Compromis dangereux

Dieu peut nous délivrer du feu des hommes, disait Daniel au roi.... mais qui nous délivrera du feu de Dieu?

Moïse a fait un compromis sur le commandement de Dieu en ne faisant pas circoncire son fils pour plaire à sa femme païenne. Dieu a voulu alors le tuer, Ex.4

Un fils de chef de clan couche avec une princesse païenne, Dieu dit de les tuer...

Pierre, un modèle pour tous de bien des manières, s'est compromis gravement au moins une fois quand il a agi d'une manière hypocrite, voici comment Dieu s'est chargé de le corriger en l'humiliant publiquement:

Mais lorsque Céphas vint à Antioche, je lui résistai en face, parce qu'il était répréhensible. En effet, avant l'arrivée de quelques personnes envoyées par Jacques, il mangeait avec les païens; et, quand elles furent venues, il s'esquiva et se tint à l'écart, par crainte des circoncis. Avec lui les autres Juifs usèrent aussi de dissimulation, en sorte que Barnabas même fut entraîné par leur hypocrisie. Voyant qu'ils ne marchaient pas droit selon la vérité de l'Évangile, je dis à Céphas, en présence de tous: Si toi qui es Juif, tu vis à la manière des païens et non à la manière des Juifs, pourquoi forces-tu les païens à judaïser? Ga.2:11-14

Méditons ces quelques questions... Quel était l'enjeu ici? Quelle était la pression exercée sur Pierre? En quoi Pierre était-il doublement fautif? Quel effet a eu son comportement compromettant? - il a entraîné des frères avec lui dans le péché.

Application pour nous; nous pouvons être une occasion de chute pour les autres qui nous estiment s'ils nous voient en train de faire des compromis.

Pierre n'était pas consistant dans son approche, il forçait (contraignait par la force, accablait, obligeait contre leur gré) les autres à faire (obligeant les païens à se conformer aux règles des juifs pour ne pas déplaire à Jacques) ce qu'il ne faisait pas lui-même (car ils savaient que Jésus l'avait affranchi de la loi). Par là il se comportait comme les pharisiens hypocrites que Jésus avait dénoncé;

Les scribes et les pharisiens sont assis dans la chaire de Moïse. Faites donc et observez tout ce qu'ils vous disent; mais n'agissez pas selon leurs oeuvres. Car ils disent, et ne font pas. Ils lient des fardeaux pesants, et les mettent sur les épaules des hommes, mais ils ne veulent pas les remuer du doigt. Ils font toutes leurs actions pour être vus des hommes. Ma.23:2-5

Pierre a fait un compromis, au lieu d'essuyer l'adversité et de combattre pour la vérité comme Paul en face des légalistes, il a choisi la solution facile, comme Pilate, et il a agi conte sa conscience pour acheter la paix.

Agissons-nous nous aussi, à l'occasion, contre notre conscience pour éviter l'adversité? Paul conclut le chapitre 14 de Romains justement par le verset:

Mais celui qui a des doutes au sujet de ce qu'il mange est condamné, parce qu'il n'agit pas par conviction. Tout ce qui n'est pas le produit d'une conviction est péché. Ro.14:23

conviction: "pistis" en grec; le même mot traduit par foi ou fidélité. Pierre savait fort bien qu'il pouvait fréquenter les païens, Jésus lui avait fait comprendre cela par la vision de la nappe Ac.10:28-29.

Mais pourquoi Pierre avait-il si peur des gens envoyés par Jacques au point d'être infidèle à ce qu'il savait être vrai?

Il savait que les envoyés feraient un rapport sévère à Jacques s'ils le voyaient manger en compagnie des païens même s'ils s'étaient convertis. Après tout il était vu comme l'apôtre des circoncis seulement Ga.2:7-8. Pourtant Pierre était avec des témoins (qui furent très surpris d'ailleurs de voir que les chrétiens pouvaient recevoir le Saint-Esprit) quand il était aller voir Corneille et Pierre leur avait probablement partager la vision de la nappe puisqu'on en a le récit dans les Actes. Malgré cela, des milliers restaient zélés pour la loi.

Quand ils l'eurent entendu, ils glorifièrent Dieu. Puis ils lui dirent: Tu vois, frère, combien de milliers de Juifs ont cru, et tous sont zélés pour la loi. Or, ils ont appris que tu enseignes à tous les Juifs qui sont parmi les païens à renoncer à Moïse, leur disant de ne pas circoncire les enfants et de ne pas se conformer aux coutumes. Ac.21:20-21

Conclusion

Dieu est jaloux de l'esprit qu'il fait habiter en nous, Ja.4:5, il nous veut sans partage.

Si Moïse et Pierre ont succombé à la pression environnante et fait des compromis, qu'en est-il de nous?

Ce n'est qu'à cause de sa grande miséricorde que Dieu ne nous traite pas selon nos iniquités, ces exemples sont là pour nous montrer la gravité du péché par la sévérité de la correction administrée par Dieu envers ceux qui acceptent les compromis.

Dieu est patient, lent à la colère, nous laissant le temps de décider par nous-mêmes de cesser les compromis. Il vient un temps cependant où il décidera de passer à l'action pour qu'on prenne vraiment et tout le temps au sérieux ses commandements. Cela est parfois inévitable car Dieu sait bien à quel point notre chair est désinvolte, incapable et indésireuse de saisir les enjeux spirituels reliés au comportement humain sur cette terre.

Imaginez un peu l'impact que cela aurait eu sur l'église si Pierre avait continué son comportement ambivalent compromettant ?

Tout compromis a ses conséquences même si elles sont voilées à nos yeux.

Il ne faut pas se surprendre de la fournaise ardente dans laquelle nous nous trouvons, nous dit si justement l'apôtre Pierre qui y a goûté personnellement! 1Pi.4:12 son but est d'épurer notre foi 1:6-7. S'il y a une chose c'est que Pierre a appris de ses leçons, jamais plus il n'a renié Jésus et il ne semble pas non plus avoir été hypocrite après l'incident que nous rapporte Paul. Sa foi a été épurée.

Dieu va nous envoyer aussi des circonstances difficiles qui serviront à épurer notre foi, car elle est plus précieuse que l'or à ses yeux.

Fortifiez donc vos mains languissantes et vos genoux affaiblis; et suivez avec vos pieds des voies droites, afin que ce qui est boiteux ne dévie pas, mais plutôt se raffermisse. Recherchez la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur... C'est pourquoi, recevant un royaume inébranlable, montrons notre reconnaissance en rendant à Dieu un culte qui lui soit agréable, avec piété et avec crainte, car notre Dieu est aussi un feu dévorant. Hé.12:12-14 et 28-29


 
- Le Webmestre





Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes lundi 23 Octobre 2017