Jonas - envoyé et signe de Dieu

Et la parole de l'Eternel vint à Jonas, fils d'Amitthaï, disant : Lève-toi, va à Ninive, la grande ville, et crie contre elle, car leur méchanceté est montée devant moi. Jonas 1:1-2

Et Jonas se leva pour s'enfuir … de devant la face de l'Eternel!

Dieu choisit son messager et celui-ci préfère désobéir. N'est-ce pas parfois notre cas? Lorsque Dieu nous demande d'aller vers notre prochain pour l'avertir que ses voies le conduisent vers la condamnation divine, que faisons-nous?

Comment donc invoqueront-ils celui en qui ils n'ont point cru? Et comment croiront-ils en celui dont ils n'ont point entendu parler? Et comment entendront-ils sans quelqu'un qui prêche? Et comment prêcheront-ils, à moins qu'ils ne soient envoyés? Romains 10:14-15

Nous sommes donc ambassadeurs pour Christ, -Dieu, pour ainsi dire, exhortant par notre moyen; nous supplions pour Christ, Soyez réconciliés avec Dieu! 2 Corinthiens 5:20

Délivre ceux qui sont menés à la mort, et ne te retire pas de ceux qui chancellent vers une mort violente. Si tu dis, Voici, nous n'en savions rien; celui qui pèse les coeurs, lui ne le considérera -t-il pas? et celui qui garde ton âme, lui le sait; et il rend à l'homme selon son oeuvre. Proverbes 24:11-12

Fils d'homme, je t'ai établi sentinelle pour la maison d'Israël; et tu entendras la parole de ma bouche, et tu les avertiras de ma part. Quand je dirai au méchant, Tu mourras certainement, et que tu ne l'avertiras pas, et que tu ne parleras pas pour avertir le méchant de se détourner de sa méchante voie, afin qu'il vive, -lui, le méchant, mourra dans son iniquité, mais je redemanderai son sang de ta main. Et si tu avertis le méchant, et qu'il ne se détourne pas de sa méchanceté ni de sa méchante voie, il mourra, lui, dans son iniquité; mais toi, tu as délivré ton âme. Et si le juste se détourne de sa justice et commet l'iniquité, et que je mette une pierre d'achoppement devant lui, il mourra; parce que tu ne l'as point averti, il mourra dans son péché, et ses actes justes qu'il a faits ne viendront pas en mémoire; mais je redemanderai son sang de ta main. Et si tu avertis le juste de ne pas pécher, et que le juste ne pèche pas, il vivra certainement, car il s'est tenu pour averti; et toi tu as délivré ton âme. Ezéchiel 3:17-21

Si nous avons à annoncer la grâce de Dieu en son Fils et les conséquences du refus de celle-ci à tous ceux qui ignorent ou méprisent Dieu et ses commandements, nous avons également à remplir ce rôle de sentinelle pour nos frères et soeurs qui se sont momentanément laissés séduire par le péché.

Frères, quand même un homme s'est laissé surprendre par quelque faute, vous qui êtes spirituels, redressez un tel homme dans un esprit de douceur, prenant garde à toi-même, de peur que toi aussi tu ne sois tenté. Galates 6 :1

En écoutant Dieu nous parler au travers de ces divers passages, nous ne pouvons plus invoquer l'ignorance pour excuser notre désobéissance. Et malgré cela, que de fois nous ignorons volontairement la volonté de Dieu pour nous tourner dans une autre direction que celle qu'il nous avait ordonné de prendre.

Mais notre Dieu et Père qui est bon sait nous discipliner et nous ramener à ses desseins tant pour notre prochain que pour nous. Il est un Père saint et miséricordieux qui intervient par les moyens qu'Il sait être adéquats pour nous tout en étant conformes à ce qu'Il EST.

L'Eternel prépara un grand poisson pour engloutir Jonas. Et Jonas fut dans les entrailles du poisson trois jours et trois nuits. Et Jonas pria l'Eternel son Dieu. Jonas 2 :1-2

Ainsi, Jonas, seul avec lui et son Dieu, connaît la détresse d'une situation extrême due à sa désobéissance. Dans l'obscurité et avec pour écho le bruit des vagues, ce serviteur de Dieu prie. Il regarde non plus avec ses yeux mais avec le regard de l'âme vers le temple de la sainteté de Dieu, de son Dieu -

Il ne cherche pas des excuses et reconnaît l'intervention de l'Eternel qui l'a amené dans cet abîme où tout son être défaille. Force lui est de reconnaître aussi la vanité de ses plans … alors qu'il tourné le dos à la grâce de Dieu envers tous les hommes, fussent-ils même des ennemis du peuple d'Israël, de son peuple.

Jonas se souvient de l'Eternel, des paroles des fils de Coré (Psaume 42:7) qu'il s'approprie comme jamais il ne les avait saisies.

Tu m'as jeté dans l'abîme, dans le coeurs des mers, et le courant m'a entouré ; toutes tes vagues et tes flots ont passé sur moi. Jonas 2:4

Et c'est dans cette détresse si profonde où sa foi est éprouvée qu'il manifeste la réalité de celle-ci.

Mais moi, je te sacrifierai avec une voix de louange ; je m'acquitterai de ce que j'ai voué. La délivrance est de l'Eternel. Jonas 2:10

Jonas place sa confiance en l'Eternel alors que tout semble perdu. Et Dieu ne peut que répondre à une telle foi purifiée par l'épreuve. L'Eternel est bon et miséricordieux. Il est restaure ses serviteurs, et ses compassions sont de tous temps et en toutes circonstances, même celles qui paraissent désespérées.

Dieu a ainsi mesuré l'intensité et la durée précises que son prophète pouvait supporter et l'a délivré de toutes ses détresses (Jonas 2:11). Après trois jours et trois nuits d'angoisse au bout desquels l'assurance de sa délivrance remplit son coeur, Jonas est rendu à son service, à sa mission.

Dès lors, il se lève. Et selon le commandement de l'Eternel, il obéit. Il a appris à obéir, et ce n'est qu'un commencement dans cet apprentissage indispensable. Il aura, comme chacun de nous, d'autres leçons à apprendre à l'école de Dieu.

Regardons maintenant au-delà et tournons les regards de la foi vers un autre prophète, un autre envoyé de Dieu.

Mais quel prophète et quel envoyé de Dieu que celui-là !

Il s'agit du Fils unique de Dieu qui s'abaissa volontairement pour être un homme parmi les hommes et qui vint accomplir les conseils de grâce et de rédemption de Dieu envers l'humanité coupable et perdue.

Dans ce que l'histoire de Jonas nous apprend, à savoir qu'il a été englouti et emmené au fond des mers avant d'être à nouveau au grand jour, nous pouvons entrevoir un type de la mort et de la résurrection du Seigneur Jésus Christ.

Certes, Jésus, à l'opposé de Jonas, fut le serviteur parfait et obéissant jusqu'à la mort de la croix. Les Evangiles nous disent qu'Il dressa résolument sa face vers Jérusalem, vers cette oeuvre pour laquelle Il était venu, l'oeuvre merveilleuse du salut de Dieu offert à tout homme en Christ.

Ce salut si grand et si immérité coûta bien cher au Fils bien-aimé de Dieu. Nous ne pouvons entrer dans ce qu'il en a été pour Lui de porter le péché et nos innombrables péchés sur le bois de la croix et d'en subir tout le courroux de Dieu. Qui peut dire sa souffrance lorsque qu'il s'écria « Mon Dieu, mon Dieu pourquoi m'as-tu abandonné ? »

C'est pour nous, qu'Il est entré dans des abîmes que nous ne connaîtrons jamais. Quel amour incompréhensible que celui de notre Sauveur !

Ô Dieu! car les eaux me sont entrées jusque dans l'âme. Je suis enfoncé dans une boue profonde, et il n'y a pas où prendre pied; je suis entré dans la profondeur des eaux, et le courant me submerge. Je suis las de crier; mon gosier est desséché; mes yeux se consument, pendant que j'attends mon Dieu. Psaume 69:1-3

Je suis l'homme qui ai vu l'affliction par la verge de sa fureur. Il m'a conduit et amené dans les ténèbres, et non dans la lumière. Lamentations de Jérémie 3:1-2

Toutes les vagues et les flots du jugement de Dieu ont passé sur Lui et le troisième jour, à l'aube, sa victoire fut éclatante ; Il était ressuscité !

Le Seigneur Jésus est entré dans la mort par obéissance. Comment comprendre un tel anéantissement, un tel renoncement ? Le Saint, le Juste, le Fils de Dieu s'est livré et à goûté la mort et toute son amertume.

Mais il avait l'assurance de sa délivrance. Il était impossible qu'Il connaisse la corruption!

Je me suis toujours proposé l'Eternel devant moi; parce qu'il est à ma droite je ne serai pas ébranlé. C'est pourquoi mon coeur se réjouit, et mon âme s'égaie; même ma chair reposera en assurance. Car tu n'abandonneras pas mon âme au shéol, tu ne permettras pas que ton saint voie la corruption. Psaume 16:8-10

Tu m'as répondu d'entre les cornes buffles. J'annoncerai ton nom à mes frères, je te louerai au milieu de la congrégation. Psaume 22:21-22

Par la mort et la résurrection du Seigneur Jésus Christ, la prédication de l'Evangile, du salut de Dieu en Lui, peut dès lors et doit être prêchée à toutes les nations en commençant par Jérusalem (Luc 24:44-49).

Jonas, revenu en quelque sorte à la vie, était parti pour annoncer la colère de l'Eternel contre Ninive. Ce qui avait eu effet leur repentance et la grâce pour cette génération (le prophète Abdias nous apprend que cette ville fut par la suite jugée et détruite en ce qu'elle était retourné dans ses voies iniques). Mais nous voyons une fois de plus que le type n'est qu'une ombre de ce qu'il annonçait. En effet, l'oeuvre de Christ est d'une tout autre nature, d'un ordre infiniment plus élevé, et par elle le salut et la délivrance est tant pour les juifs que pour les nations.

Et nous qui sommes au bénéfice d'une telle oeuvre, nous avons à obéir et à annoncer ce salut qui est venu jusqu'à tous les hommes sans exception de races, cultures, de peuples, de langues, de nations.

Prenons garde à ne pas désobéir à notre Sauveur et Seigneur !

Allez dans tout le monde, et prêchez l'évangile à toute la création. Marc 16:15


Et pour ceux qui demanderaient raison de notre foi, de notre salut en Christ, il n'est pas d'autre signe que celui de Jonas ; Le Fils de Dieu est descendu, par obéissance, dans la mort et en est sorti en grand vainqueur le troisième jour pour apporter le salut à tous ceux qui croient en sa Personne et son oeuvre parfaite.

Alors quelques-uns des scribes et des pharisiens lui répondirent, disant, Maître, nous désirons voir un signe de ta part. Mais lui, répondant, leur dit, Une génération méchante et adultère recherche un signe; et il ne lui sera pas donné de signe, si ce n'est le signe de Jonas le prophète. Car, comme Jonas fut dans le ventre du cétacé trois jours et trois nuits, ainsi le fils de l'homme sera trois jours et trois nuits dans le sein de la terre. Des hommes de Ninive se lèveront au jugement avec cette génération et la condamneront, car ils se sont repentis à la prédication de Jonas, et voici, il y a ici plus que Jonas. Matthieu 12:38-41


Il y a plus grand que Jonas, infiniment plus grand est Jésus Christ le Sauveur de tous ceux qui s'approchent de Lui.

- Sébastien Théret










Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner


Depuis le 1 décembre 2009, visites sur les pages de ce thème

Nous sommes jeudi 19 janvier 2017