Un disciple s'ennuie et va voir Jésus


Le disciple s'approche de Jésus en se balançant et en se traînant les pieds, la tête basse et dit à Jésus:

«Eh Seigneur Jésus,» 

Jésus se retourne et le regarde, le disciple continue à parler en disant:

«Je m'ennuie, qu'est-ce qu'on pourrait bien aller faire ensemble?»

Jésus ne lui donne pas de réponse, le disciple attend un peu, puis continue:

«Pourrait-on aller au nouveau théâtre que Hérode vient de faire bâtir? Ça l'air qu'on va jouer une des pièces d'Aristophane, le grand dramaturge grec, ça manquera pas d'action!, Arnold Schwarznabas joue là-dedans, c'est l'un des acteurs les plus hots!»

Jésus continue à le regarder mais ne lui donne pas de réponse. Le disciple commence alors à s'impatienter et dit:

«Tu ne réponds pas, Jésus?, pourtant tu n'as jamais parlé contre le théâtre, c'est vrai!, je ne t'ai jamais entendu parler là-dessus! c'est pas défendu, on n'est pas des légalistes, n'est-ce pas!»

Jésus continue à le regarder fixement mais ne lui donne pas de réponse. Le disciple se met alors à réfléchir tout haut:

«Ouais, tu as raison, c'est vrai qu'il y a de l'action en masse, même que, par bout, c'est pas mal violent, j'ai même entendu dire qu'on prenait des condamnés à mort pour doubler les acteurs qui se faisaient tuer... on ne s'en aperçoit pas, ils sont tous pareils derrière leur masque! 

Aussi, dans ces pièces, chacun fait sa propre justice et ne cherche pas celle de Dieu, ce n'est pas le genre de spectacle qui fait grandir en nous l'amour de Dieu et du prochain.

Peut-être qu'on devrait attendre à la semaine prochaine avant d'y aller, ça va être une pièce plus tranquille, une comédie sentimentale avec Bathshéba Bar Dot, tu sais, c'est la fille de Dot, celle que tout le monde appelle B.B...»

Jésus continue à le regarder mais ne lui donne pas de réponse. Le disciple se met alors encore à réfléchir tout haut:

«A bien y penser, ce n'est pas une place pour nous autres, comme on dit: "tout est permis mais tout n'est pas utile", c'est vrai que ça peut être drôle à l'occasion, mais on risque aussi de rire jaune, on dirait qu'ils ne peuvent pas écrire un scénario sentimental sans y mettre de l'impudicité, et après les images nous restent dans la tête pendant longtemps et les comportements qu'on a vu nous influencent inconsciemment.»

Le disciple est pour s'en retourner quand il lui vient une autre idée:

«Eh!, on pourrait aller à la place au stade, le sport, ça c'est un sain divertissement! Il y a des courses de char aujourd'hui! Ben Hur et Manassé vont y être et c'est là que va se décider qui va remporter le championnat des conducteurs!, qu'est-ce que t'en dis, Jésus?» 

Jésus continue à le regarder mais ne lui donne pas de réponse. Le disciple commence alors à s'irriter et dit:

«Quoi! tu ne me réponds pas encore! Le sport, c'est bien banal après tout!, ça change les idées, ça change le mal de place...»

Toujours pas de réponse de Jésus, mais ce regard...

«Ouais, c'est vrai que ça fait seulement que changer le mal de place! C'est vrai que ce n'est plus de la convoitise sexuelle, mais ça se rentre dans la bande, ça se donne des coups bas, et cela attise les divisions, chacun a ses athlètes et ses équipes préférés, au point d'en faire des idoles qui influencent leur moral! 

Et en plus, cela cause des divisions parmi les spectateurs, certains même en viennent au coup, tellement ils sont embarqués émotivement, j'ai même lu dans le journal qu'une jeune fille avait perdu le goût de vivre que son équipe favorite, Philadelphie, n'avait pas fait les séries éliminatoires! Et toutes ces émeutes dans les stades...

Après tout c'est quoi la différence entre celui dont l'humeur dépend ce qu'il a vu dans les horoscopes de celui dont l'humeur dépend ce qu'il a vu dans les compétitions sportives! Son équipe gagne il est heureux, son équipe perd et il est triste, il se fait manipuler par des circonstances dont il n'a aucun contrôle et qui n'ont aucune valeur aux yeux de Dieu. Ce n'est plus la paix de Dieu qui prédomine mais les choses du monde qui influencent son moral et sa qualité de vie. Il s'associe à la gloire des hommes, au lieu de chercher la gloire de Dieu, la Coupe du Monde au lieu de la Coupe de Bénédiction.»

C'est vrai que tu n'a jamais parlé contre le sport, mais je ne t'ai jamais vu non plus aller à des compétitions sportives... c'est pourtant pas les occasions qui manquaient.

Souvent, divertissement rime avec pervertissement, comme les juifs dans le désert qui s'ennuyaient en attendant Moïse... et quand on réalise que derrière l'idolâtrie se cache les démons... Laisse faire, Jésus, ça ne me tente plus d'y aller...

Ah! j'ai une autre idée! On pourrait aller au congrès de parti des zélotes, la politique, ça c'est quelque chose de sérieux, il en va de l'avenir de notre nation! Leur cri de ralliement c'est: "Vive la Judée libre!" Les romains ne connaissent rien à notre culture, on est comme deux solitudes. 
 

Au congrès, il paraît même que les zélotes vont élire un nouveau chef, un homme qui n'a pas peur de foncer, Jean Bar Abbas qu'il s'appelle, mais, quoiqu'il s'appelle le «fils du père», je ne sais pas si c'est un Chrétien...»

Toujours pas de réponse de Jésus, mais ce regard...

«Quoi! Jésus, tu n'as pas d'émotions toi!... il n'y a rien qui te tente!»

Toujours pas de réponse de Jésus, mais ce regard de plus en plus pénétrant...

«Ouais, les congrès à la chefferie, c'est encore une place où il se fait beaucoup de divisions et de partisaneries... c'est pas rien pour nous unir, ça risque bien plus de finir par une séparation! Et en plus je me rappelle que tu nous as déjà dit que ton royaume n'était pas de ce monde, qu'il fallait chercher plutôt le royaume de Dieu!

Je comprends de plus en plus que tu es venu non pas pour nous interdire des choses, comme un légaliste, mais tu es venu pour nous amener à monter plus haut, à rediriger nos désirs et à les purifier, tu n'es pas venu pour nous arrêter et nous empêcher de vivre, mais plutôt pour nous faire avancer encore plus vite, et dans la bonne direction! 

Tiens, là j'ai une bonne idée! Bar Bapapas donne un gros Bar B.Q. chez lui pour fêter le mariage de sa fille et il nous invite, il va y avoir plein de beau monde et de la bonne musique!»

Enfin Jésus se met à réagir et dit, le regard brillant: 

«Ça c'est une bonne idée, j'aime les mariages, c'est une belle figure de l'unité que j'ai avec mon père et que je veux partager avec l'Église. Et nous allons pouvoir tous leur parler de l'amour de Dieu et voir des pécheurs se repentir; il n'y a pas de plus grand bonheur au ciel et sur la terre de voir quelqu'un arracher au royaume des ténèbres et transporter dans le royaume de Dieu! Allons-y tout de suite, j'en frémis rien qu'à y penser!»

Et c'est au tour du disciple d'être moins enthousiasme:

«He Hum! là tu me gênes un peu, Seigneur Jésus; je n'avais pas idée d'aller là et de m'afficher si ouvertement, on pourrait pas y aller plutôt incognito, comme tu le faisais parfois quand tu montais à une fête, et juste profiter de la musique et de la nourriture, en glissant peut-être une petite remarque religieuse de temps en temps sans trop que cela paraisse??? Oh! et puis ça me le dit moins d'y aller, tout le monde sait que Bar Bapapas est parcimonieux en ce qui a trait au vin, il en manque à chaque fois!»

Et Jésus de lui répondre:

«Viens et suis-moi!... et tu verras la gloire de Dieu!»

  - Le Webmestre

Voir le texte de Charles Finney sur le divertissement
 
 

Textes à méditer: 1Jn.2:15-17, 5:21, 1Co.10:5-24, Lu.8:14, 9:62, 14:33-35.

1Jn.2:15  N'aimez point le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu'un aime le monde, l'amour du Père n'est point en lui; 16  car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l'orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais vient du monde. 17  Et le monde passe, et sa convoitise aussi; mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure
éternellement.

1Jn.5:21  Petits enfants, gardez-vous des idoles. 

1Co.10:1 Frères, je ne veux pas que vous ignoriez que nos pères ont tous été sous la nuée, qu'ils ont tous passé au travers de la mer,
2  qu'ils ont tous été baptisés en Moïse dans la nuée et dans la mer,
3  qu'ils ont tous mangé le même aliment spirituel,
4  et qu'ils ont tous bu le même breuvage spirituel, car ils buvaient à un rocher spirituel qui les suivait, et ce rocher était Christ.
5  Mais la plupart d'entre eux ne furent point agréables à Dieu, puisqu'ils périrent dans le désert.
6 Or, ces choses sont arrivées pour nous servir d'exemples, afin que nous n'ayons pas de mauvais désirs, comme ils en ont eu.
7  Ne devenez point idolâtres, comme quelques-uns d'eux, selon qu'il est écrit: Le peuple s'assit pour manger et pour boire; puis ils se levèrent pour se divertir.
8  Ne nous livrons point à l'impudicité, comme quelques- uns d'eux s'y livrèrent, de sorte qu'il en tomba vingt-trois mille en un seul jour.
9  Ne tentons point le Seigneur, comme le tentèrent quelques-uns d'eux, qui périrent par les serpents.
10  Ne murmurez point, comme murmurèrent quelques- uns d'eux, qui périrent par l'exterminateur.
11  Ces choses leur sont arrivées pour servir d'exemples, et elles ont été écrites pour notre instruction,
à nous qui sommes parvenus à la fin des siècles.
12  Ainsi donc, que celui qui croit être debout prenne garde de tomber!
13  Aucune tentation ne vous est survenue qui n'ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au delà de vos forces; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d'en sortir, afin que vous puissiez la supporter.
14  C'est pourquoi, mes bien-aimés, fuyez l'idolâtrie.
15  Je parle comme à des hommes intelligents; jugez vous-mêmes de ce que je dis.
16  La coupe de bénédiction que nous bénissons, n'est-elle pas la communion au sang de Christ? 
Le pain que nous rompons, n'est-il pas la communion au corps de Christ?
17  Puisqu'il y a un seul pain, nous qui sommes plusieurs, nous formons un seul corps; car nous participons tous à un même pain.
18  Voyez les Israélites selon la chair: ceux qui mangent les victimes ne sont-ils pas en communion avec l'autel?
19  Que dis-je donc? Que la viande sacrifiée aux idoles est quelque chose, ou qu'une idole est quelque chose? Nullement.
20  Je dis que ce qu'on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Dieu; or, je ne veux pas que vous
soyez en communion avec les démons. 
21  Vous ne pouvez boire la coupe du Seigneur, et la coupe des démons; vous ne pouvez participer à la table du Seigneur, et à la table des démons.
22  Voulons-nous provoquer la jalousie du Seigneur? Sommes-nous plus forts que lui?
23 Tout est permis, mais tout n'est pas utile; tout est permis, mais tout n'édifie pas.
24  Que personne ne cherche son propre intérêt, mais que chacun cherche celui d'autrui.
 

Lu.8:11  Voici ce que signifie cette parabole: La semence, c'est la parole de Dieu.
12  Ceux qui sont le long du chemin, ce sont ceux qui entendent; puis le diable vient, et enlève de leur coeur la parole, de peur qu'ils ne croient et soient sauvés.
13  Ceux qui sont sur le roc, ce sont ceux qui, lorsqu'ils entendent la parole, la reçoivent avec joie; mais ils n'ont point de racine, ils croient pour un temps, et ils succombent au moment de la tentation.
14  Ce qui est tombé parmi les épines, ce sont ceux qui, ayant entendu la parole, s'en vont, et la laissent étouffer par les soucis, les richesses et les plaisirs de la vie, et ils ne portent point de fruit qui vienne à maturité.
15  Ce qui est tombé dans la bonne terre, ce sont ceux qui, ayant entendu la parole avec un coeur honnête et bon, la retiennent, et portent du fruit avec persévérance.
 

Lu.9:62  Jésus lui répondit: Quiconque met la main à la charrue, et regarde en arrière, n'est pas propre au royaume de Dieu.

Lu.14:33  Ainsi donc, quiconque d'entre vous ne renonce pas à tout ce qu'il possède ne peut être mon disciple.
34  Le sel est une bonne chose; mais si le sel perd sa saveur, avec quoi l'assaisonnera-t-on?
35  Il n'est bon ni pour la terre, ni pour le fumier; on le jette dehors. Que celui qui a des oreilles pour entendre entende.

- Le Webmestre






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes jeudi 21 septembre 2017