Tous pécheurs, même Marie
Tous les péchés n'ont pas tous la même gravité dans leurs conséquences, mais ils ont tous la même gravité en ce qu'un seul péché suffit à nous séparer de la communion avec Dieu :

Ja.2:10 Car quiconque observe toute la loi, mais pèche contre un seul commandement, devient coupable de tous. 11 En effet, celui qui a dit: Tu ne commettras point d'adultère, a dit aussi: Tu ne tueras point. Or, si tu ne commets point d'adultère, mais que tu commettes un meurtre, tu deviens transgresseur de la loi.

Isa 59:1 Non, la main de l'Eternel n'est pas trop courte pour sauver, ni son oreille trop dure pour entendre. 2 Mais ce sont vos crimes qui mettent une séparation entre vous et votre Dieu; Ce sont vos péchés qui vous cachent sa face et l'empêchent de vous écouter.

C'est pour cela que même le meilleur être humain a eu besoin du meilleur Sauveur, car il a eu ses doutes, je pense à Jean-Baptiste, pas à Marie (Lu.7:19, 28) qui, elle aussi, a eu ses doutes (voir Marc 2:31-33 plus bas). En fait, même Marie a reconnu en Dieu son Sauveur, parce qu'elle aussi avait besoin d'être sauvée. D'après toi, en quoi Dieu aurait-il pu être son Sauveur, si ce n'est d'être sauvée des péchés qu'elle avait commise ? (Luc 1:47-48) D'après toi, est-ce que dans Marc 2:31-33, Jésus mentionne que pendant un certain temps sa mère ne faisait pas la volonté de Dieu ?

Marc 2:31 Survinrent sa mère et ses frères, qui, se tenant dehors, l'envoyèrent appeler. 32 La foule était assise autour de lui, et on lui dit: Voici, ta mère et tes frères sont dehors et te demandent. 33 Et il répondit: Qui est ma mère, et qui sont mes frères? 34 Puis, jetant les regards sur ceux qui étaient assis tout autour de lui: Voici, dit-il, ma mère et mes frères. 35 Car, quiconque fait la volonté de Dieu, celui-là est mon frère, ma soeur, et ma mère.

A cette question que je te pose, je pense que oui, sinon pourquoi Jésus associerait-il sa mère à ses frères qui étaient reconnus pour douter de lui (un euphémisme selon Jean 7:5 Car ses frères non plus ne croyaient pas en lui.), c'est donc que Marie et ses fils ne faisaient donc pas la volonté de Dieu en refusant de reconnaître en lui le Sauveur. C'est quand même étonnant que le mère de Jacques et Jean ait suivi Jésus tandis que la propre mère de Jésus s'est tenue en retrait jusqu'à la fin, à Golgotha. Elle n'a pas pu bénéficier de tous les enseignements de Jésus concernant sa mission. Marie savait que Dieu était son Sauveur, mais cela lui a pris du temps avant de reconnaître que Dieu allait la sauver par son fils Jésus, même si l'ange l'avait dit à Joseph (Mt.1:21 elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus; c'est lui qui sauvera son peuple de ses péchés.). On ignore quand Marie a finalement cru, en tous cas, au Calvaire, il semble que cela ait été le cas car c'est alors que Jésus l'a confié à son disciple Jean qui avait fait ses preuves, s'occupant déjà de sa propre mère.










Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner


Nous sommes mardi 30 mai 2017