- Prière -

  Liste des articles   |   Nouveautés de la semaine   |   Recherche   |   Contactez Pasteur Yvan Rheault   
________________



Étude exhaustive sur l'adoration dans la Bible


Signification de l'adoration

Quand tu adores quelqu'un, tu te soumets totalement à cette personne, tu te mets en position de vulnérabilité, tu remets ta vie entre les mains de quelqu'un d'autre. L'homme le plus fort de la terre, quand il est face contre terre devant quelqu'un est totalement à sa merci.

L'adoration des idoles

Dans le monde, des fans vont adorer un chanteur ou un sportif, ils vont penser à lui tout le temps et collectionner tout ce qui le concerne et le rêve de leur vie c'est de passer tout le temps avec lui et lui faire plaisir, ils ne vivent que pour lui et à travers de lui. Tu l'écoutes plutôt que tu lui parles.. Quand on offre notre adoration à quelqu'un d'autre que Dieu c'est de l'idolâtrie comme quand les Juifs adoraient Moloch (Actes 7:43). Satan a voulu faire tomber Jésus dans l'idolâtrie, il avait quand même du culot !

L'adoration de Dieu

Luc 4:8 Jésus lui répondit: Il est écrit: Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras lui seul.

Quand tu adores Dieu, tu reconnais que tu vis par lui et pour lui, tu en fais le centre de ta vie, tu fixes tes regards sur lui, tu soumets ta volonté à la sienne, tu lui dis « fais de ma vie ce que tu veux, je te fais totalement confiance », c'est ce qu'on manifeste avec notre corps quand on se met à genoux les mains au sol et le visage contre le sol, en position de vulnérabilité.

Romains 11:36 C’est de lui, par lui, et pour lui que sont toutes choses. A lui la gloire dans tous les siècles! Amen!

Adorer Dieu au temple à Jérusalem

À l'inauguration du temple, Salomon avait demandé à Dieu la requête suivante qui a été exaucée des multitudes de fois.

1Rois 8:29 Que tes yeux soient nuit et jour ouverts sur cette maison, sur le lieu dont tu as dit: Là sera mon nom! Ecoute la prière que ton serviteur fait en ce lieu. 30 Daigne exaucer la supplication de ton serviteur et de ton peuple d’Israël, lorsqu’ils prieront en ce lieu! Exauce du lieu de ta demeure, des cieux, exauce et pardonne!

À l'époque de Jésus, les Juifs du pays et ceux qui étaient dispersés venaient à Jérusalem pendant les fêtes pour adorer Dieu au temple. À la Pentecôte, par exemple, plusieurs pays sont mentionnés parmi ceux qui étaient venus faire un pélerinage pour adorer Dieu et y adresser leurs requêtes.

Actes 2:9 Parmi nous, il y en a qui viennent du pays des Parthes, de Médie et d’Élam. Il y a des habitants de Mésopotamie, de Judée et de Cappadoce, du Pont et de la province d’Asie, 10 de Phrygie et de Pamphylie, d’Égypte et de la région de Cyrène, en Libye; il y en a qui sont venus de Rome, 11 de Crète et d’Arabie; certains sont nés Juifs, et d’autres se sont convertis à la religion juive. Et pourtant nous les entendons parler dans nos diverses langues des grandes oeuvres de Dieu!

Même des étrangers, des Grecs prosélytes venaient à Jérusalem pour adorer (Jean 12:20). On peut mentionner aussi l’eunuque Éthiopien (Actes 8:27). Des dizaines d'années plus tard, même l’apôtre Paul tenait parfois à venir adorer à Jérusalem (Actes 24:11), même s'il savait qu'il pouvait adorer Dieu dans son esprit n’importe où. Paul avait grandi à Jérusalem et le temple représentait quelque chose pour lui encore.

Où et comment adorer Dieu quand on est chrétien

Le texte classique sur l’adoration pour nous chrétiens se trouve dans la conversation entre Jésus et la samaritaine où le verbe adorer, «proskuneô» en grec, revient 9 fois. Jésus y enseigne que la vraie adoration, c’est dorénavant d’adorer Dieu en esprit et en vérité. Donc on n’a plus besoin d’aller dans un lieu particulier pour le faire.

Jean 4:20 Nos pères ont adoré sur cette montagne; et vous dites, vous, que le lieu où il faut adorer est à Jérusalem. 21 Femme, lui dit Jésus, crois-moi, l’heure vient où ce ne sera ni sur cette montagne ni à Jérusalem que vous adorerez le Père. 22 Vous adorez ce que vous ne connaissez pas; nous, nous adorons ce que nous connaissons, car le salut vient des Juifs. 23 Mais l’heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité; car ce sont là les adorateurs que le Père demande. 24 Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l’adorent l’adorent en esprit et en vérité. Le fait qu'on peut adorer Dieu en esprit n'importe où et plaire à Dieu ainsi ne signifie pas qu'on peut adorer Dieu dans n'importe quelle position corporelle. Il y a un protocole à suivre dans la Parole de Dieu comme nous allons l'observer dans les textes qui seront cités.

Quelle est la distinction entre se prosterner et adorer ?

Ce sont deux termes différents qui traduisent parfois le même mot grec dans la Bible Segond et qui peuvent être aussi utilisés dans la même phrase. Alors il sera utile de déterminer leur définition étymologique. Je suis allé aussi regarder tous les endroits où ces deux verbes sont employés pour les examiner dans leur contexte.

Définition du verbe adorer en grec «proskuneô»

L’adoration est la forme la plus élevée de la soumission, la position du corps le manifeste, à plein ventre, face contre terre. La seule fois où le verbe «adorer» ne se signifie pas plier les genoux et tomber à terre c’est dans Hébreux 11:21 parce que si Jacob l’avait fait, il ne se serait plus relevé, il était sur le point de mourir.

Hébreux 11:21 C’est par la foi que Jacob mourant bénit chacun des fils de Joseph, et qu’il adora (proskuneô), appuyé sur l’extrémité de son bâton.

L'adoration n'a pas rapport à la musique. Le verbre grec «proskuneô» est un mot composé que veut dire littéralement, «comme un chien» ; dans le sens que la personne se montre soumise comme un chien à plein ventre à terre devant le chef de meute. On a un exemple qui englobe cette définition tirée de son étymologie.

L'adoration peut être suscitée par une immense foi

Matthieu 15:25 Mais elle vint se prosterner devant (proskuneô) lui, disant: Seigneur, secours-moi! 26 Il répondit: Il n’est pas bien de prendre le pain des enfants, et de le jeter aux petits chiens. 27 Oui, Seigneur, dit-elle, mais les petits chiens mangent les miettes qui tombent de la table de leurs maîtres. 28 Alors Jésus lui dit: Femme, ta foi est grande; qu’il te soit fait comme tu veux. Et, à l’heure même, sa fille fut guérie.

Jésus avait enseigné ce qui suit dans Matthieu 7:6 Ne donnez pas les choses saintes aux chiens, et ne jetez pas vos perles devant les pourceaux, de peur qu’ils ne les foulent aux pieds, ne se retournent et ne vous déchirent.. Mais cette femme qui savait que les Juifs considéraient les païens comme des chiens accordait au contraire beaucoup de valeur au Seigneur Jésus, «le saint de Dieu» Luc 4:34. Elle n'a donc pas hésité à l'adorer comme l'a traduit la Bible King James, pour lui montrer comment sa requête lui tenait à coeur.

Matthieu 15:25 Et elle vint, et l’adora, disant: Seigneur, aide-moi. (KJV)

Cette insistance pressante se remarque à plusieurs reprises dans le Nouveau Testament où les gens viennent se jeter aux pieds de Jésus pour lui demander une faveur, le terme employé est souvent «proskuneô». La personne qui adore ne reste pas debout, il y a un mouvement brusque qui lui fait plier les genoux et tombe face contre terre aux pieds de l’objet de son adoration.

L'adoration peut être suscitée par un immense amour

C'est une manière de manifester qu'on aime Dieu de tout notre coeur, notre âme, notre pensée, notre force. Un des passages qui le démontre le mieux ne mentionne pas le verbe «adorer» comme tel mais toute l'action le manifeste de manière touchante. Une prostituée connaissant son besoin d'être pardonnée vient se prosterner devant Jésus, lui embrasse les pieds et les arrose de ses larmes tout en les essuyant avec ses cheveux

Luc 7:38 Et voici, une femme pécheresse qui se trouvait dans la ville, ayant su qu’il était à table dans la maison du pharisien, apporta un vase d’albâtre plein de parfum, 38 et se tint derrière, aux pieds de Jésus. Elle pleurait; et bientôt elle lui mouilla les pieds de ses larmes, puis les essuya avec ses cheveux, les baisa, et les oignit de parfum. 39 Le pharisien qui l’avait invité, voyant cela, dit en lui-même: Si cet homme était prophète, il connaîtrait qui et de quelle espèce est la femme qui le touche, il connaîtrait que c’est une pécheresse. 40 Jésus prit la parole, et lui dit: Simon, j’ai quelque chose à te dire. Maître, parle, répondit-il. - 41 Un créancier avait deux débiteurs: l’un devait cinq cents deniers, et l’autre cinquante. 42 Comme ils n’avaient pas de quoi payer, il leur remit à tous deux leur dette. Lequel l’aimera le plus? 43 Simon répondit: Celui, je pense, auquel il a le plus remis. Jésus lui dit: Tu as bien jugé. 44 Puis, se tournant vers la femme, il dit à Simon: Vois-tu cette femme? Je suis entré dans ta maison, et tu ne m’as point donné d’eau pour laver mes pieds; mais elle, elle les a mouillés de ses larmes, et les a essuyés avec ses cheveux. 45 Tu ne m’as point donné de baiser; mais elle, depuis que je suis entré, elle n’a point cessé de me baiser les pieds. 46 Tu n’as point versé d’huile sur ma tête; mais elle, elle a versé du parfum sur mes pieds. 47 C’est pourquoi, je te le dis, ses nombreux péchés ont été pardonnés: car elle a beaucoup aimé. Mais celui à qui on pardonne peu aime peu. 48 Et il dit à la femme: Tes péchés sont pardonnés. 49 Ceux qui étaient à table avec lui se mirent à dire en eux-mêmes: Qui est celui-ci, qui pardonne même les péchés? 50 Mais Jésus dit à la femme: Ta foi t’a sauvée, va en paix.

L'adoration peut être suscitée par une immense reconnaissance

Quand l'un des dix lépreux qui avaient été tous guéris réalisa sa guérison, il est revenu en glorifiant Dieu pour se prosterner face contre terre devant Jésus pour le remercier avec effusion.

Luc 17:12 Comme il entrait dans un village, dix lépreux vinrent à sa rencontre. Se tenant à distance, 13 ils élevèrent la voix, et dirent: Jésus, maître, aie pitié de nous! 14 Dès qu’il les eut vus, il leur dit: Allez vous montrer aux sacrificateurs. Et, pendant qu’ils y allaient, il arriva qu’ils furent guéris. 15 L’un d’eux, se voyant guéri, revint sur ses pas, glorifiant Dieu à haute voix. 16 Il tomba (piptô) sur sa face aux pieds de Jésus, et lui rendit grâces. C’était un Samaritain. 17 Jésus, prenant la parole, dit: Les dix n’ont-ils pas été guéris? Et les neuf autres, où sont-ils? 18 Ne s’est-il trouvé que cet étranger pour revenir et donner gloire à Dieu? 19 Puis il lui dit: Lève-toi, va; ta foi t’a sauvé.

L'adoration peut être suscitée par une immense crainte

Le bateau était en train de couler sous la force de la tempête, les disciples avaient peur et pensaient qu'ils allaient tous périr noyés et Jésus avec eux. Pendant ce temps, Jésus dormait. Les disciples le réveillent et Jésus menace la tempête qui se calme instantanément. De voir une telle autorité de Jésus sur les éléments de la nature a provoqué une grande crainte chez ses disciples qui se sont venus se prosterner et l'adorer dans le bateau. Matthieu 14:33 Ceux qui étaient dans la barque vinrent se prosterner (proskuneô) devant Jésus, et dirent: Tu es véritablement le Fils de Dieu.

Matthieu 14:33 Alors ceux qui étaient dans la barque vinrent, et l’adorèrent, disant: Véritablement tu es le Fils de Dieu. (KJV)

On voit aussi à d'autres reprises que la peur faisaient les gens se jeter par terre. Cela s'est produit avec Pierre, Jean et Jacques sur la montagne de la transfiguration quand la voix de Dieu s'était fait entendre ou encore quand Jésus était apparu à Paul dans une grande lumière pour lui parler.

Matthieu 17:5 Comme il parlait encore, une nuée lumineuse les couvrit. Et voici, une voix fit entendre de la nuée ces paroles: Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection: écoutez-le! 6 Lorsqu’ils entendirent cette voix, les disciples tombèrent (piptô) sur leur face, et furent saisis d’une grande frayeur. 7 Mais Jésus, s’approchant, les toucha, et dit: Levez-vous, n’ayez pas peur!

Actes 9:3 Comme il était en chemin, et qu’il approchait de Damas, tout à coup une lumière venant du ciel resplendit autour de lui. 4 Il tomba (piptô) par terre, et il entendit une voix qui lui disait: Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu? 5 Il répondit: Qui es-tu, Seigneur? Et le Seigneur dit: Je suis Jésus que tu persécutes. Il te serait dur de regimber contre les aiguillons. 6 Tremblant et saisi d’effroi, il dit: Seigneur, que veux-tu que je fasse? Et le Seigneur lui dit: Lève-toi, entre dans la ville, et on te dira ce que tu dois faire.

La crainte immense peut faire tomber sans que cela entraîne un geste d'adoration cepentant, on le voit avec les soldats venus arrêter Jésus.

Jean 18:3 Judas donc, ayant pris la cohorte, et des huissiers qu’envoyèrent les principaux sacrificateurs et les pharisiens, vint là avec des lanternes, des flambeaux et des armes. 4 Jésus, sachant tout ce qui devait lui arriver, s’avança, et leur dit: Qui cherchez-vous? 5 Ils lui répondirent: Jésus de Nazareth. Jésus leur dit: C’est moi. Et Judas, qui le livrait, était avec eux. 6 Lorsque Jésus leur eut dit: C’est moi, ils reculèrent et tombèrent (piptô) par terre.

L'adoration peut être suscitée par un immense respect

Actes 10:25 Lorsque Pierre entra, Corneille, qui était allé au-devant de lui, tomba à ses pieds (piptô) et se prosterna (proskuneô). 26 Mais Pierre le releva, en disant: Lève-toi; moi aussi, je suis un homme.

Comme Pierre le fait remarquer à Corneille, les hommes n’ont pas droit à l’adoration et on voit qu'à plusieurs reprises que Jésus accepte l’adoration.

Se prosterner face contre terre n'est pas nécessairement un acte d'adoration, mais une acte immense de respect et de confiance

Dans l'Ancien Testament, il était coutumier comme marque de respect et parfois aussi de crainte de se prosterner devant quelqu'un. À son retour, Jacob avait tellement peur d'Ésaü qu'il s'était prosterné 7 fois en chemin vers lui pour que ce dernier réalise combien il remettait sa vie entre ses mains. Jacob réalisait que Ésaü était en position de force, il appelle Ésaü son Seigneur (Adon), terme par lequel on s'adressait à un supérieur, il cherche à avoir sa grâce et l'obtient.

Genèse 33:1 Jacob leva les yeux, et regarda; et voici, Esaü arrivait, avec quatre cents hommes. Il répartit les enfants entre Léa, Rachel, et les deux servantes. 2 Il plaça en tête les servantes avec leurs enfants, puis Léa avec ses enfants, et enfin Rachel avec Joseph. 3 Lui-même passa devant eux; et il se prosterna en terre sept fois, jusqu’à ce qu’il fût près de son frère. 4 Esaü courut à sa rencontre; il l’embrassa, se jeta à son cou, et le baisa. Et ils pleurèrent. 5 Esaü, levant les yeux, vit les femmes et les enfants, et il dit: Qui sont ceux que tu as là? Et Jacob répondit: Ce sont les enfants que Dieu a accordés à ton serviteur. 6 Les servantes s’approchèrent, elles et leurs enfants, et se prosternèrent; 7 Léa et ses enfants s’approchèrent aussi, et se prosternèrent; ensuite Joseph et Rachel s’approchèrent, et se prosternèrent. 8 Esaü dit: A quoi destines-tu tout ce camp que j’ai rencontré? Et Jacob répondit: A trouver grâce aux yeux de mon seigneur. 9 Esaü dit: Je suis dans l’abondance, mon frère; garde ce qui est à toi. 10 Et Jacob répondit: Non, je te prie, si j’ai trouvé grâce à tes yeux, accepte de ma main mon présent; car c’est pour cela que j’ai regardé ta face comme on regarde la face de Dieu, et tu m’as accueilli favorablement. 11 Accepte donc mon présent qui t’a été offert, puisque Dieu m’a comblé de grâces, et que je ne manque de rien. Il insista auprès de lui, et Esaü accepta. 12 Esaü dit: Partons, mettons-nous en route; j’irai devant toi. 13 Jacob lui répondit: Mon seigneur sait que les enfants sont délicats, et que j’ai des brebis et des vaches qui allaitent; si l’on forçait leur marche un seul jour, tout le troupeau périrait. 14 Que mon seigneur prenne les devants sur son serviteur; et moi, je suivrai lentement, au pas du troupeau qui me précédera, et au pas des enfants, jusqu’à ce que j’arrive chez mon seigneur, à Séir. 15 Esaü dit: Je veux au moins laisser avec toi une partie de mes gens. Et Jacob répondit: Pourquoi cela? Que je trouve seulement grâce aux yeux de mon seigneur!

On doit bien sûr garder cela en pensée quand les gens venaient se prosterner devant Jésus. Dans leur esprit, ils n'étaient pas nécessairement en train de l'adorer même s'ils adoptaient la même posture que quand ils adoraient Dieu.

L'adoration accordée à Jésus et acceptée par lui

  • - de la Cananéenne : Matthieu 15:25 Mais elle vint se prosterner devant (proskuneô) lui, disant: Seigneur, secours-moi!
  • - du lépreux :Matthieu 8:2 Et voici, un lépreux s’étant approché se prosterna devant (proskuneô) lui, et dit: Seigneur, si tu le veux, tu peux me rendre pur.

    Matthieu 8:2 Et voici, un lépreux vint à lui pour l’adorer, disant: Seigneur, si tu |le| veux, tu peux me rendre net. (KJV)

  • - de l'aveugle : Jean 9:38 Et il dit: Je crois, Seigneur. Et il se prosterna (proskuneô) devant lui.
  • - des apôtres : Matthieu 14:33 Ceux qui étaient dans la barque vinrent se prosterner (proskuneô) devant Jésus, et dirent: Tu es véritablement le Fils de Dieu.

    Matthieu 14:33 Alors ceux qui étaient dans la barque vinrent, et l’adorèrent, disant: Véritablement tu es le Fils de Dieu. (KJV)

  • - de la mère des fils de Zébédée : Matthieu 20:20 Alors la mère des fils de Zébédée s’approcha de Jésus avec ses fils, et se prosterna (proskuneô), pour lui faire une demande.

    Matthieu 20:20 Alors la mère des enfants de Zébédée s’approcha de lui avec ses fils, l’adorant, et désirant une certaine chose de lui. (KJV)

  • - des deux Marie au tombeau : Matthieu 28:9 Et voici, Jésus vint à leur rencontre, et dit: Je vous salue. Elles s’approchèrent pour saisir ses pieds, et elles se prosternèrent devant (proskuneô) lui.
La version Segond traduit généralement le verbe proskuneô par «prosterner» quand les gens viennent se jeter face contre terre devant Jésus, la version King James prend plutôt le terme «adorer». Déjà en bas âge, Jésus avait reçu l'adoration par des savants mages venus d'Orient pour lui apporter des offrandes

Matthieu 2:11 Ils entrèrent dans la maison, virent le petit enfant avec Marie, sa mère, se prosternèrent (piptô) et l’adorèrent (proskuneô) ; ils ouvrirent ensuite leurs trésors, et lui offrirent en présent de l’or, de l’encens et de la myrrhe.

Dans ce passage, Segond n'avait pas le choix d'utiliser le verbe «adorer» pour traduire «proskuneô» puisqu'il avait déjà utilisé «prosterner» pour traduire «piptô», il ne pouvait pas écrire que les mages se prosternèrent et se prosternèrent devant Jésus !

Lu 24:52 Pour eux, après l’avoir adoré (proskuneô), ils retournèrent à Jérusalem avec une grande joie;

Pour une rare fois, Segond traduit correctement «proskuneo» par «adorer» en ce qui concerne Jésus. Mais Darby refuse et traduit par «rendre hommage», comme la traduction des Témoins de Jéhovah. La Nouvelle Bible Segond a décidé de suivre l’usage habituel de la Segond originale dont cette dernière avait dérogé pour une fois en employant le bon verbe «adorer».

Luc 24:52 Et eux, lui ayant rendu hommage (proskuneô), s’en retournèrent à Jérusalem avec une grande joie. (Darby)

Luc 24:52 Quant à eux, après s’être prosternés (proskuneô) devant lui, ils retournèrent à Jérusalem avec une grande joie; (Nouvelle Bible Segond)

Il y a un autre passage dans la Bible Segond où proskuneô est traduit correctement.

Hébreux 1:6 Et lorsqu’il introduit de nouveau dans le monde le premier-né, il dit: Que tous les anges de Dieu l’adorent (proskuneô)!

Cela démontre comment la théologie du traducteur peut influencer son choix des mots employés. Les Témoins de Jéhovah refusent systématiquement d'utiliser le verbe «adorer» en ce qui concerne Jésus, car pour eux Jésus est une créature et on n'adore pas les créatures. Louis Segond, un pasteur protestant qui a donné son nom à une traduction de la Bible la plus populaire en français ne croyait pas non plus en la divinité de Jésus et cela transparaît dans son choix de traduction du verbe «proskuneô» comme on vient de le voir.

Pour enlever toute doute que le verbe qu’on traduit par prosterner signifie adorer, regardons Luc 4:7-8 et Matthieu 4:9-10 qui parlent du même événement; Satan qui demande à Jésus de se jeter à ses pieds, face contre terre pour l’adorer.

Luc 4:7 Si donc tu te prosternes (proskuneô), devant moi, elle sera toute à toi. 8 Jésus lui répondit: Il est écrit: Tu adoreras (proskuneô), le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras lui seul.

Matthieu 4:9 et lui dit: Je te donnerai toutes ces choses, si tu te prosternes (piptô) et m’adores (proskuneô). 10 Jésus lui dit: Retire-toi, Satan! Car il est écrit: Tu adoreras (proskuneô) le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras lui seul.

Remarquez que Luc et Matthieu emploient le verbe «proskuneô» dans le sens d'adorer, c'est clair par la réponse de Jésus qui dit que seul Dieu mérite l'adoration. Satan voulait que Jésus tombe à ses pieds et l’adore mais c’est Satan qui va plutôt tomber et de bien plus haut.

Luc 10:18 Jésus leur dit: Je voyais Satan tomber (piptô) du ciel comme un éclair.

Définition du verbe prosterner en grec «piptô»

Vous aurez déjà remarqué que j'ai déjà cité ce verbe entre parenthèses à quelques reprises. C'est que «piptô» et «proskuneô» sont deux mots en grec qui sont associés avec l’action d’adorer, parfois juste l’un des deux est mentionné, parfois les deux ensemble. Nous avons vu que le premier mot est «proskuneô» qui signifie plier les genoux et se prosternant la face contre terre et le deuxième mot grec est «piptô» qui signifie tomber physiquement au sol. Piptô est employé aussi d'une manière figurative dans l'expression «tomber dans le péché» (Romains 11:11, 22, 14:4, 1Corinthiens 10:8,12, Hébreux 4:11) ou « tomber sous le jugement». Cette dernière expression est utilisée par l'apôtre Jacques et mérite une attention particulière.

Tomber sous le jugement

Jacques 5:12 Avant toutes choses, mes frères, ne jurez ni par le ciel, ni par la terre, ni par aucun autre serment. Mais que votre oui soit oui, et que votre non soit non, afin que vous ne tombiez (piptô) pas sous le jugement.

La fin de ce verset pourrait aussi être traduit par : afin que vous ne tombiez (piptô) pas dans l’hypocrisie selon des variantes de textes originaux qui ont «eis hypocrisin pesète» (tombiez dans l’hypocrisie) plutôt que «hypo crisin pesète» (tombiez sous le jugement).

Les deux sens sont bibliques, quand notre parole n’est pas vraiment ce qu’on pense, on est hypocrite comme ceux qui prient pour se faire voir (Matthieu 6:2,5,16) et en même temps on s’expose à un jugement de Dieu pour nous corriger.

1Corinthiens 11:29 car celui qui mange et boit indignement, sans discerner le corps du Seigneur, mange et boit un jugement contre lui-même. 30 C’est pour cela qu’il y a parmi vous beaucoup d’infirmes et de malades, et que plusieurs sont morts. 31 Si nous nous examinions nous-mêmes, nous ne serions pas jugés. 32 Mais quand nous sommes jugés, c’est le Seigneur qui nous corrige afin que nous ne soyons pas condamnés avec le monde.

On ne parle pas ici de se faire juger et condamner à être envoyés en enfer, Jésus a pris cette condamnation que nous méritions (Romains 8:1). On parle que Dieu va retirer sa protection angélique et nous laisser expérimenter les conséquences de nos péchés. Dans le cas des Corinthiens, les fautifs sont devenus malades et certains en son même décédés.

Quand «piptô» est employé dans un sens physique, il illustre une chute.

  • - C’est comme la semence qui tombe dans une bonne terre (Matthieu 13:8)
  • - Ou comme l’aveugle qui tombe dans la fosse (Matthieu 15:14)
  • - Ou comme les miettes qui tombent de la table (Matthieu 15:27)
  • - Ou comme tomber en bas d’une fenêtre (Actes 20:9)
  • - Ou comme en expirant comme conséquence du péché (Hébreux 3:17)

    Actes 5:5 Ananias, entendant ces paroles, tomba (piptô) , et expira. Une grande crainte saisit tous les auditeurs. (...) 10 Au même instant, elle tomba (piptô) aux pieds de l’apôtre, et expira. Les jeunes gens, étant entrés, la trouvèrent morte; ils l’emportèrent, et l’ensevelirent auprès de son mari.

    Quand «piptô» illustre une chute rapide pour se prosterner face contre terre.

  • - Ou comme tomber face contre terre en signe de profond respect et d'adoration. C'est là que le mot prend le sens du terme «prosterner» qu'on utilise en français et ce qui est alors sous-entendu c'est que la personne qui se prosterne va commettre un acte d'adoration dans le contexte.

    Apocalypse 1:17 Quand je le vis, je tombai (piptô) à ses pieds comme mort. Il posa sur moi sa main droite en disant: Ne crains point! Je suis le premier et le dernier

Confusion des termes «piptô» et «proskuneô»

Où les traducteurs manquent de rigueur, à mon avis, c'est quand ils traduisent le verbe «proskuneô» dans le sens de piptô par le verbe «prosterner» plutôt que «adorer».

On comprend que ceux qui se prosternaient face contre terre aux pieds de Jésus n'étaient pas pour la plupart de la divinité de Jésus, mais les auteurs du Nouveau Testament le savaient eux et ils savaient aussi que le verbe «proskuneô» était employé pour parler de l'aodration réservée à Dieu seul. Ils auraient pu utiliser seulement le verbe «piptô» comme cela s'est produit parfois pour montrer la supplication, la détresse des gens manifestant de la déférence, l'immense respect, la reconnaissance, l'hommage accordé à Jésus.

Assez souvent, les deux verbes sont utilisés dans la même phrase parce que le fait de se prosterner conduit souvent à l'adoration même s'il peut aussi simplement signifier une marque de respect dans le but de présenter une requête à quelqu'un qui a les moyens de l'exaucer.

Matthieu 18:26 Le serviteur, se jeta (piptô) à terre, et l’adora (proskuneô), disant: Seigneur, aie patience envers moi, et je te payerai tout. (KJV)

Matthieu 18:29 Son compagnon, se jetant (piptô) à terre, le suppliait, disant: Aie patience envers moi, et je te paierai.

Dans cette parabole de Jésus, le Seigneur représente Dieu puisque le serviteur l’adore, remarquez que quand son compagnon se jette aussi par terre, il n’adore pas le serviteur, même s’il fait la même demande.

Adoration réservée à Dieu et non aux anges ni aux hommes

On a déjà vu le passage où Pierre avait refusé l'adoration de Corneille. Le revoici encore.

Actes 10:25 Lorsque Pierre entra, Corneille, qui était allé au-devant de lui, tomba à ses pieds (piptô) et se prosterna (proskuneô). 26 Mais Pierre le releva, en disant: Lève-toi; moi aussi, je suis un homme.

Dans le passage suivant, on voit que les anges ne veulent pas de notre adoration, Dieu seul la mérite.

Apocalypse 19:10 Et je tombai (piptô) à ses pieds pour l’adorer (proskuneô) ; mais il me dit: Garde-toi de le faire! Je suis ton compagnon de service, et celui de tes frères qui ont le témoignage de Jésus. Adore (proskuneô) Dieu. Car le témoignage de Jésus est l’esprit de la prophétie.

Les anges sont nos compagnons de service, au même titre que Tychique et Epaphras (Colossiens 1:7, 4:7) avaient été des aides pour Paul, les anges sont des aides aussi pour nous c’est le même mot grec «sundoulos» qui est employé, c’est un mot composé, sun signifie avec et doulos signifie serviteur, esclave. Les anges sont «tous des esprits au service de Dieu, envoyés pour exercer un ministère en faveur de ceux qui doivent hériter du salut» (Hébreux 1:14).

L'adoration dans l'Église

Apocalypse 3:9 Voici, je te donne de ceux de la synagogue de Satan, qui se disent Juifs et ne le sont pas, mais qui mentent; voici, je les ferai venir, se prosterner (proskuneô) à tes pieds, et connaître que je t’ai aimé.

Dans ce cas-ci, puisqu’on lit ailleurs que c’est seulement devant Dieu qu’on se prosterne pour l’adorer, alors on doit comprendre que Dieu est sous-entendu dans cette phrase. C’est impossible que Jésus prédise que les juifs vont venir adorer les chrétiens à leur pied mais plutôt qu’ils vont adorer Dieu dans l’église aux pieds des chrétiens en reconnaissant que Dieu est au milieu d’eux. Cela est consistant avec ce que Paul dit aux Corinthiens concernant le parler en langue comme un signe pour les juifs qui viennent dans l’Église et qui voient ensuite leur coeur dévoilé par les paroles prophétiques (1Corinthiens 14:25)

1Corinthiens 14:25 les secrets de son coeur sont dévoilés, de telle sorte que, tombant (piptô) sur sa face, il adorera (proskuneô) Dieu, et publiera que Dieu est réellement au milieu de vous.

«Piptô» est souvent associé à une demande faite avec instance

Cette demande est faite sans toutefois aller jusqu'à de l'adoration comme dans le cas du verbe «proskuneô» qui avait été utilisé pour décrire la démarche de la mère des fils de Zébédée venue demander à Jésus une grande faveur inconsidérée.

Matthieu 20:20 Alors la mère des fils de Zébédée s’approcha de Jésus avec ses fils, et se prosterna (proskuneô), pour lui faire une demande.

Marc 5:22 Alors vint un des chefs de la synagogue, nommé Jaïrus, qui, l’ayant aperçu, se jeta (piptô) à ses pieds, 23 et lui adressa cette instante prière: Ma petite fille est à l’extrémité, viens, impose-lui les mains, afin qu’elle soit sauvée et qu’elle vive.

Luc 5:12 Jésus était dans une des villes; et voici, un homme couvert de lèpre, l’ayant vu, tomba (piptô) sur sa face, et lui fit cette prière: Seigneur, si tu le veux, tu peux me rendre pur.

Luc 8:41 Et voici, il vint un homme, nommé Jaïrus, qui était chef de la synagogue. Il se jeta (piptô) à ses pieds, et le supplia d’entrer dans sa maison, 42 parce qu’il avait une fille unique d’environ douze ans qui se mourait. Pendant que Jésus y allait, il était pressé par la foule.

Jean 11:32 Lorsque Marie fut arrivée là où était Jésus, et qu’elle le vit, elle tomba (piptô) à ses pieds, et lui dit: Seigneur, si tu eusses été ici, mon frère ne serait pas mort.

Luc 17:15 L’un d’eux, se voyant guéri, revint sur ses pas, glorifiant Dieu à haute voix. 16 Il tomba (piptô) sur sa face aux pieds de Jésus, et lui rendit grâces. C’était un Samaritain.

Dans ce dernier passage, on voit que le fait de tomber sur sa face aux pieds de Jésus n'avait pas le but de l'adorer mais plutôt de le remercier de la manière la plus forte possible de l'avoir guéri de sa lèpre. De même, on ne peut concevoir un chef de synagogue adorer Jésus qui ne pouvait être Dieu fait homme à ses yeux, il n'avait pas cette révélation qui est venue bien plus tard, la plupart ne savait même pas qu'il était le Messie.

Matthieu 16:13 Jésus se rendit dans le territoire de Césarée de Philippe. Il demanda à ses disciples: Que disent les gens au sujet du Fils de l’homme? 14 Ils répondirent: Certains disent que tu es Jean-Baptiste, d’autres que tu es Élie, et d’autres encore que tu es Jérémie ou un autre prophète. - 15 Et vous, leur demanda Jésus, qui dites-vous que je suis? 16 Simon Pierre répondit: Tu es le Messie, le Fils du Dieu vivant. 17 Jésus lui dit alors: Tu es heureux, Simon fils de Jean, car ce n’est pas un être humain qui t’a révélé cette vérité, mais mon Père qui est dans les cieux.

Quand c'est Jésus qui tombe sur sa face pour s'adresser à Dieu

Il arrivait aussi à Jésus de se jeter face contre terre et prier Dieu quand il vivait des situations très tragiques.

Matthieu 26:39 Puis, ayant fait quelques pas en avant, il se jeta (piptô) sur sa face, et pria ainsi: Mon Père, s’il est possible, que cette coupe s’éloigne de moi! Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux.

Marc 14:35 Puis, ayant fait quelques pas en avant, il se jeta (piptô) contre terre, et pria que, s’il était possible, cette heure s’éloignât de lui.

Dans le jardin de Gethsémani, Jésus a adoré son père, en soumettant sa volonté à la sienne, au prix de sa vie. Ce plus grand sacrifice lui a valu la plus grande place d'honneur et au nom de Jésus toutes les créatures vont se mettre à genoux et l'adorer en proclamant qu'il est le Seigneur des seigneurs à la gloire de Dieu son père. La peur éprouvée par Jésus était si intense à ce moment là que des veines sur son front avaient éclaté et il avait sué du sang.

L'adoration de Dieu et de Jésus dans l'Apocalypse

Dans l'Apocalypse, on voit souvent des personnes qui tombent sur leur face et se mettent à adorer Dieu et Jésus.

Apocalypse 4:10 les vingt-quatre vieillards se prosternent (piptô) devant celui qui est assis sur le trône, et ils adorent (proskuneô) celui qui vit aux siècles des siècles, et ils jettent leurs couronnes devant le trône, en disant: 11 Tu es digne, notre Seigneur et notre Dieu, de recevoir la gloire et l’honneur et la puissance; car tu as créé toutes choses, et c’est par ta volonté qu’elles existent et qu’elles ont été créées.

Apocalypse 5:8 Quand il eut pris le livre, les quatre êtres vivants et les vingt-quatre vieillards se prosternèrent (piptô) devant l’agneau, tenant chacun une harpe et des coupes d’or remplies de parfums, qui sont les prières des saints. 9 Et ils chantaient un cantique nouveau, en disant: Tu es digne de prendre le livre, et d’en ouvrir les sceaux; car tu as été immolé, et tu as racheté pour Dieu par ton sang des hommes de toute tribu, de toute langue, de tout peuple, et de toute nation; 10 tu as fait d’eux un royaume et des sacrificateurs pour notre Dieu, et ils régneront sur la terre.

Apocalypse 5:13 Et toutes les créatures qui sont dans le ciel, sur la terre, sous la terre, sur la mer, et tout ce qui s’y trouve, je les entendis qui disaient: A celui qui est assis sur le trône, et à l’agneau, soient la louange, l’honneur, la gloire, et la force, aux siècles des siècles! 14 Et les quatre êtres vivants disaient: Amen! Et les vieillards se prosternèrent (piptô) et adorèrent (proskuneô).

Apocalypse 7:11 Et tous les anges se tenaient autour du trône et des vieillards et des quatre êtres vivants; et ils se prosternèrent (piptô) sur leurs faces devant le trône, et ils adorèrent (proskuneô) Dieu, 12 en disant: Amen! La louange, la gloire, la sagesse, l’action de grâces, l’honneur, la puissance, et la force, soient à notre Dieu, aux siècles des siècles! Amen!

Apocalypse 11:16 Et les vingt-quatre vieillards, qui étaient assis devant Dieu sur leurs trônes, se prosternèrent (piptô) sur leurs faces, et ils adorèrent Dieu (proskuneô),

Apocalypse 19:4 Et les vingt-quatre vieillards et les quatre êtres vivants se prosternèrent (piptô) et adorèrent (proskuneô) Dieu assis sur le trône, en disant: Amen! Alléluia!

On peut dire aussi avec eux : Amen, alléluia avec eux, dans un esprit d'adoration, les genoux pliés et le visage contre terre.

Compteur installé le 27 janvier 2021

Nombre de visites - 160





Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









email Croixsens Net sur

Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner

 
   
 



Nous sommes vendredi 23 avril 2021



NOUVEAUTÉS
  1. Parfaitement sauvés, délivrés et guéris !

  2. Que nos yeux s'ouvrent sur la vraie réalité !

  3. Jouer pour gagner

  4. Mathématiques divines : Faucon + Yaka = Rhema !

  5. Mathématiques divines : Faucon + Yaka = Rhema !

  6. Pouvons-nous accepter des transfusions sanguines ou non ?

  7. Un lieu de repos inusité pour Dieu

  8. L'origine de la chute de cheveux se trouve dans son expression même : la Chute !

  9. Saviez-vous que la religion est une M.T.S. ?

  10. Emmanuel, Dieu avec nous dans nos joies et nos peines

  11. La détermination inarrêtable de la foi

  12. Avez-vous le cœur endurci ? Êtes-vous encore sans intelligence ? N'avez-vous pas de mémoire ?

  13. C'est la guérison qui glorifie Dieu, pas la maladie !

  14. Pourquoi Dieu a-t-il rejeté l'offrande de Caïn ?

  15. Fabriqués à partir de la poussière qu'on piétine

  16. Êtes-vous étonnés par la réaction de Jésus de maudire un figuier et le faire mourir parce qu'il ne portait pas de fruits ?

  17. Comment vivre dans ce monde sans être affecté par le péché

  18. Les choses anciennes et les choses nouvelles

  19. La perle de grand prix

  20. Comment se procurer la perle de grand prix

  21. Un coup de filet !

  22. Dieu est toujours celui qui guérit, que ce soit instantané ou progressivement (Joël Spinks)

  23. L'Église et la grande commission

  24. Changer pour le meilleur

  25. Nous serons lumineux comme le soleil !

  26. La fondation du monde

  27. Le levain dans le royaume des cieux n'est pas l'idée de Dieu

  28. Un plan de moutarde peut-il devenir un arbre ?

  29. Sauver de ses péchés

  30. Est-ce que Marie est demeurée vierge toute sa vie ?

  31. La moisson est grande et elle est prête !

  32. Attention aux détails quand vous lisez, un panier n'est pas une corbeille !

  33. Le rendement dépend de la qualité du terrain et la qualité du terrain dépend du niveau de compréhension

  34. Servir Dieu ou Mamon, c'est choisir entre deux systèmes économiques dans deux royaumes différents

  35. Que signifie «être scandalisé» dans la Bible ?

  36. Qu'est-ce qui fait que le quatrième type de terrain soit de la bonne terre ? - Un coup de chance ?

  37. L'esprit de pauvreté nous incite à accepter des choix qui sont bons juste en apparence (pst Joël Spinks)

  38. Cherchez à comprendre et appliquer les lois du royaume de Dieu

  39. Voici qui sont vraiment ma mère et mes frères

  40. La dynamique relationnelle entre les démons et les hommes

  41. Un seul signe accordé par Jésus

  42. Races de vipères

  43. Le tout-puissant Saint-Esprit fait descendre le royaume de Dieu

  44. Prophétie d'Ésaïe 42:1-4 réalisée par Jésus

  45. Jésus est le maître du sabbat

  46. L'union décuple la force !

  47. Votre connaissance de votre identité en Christ vous procure le courage et la persévérance pour la victoire dans l'épreuve

  48. Puis-je prendre la sainte Cène seul à la maison ?

  49. C'est une grande joie de rencontrer Jésus !

  50. La naissance virginale de Jésus

  51. Jésus pleinement Dieu et pleinement homme

  52. La consolation au milieu d'un monde sans pitié

  53. C'est une question de goût !

  54. Dieu ne demeure pas impassible devant l'aumône faite de bon coeur

  55. C'est le temps de se lever pour Jésus !

  56. Générosité de Dieu envers Jésus et envers nous

  57. Quelle est la distinction entre la repentance et la conversion ?

  58. Jésus vient sauver son peuple de ses péchés !

  59. Ne soyez pas des roseaux agités par le vent !

  60. Semez avec joie plutôt qu'avec larmes !

  61. Comment se débarrasser d'un mari de nuit ?

  62. Tout est accompli, tetelestai en grec, mais qu'est-ce que Jean voulait faire passer comme message en citant Jésus ainsi ?

  63. Accueillir c'est recevoir à un niveau plus élevé !

  64. La bonne nouvelle est une bonne nouvelle !

  65. Est-ce que toute notre famille sera sauvée ?

  66. Il y a une parole pour vous

  67. La foi dans les lois spirituelles est-elle un retour à une forme de légalisme ?

  68. Comment être digne de Jésus?

  69. Priez sans cesse, est-ce prier sans arrêt ?

  70. La prière aux morts pour leur demander de l'aide

  71. Est-ce que notre intercession en faveur des gens malades est efficace
    quand ceux-ci entretiennent leur maladie en parlant d'elle constamment ?

  72. L'infidélité à Dieu est vue comme une maladie de l'âme que Dieu veut guérir

  73. Trois volets dans la façon de Jésus d'annoncer la bonne nouvelle

  74. Notre comportement peut-il modifier la durée de notre vie ?

  75. Vin nouveau et outres renouvelées

  76. L'activité démoniaque cherche à demeurer cachée, exposée elle perd son influence

  77. Les différents sens des douleurs de l'enfantement dans la Bible

  78. DON - AUTORITÉ - GUÉRISON - GLOIRE

  79. Comment comprendre la perte d'un proche pour lequel on a prié avec foi ?

  80. Celui qui pointe et celle qui s'ouvre

  81. Tremblements de terre d'origine surnaturelle

  82. Les diverses tentatives du diable pour faire mourir Jésus

  83. L'exorcisme avant et après la Pentecôte

  84. La compréhension grandissante de l'autorité déléguée augmente la foi

  85. 4 mots sur la PERSÉCUTION

  86. Respecter ou résister et même renverser les autorités ?

  87. Pas besoin de se faire enseigner, selon certains, car ils ont le Saint-Esprit et la Bible pour ce faire !

  88. Sois audacieux, vas-y avec cette force que tu as !

  89. Comment devenir un HOMME !

  90. Matthieu 8:2 Rendre hommage ou adorer Jésus ?

  91. Que signifie naître d'eau et d'esprit ?

  92. Soyez reconnaissants de ne pas être traités comme vous le méritez !

  93. Le Seigneur Jésus a des ennemis et les ennemis de notre Seigneur sont nos ennemis !

  94. Quatre étapes dans la venue du ROYAUME DE DIEU sur terre

  95. À qui Dieu a-t-il donné son Fils unique ?

  96. Job 3:25-26 vs Actes 16:22-25 Notre attitude peut raccourcir ou rallonger le temps de l'épreuve!

  97. Job 3:25-26 vs David - Psaumes 119:39 Deux attitudes différentes face à l'adversité

  98. Qui est représenté par le serviteur sans habit de noce ?

  99. Voir la gloire de Dieu permet de supporter l'insupportable

  100. Gardez espoir, la ruine qui mène à la perdition peut être réversible !

  101. Pardonner n'est pas un exploit, c'est un ordre auquel on obéit par la foi

  102. Demandez des bonnes choses au bon Père, c'est une bonne garantie de les recevoir !

  103. Dans 1Pierre 1:3, est-ce que les élus concernent les juifs ou les chrétiens ?

  104. Pourquoi Paul alterne-t-il entre le «nous» et le «vous» dans son épître aux Éphésiens ?

  105. Job 14:15-22 Job pensait que Dieu le poursuivait sans espoir de répit !

  106. Job 14:7-14 Juste une vie à vivre, pas de réincarnation !

  107. La foi te fait passer de victime vaincue à Vaillant Victorieux

  108. La Parole, c'est quelque chose de puissant !

  109. Comment comprendre qu'un Dieu d'amour puisse aimer Jacob et détester Ésaü ?

  110. Célibataires, calculez bien votre affaire !

  111. Que signifie lancer un anathème sur quelqu'un ?

  112. Comment exercer l'autorité pour chasser les démons

  113. Comment marcher par la foi ?

  114. Oppression gouvernementale croissante envers le christianisme

  115. Les collecteurs d'impôt sont des terminators !

  116. Chrétien, tu es redoutable !

  117. Coucou, quelqu'un te parle !

  118. La neutralité est une posture d'imposture !, c'est de la lâcheté

  119. Ne soyons pas fatalistes ni au neutre

  120. Ta nature dicte ton état, pas tes circonstances

  121. Dans Matthieu 8:10-13, à quoi se réfèrent les ténèbres extérieures, où il y aura des pleurs et des grincements de dents ?

  122. Votre faim et soif de justice doit dépasser celle des Pharisiens !

  123. Job 14:1-6 La brièveté de la vie humaine si fragile

  124. Visons la vision !

  125. Comment va-t-on juger les anges ?

  126. Redressons ce qui est courbé et rendons droit les sentiers du Seigneur !

  127. Vertus fortifiantes des raisins et des pommes reconnues dans la Parole de Dieu

  128. Les hommes auront-ils des femmes dans le millénium ?

  129. Étude exhaustive sur l'adoration dans la Bible

  130. Job 13:22-28 Désirer connaître en quoi nous avons fauté pour changer

  131. Imaginer c'est bien, parler c'est bon, agir c'est mieux !

  132. S'imaginer le meilleur en faisant face à la pire des situations

  133. Pourquoi Satan cherchait-il toujours à tuer le Messie ?

  134. Job 13:20-21 Il y a des questions qui ne sont pas bonnes à poser

  135. Job 13:6-19 Demande de pouvoir prendre la parole pour défendre sa cause

  136. Quelle est l'origine de la bénédiction et quel est le moyen d'en bénéficier ?

  137. Nos paroles sont des balises qui tracent notre destinée !

  138. La grâce manifestée aux femmes qui ont eu un départ difficile

  139. Résultats non garantis avec la formation des ouvriers !

  140. Job 13:1-5 Les moralisateurs qui font suer ceux qui souffrent au lieu de les consoler !

  141. Pourquoi quelqu'un naît-il aveugle ?

  142. Les relations évolutives

  143. Les jugements de Dieu exercés dans le livre de Daniel ne sont pas tous négatifs

  144. Quel est le péché impardonnable ?

  145. Qui ne réplique pas au coup, prend tous les coups !

  146. Le pardon est-il conditionnel ?

VIDÉO du mois - message apporté lors de la nuit de prière

Faire un don
Devenez partenaire
de Croixsens.net
Cliquez ci-dessous
pour faire un don
avec PAYPAL

ou cliquez ici
pour faire un chèque.