iv>
 
   
 
Combattre l'orgueil
sous la forme de l'apitoiement ou de la vantardise
La nature et la profondeur de l'orgueil humain sont mises en évidence lorsqu'on compare la vantardise et l'apitoiement sur soi. Les deux attitudes sont des manifestations inspirées par l'orgueil. La vantardise est la réaction de l'orgueil devant le succès ; l'apitoiement sur soi la réaction de l'orgueil face à la douleur. Celui qui se vante pense : "Je mérite l'admiration parce que j'ai réalisé tant de choses. " Celui qui s'apitoie sur lui-même se dit: " Je mérite l'admiration parce que j'ai fait tant de sacrifices." La vantardise est la voix de l'orgueil dans le coeur du fort, l'apitoiement celle de l'orgueil dans le coeur du faible. La vantardise s'apparente à l'autosuffisance, l'apitoiement sur soi à l'autosacrifice.
- John Piper
Si l'apitoiement sur soi ne donne pas l'impression d'être de l'orgueil c'est parce qu'il semble être un besoin. Mais le besoin vient d'un moi meurtri : en suscitant la pitié de soi, on ne cherche pas à passer comme des nécessiteux aux yeux d'autrui, mais comme des héros. La pitié qu'on éprouve vis-à-vis de soi ne provient pas du sentiment d'indignité, mais de celui de dignité non reconnue. C'est la réaction de l'orgueil devant l'absence d'applaudissements.

À partir du moment où la souffrance est acceptée en vue de la joie, on cesse de s'apitoyer sur son sort:

Mt.5:11 Heureux serez-vous, lorsqu'on vous outragera, qu'on vous persécutera et qu'on dira faussement de vous toute sorte de mal, à cause de moi. 12 Réjouissez-vous et soyez dans l'allégresse, parce que votre récompense sera grande dans les cieux; car c'est ainsi qu'on a persécuté les prophètes qui ont été avant vous.

- John Piper "Prendre plaisir en Dieu" P.217





Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes dimanche 17 décembre 2017