Gagner la bataille dans nos pensées


Le diable sait sur quels boutons pousser pour nous inciter à ne plus dépendre de Jésus. Nos tentations correspondent à nos points faibles. Si on ne maîtrise pas la tentation dès le premier instant, c'est elle qui risque de nous maîtriser. Par exemple, une image stimulante sexuellement qui provoque des pensées malsaines. On peut réagir en pensant: «Ma relation est terminée avec le péché. Je fais le choix d'amener cette pensée captive à l'obéissance de Christ. Je vais détourner le regard et ne plus y penser.» On détourne notre regard immédiatement et on échappe à la tentation. Si on attarde le regard et commence à fantasmer alors les réactions physiques vont embarquer avec force.
Ça prend 6 semaines pour qu'une action répétée devienne une habitude. Une habitude de longue date a une grande emprise sur nous au point que notre capacité de faire différemment est pratiquement nulle.

- Neil Andersen









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner


Nous sommes lundi 27 mars 2017