Le péché entrave la croissance


Il y a deux passages qui m'ont frappé dans ma lecture de sa Parole en Français courant:

Pr.22:4 Le chemin de l'immoralité comporte tant d'épines et de pièges qu'il faut s'en écarter si l'on tient à la vie.  

22:17-18 N'aie pas envie d'imiter les pécheurs, mais sois constamment soumis au Seigneur. Alors tu pourras te réjouir de l'avenir, ton espérance ne sera pas déçue.  

Ces deux passages illustrent d'une manière éclatante les conséquences du péché sur le développement personnel et l'espérance d'une vie saine.  

Je lisais dernièrement les 7 principes fondamentaux de la vie chrétienne par Marc et Diane André où ils ont élaboré à ce sujet:  

P.378 "Le développement de notre personnalité progresse rapidement et harmonieusement lorsque nous nous gardons du péché sous toutes ses formes et que nous nous attachons à ce que le Seigneur approuve. La culpabilité - (une des épines) - résultant des péchés d'ordre moral absorbe une telle énergie que le développement affectif de la personne est dévié, ralenti, voire arrêté, à l'âge où elle s'engage dans cette voie.  

Il a été observé que le développement affectif d'une jeune fille ou d'un jeune garçon qui s'engage dans la fornication à l'âge de 14 ans s'arrêtait - (le piège) - précisément à cet âge-là. C'est l'une des raisons pour lesquelles certains adultes gardent des réactions affectives d'adolescents...  

P.379 La trajectoire normale peut cependant encore être rétablie. Ceci passe par la conversion et la repentance. Si un jeune homme s'engage dans la fornication à l'âge de 14 ans, par exemple, et qu'il ne se repente qu'à l'âge de 28 ans, il aura passé 14 ans de sa vie en dehors des normes de Dieu en matière de mariage.  

Comme certains développements ne se sont pas faits, il lui faudra autant de temps pour parvenir à une certaine maturité intérieure, affective et spirituelle et pour réharmoniser sa vie avec ce que Dieu voulait en faire au départ..."

 

Ceci me rappelle Hé.5:11-14  

11 Nous avons beaucoup à dire là-dessus, et des choses difficiles à expliquer, parce que vous êtes devenus lents à comprendre.
12 Vous, en effet, qui depuis longtemps devriez être des maîtres, vous avez encore besoin qu'on vous enseigne les premiers rudiments des oracles de Dieu, vous en êtes venus à avoir besoin de lait et non d'une nourriture solide.
13 Or, quiconque en est au lait n'a pas l'expérience de la parole de justice; car il est un enfant.
14 Mais la nourriture solide est pour les hommes faits, pour ceux dont le jugement est exercé par l'usage à discerner ce qui est bien et ce qui est mal.  

Quand le péché n'est pas confessé et abandonné, nous ne pouvons pas progresser, nous sommes piégés dans les liens du péché, cf. Pr.5:22.

Pr 29:6 Il y a un piège dans le péché de l'homme méchant, mais le juste triomphe et se réjouit.

Pr.28:13 Rien ne réussit à celui qui cache ses fautes, mais Dieu pardonne à celui qui les avoue et y renonce,

Ce qui fait, qu'au lieu d'être des maîtres, nous avons besoin encore de se faire enseigner les bases de la foi-fidélité en Dieu et le renoncement aux oeuvres mortes.  

Ces réflexions ont pour but de souligner l'importance d'enseigner à nos enfants les bienfaits d'une vie pure parce qu'aucun péché n'est banal en soi, il apporte des conséquences qui peuvent se faire sentir des années et entraver la croissance affective et spirituelle.   Le péché ramène dans la petite enfance comme un bébé gâté égocentrique. Quand la chair est cajolée, la personne s'amuse et rit. Mais quand elle n'a pas ce qu'elle désire, elle boude, elle pleure et elle pique des crises de colère C'est beau un bébé de quelques mois mais ce n'est plus le cas quand il a de la barbe au menton ! Cessons donc de faire le bébé, devenons matures et soyons une bénédiction pour ceux qui nous entourent

Peut-être ne vous sentez-vous pas concernés, gloire à Dieu alors, mais juste au cas où, demandons à nos proches s'ils remarquent en nous des traits immatures. Y a-t-il des domaines où nous avons cessé de grandir?   

Si l'Esprit nous fait réaliser que certains péchés ont entravé notre croissance affective et spirituelle, humilions-nous devant le Seigneur en nous trouvant quelqu'un de sage pour confesser nos péchés et recevoir la guérison qui nous permettra de progresser affectivement et spirituellement.

Jacques 5:16 Confessez donc vos péchés les uns aux autres, et priez les uns pour les autres, afin que vous soyez guéris. La prière fervente du juste a une grande efficace.

-Le webmestre










Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner


Nous sommes lundi 27 mars 2017