Ne crains point, ta prière a été exaucée


La Bible est la Parole de Dieu, je suis ce qu'elle dit que je suis, je possède ce qu'elle dit que je possède, je peux faire ce qu'elle dit que je peux faire. Alors que la Parole de Dieu va être prêchée, mon coeur est ouvert, mon esprit est ouvert pour recevoir la révélation de la Parole de Dieu et alors je ne serai plus jamais le même. Amen.

LA CONSOLATION DE L'ÉTERNEL


Lorsque le Seigneur nous visite, il ne nous visite pas juste pour son plaisir mais il nous visite pour un but particulier et je crois fermement qu'après la visitation vient la consolation. Le Seigneur va consoler quelqu'un aujourd'hui.

Ta prière a été exaucée, elle est exaucée maintenant, elle ne sera pas exaucée demain mais elle a déjà été exaucée !

Le verbe consoler signifie « soulager la peine de quelqu'un, réconforter, apaiser, mettre fin à un sentiment douloureux, cesser de souffrir. Lorsque vous êtes consolés, vous cessez de souffrir. Dans le nom de Jésus, après avoir écouté la Parole de Dieu, tu vas cesser de souffrir ! Merci Seigneur !

Esaïe 66:13 Comme un homme que sa mère console, ainsi je vous consolerai ; vous serez consolés dans Jérusalem. 14 Vous le verrez, et votre cœur sera dans la joie, Et vos os reprendront de la vigueur comme l’herbe ; L’Eternel manifestera sa puissance envers ses serviteurs, Mais il fera sentir sa colère à ses ennemis.

L'Ancien Testament révèle le Père, le Nouveau Testament révèle le Fils et les épîtres révèlent le Saint-Esprit. Dans l'Ancien Testament nous voyons que le Père console Israël. Dans le Nouveau Testament, nous voyons que lorsque le Fils est né, la Bible appelle Jésus « la consolation d'Israël»

Luc 2:25 Et voici, il y avait à Jérusalem un homme appelé Siméon. Cet homme était juste et pieux, il attendait la consolation d’Israël, et l’Esprit-Saint était sur lui.

Lorsque vous lisez Jean, au moment où Jésus allait partir, il a appelé le Saint-Esprit « le consolateur ».

Jean 16:7 Cependant je vous dis la vérité: il vous est avantageux que je m’en aille, car si je ne m’en vais pas, le consolateur ne viendra pas vers vous ; mais, si je m’en vais, je vous l’enverrai.

Donc le Père console, le Fils est la consolation et le Saint-Esprit est le consolateur, alleluia ! Donc, ce que je voudrais montrer par là c'est que si le Fils est appelé la consolation, c'est que la consolation est une personne. Pour être vraiment consolé, il faut avoir cette personne dans ta vie. Cette personne s'appelle Jésus. Et lorsque Jésus allait partir, lui-même a dit, « je vous enverrai le Consolateur ». Mais il n'a pas dit seulement « le consolateur», lorsque vous lisez Jean 14, il a dit : « Le Père vous enverra un AUTRE consolateur » en parlant du Saint-Esprit.

Jean 14:16 Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur, afin qu’il demeure éternellement avec vous

Si Jésus dit : « Le Père vous enverra un AUTRE consolateur », il utilise le mot « autre » par rapport à quelqu'un qui est déjà là, ça veut dire que lui-même se considère comme le consolateur, il dit : et en partant, il dit : « Mon Père vous enverra un AUTRE consolateur ». Lorsque nous étudions la signification du mot « autre » en grec, le mot « autre » traduit le grec « allos » qui signifie « un autre qui est du même genre ». Le Pasteur Francis part en voyage pour un certain temps et vous dit que le Père vous enverra un autre pasteur. À quoi est-ce que vous vous attendrez ? À un animal ? Non ! Puisque celui qui s'en va n'est pas un animal. À une chose ? Non ! Puisque celui qui s'en va n'est pas une chose. Si celui qui s'en va est une personne et qu'il dit que le Père vous enverra un AUTRE pasteur, cela veut dire que le pasteur sera du même genre que celui qui s'en va. Donc, si le pasteur est une personne, l'autre pasteur qui le remplace sera aussi une personne. Si celui qui s'en va est Dieu, l'autre aussi qui viendra sera Dieu. Donc, l'autre qui viendra sera du même genre et aura les mêmes qualités que celui qui s'en va. Donc quand Jésus disait : « Le Père vous enverra un AUTRE consolateur » il était en train de dire, le Père vous enverra un autre Jésus-Christ parce que le Saint-Esprit, c'est l'autre Jésus-Christ qui n'est pas différent de Jésus. Tout ce que Jésus faisait sur la terre, le Saint-Esprit est venu pour le faire, à la seule différence que quand Jésus était physiquement sur la terre, il ne pouvait pas être partout en même temps mais avec le Saint-Esprit, il est partout en même temps. C'est pourquoi nous disons, comme le Père vous enverra un AUTRE moi-même : « moi-même je suis la consolation d'Israël, moi-même je suis le consolateur et le Père vous enverra un autre consolateur qui n'est pas différent de moi. C'est pourquoi nous disons que le Saint-Esprit n'est pas une force, le Saint-Esprit n'est pas une puissance, le Saint-Esprit est une personne. On pouvait voir Jésus physiquement, mais vous ne pouvez pas voir le Saint-Esprit physiquement et pourtant le Saint-Esprit est une personne qui est avec nous parce que le mot consolateur en grec est traduit parakletos signifiant : « avocat, intercesseur, celui qui est appelé près de toi ».

Je suis venu dire à quelqu'un que tu n'es pas seul, parce qu'il y a quelqu'un qui est près de toi et qui s'appelle le Saint-Esprit. Donc si le Saint-Esprit est une personne, le Saint-Esprit parle. Quand vous lisez les Actes, le Saint-Esprit parle, il donne des directions, il donne des conseils et il donne des visions. Donc, nous devons développer notre relation avec cette personne qui s'appelle le Saint-Esprit. Parce que si Jésus l'a appelé « le consolateur » c'est que personne ne peut mieux te consoler à part le Saint-Esprit. Si le Saint-Esprit est en toi et que tu as une bonne relation avec le Saint-Esprit – je ne dis pas une bonne relation avec les hommes – je dis une bonne relation avec le Saint-Esprit, quelque soit la situation que tu vas traverser, le Saint-Esprit va te consoler ! Et nous avons vu que consoler signifie cesser de souffrir. Une bonne relation avec le Saint-Esprit va t'amener à cesser de souffrir. Ce problème qui est un problème pour toi, le Saint-Esprit va t'aider à le résoudre. Cette montagne qui est trop grande pour toi..., vous savez que le Saint-Esprit est là pour faire les choses que les hommes ne peuvent pas faire !

Quand l'ange Gabriel a parlé à Marie, il a dit à Marie : « tu vas tomber enceinte et tu vas mettre au monde un sauveur. Marie était vierge, elle n'était pas encore mariée parce qu'elle était seulement fiancée. Elle a demandé à l'ange comment une femme peut tomber enceinte sans avoir de relation avec un homme ? Est-ce que quelqu'un a déjà vu une femme concevoir sans avoir de relation avec quelqu'un ? Alors elle a demandé à l'ange comment cela se fera-t-il ? L'ange lui a répondu :

Luc 1:35 le Saint-Esprit viendra sur toi et la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre.

Donc, quand vous êtes devant une situation et que vous ne savez pas comment résoudre cette situation et que le problème est trop grand pour vous, je suis venu vous annoncer une réponse. La réponse de votre problème s'appelle le Saint-Esprit ! C'est pour cela que Jésus l'a appelé le Consolateur, parce que son rôle est de mettre en nous la joie permanente malgré les difficultés que nous traversons ; il y a une personne qui s'appelle le Saint-Esprit et qui est à côté de toi. Si tu lis la Parole, tu vas entendre sa voix au travers de la Parole parce que l'Esprit marche avec la Parole et la Parole marche avec l'Esprit. Nous lisons que la Parole est l'épée de l'Esprit, donc là où vous voyez la Parole, vous verrez l'Esprit et là où vous verrez l'Esprit, vous verrez la Parole et les deux ne se contredisent jamais.

Ephésiens 6:17 l’épée de l’Esprit, qui est la parole de Dieu.

Quand nous lisons le livres des Actes au chapitre 1, au moment où il allait partir, il a dit à ses disciples « ne quittez pas Jérusalem, attendez que le Saint-Esprit vienne ». Nous lisons dans Actes 1:4

Comme il se trouvait avec eux, il leur recommanda de ne pas s’éloigner de Jérusalem, mais d’attendre ce que le Père avait promis, ce que je vous ai annoncé, leur dit-il 

Certaines traductions anglaises disent « la promesse » au lieu de «ce que le Père avait promis». Ce que le Père avait promis, c'est le Saint-Esprit. Donc, le Saint-Esprit est aussi appelé la promesse. Le mot promesse en grec est « epaggelia », un terme qui signifie l'assurance, la divine assurance que quelque chose de bien va arriver. Cela veut dire que si tu as le Saint-Esprit, tu as la divine assurance que quelque chose de bien va t'arriver. Je suis venu annoncer aujourd'hui à quelqu'un que quelque chose de bien va t'arriver ! Tu n'as jamais encore vu cette chose, mais ça va t'arriver parce que ce qui est impossible aux hommes est possible au Saint-Esprit. Ah, merci Seigneur !

Je vais vous parler d'un couple en particulier. Ce couple a été d'abord visité, puis consolé. Je vous invite dans Luc 1:5

Luc 1:5 Du temps d’Hérode, roi de Judée, il y avait un sacrificateur, nommé Zacharie, de la classe d’Abia ; sa femme était d’entre les filles d’Aaron, et s’appelait Elisabeth.
6 Tous deux étaient justes devant Dieu, observant d’une manière irréprochable tous les commandements et toutes les ordonnances du Seigneur.
7 Ils n’avaient point d’enfants, parce qu’Elisabeth était stérile ; et ils étaient l’un et l’autre avancés en âge.
8 Or, pendant qu’il s’acquittait de ses fonctions devant Dieu, selon le tour de sa classe,
9 il fut appelé par le sort, d’après la règle du sacerdoce, à entrer dans le temple du Seigneur pour offrir le parfum.
10 Toute la multitude du peuple était dehors en prière, à l’heure du parfum.
11 Alors un ange du Seigneur apparut à Zacharie, et se tint debout à droite de l’autel des parfums.
12 Zacharie fut troublé en le voyant, et la frayeur s’empara de lui.
13 Mais l’ange lui dit : Ne crains point, Zacharie ; car ta prière a été exaucée.

Ah que j'aime ce verset : « car ta prière a été exaucée. » !

Ta femme Elisabeth t’enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jean.
14 Il sera pour toi un sujet de joie et d’allégresse, et plusieurs se réjouiront de sa naissance.
15 Car il sera grand devant le Seigneur. Il ne boira ni vin, ni liqueur enivrante, et il sera rempli de l’Esprit-Saint dès le sein de sa mère ;
16 il ramènera plusieurs des fils d’Israël au Seigneur, leur Dieu ;
17 il marchera devant Dieu avec l’esprit et la puissance d’Elie, pour ramener les cœurs des pères vers les enfants, et les rebelles à la sagesse des justes, afin de préparer au Seigneur un peuple bien disposé.
18 Zacharie dit à l’ange : A quoi reconnaîtrai-je cela ? Car je suis vieux, et ma femme est avancée en âge.
19 L’ange lui répondit : Je suis Gabriel, je me tiens devant Dieu ; j’ai été envoyé pour te parler, et pour t’annoncer cette bonne nouvelle.
20 Et voici, tu seras muet, et tu ne pourras parler jusqu’au jour où ces choses arriveront, parce que tu n’as pas cru à mes paroles, qui s’accompliront en leur temps.

J'aime bien l'histoire de Zacharie et d'Élisabeth, parce que leur histoire est une histoire d'inspiration et de référence pour nous, pour savoir que le Dieu qui promet est aussi le Dieu qui accomplit. Lorsque Dieu fait une promesse, il finit toujours par accomplir cette promesse. Ce que j'aime bien, c'est que le nom de Zacharie signifie : « celui dont l'Éternel se souvient » . C'est fort ça ! Élisabeth signifie : « celle à qui l'Éternel a fait une promesse ». Mais c'est extraordinaire car celui dont l'Éternel se souvient a épousé celle à qui l'Éternel a fait une promesse. Mais ce n'est possible que si tu t'appelles « celui dont l'Éternel se souvient » et que ta femme s'appelle « celle à qui l'Éternel a fait une promesse », que tu connaisses la stérilité ! Parce que si tu as un problème, l'Éternel doit se souvenir de toi à cause de la promesse qu'il a faite. Mais malgré la signification de leur nom, Zacharie a vécu comme celui que l'Éternel a oublié. - Aaaah, je m'excite déjà car je sens dans mon coeur que je parle à quelqu'un qui dit dans son coeur : « l'Éternel m'a oublié » ! - Et Élisabeth a vécu comme celle qui n'a jamais eu de promesse. L'Éternel va les visiter, l'Éternel va les consoler. Je vais reprendre ce texte, nous allons aller pas à pas.

Luc 1:5 Du temps d’Hérode, roi de Judée, il y avait un sacrificateur, nommé Zacharie, de la classe d’Abia ; sa femme était d’entre les filles d’Aaron, et s’appelait Elisabeth.
6 Tous deux étaient justes devant Dieu, observant d’une manière irréprochable tous les commandements et toutes les ordonnances du Seigneur.
7 Ils n’avaient point d’enfants,

Première barrière : parce qu'Élisabeth était stérile
Deuxième barrière : ils étaient l’un et l’autre avancés en âge.

8 Or, pendant qu’il s’acquittait de ses fonctions devant Dieu, selon le tour de sa classe,

Troisième barrière : à cette époque, il y avait plusieurs classes de sacrificateurs, il fallait que le tour de ta classe arrive pour que tu puisses avoir accès au temple – je ne sais combien de semaines, de mois ou d'années ça prend pour que le tour de ta classe arrive mais tu dois attendre que le tour de ta classe arrive.

9 il fut appelé par le sort,

Quatrième barrière : ce n'est pas parce que le tour de ta classe est arrivé que c'est forcément ton tour à toi ! Le tour de ta classe peut arriver et on peut choisir quelqu'un d'autre dans ta classe pour entrer dans le temps.

Donc il y avait quatre barrières avant que Zacharie rencontre l'ange.
  1. 1° Élisabeth était stérile
  2. 2° ils étaient l’un et l’autre avancés en âge
  3. 3° il fallait que ce soit le tour de sa classe
  4. 4° il fallait que dans le tour de sa classe, il soit celui qui soit choisi dans sa classe.
Ah Seigneur ! Vous savez parfois, quand vous pensez à toutes les barrières que bous devez franchir avant de réaliser votre rêve, vous-mêmes, vous vous dites que ce n'est plus la peine de rêver. Vous pensez à toutes les barrières que vous devez franchir et vous allez vous dire : « Non ! Ça ne peut pas arriver à moi».

Je suis venu annoncer à quelqu'un que quand on marche avec Dieu, il y a des temps où les choses ne marchent pas mais il y a une saison spéciale où les choses arrivent ! Je prophétise cette saison dans ta vie. Lorsque cette saison arrive, tout ce qui ne marchait pas, d'un seul coup, tout marche en même temps. Je n'ai pas dit « il y a une chose qui marche, puis tu attends deux ou trois mois et il y a une autre chose qui marche ». Non, j'ai dit : « tout ce qui ne marchait pas, tout marche en même temps ! » C'est formidable, en même temps, tu es qui célibataire, tu te maries. Pendant que tu te maries, les enfants viennent en même temps, tu trouves du travail en même temps, les comptes bancaires sont ouverts en même temps, les papiers tombent en même temps, tu ouvres ton entreprise en même temps.

J'ai demandé au Seigneur : comment s'appelle cette bénédiction « en même temps » et le Seigneur m'a dit : appelle tout simplement cette bénédiction « le grand paquet ». Dis à ton voisin : moi j'attends le grand paquet. Dieu dit: ça fait trop longtemps que tu attends, maintenant je vais envoyer le grand paquet ! Parce que quand ça va arriver, tout va arriver en même temps ! Ah merci Seigneur.

Parce que quand l'ange est entré dans le temple... ah j'aime bien Zacharie, j'aime trop Zacharie ! Parce que quand l'ange est entré dans le temple, non seulement il était vieux, non seulement sa femme était stérile mais Zacharie a dû patienter – dis à ton voisin : « Patientez, patientez ! » Et il y a eu des moments où le tour de sa classe est arrivé mais on ne l'a pas choisi parce que ce n'est pas parce que c'est le tour de ta classe qu'on va te choisir. Non ! Zacharie a raté plusieurs fois, on a pris quelqu'un juste à côté de lui pour le bénir mais Zacharie n'a pas abandonné. La Bible dit :

pendant qu'il s’acquittait de ses fonctions devant Dieu .

Vous savez, ce n'est pas parce que Dieu ne m'a pas donné ce que je lui ai demandé qu'il n'est pas mon Dieu. Ce n'est pas parce que Dieu ne m'a pas donné ce pourquoi j'ai jeûné qu'il n'est pas mon Dieu. Ah, même si tu ne me donnes pas ce que je t'ai demandé, Seigneur, tu seras toujours mon Dieu ! Ah, Zacharie a demandé un enfant depuis leur jeunesse jusqu'à leur vieillesse. Dieu ne leur a pas donné d'enfant, mais la Bible dit:

pendant qu'il s’acquittait de ses fonctions devant Dieu

parce que, malgré cela, Zacharie n'a pas abandonné Dieu. Si tu n'abandonnes pas Dieu, peu importe le temps que ça va prendre, tu finiras par rencontrer Dieu ! Parce que le temps est arrivé où toutes les barrières sont tombées en même temps. Ah ! J'aime ça, toutes les barrières sont tombées en même temps et l'ange est venu pour lui parler. Ah, j'aime bien cela. Quand l'ange a dit à Zacharie : « ta femme va te donner un enfant ». D'abord, j'aime la manière dont l'ange a annoncé la chose à Zacharie, il lui a dit :

ne crains point, Zacharie, car ta prière à été exaucée. Zacharie dit à lange : A quoi reconnaîtrai-je cela ? Car je suis vieux et ma femme aussi est avancée en âge !

J'ai compris une chose ; il a commencé à douter de la Parole et alors l'ange lui a dit qu'il sera muet jusqu'à la naissance de l'enfant. Vous savez pourquoi ? À cause de la puissance de la confession ; Dieu peut vouloir te bénir mais si toi, tu ne fais que dire des paroles négatives qui s'opposent à la Parole de Dieu, tu vas arrêter la bénédiction. Donc, l'ange lui a dit : « je vais te rendre muet, ainsi tu ne diras pas de paroles négatives, jusqu'à ce que l'enfant arrive ». Quelqu'un doit comprendre que sa stérilité financière, ta stérilité physique, ta stérilité physique viennent du fait que tu ne fais que confesser des paroles négatives. Donc si Dieu tient à te bénir, tu risques de devenir muet.

Si un muet vient demander la guérison, il faut dire « non ». Dieu t'a rendu muet parce qu'il a quelque chose à te donner, quand cette chose viendra, tu ne seras plus muet parce que tu confesses trop de choses négatives.

Zacharie n'a pas dit à l'ange : « ah, merci parce que ma prière a été exaucée ! » Cela veut dire que Zacharie a fait une prière il y a plusieurs années. Ça fait tellement longtemps que Zacharie a prié pour avoir un enfant que lui-même avait oublié qu'il avait prié pour cela ! Parce que s'il venait juste de prier, il n'aurait pas dit à l'ange : « je suis vieux et ma femme est vieille ! » Ça veut dire que ça fait longtemps qu'il a fait cette prière. Mais quand l'ange est venu, il ne lui a pas dit que sa prière vient d'être exaucée, l'ange ne lui a pas dit que sa prière va être exaucée, l'ange lui a dit que sa prière a été exaucée. Donc, ta prière peut avoir été exaucée mais la situation n'a pas encore changé. Il y a quelqu'un qui se plaint dans sa situation, quelqu'un qui a fait une prière il y a de longues années, ta prière ne s'est pas encore accomplie mais je suis venu t'annoncer que ta prière a été exaucée ! Ta prière a été exaucée ! Tu n'as pas encore vu la réalisation mais elle a été exaucée parce qu'il y a un temps pour toutes choses. Dieu peut exaucer une prière maintenant et la réaliser maintenant, comme Dieu peut exaucer une prière maintenant et la réaliser dans dix ans... au moment où tu ne t'y attends pas. Moi, j'aime le Dieu des surprises.

Lorsque Dieu nous surprend, cela veut dire que toutes les paroles qui sortent de notre bouche sont inscrites par le Seigneur. Zacharie a prié jusque dans sa vieillesse sans avoir d'enfants. C'est au moment où il pensait qu'il ne pouvait plus avoir d'enfant que Dieu est venu lui dire : « tu vas avoir un enfant ». Au moment où tu ne t'y attends pas. Vous savez, j'ai l'habitude de dire aux gens : « les meilleures choses prennent du temps à arriver. Si Dieu veut faire quelque chose de grand dans ta vie, il va te faire passer par le feu, par l'eau, il va te préparer avant que cette chose arrive. Dieu est plus puissant que ta stérilité. Ta stérilité n'est pas le problème de Dieu. Dieu veut d'abord te préparer. C'est la préparation qui est importante pour Dieu. Si Dieu vous donne juste comme ça ce que vous voulez, vous n'apprendrez pas jamais à donner de la valeur des choses. Mais quand vous avez patienté, quand vous avez espéré avant que la chose arrive, quand la chose va arriver, vous reconnaîtrez la valeur de la chose et vous rendrez grâces à Dieu.

Le fils prodigue a pris son héritage et il est parti le dilapider. Vous savez pourquoi il a dilapidé l'héritage ? Parce qu'il l'a reçu facilement. Un héritage, tu le reçois quand quelqu'un est mort. Il fallait que quelque chose meurt en lui d'abord avant d'avoir accès à l'héritage. Mais il a vite pris l'héritage, il a gaspillé l'héritage. Quand il est revenu, la Bible dit que son père l'a restauré, mais je vous rappelle que son père l'a restauré mais son père ne lui a pas donné un autre héritage. Dieu ne veut pas que tu perdes ton héritage. Il va peut-être prendre du temps. Si ça prend du temps, - je suis en train de parler à toutes les femmes qui sont stériles – si Zacharie et Élisabeth ont attendu jusqu'à leur vieillesse c'est parce que Dieu attendait un temps fixé pour cet enfant annonce la venue de Jésus. Si tu es stérile, tu dois savoir que Dieu attend le temps fixé, parce qu'au temps fixé, tu vas mettre au monde un enfant et ton enfant va annoncer le retour de Jésus ! Tu ne souffres pas de stérilité, tu attends le temps prophétique !

C'est ça le problème, lorsque nous marchons avec Dieu, nous croyons que les choses doivent être faciles, que les choses doivent être automatiques, nous voyons Dieu comme - excusez l'expression - un Dieu « micro-ondes ». En deux minutes, la nourriture se réchauffe et tu peux manger. Non, non, Dieu aime bien mettre la casserole sur le feu, mettre l'huile dans la casserole, le poisson et l'eau dans la casserole, laissez le temps à la casserole de bien chauffer. Dis à ton voisin : « Dieu est en train de te chauffer maintenant ! » Quand c'est bien cuit, tu peux maintenant manger tranquillement. Dieu n'est un Dieu « micro-ondes » c'est un Dieu qui aime bien faire la cuisine et qui prend le temps pour faire la cuisine. C'est pour cela que si tu as la foi, tu dois avoir la patience. Je vais vous dire quelque chose ; Dieu n'est pas limité par ton âge. « Aaaah pasteur, moi j'ai déjà 35 ans, je ne suis pas encore marié, ceci, cela, le temps passe » Non, non, le temps ne passe pas parce que le temps n'est rien pour Dieu. Ce n'est pas parce que le temps passe que tu vas te précipiter pour te jeter dans les bras du premier venu. Il vaut mieux prendre du temps et bien te marier que de te précipiter et mal te marier. Je suis venu annoncer à quelqu'un que si tu as la foi, le mari est en route. Si tu as la foi, la femme est en route, le bébé est en route, mais c'est à toi d'attendre et de continuer à servir Dieu. La Bible dit que malgré que Zacharie et Élisabeth n'aient pas eu d'enfants, Zacharie continuait toujours à servir Dieu et un jour alors qu'il servait Dieu, Dieu a envoyé un ange ; Dieu va envoyer un ange dans ta vie. En fait, l'ange c'est le prédicateur qui te parle maintenant, je suis l'ange que Dieu t'a envoyé pour t'annoncer : « NE CRAINS PAS, CAR TA PRIÈRE A ÉTÉ EXAUCÉE » !

Merci Seigneur ! Un rêve n'a pas d'âge. Il y a trop de gens qui rêvent et qui disent : « maintenant je suis trop vieux, mon rêve ne va plus s'accomplir ». Mais un rêve n'a pas d'âge parce que si Dieu va te donner un enfant à 70 ans, il va te donner la force à 70 ans de vivre ce bonheur. Dieu ne veut pas te donner un enfant à 70 ans pour que tu meures à 70 ans et demi ! Est-ce que quelqu'un me suit ?! Dieu peut te donner à 70 ans un rêve que tu avais à 20 ans. Ah, je sais que Dieu m'a donné l'onction pour ressusciter les rêves qui sont morts et je prie dans le nom de Jésus que tous les rêves que tu as enterrés vont ressusciter maintenant, dans le nom de Jésus-Christ de Nazareth ! Parce que Zacharie a prié quand il était jeune et Dieu lui a donné quand il était vieux un rêve de sa jeunesse.

Ah j'aime bien Ésaïe 40

Ésaïe 40:28 C’est le Dieu d’éternité, l’Eternel, qui a créé les extrémités de la terre ; il ne se fatigue point, il ne se lasse point ; on ne peut sonder son intelligence.
29 Il donne de la force à celui qui est fatigué, et il augmente la vigueur de celui qui tombe en défaillance.
30 Les adolescents se fatiguent et se lassent, et les jeunes hommes chancellent ;
31 Mais ceux qui se confient en l’Eternel renouvellent leur force. Ils prennent le vol comme les aigles ; ils courent, et ne se lassent point, ils marchent, et ne se fatiguent point.

La Bible ne dit pas que si tu es jeune, la Bible dit que même si tu as 120 ans, tu prendras ton vol comme les aigles. Tu vas courir et ne pas te lasser, tu vas marcher et ne pas te fatiguer ! Ça n'a rien à voir avec l'âge ! Dans Josué 14, Caleb a été trouvé Josu a dit à Josué : « J'ai 85 ans, mais je me souviens que quand j'avais 45 ans, Moïse m'avait donné un rêve; je vais te donner cette montagne-là. Aujourd'hui, j'ai 85 ans mais je me sens encore vigoureux autant qu'à 45 ans, alors je suis venu te trouver pour te dire de me donner cette montagne. » Quand il a dit : « donne-moi cette montagne » ce n'était pas au sens spirituel, dans cette montagne, il y avait des géants, il fallait qu'il se batte physiquement à 85 ans contre les géants pour prendre la montagne et il s'est battu à 85 ans contre les géants et il a pris la montagne. Dieu est le Dieu qui rajeunit. Ne mets pas d'âge à ton rêve, il peut te le donner à 70 ans un rêve de 20 ans et il va te rajeunir, il va te donner à 70 ans la force de 20 ans et tu vas vivre le rêve qu'il t'a donné, parce qu'il est le Dieu d'éternité.

Les gens sont limités dans leur foi à cause du temps qui passe mais Dieu ne vit pas dans le temps, Dieu vit au-dessus et en dehors du temps, parce que la Bible dit : «1000 ans peut être comme un jour et un jour comme mille ans ». Cela veut dire que Dieu peut faire en un jour ce que les hommes font en mille ans. Le temps n'est pas un problème pour Dieu, le temps est un problème pour toi, mais tu dois apprendre que quand on marche avec Dieu, on ne doit pas avoir la conscience du temps mais on doit avoir la conscience de sa Parole parce que sa Parole peut s'accomplir à tout temps !

Genèse 15, Abraham a dit à Dieu : « Je suis vieux, je m'en vais, je n'ai pas d'enfant, ce sera Éliezer, le fils qui est né dans ma maison qui héritera. » Dieu lui dit : « Non, non, non... Non ! Il y aura un enfant qui viendra de tes entrailles. Sors et regarde les étoiles dans le ciel, si tu peux les compter, telle sera ta postérité. » Abraham pensait qu'il était arrivé à la fin de sa vie et Dieu lui dit : « tu n'as encore rien vu ». Dis à ton voisin : « tu n'as encore rien vu ». Pendant que tu penses que tu es arrivé à la fin, Dieu te dit que ce n'est que le commencement : « je n'ai pas encore commencé avec toi et toi, tu te vois à la fin ! » Je vous rappelle que Dieu a appelé Abraham à 75 ans. Dans le monde, quand tu as 75 ans, on te met déjà dans les maisons de retraite, mais avec Dieu, quand tu as 75 ans, Dieu dit que c'est maintenant qu'on va commencer. Ce qui représente la retraite des hommes signifie le commencement de Dieu. Ne crains l'âge, ne crains pas le temps. Dieu s'en fout de l'âge, Dieu s'en fout du temps, quand il le voudra, il va te bénir, ta prière a été exaucée !

Mais comment peux-tu me dire que ma prière a été exaucée quand je ne vois pas encore ce pourquoi j'ai prié ? Tu ne vois pas encore la bénédiction mais ta prière a été exaucée.

Jacques 1 parle de l'épreuve de la foi produit la patience.

Jacques 1:2 Mes frères, regardez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés,
3 sachant que l’épreuve de votre foi produit la patience.
4 Mais il faut que la patience accomplisse parfaitement son œuvre, afin que vous soyez parfaits et accomplis, sans faillir en rien.

Ce n'est pas parce que tu as la foi que forcément, tu l'as demandé et tu vas l'avoir aujourd'hui. Entre ta foi et la réalisation de ce que tu as demandé, il y a quelque chose qu'on appelle la patience. Dieu utilise la patience pour te préparer, pour t'apprendre à donner de la valeur aux choses, pour te former. Pas parce qu'il t'a oublié, mais parce qu'il est en train de te former, il est en train de te préparer pour un temps prophétique. Zacharie et Élisabeth ne savaient pas que Dieu était en train de les préparer pour mettre au monde Jean-Baptiste parce que Jean-Baptiste devait annoncer la venue de Jésus. Ils ne le savaient pas, ils trouvaient que le temps était trop long. Quand le temps est trop long dans ta vie, cela veut dire que Dieu te prépare pour un temps prophétique. Quand ça prend du temps pour arriver, ce n'est pas n'importe quoi qui arrive. Je dis que quand ça prend du temps pour arriver, ce n'est pas n'importe qui qui arrive mais c'est quelqu'un de grand.qui arrive, quelqu'un de grand va arriver dans ta vie. Si c'est un mari que tu attends, ce mari ne sera pas n'importe qui. Si c'est une femme que tu attends, cette femme ne sera pas n'importe qui. Si c'est un bébé que tu attends, ce bébé ne sera pas n'importe qui, mais Dieu est en train de te préparer pour son temps prophétique ! Alleluia !

L'épreuve de la foi, comment la foi est-elle éprouvée ? - Tu désires quelque chose, tu jeûnes, tu pries, tu attends et cela n'arrive pas ! C'est ça l'épreuve de la foi. Mais si cela n'arrive pas, ça ne veut pas dire que Dieu t'a oublié. Non, non, ta prière a été exaucée. À toi d'avoir la patience qu'il faut pour attendre la réalisation de la prière qui a été exaucée.

Vous savez, il y a des gens, des chrétiens dans lesquels le Saint-Esprit habitent en eux mais qui vivent comme les gens qui sont dans le monde. Je te rappelle aujourd'hui que ta vie n'est pas obligée de ressembler à la vie de ceux qui ne connaissent pas Jésus. Ceux qui ne connaissent pas Jésus peuvent avoir les belles maisons et rouler dans les Mercedes, tout ce que tu veux, mais ta vie n'est pas obligée d'être comme ça. Mais il y a un esprit qui est entré dans l'église aujourd'hui. Tous les chrétiens veulent être comme les païens. Si les païens ont des belles maisons, ils commencent à convoiter. Je ne dis pas que nous sommes appelés à vivre dans la pauvreté mais Dieu n'est pas obligé de te bénir de la même manière que cela se passe dans le monde. Est-ce que quelqu'un me suit ? Dieu dit dans le Psaume 66:12

Tu as fait monter des hommes sur nos têtes ; Nous avons passé par le feu et par l’eau. Mais tu nous en as tirés pour nous donner l’abondance.

Tu iras à la place de l'abondance mais certainement que Dieu te préparera pour cette abondance. Donc, il ne faut pas envier les gens du monde, il faut marcher avec Dieu parce que Dieu sait pourquoi il tarde de te bénir, c'est parce qu'il est en train de te préparer.

Dans 1 Samuel 8, la Bible nous parle d'Israël et nous allons nous arrêter sur cela et je vais prier pour des gens qui sont en train d'attendre et puis le découragement est en train de leur parler... Ah, tu vas ressusciter dans le nom de Jésus !

Dans 1Samuel 8:19, le peuple d'Israël a commencé à réclamer un roi à un temps où Dieu n'avait pas prévu de leur donner un roi.

1Samuel 8:19 Le peuple refusa d’écouter la voix de Samuel. Non ! dirent-ils, mais il y aura un roi sur nous,
20 et nous aussi nous serons comme toutes les nations ; notre roi nous jugera il marchera à notre tête et conduira nos guerres.

Vous voyez ce qu'ils ont dit : « nous aussi nous serons comme toutes les nations  », mais le peuple, la nation d'Israël n'est pas comme toutes les nations parce que c'est la nation élue de Dieu. Les chrétiens disent :« nous voulons être comme les autres » mais je te rappelle que tu n'es pas obligé d'être comme les autres parce que toi, tu es un enfant de Dieu ! Dieu avait prévu un roi mais ce n'était pas le temps de ce roi, mais ils ont tellement insisté que Dieu leur a donné un roi un mauvais moment, et ce roi s'est appelé le roi Saul. Le roi Saul a été le plus mauvais roi que Israël a connu. Je vais te rappeler que si tu insistes auprès de Dieu, que tu insistes, que tu insistes, que tu insistes, il va te donner ce que tu demandes même si ce n'est pas sa volonté. C'est pourquoi, la meilleure prière est de dire : « Seigneur, que ta volonté soit faite ! » comme Jésus a fait dans le jardin de Gethsémané. Il avait le pouvoir de faire venir des anges pour le délivrer, mais il a dit : « non, je me soumets à ta volonté ».. Et parce qu'il se soumet à la volonté du Père, même qu'il était mort, le Père l'a ressuscité ! Quand tu te soumets à la volonté de Dieu, Dieu te ressuscitera toujours.

Ils ont voulu un roi pour être comme les autres, mais ce n'était pas encore le temps pour Israël d'avoir un roi. Il y a deux volontés de Dieu. Il y a la volonté permissive et il y a la volonté parfaite. La volonté permissive, à force d'insister, il va te donner ! Mais quand tu reçois la volonté permissive de Dieu, tu ne vas pas forcément loin avec cela ! Parce que Saul a vraiment été un roi qui a déshonoré Dieu, mais Dieu avait dans son coeur un roi, un homme selon son coeur qui s'appelait David, mais le temps de David n'était pas encore arrivé et ils ont eu Saul ! Je prie aujourd'hui que Saul n'entre pas dans ta vie. Je prie aujourd'hui que tu puisses avoir la patience d'attendre David, parce que David est la volonté de Dieu ! La première chose que David a fait en tant que roi c'est de ramener l'arche à Jérusalem parce que l'arche était partie en captivité du temps de Saul. David a restauré la gloire de Dieu. Je suis venu t'annoncer dans le nom de Jésus que si tu as la foi et la patience selon Hébreux 6:12 qui dit de ne pas se relâcher mais de faire comme nos ancêtres dans la foi ont fait, en imitions leur foi et leur patience. Si tu as la foi mais tu n'as pas la patience, ce n'est pas bon. Si tu as la patience mais tu n'as pas la foi, ce n'est pas bon. Ce sont la foi et la patience qui héritent des promesses. Si tu as la foi et la patience, tu auras ton David ; la volonté parfaite de Dieu.

Ah merci Seigneur ta Parole, tu ne regardes pas le temps, tu ne regardes pas l'âge, mais tu regardes ta Parole. Pharaon avait pris les enfants de Dieu, il les avait rendu captifs. Pendant 430 ans, Dieu n'a rien dit, c'est comme si Dieu avait oublié sa promesse, mais un jour est arrivé où il a dit à Moïse : « tu vas aller dire à Pharaon de laisser mon peuple partir. » Le Pharaon a résisté, il a résisté, il a résisté, mais il a fini par laisser le peuple partir. Il y a une saison pour la captivité mais il y a une saison pour la libération et je suis venu déclarer sur ta vie aujourd'hui la saison de ta libération, dans le nom de Jésus !

Ah merci Seigneur pour ta Parole. Je plante ta Parole dans le coeur de tes enfants. Je plante ta Parole dans l'esprit de tes enfants. Ta promesse va s'accomplir, quand Dieu a parlé dans Genèse 22, il a dit à Abraham : « je le jure par moi-même, ta postérité possédera la porte de ses ennemis. » C'est-à-dire que ta descendance qui s'appelle Jésus-Christ et tous ceux qui croiront en Jésus-Christ posséderont leurs ennemis, l'ennemi c'est la maladie, l'ennemi c'est la stérilité, l'ennemi c'est la pauvreté, l'ennemi c'est la malédiction, l'ennemi c'est toutes les oeuvres du diable dans ta vie, mais Dieu a dit à Abraham que tous ceux qui croiront en Jésus-Christ auront la victoire sur leurs ennemis. Ils posséderont la porte de leurs ennemis, leurs ennemis ne posséderont pas leur porte et Dieu a dit : « je le jure par moi-même »

La Bible dit qu'on ne jure pas par plus petit que soi et Dieu a regardé autour de lui et il n'a vu personne qui est plus grand que lui, alors il a dit à Abraham : « je le jure par moi-même » et je vous dis que quand Dieu fait une promesse, Dieu est fidèle à sa promesse. Et maintenant, si Dieu fait une promesse et qu'il jure sur sa promesse c'est que maintenant, il n'y a plus rien à faire, même si tu dors, même si on t'a mis dans un cimetière, ce que Dieu a promis, tu sortiras du cimetière pour le recevoir parce que Dieu dit : « je vais te bénir, je vais te bénir et je le jure par moi-même, peu importe le temps que cela va prendre, je le jure par moi-même ! Même si tu es entouré de tes ennemis, je le jure par moi-même. Même si les médecins ont dit que tu ne seras pas guéri, je le jure par moi-même. Même si trouves que le temps passe et que tu es vieux, je le jure par moi-même, parce que je promets, je l'accomplis toujours et si je jure sur ma promesse c'est que ma promesse va s'accomplir inévitablement !

Ah, merci Seigneur pour ta Parole, je veux prier pour des gens qui veulent fortifier leur foi. Il y a un esprit qui s'appelle l'esprit de foi, l'esprit de foi s'oppose à l'esprit de peur, l'esprit de foi s'oppose à l'esprit du découragement. Tu es découragé et tu crois que la promesse ne va pas s'accomplir, mais je te rappelle aujourd'hui que Dieu a dit : « je le jure par moi-même !»

Ah, si tu es arrivé au bout et que tu ne peux plus rien par toi-même, je te rappelle que Dieu commence là où tu finis.

C'est le temps de la consolation !

- Jean-Claude Kponsou









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner

Nous sommes lundi 01 mai 2017