iv>
 
   
 
Vous avez pour père le diable Jn.8:44




Voici, à mon avis, la parole de Jésus la plus insultante qu'il a prononcée. Quel choc cela a dû être pour des gens religieux, s'imaginant plaire à Dieu, d'entendre cela ! Lisons d'abord ensemble le contexte de cette parole percutante de notre Seigneur Jésus-Christ.

Jean 8:30 Comme Jésus parlait ainsi, plusieurs crurent en lui. 31 Et il dit aux Juifs qui avaient cru en lui : Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples ; 32 vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira. 33 Ils lui répondirent : Nous sommes la postérité d’Abraham, et nous ne fûmes jamais esclaves de personne ; comment dis-tu : Vous deviendrez libres ? 34 En vérité, en vérité, je vous le dis, leur répliqua Jésus, quiconque se livre au péché est esclave du péché. 35 Or, l’esclave ne demeure pas toujours dans la maison ; le fils y demeure toujours. 36 Si donc le Fils vous affranchit, vous serez réellement libres. 37 Je sais que vous êtes la postérité d’Abraham ; mais vous cherchez à me faire mourir, parce que ma parole ne pénètre pas en vous. 38 Je dis ce que j’ai vu chez mon Père ; et vous, vous faites ce que vous avez entendu de la part de votre père. 39 Ils lui répondirent : Notre père, c’est Abraham. Jésus leur dit : Si vous étiez enfants d’Abraham, vous feriez les œuvres d’Abraham. 40 Mais maintenant vous cherchez à me faire mourir, moi qui vous ai dit la vérité que j’ai entendue de Dieu. Cela, Abraham ne l’a point fait. 41 Vous faites les œuvres de votre père. Ils lui dirent : Nous ne sommes pas des enfants illégitimes ; nous avons un seul Père, Dieu. 42 Jésus leur dit : Si Dieu était votre Père, vous m’aimeriez, car c’est de Dieu que je suis sorti et que je viens ; je ne suis pas venu de moi-même, mais c’est lui qui m’a envoyé. 43 Pourquoi ne comprenez-vous pas mon langage ? Parce que vous ne pouvez écouter ma parole. 44 Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui. Lorsqu’il profère le mensonge, il parle de son propre fonds ; car il est menteur et le père du mensonge. 45 Et moi, parce que je dis la vérité, vous ne me croyez pas. 46 Qui de vous me convaincra de péché ? Si je dis la vérité, pourquoi ne me croyez-vous pas ? 47 Celui qui est de Dieu, écoute les paroles de Dieu ; vous n’écoutez pas, parce que vous n’êtes pas de Dieu. 48 Les Juifs lui répondirent : N’avons-nous pas raison de dire que tu es un Samaritain, et que tu as un démon ? 49 Jésus répliqua : Je n’ai point de démon ; mais j’honore mon Père, et vous m’outragez. 50 Je ne cherche point ma gloire ; il en est un qui la cherche et qui juge. 51 En vérité, en vérité, je vous le dis, si quelqu’un garde ma parole, il ne verra jamais la mort. 52 Maintenant, lui dirent les Juifs, nous connaissons que tu as un démon. Abraham est mort, les prophètes aussi, et tu dis : Si quelqu’un garde ma parole, il ne verra jamais la mort. 53 Es-tu plus grand que notre père Abraham, qui est mort ? Les prophètes aussi sont morts. Qui prétends-tu être ? 54 Jésus répondit : Si je me glorifie moi-même, ma gloire n’est rien. C’est mon Père qui me glorifie, lui que vous dites être votre Dieu, 55 et que vous ne connaissez pas. Pour moi, je le connais ; et, si je disais que je ne le connais pas, je serais semblable à vous, un menteur. Mais je le connais, et je garde sa parole. 56 Abraham, votre père, a tressailli de joie de ce qu’il verrait mon jour : il l’a vu, et il s’est réjoui. 57 Les Juifs lui dirent : Tu n’as pas encore cinquante ans, et tu as vu Abraham ! 58 Jésus leur dit : En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu’Abraham fût, je suis. 59 Là-dessus, ils prirent des pierres pour les jeter contre lui ; mais Jésus se cacha, et il sortit du temple.

Notons d'abord au verset 30 à qui Jésus a dit qu'ils avaient le diable pour père. Ce sont à des juifs qui venaient de décider de croire ce que Jésus disait !

C'est quand même étonnant de voir Jésus dire à des gens qui ont cru en lui qu'ils ont pour père le diable. Il faut tenir compte du fait que dès le début de cet évangile, on nous mentionne que Jésus n'était pas impressionné par certaines professions de foi quand il constatait qu'elles n'étaient pas sincères, cf. Jn.2:23

Jn.2:23 Pendant que Jésus était à Jérusalem, à la fête de Pâque, plusieurs crurent en son nom, voyant les miracles qu’il faisait. 24 Mais Jésus ne se fiait point à eux, parce qu’il les connaissait tous, 25 et parce qu’il n’avait pas besoin qu’on lui rendît témoignage d’aucun homme ; car il savait lui-même ce qui était dans l’homme.

C'était manifestement le cas ici aussi, c'est pourquoi Jésus leur pose une condition pour qu'ils se considèrent vraiment comme de ses disciples qui ont cru en lui ; ils doivent adhérer à TOUT ce qu'il enseigne et le manifester dans leurs paroles et leurs actions, Jn.8:31-32.

Jean 8:31 Et il dit aux Juifs qui avaient cru en lui : Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples ; 32 vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira.

Celui qui dit: Je l'ai connu et qui ne garde pas ses commandements est un menteur, et la vérité n'est pas en lui. 1Jn.2:4.

Dans Jn.8:33, la réponse des juifs "croyants" montrent la superficialité de leur "foi" en Jésus ; ils ne se rendaient pas compte qu'ils étaient des esclaves du mensonge.

Jean 8:33 Ils lui répondirent : Nous sommes la postérité d’Abraham, et nous ne fûmes jamais esclaves de personne ; comment dis-tu : Vous deviendrez libres ?

Plus loin, on lit qu'ils n'avaient aucune idée de qui était réellement Jésus, blessés dans leur orgueil, ils ripostaient en lui lançant des mensonges, ils le traitaient de samaritain et de possédé Jn.8:48 et 52, ils ne réalisaient pas qu'ils avaient devant eux Dieu fait homme, Jn.8:56-58. Rappelons encore que ces paroles ont été prononcées par des juifs qui avaient "cru" en lui, Jn.8:30 ! Cela démontre qu'ils avaient "cru" à une image qu'ils s'étaient faits de Jésus, ils s'étaient faits de Jésus une idole, ils n'avaient pas du tout conscience de qui il était vraiment. Il en est de même de nos jours, beaucoup disent croire en Jésus sans croire qu'il est Dieu fait homme et qu'il est venu sur la terre mourir sur la croix pour leur offrir le pardon de leurs péchés. Ce genre de "foi" en un Jésus (un Jésus bonasse qui va guérir et sauver tout le monde même malgré eux), n'est pas biblique, c'est un énorme mensonge car il laisse ceux qui y adhèrent sur l'impression qu'ils croient en Jésus alors qu'ils n'y croient pas du tout et que s'ils meurent dans cet état, ils seront désagréablement surpris au jugement dernier !

Alors Jésus y va d'un traitement choc, il emploie les paroles les plus dures qui soient pour les secouer de leur torpeur spirituel. Ce n'était pas le temps de les flatter, le grand médecin de l'âme avait discerné que cela leur prenait un "remède de cheval" pour leur donner une opportunité de réaliser leur séduction et se libérer de l'esclavage du mensonge. La réaction de ces juifs "croyants" dans Jn.8:59 démontre qu'ils n'ont pas voulu avalé la pilule, ils sont plutôt allés chercher des pierres pour le lapider, Jésus en a profité pour se faufiler hors du temple.

Attardons nous un peu sur le mensonge, il y a des leçons à en retirer. Le mensonge est décrit ici par Jésus comme un esclavage, Jn.8:34, le menteur est un esclave du diable, le diable le maîtrise car il a réussi à le séduire en lui faisant croire que le mensonge lui serait profitable. Et en effet, à court terme, le mensonge est toujours profitable au menteur quand il est cru par ses victimes. Il le faut bien, sinon personne ne mentira, à moins d'être fou à lier. Comme l'a si bien dit Salomon :

Proverbes 20:17 Le pain du mensonge est doux à l’homme, et plus tard sa bouche est remplie de gravier.

Parce que le mensonge est profitable à court terme, celui qui le pratique en est esclave puisqu'il a été séduit, il s'est laissé convaincre qu'il ne pourrait pas arriver à ses fins autrement, alors, à ses yeux, il n'a pas le choix de mentir, c'est pourquoi il est esclave de ce péché. C'est ainsi depuis le jardin d'Eden que le diable a séduit les hommes. Dans le jardin d'Éden. C'est là que la vérité de Dieu a été changée en mensonge pour la première fois par celui que Jésus appelle le père du mensonge; le diable dans Jn.8:44; le père du mensonge est une tournure de phrase imagée chez les juifs pour dire que c'est lui qui est à l'origine du mensonge. Le mot "diable" vient du grec "diabolos"; dans le grec classique, diabolos désignait celui qui désunit, qui inspire la haine et l'envie par la médisance et la calomnie!

C'est exactement ce que Satan a fait avec Adam et Ève. Il les a désunis entre eux, Adam a blâmé Ève et il les a désunis d'avec Dieu, Es.59:1; il a inspiré la haine et l'envie chez l'homme, parce qu'il a réussi à faire croire à l'homme que Dieu l'empêchait d'avoir ce qui était bon, Dieu l'empêchait d'être heureux! Depuis ce temps-là, l'homme est enclin par nature, par héritage adamique, à se prendre pour Dieu et à mentir comme le diable, c'est pourquoi Jésus a dit :"vous avez pour père le diable" Jn.8:44. Comment le diable s'y es pris exactement pour que les humains croient à ses mensonges ?

Avec Adam et Eve, il se sert d'une vérité et y insère juste assez de mensonge pour qu'elle soit encore crédible. Si le mensonge est trop gros, un être humain normal va le rejeter à tout coup, alors il faut "étirer" la vérité mais pas trop. Il arrive souvent que le menteur qui a du succès devienne moins prudent avec le temps, il se dit "je l'ai dans ma main, je peux lui faire avaler n'importe quoi, il me fait confiance" et il en vient à étirer la vérité au point son mensonge devient évident aux yeux même de l'individu qu'il avait réussi à séduire. Le menteur ne réalise même pas qu'il est allé trop loin et qu'il a perdu toute crédibilité, alors il arrive le temps où il est confondu quand son mensonge est exposé.

Alors, que fera-t-il ? Il peut persister dans son mensonge et faire un fou de lui mais un "bon" menteur n'insistera pas trop longtemps quand il a épuisé toutes ses cartes, il sait reconnaître quand il est coincé et comme son but est de continuer à profiter des autres, il va chercher à sauver la face en reconnaissant son mensonge, cette repentance peut être sincère mais il y a un grand danger de récidive car la séduction de ce péché est très difficile à déloger.

Il peut très bien accepter l'humiliation et reconnaître son mensonge pour la forme en se promettant d'être plus prudent à l'avenir. Il a tellement confiance dans ses capacités de mentir qu'il s'imagine pouvoir recommencer pour continuer à profiter des avantages que lui procurent ses mensonges. Il ne réalise pas qu'il est maintenant sous haute surveillance et que seules ses paroles pouvant être prouvées sont crédibles, tout ce qu'il avance sans preuve est maintenant hautement suspicieux. D'ailleurs, c'est la meilleure manière de discerner le mensonge de la vérité dans la bouche de celui qui ment par habitude. Quand celui-ci dit vraiment la vérité, il s'empresse avec joie de vous fournir les preuves de ce qu'il avance. Par exemple, s'il parle vraiment avec quelqu'un au téléphone, il va mettre les haut-parleurs afin que vous puissiez l'entendre vous aussi. S'il vous parle de quelqu'un, il sera aussi en mesure de vous donner ses coordonnées afin que vous puissiez aussi le contacter, mais s'il s'arrange pour que ce soit impossible pour vous de le faire, alors vous savez qu'il est en train de vous mentir. Il vous reste à déterminer quel avantage il vise avec ce mensonge et en général ce n'est pas très difficile à trouver.

Je vais vous raconter une anecdote, il y a quelqu'un qui disait être en contact avec une personne pouvant m'aider. Cependant, il ne m'a jamais permis de parler avec cette personne au téléphone et il ne m'a jamais permis non plus de lire les textos qu'ils s'échangeaient entre eux. En fait, une seule fois, il est arrivé à moi tout heureux de pouvoir enfin me "prouver" qu'il parlait vraiment avec quelqu'un pouvant m'aider. Il m'a alors montré un numéro de téléphone, mais ce qu'il n'avait pas pensé c'est que j'étais pour vérifier ce numéro de téléphone... j'ai alors réalisé que c'était impossible que numéro de téléphone corresponde à celui de la personne sensée m'aider car le code ne correspondait même pas au pays concerné ! D'ailleurs, plus tard, quand son mensonge a été exposé devant les pasteurs, cette personne ne lui a plus jamais envoyé de textos ni téléphoné, ce qui est révélateur puisqu'elle n'avait aucun moyen de savoir que la supercherie avait été découverte. Jusqu'à preuve du contraire, cette personne n'a donc jamais existé et ces conversations n'ont jamais eu lieu.

Le diable est appelé le père du mensonge, car il est son inventeur. Avant le jardin d'Eden, jamais personne sur la terre ni dans le ciel avait menti. Les premiers humains ont cru au mensonge et toute leur progéniture aussi, c'est pourquoi Jésus dit qu'ils ont pour père le diable. Tous les hommes sont menteurs par nature, à cause de leur nature pécheresse, tous les hommes sont portés naturellement à mentir en pensant y tirer une avantage. Jamais personne n'a eu besoin de suivre un cours pour mentir. cela vient tout seul, c'est dans le fond du coeur de l'homme, c'est inné, c'est un héritage empoisonné que nous a légué nos premiers parents. Tous les hommes sont esclaves du péché parce que tous les hommes sont des menteurs, selon qu'il est écrit dans :

Ro.3:4 Que Dieu soit reconnu pour vrai et tout homme pour menteur

Parce que tous les hommes sont menteurs de nature, il ne faut donc pas s'étonner de les voir mentir, c'est pourquoi Jésus nous a averti d'être prudents comme des serpents dans Mt.10:16. Malheureusement, on baisse parfois notre garde devant des gens qui font profession de foi, en s'imaginant que maintenant ils sont des nouvelles créatures et vont nous dire toujours la vérité parce qu'ils se sont "repentis". J'ai tombé dans ce panneau pendant un temps, c'était naïf de ma part. Bien sûr, c'est possible qu'un menteur invétéré se convertisse et abandonne le mensonge - et c'est ce que Dieu désire - mais pour cela, il doit avoir une prise de conscience profonde que le mensonge lui est vraiment néfaste, s'il continue à y voir plus d'avantages que d'inconvénients, il va persister à mentir, aveuglé par ses "succès" éphémères.

Ephésiens 4:17 Voici donc ce que je dis et ce que je déclare dans le Seigneur, c’est que vous ne devez plus marcher comme les païens, qui marchent selon la vanité de leurs pensées. 18 Ils ont l’intelligence obscurcie, ils sont étrangers à la vie de Dieu, à cause de l’ignorance qui est en eux, à cause de l’endurcissement de leur cœur. 19 Ayant perdu tout sentiment, ils se sont livrés à la dissolution, pour commettre toute espèce d’impureté jointe à la cupidité. 20 Mais vous, ce n’est pas ainsi que vous avez appris Christ, 21 si du moins vous l’avez entendu, et si, conformément à la vérité qui est en Jésus, c’est en lui que vous avez été instruits 22 à vous dépouiller, eu égard à votre vie passée, du vieil homme qui se corrompt par les convoitises trompeuses, 23 à être renouvelés dans l’esprit de votre intelligence, 24 et à revêtir l’homme nouveau, créé selon Dieu dans une justice et une sainteté que produit la vérité. 25 C’est pourquoi, renoncez au mensonge, et que chacun de vous parle selon la vérité à son prochain ; car nous sommes membres les uns des autres.

Puisque nous sommes les membres les uns des autres, le chrétien qui ment à son frère, se ment à lui-même. En faisant du tort à son frère, c'est aussi à lui-même qu'il fait du tort. Pire encore, en trompant son frère, c'est Dieu qu'il trompe aussi car Dieu habite dans son frère. Ananias et Saphira ont appris de la manière dure que le péché ne devait plus faire partie de la vie chrétienne !

Actes 5:1 Mais un homme nommé Ananias, avec Saphira sa femme, vendit une propriété, 2 et retint une partie du prix, sa femme le sachant ; puis il apporta le reste, et le déposa aux pieds des apôtres. 3 Pierre lui dit : Ananias, pourquoi Satan a-t-il rempli ton cœur, au point que tu mentes au Saint-Esprit, et que tu aies retenu une partie du prix du champ ? 4 S’il n’eût pas été vendu, ne te restait-il pas ? Et, après qu’il a été vendu, le prix n’était-il pas à ta disposition ? Comment as-tu pu mettre en ton cœur un pareil dessein ? Ce n’est pas à des hommes que tu as menti, mais à Dieu. 5 Ananias, entendant ces paroles, tomba, et expira. Une grande crainte saisit tous les auditeurs. 6 Les jeunes gens, s’étant levés, l’enveloppèrent, l’emportèrent, et l’ensevelirent. 7 Environ trois heures plus tard, sa femme entra, sans savoir ce qui était arrivé. 8 Pierre lui adressa la parole : Dis-moi, est-ce à un tel prix que vous avez vendu le champ ? Oui, répondit-elle, c’est à ce prix-là. 9 Alors Pierre lui dit : Comment vous êtes-vous accordés pour tenter l’Esprit du Seigneur ? Voici, ceux qui ont enseveli ton mari sont à la porte, et ils t’emporteront. 10 Au même instant, elle tomba aux pieds de l’apôtre, et expira. Les jeunes gens, étant entrés, la trouvèrent morte ; ils l’emportèrent, et l’ensevelirent auprès de son mari. 11 Une grande crainte s’empara de toute l’assemblée et de tous ceux qui apprirent ces choses.

Dieu a le mensonge en aversion et quand tu mens à un chrétien, tu es en train de toucher à la prunelle de l'oeil de Dieu, Za.2:8. Tu ambitionnes sur sa grâce et quand Dieu juge que cela suffit...

Si tu es ce genre de personne qui tire profit du mensonge, réalise que ce n'est que pour un temps, La vraie bénédiction vient de Dieu, pas du diable !

Pr.10:22 C’est la bénédiction de l’Eternel qui enrichit, Et il ne la fait suivre d’aucun chagrin. 23 Commettre le crime paraît un jeu à l’insensé, Mais la sagesse appartient à l’homme intelligent.

Fais preuve d'intelligence, cesse de voir le mensonge comme un jeu et la bénédiction de Dieu va t'enrichir d'une manière durable, tu n'auras plus à éprouver le chagrin de l'humiliation à chaque fois que ton mensonge sera découvert, car sache que ton mensonge finira toujours par se savoir tôt ou tard, c'est une promesse divine !

Luc 8:17 Car il n’est rien de caché qui ne doive être découvert, rien de secret qui ne doive être connu et mis au jour.

Alors voici ce que le Saint-Esprit t'encourage à faire maintenant d'un coeur sincère. Tes paroles et ton comportement démontreront par la suite si tu as expérimenté une vraie repentance.

Pr.28:13 Celui qui cache ses transgressions ne prospère point, Mais celui qui les avoue et les délaisse obtient miséricorde. 14 Heureux l’homme qui est continuellement dans la crainte ! Mais celui qui endurcit son cœur tombe dans le malheur.

1Jean 1:6 Si nous disons que nous sommes en communion avec lui, et que nous marchions dans les ténèbres, nous mentons, et nous ne pratiquons pas la vérité. 7 Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché. 8 Si nous disons que nous n’avons pas de péché, nous nous séduisons nous-mêmes, et la vérité n’est point en nous. 9 Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité.

Pour les victimes des menteurs, joignez votre cri au roi David

Ps.120:2 Eternel, délivre mon âme de la lèvre mensongère, de la langue trompeuse ! 3 Que te donne, que te rapporte une langue trompeuse ?






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes dimanche 17 décembre 2017