Délivre-moi
Quelqu'un a écrit :
  
O Jésus délivre-moi:
 
Du désir d'être aimé,
Du désir d'être élevé,
Du désir d'être honoré,
Du désir d'être loué,
Du désir d'être préféré,
Du désir d'être consulté,
Du désir d'être approuvé,
Du désir d'être célèbre,
 
De la peur d'être humilié,
De la peur d'être méprisé,
De la peur d'être blâmé,
De la peur d'être calomnié,
De la peur d'être oublié,
De la peur d'être lésé,
De la peur d'être ridiculisé,
De la peur d'être soupçonné.

 
J'aimerai reprendre ce qu'il nous a transmis et le restituer au regard de ce que je connais de Christ et de la nouvelle nature qu'il m'a acquise et dans la quelle l'Esprit me conduit. Je parle à la première personne, mais c'est valable pour tous bien sur :-)))

Je dirai de manière différente :
  
O Jésus soit la source de :
 
Mon besoin d'être aimé,
Mon besoin d'être élevé,
Mon besoin d'être honoré,
Mon besoin d'être loué,
Mon besoin d'être préféré,
Mon besoin d'être consulté,
Mon besoin d'être approuvé,
Mon besoin d'être célèbre,
 
Et pour te suivre donne moi ce qu'il convient à :
 
Mon besoin d'être humilié,
Mon besoin d'être méprisé,
Mon besoin d'être blâmé,
Mon besoin d'être calomnié,
Mon besoin d'être oublié,
Mon besoin d'être lésé,
Mon besoin d'être ridiculisé,
Mon besoin d'être soupçonné.
 
Car le disciple n'est pas plus grand que le maître et je sais, puisque tu m'as abreuvé à la source pour mes premiers besoins, que je suis OBLIGÉ de te suivre sur ce chemin là.
 
Nous avons tous besoin d'être aimé. Et moi aussi.
Seulement que cet amour ne reçoive pas sa réponse d'une citerne crevassée.
 
Nous avons tous besoin de se savoir abandonné. Et moi aussi.
Seulement que cet abandon, soit celui du péché qui nous a lâché car il a reçu sa rétribution. :-)))
 
Je dirai que nous avons tous besoin d'une attention particulière, prévenante.
Seulement que cette attention soit de la part de Dieu et non d'un homme (ou d'une femme :-))) tu as vu le smiley ???
 
C'est le rôle de la grâce, pas de la connaissance.
La grâce est théocentrique, la connaissance est ethnocentrique (1Corinthiens 8:1+ 13:8)

2 Pierre 3:18  "Mais croissez dans la grâce et dans la connaissance de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ. A lui soit la gloire, maintenant et pour l'éternité! Amen!"


 
Je disais donc que c'est le rôle de la grâce, qui seule doit répondre à nos besoins, y compris face à la tentation et au pêché :

Hébreux  4. 14à16 "Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce,... pour être secourus dans nos besoins." 

Besoin d'être aimé, besoin d'être compris, besoin d'être accueilli, besoin d'être reconnu, besoin etc... etc... (et qu'il est gros comme besoin le etc...)
 
Dieu a également pour nous une grâce prévenante celle qui, devançant la tentation, nous y prépare et nous met en mesure de l'affronter, d’en triompher et de ne pas pécher. Nous pouvons être certains que, chaque tentation de l’ennemi est précédée d’une grâce spéciale de la part de Dieu.
 

1 Corinthiens 10:13  "Aucune tentation ne vous est survenue qui n'ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au delà de vos forces; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d'en sortir, afin que vous puissiez la supporter."


 
Comme Abraham ramenait son frère Lot avec les captifs et le butin qu’il avait arrachés aux cinq rois, le roi de Sodome vint lui adresser cette demande

"Donne-moi les âmes et garde les richesses". (Genèse. 14. 17-24)


 
C’était là une tentation, imprévue d’Abraham, mais non pas de Dieu. Avant que s’approchât le roi de Sodome avec sa tentation, le roi de Salem était venu avec une bénédiction. Il apportait du pain et du vin et bénit Abraham en ces termes "Béni soit Abraham, par le Dieu Très-Haut, maître du ciel et de la terre". Il y eut là, pour Abraham, une grâce spéciale, non pas simplement dans le fait d’une bénédiction spéciale, mais aussi dans la révélation d’un nom nouveau donné à Dieu: "le Très-Haut, maître du ciel et de la terre". Il comprit et mit à profit cette grâce, comme on le voit par sa réponse au roi de Sodome, dans laquelle il emploie exactement les paroles prononcées aupa­ravant par le roi de Salem. Il avait su discerner cette grâce prévenante et s’en servir comme d’un bouclier en vue de la tentation qui, si elle avait été accomplie, l'aurait inexorablement conduit au pêché.
 
Avec mes salutations fraternelles en Christ qui a dit Père pourquoi m'as-tu abandonné ???
 
Et Dieu lui répondit :
Pour ne pas abandonner Gérald, Yolande, Yvan, Gilles, Madeleine, Nicolas, Christine, Jacques, et tous les autres dans leur pêché.
Ah, oui j'oubliai, aussi Pierre-Antoine, celui là il en a bien besoin, plus que tous les autres réunis.
 
 - Pierre-Antoine ELDIN





Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes mercredi 28 juin 2017