nous savons qu’il nous écoute, quelque chose que nous demandions, nous savons que nous possédons la chose que nous lui avons demandée.

Retenez bien « nous possédons la chose que nous lui avons demandée », elle est à nous, elle nous appartient.

En tenant compte de Mt.6:6 et 1Jn.5:15 qui dit explicitement que « nous possédons la chose que nous lui avons demandée », nous pouvons comprendre que quand on prie en demandant quelque chose à Dieu, c'est pour lui demander de nous remettre quelque chose que nous possédons, l'ayant acquis au prix de notre foi. Dans un sens c'est comme si Dieu était tenu de nous payer le prix de notre foi. Dans 2Pi.1:1 on parle du prix de notre foi et on lit aussi dans 1Pi.1:7 que notre foi est plus précieuse que l'or, c'est dire alors le prix que Dieu est prêt à payer!

Ayant cela en pensée, Hébreux 11:6 que nous connaissons bien prend une nouvelle couleur!

Hé.11:6 Or sans la foi il est impossible de lui être agréable; car il faut que celui qui s’approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu’il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent.

Le rémunérateur est celui qui paie les salaires. On sait tous que le salaire du péché c'est la mort (Ro.6:23), alors le salaire a tendance à avoir une connotation négative dans nos têtes, mais il y a aussi d'autres sortes de salaire que Dieu paie.

Jé.51:56 Car l’Eternel est un Dieu qui rend à chacun selon ses oeuvres, qui paie à chacun son salaire.

2Ch 15:7 Vous donc, fortifiez-vous, et ne laissez pas vos mains s'affaiblir, car il y aura un salaire pour vos oeuvres.

Pr.11:8 Mais celui qui sème la justice a un salaire véritable.

La révélation que Jésus nous donne dans Mt.6:6 c'est que prier c'est travailler et celui qui travaille mérite un salaire, l'ouvrier mérite son salaire. Il y a donc aussi le salaire de la prière de foi! Aimer c'est travailler aussi, Paul parle de l'oeuvre de notre foi et du travail de notre amour (1Th.1:3). Le travail pour le Seigneur n'est pas vain, loin de là; c'est le travail le plus payant qui soit. Tu peux faire un travail qui va te rapporter des millions de dollars mais tu ne pourras pas emporter un dollar avec toi, par contre, quand tu pries, tu es en train de travailler pour un salaire que Dieu va te remettre lui-même et qui va durer éternellement!!! Quand on travaille pour le Seigneur, ce n'est jamais du bénévolat, on ne travaille jamais gratuitement, nous avons le meilleur des patrons, le plus généreux de tous, nommez-moi un seul patron terrestre qui paie ses employés au centuple! Quand bien même, il en aurait les moyens, jamais il n'aurait assez d'amour pour faire cela. Dieu en a les moyens et Dieu est amour, alors ne vous inquiétez pas pour votre paie...!

1Co.15:58 Ainsi, mes frères bien-aimés, soyez fermes, inébranlables, travaillant de mieux en mieux à l’oeuvre du Seigneur, sachant que votre travail ne sera pas vain dans le Seigneur.

Et comment Dieu fait-il pour nous « payer » le salaire de notre prière faite avec foi ? Il va puiser dans l'héritage que Jésus partage gracieusement avec nous. Dans le lieu secret, c'est là où se trouve entreposé notre héritage spirituel que nous avons le privilège de réclamer par la foi dans nos prières. Dieu le garde en réserve pour nous et attend qu'on vienne le réclamer pour qu'Il nous le rendre. Dieu nous a bénis de toute bénédiction spirituelle dans les lieux célestes en Christ (Ep.1:3) et c'est par la prière de la foi que nous venons les réclamer.

Si nous ne demandons rien à Dieu, Il n'est pas tenu de rien nous rendre.

Si dans le monde, nous pouvons faire des rencontres inutiles, ce n'est jamais le cas pour le juste qui s'approche devant Dieu. Nous n'allons jamais pour rien devant Dieu, ce n'est jamais une perte de temps. C'est très précieux aux yeux de Dieu ce que nous demandons dans nos prières.

Hé.6:10 Car Dieu n’est pas injuste, pour oublier votre travail et l’amour que vous avez montré pour son nom, ayant rendu et rendant encore des services aux saints.

Dieu est fidèle et Il paie toujours ses comptes ! Toute intercession devant Dieu est payante. Dieu nous rendra, on ne sait pas quand ni comment, mais Il est fidèle, Il va payer !

Job 41:11 De qui suis-je le débiteur? Je le paierai. Sous le ciel tout m’appartient.

De qui Dieu est-il le débiteur? Nous savons maintenant la réponse. Dieu est le débiteur de tous ceux qui le prient avec foi, de tous ceux qui aident les pauvres, comme le faisait Job, et Il a déclaré à Job qu'Il va payer, Quand on lit la fin du livre de Job, on remarque que Dieu paie très bien! Dieu ne change pas avec le temps, c'est pourquoi Jésus a enseigné que Dieu va nous le rendre car Dieu n'est pas un mauvais débiteur !

Quoi que ce soit que nous puissions demander avec foi, Dieu va nous le rendre. Nous pouvons croire que nous avons reçu ce que Dieu a promis de nous rendre.

Marc 11:24 C’est pourquoi, je vous dis: Quand vous priez pour demander quelque chose, croyez que vous l’avez reçu et cela vous sera donné.

Si "l’homme bon tire de bonnes choses du bon trésor de son coeur" (Luc 6:45), combien plus le Dieu bon tire des bonnes choses de son bon trésor pour les donner à ses enfants qui les lui demandent (Mt.7:11) !

Ce ne sera pas nécessairement ce que vous aurez anticipé, mais si vous demeurez dans la foi, vous allez recevoir ce que Dieu a déterminé de meilleur pour vous, en rapport à ce que vous avez vraiment besoin pour le glorifier.

Ge 30:18 Léa dit: Dieu m’a donné mon salaire

Alors, disons aussi : Dieu va me donner mon salaire !

Le lieu secret c''est là aussi où se prépare et s'engage la guerre spirituelle. C'est notre Pentagone spirituel ! C'est là que nous entrons quand nous fixons nos regards sur le Seigneur pour combattre en intercédant. Le film War Room nous en donne une illustration puissante et touchante.

Le combat spirituel n'est pas un combat individuel, nous ne nous battons jamais seuls, c'est une armée contre une autre armée. Par nos prières, nous engageons l'armée des anges de Dieu à combattre victorieusement contre l'armée démoniaque pour faire la différence dans nos vies et dans celles des gens pour qui on intercède.

C'est maintenant le temps de prier et notre Père va aller puiser dans notre héritage spirituel pour nous rendre ce qui nous appartient et nous faire marcher dans la victoire.

- Le webmestre





Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes mardi 24 Octobre 2017