Le lien entre la prière persévérante et la foi

Seule notre suffisance peut nous indisposer à recevoir la grâce de Dieu, c'est ainsi que je comprends le chapitre 4 de Jacques. Par contre quand on sent notre misère profonde on va vers Jésus comme la femme syrophénicienne et on ne le lâche pas. Nous sommes-nous déjà posés la question à savoir comment nous aurions réagi à la place de cette femme ?
 
Elle crie sans arrêt vers Jésus et Jésus l'ignore complètement! "Je n'ai été envoyé que vers les brebis d'Israel" dit-il. Qu'aurions-nous pensé alors? 
  Peut-être nous serions-nous dit: "Jésus ne s'intéresse pas à moi, je perds mon temps et mon énergie à m'égosiller" ou encore, plus "spirituel" : "ce n'est pas sa volonté de guérir ma fille, je vais cesser de le harceler" ou bien "ce n'est pas le temps de Dieu"
 
Que fait la femme? Elle contourne les disciples qui essaient de la repousser et va se planter devant Jésus, se prosterne devant lui l'empêchant de continuer sa route. La réaction de Jésus aux supplications de la femme: Faut nourrir les enfants (juifs) avant les petits chiens (païens) cf. Mc.7:27. Et la femme qui ne se laisse pas démonter pour autant de lui répondre: Même les petits chiens mangent les miettes qui tombent de la table.
 
C'est toute une exhortation pour notre vie de prière. Ça m'est arrivé souvent de prier le Seigneur sur un sujet quelques fois et puis le délaisser par lassitude, quand je vois autour de moi des personnes qui persistent dans la prière pour des gens des semaines, des mois et je suis sûr qu'elles le font durant des années, ça m'épate et je me dis; voilà une grande foi, plus que la mienne c'est garanti.

Le rapport entre la foi et la prière est indéniable ; la prière est le fruit de la foi. C'est la foi manifestée. Voilà ce que Jésus démontre dans Luc 18 quand il rapporte l'histoire de la veuve et du juge inique:

Luc 18:1 Jésus leur adressa une parabole, pour montrer qu’il faut toujours prier, et ne point se relâcher.
2 Il dit : Il y avait dans une ville un juge qui ne craignait point Dieu et qui n’avait d’égard pour personne.
3 Il y avait aussi dans cette ville une veuve qui venait lui dire : Fais–moi justice de ma partie adverse.
4 Pendant longtemps il refusa. Mais ensuite il dit en lui–même : Quoique je ne craigne point Dieu et que je n'aie d'égard pour personne,
5 néanmoins, parce que cette veuve m’importune, je lui ferai justice, afin qu’elle ne vienne pas sans cesse me rompre la tête.
6 Le Seigneur ajouta : Entendez ce que dit le juge inique.
7 Et Dieu ne fera–t–il pas justice à ses élus, qui crient à lui jour et nuit, et tardera–t–il à leur égard ?
8 Je vous le dis, il leur fera promptement justice. Mais, quand le Fils de l'homme viendra, trouvera–t–il la foi sur la terre ?

Augmente notre foi, Seigneur! Et nous, pour être conséquents avec cette requête, persévérons dans la prière pour exercer notre foi et la faire augmenter comme l'athlète augmente sa masse musculaire en s'entraînant physiquement.

- Le Webmestre






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes dimanche 25 juin 2017