Tamar


La descendance messianique via Juda est tout un roman fleuve ! Le chapitre 38 du livre de la Genèse est l'un des plus intrigants qui soit.

On sait que Dieu a fait venir le Messie de la postérité de Juda ; il est le lion de la tribu de Juda (Ap.5:5), mais cela ne sera pas par ses trois fils qu'il a eu avec sa femme Schua.

Le premier (Er) parce qu'il était méchant et que Dieu l'a fait mourir avant son temps (Ge.38:7) Le deuxième (Onan) parce qu'il n'a pas voulu donner de postérité à la femme de son frère décédé (Ge.38:9-10)

Le troisième (Shéla) parce qu'il avait peur de mourir aussi. Son père Juda et lui ne comprenaient pas pourquoi ses deux frères aînés avaient péri. Au lieu d'en demander à Dieu la raison – qu'ils auraient pu trouver eux-mêmes s'ils avaient eu une conscience éveillée - ils ont mis la faute sur Tamar alors que le problème venait de la méchanceté de deux frères (Ge.38:11). Shéla a eu deux fils avec une autre femme que Tamar, mais Dieu n'a pas choisi le fils aîné Er qui avait été nommé comme son oncle méchant décédé (1Ch.4:21).

Quand on ne comprend pas la pensée de Dieu et qu'on ne respecte pas les lois établies, on peut passer complètement à côté de la bénédiction.

Selon la loi, Juda devait s'assurer de donner une descendance à Tamar avec son fils Chéla (Ge.38:8). Dieu ne pouvait accorder sa bénédiction messianique à la descendance de Chéla quand Juda a refusé de le donner à Tamar pour mari. La descendance messianique a finalement passé par Juda à son insu directement par sa belle-fille Tamar qui savait qu'il était devenu veuf (Ge.38:12) et qu'il devait avoir encore des désirs sexuels maintenant que son deuil était passé. Alors elle s'était fait passer pour une prostituée afin de tomber enceinte de lui. Juda a même reconnu que Tamar était plus juste que lui (Ge.38:26) parce qu'elle a pris les moyens à sa disposition pour assurer la descendance messianique selon l'usage du temps.

Job 5 :12 C’est lui qui réduit à néant les projets des hommes rusés, si bien que leurs mains ne peuvent les faire réussir. 13 Il prend les sages à leur propre ruse et il devance les intentions des plus astucieux:

Le péché de Juda et de Chéla a poussé Tamar à pécher elle aussi afin de participer à la descendance messianique. Dieu n'approuve jamais le péché, mais l'amour couvre une multitude de péchés ( 1Pi.4:8). Alors dans sa grâce, Dieu va bénir Tamar d'une manière sans équivoque en lui donnant des jumeaux avec Juda ; Pérès et Zérah - comme Rachel avait été bénie avec Jabob et Ésaü. Les enfants sont une bénédiction divine (Ge.1:28) alors quand ils viennent en double c'est signe que les parents sont doublement bénis !

Psaume 127:3 Des enfants, voilà les vrais biens de famille, la récompense que donne le Seigneur!

Zérach avait sorti la main en premier, mais son frère Pérès l'a probablement tiré vers l'intérieur pour pouvoir passer devant lui et sortir en premier (Ge.38:28-30). En supplantant son jumeau Zérach comme Jacob avait supplanté son jumeau Ésaü, cela permettait à Pérès d'être celui qui allait avoir la bénédiction de la descendance messianique (Mt.1:3), illustrant que ce sont vraiment les violents qui s'emparent du royaume de Dieu (Mt.11:12), même dans le sein maternel !

Pérès signifie brèche en hébreu, comme lui, tu ouvriras une brèche dans le mur qui dresse devant toi pour bloquer ta destinée et tu obtiendras ta percée qui te fera entrer dans la bénédiction qui t'est destinée.

- Le webmestre

Compteur installé le 12 juillet 2017

Nombre de visites - 92





Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes samedi 19 août 2017