Section IV 242-288 - Des moyens de croire
Pascal, Blaise, 242

L'Écriture dit que Dieu est un Dieu caché; et que, depuis la corruption de la nature, il les a laissés dans un aveuglement dont ils ne peuvent sortir que par Jésus-Christ, hors duquel toute communication avec Dieu est ôtée. Mt.11:27

C'est ce que l'Écriture nous marque, quand elle dit en tant d'endroits que ceux qui cherchent Dieu le trouvent. Mt.7:7 Ce n'est point de cette lumière qu'on parle, «comme le jour en plein midi». On ne dit point que ceux qui cherchent le jour en plein midi, ou de l'eau dans la mer en trouveront; et ainsi il faut bien que l'évidence de Dieu ne soit pas telle dans la nature.

Aussi elle nous dit ailleurs: Vere tu es Deus absconditus Es.45:15.

Pascal, Blaise, 248

La foi est différente de la preuve; l'une est humaine, l'autre est le don de Dieu. Justus ex fide vivit Ro.1:17 c'est de cette foi que Dieu lui-même met dans le coeur, dont la preuve est souvent l'instrument, fides ex auditu Ro.10:17, mais cette foi est dans le coeur, et fait dire non scio, mais credo.

Pascal, Blaise, 252

La raison agit avec lenteur. Le sentiment n'agit pas ainsi: il agit en un instant, et toujours prêt à agir. il faut donc mettre notre foi dans le sentiment; autrement elle sera toujours vacillante.

Pascal, Blaise, 253

Deux excès: exclure la raison, n'admettre que la raison

Pascal, Blaise, 255

La piété est différente de la superstition. Soutenir la piété jusqu'à la superstition, c'est la détruire. Les hérétiques nous reprochent cette soumission superstitieuse, c'est faire ce qu'ils nous reprochent... Impiété de ne pas croire l'Eucharistie, sur ce qu'on ne la voit pas.

Pascal, Blaise, 256

Il y a peu de vrais Chrétiens, je dis même pour la foi. Il y en a beaucoup qui croient, mais par superstition.

Pascal, Blaise, 258

Unis quisque sibi Deum fingit. Le dégoût Sagesse 15:8, 16 «Chacun se fabrique un Dieu»

Pascal, Blaise, 259

Le monde ordinaire a le pouvoir de ne pas songer à ce qu'il ne veut pas songer. «Ne pensez pas aux passages du Messie», disait le Juif à son fils. Ainsi font les nôtres souvent.

Pascal, Blaise, 261

Ceux qui n'aiment pas la vérité prennent le prétexte de la contestation, de la multitude de ceux qui la nient.

Pascal, Blaise, 262

La bonne crainte vient de la foi, la fausse crainte vient du doute. Les uns craignent de le perdre, les autres craignent de le trouver.

Pascal, Blaise, 265

La foi dit bien ce que les sens ne disent pas, mais non pas le contraire de ce qu'ils voient. Elle est au-dessus, et non pas contre.

Pascal, Blaise, 267

La dernière démarche de la raison est de reconnaître qu'il y a une infinité de choses qui la surpassent; elle n'est que faible, si elle ne va jusqu'à connaître cela. Que si les choses naturelles la surpassent, que dira-t-on des surnaturelles?

Pascal, Blaise, 268

Il faut savoir douter où il faut, assurer où il faut, en se soumettant où il faut. Qui ne fait pas ainsi n'entend pas la force de la raison.

Variante: pyrrhonien, géomètre, chrétien; doute, assurance, soumission.

Pascal, Blaise, 271

La Sagesse nous renvoie à l'enfance, Mt.18:3

Pascal, Blaise, 273

Si on soumet tout à la raison, notre religion n'aura rien de mystérieux, et de surnaturel. Si on choque les principes de la raison, notre religion sera absurde et ridicule.

Pascal, Blaise, 275

Les hommes prennent souvent leur imagination pour leur coeur; et ils croient être convertis dès qu'ils pensent à se convertir

Pascal, Blaise, 277

Le coeur a ses raisons que la raison ne connaît point.

Pascal, Blaise, 278

C'est le coeur qui sent Dieu et non la raison. Voilà ce qu'est la foi, Dieu sensible au coeur, non à la raison.

Pascal, Blaise, 279

La foi est un don de Dieu; ne croyez pas que nous disions que c'est un don de raisonnement.

Pascal, Blaise, 280

Qu'il y a loin de la connaissance de Dieu à l'aimer!

Pascal, Blaise, 282

Nous connaissons la vérité, non seulement par la raison (dans le sens de raisonnement) mais encore par le coeur

Ceux à qui Dieu a donné la religion par sentiment de coeur sont bien heureux et bien légitimement persuadés. Mais ceux qui ne l'ont pas, nous ne pouvons la leur donner que par raisonnement, en attendant que Dieu la leur donne par sentiment de coeur, sans quoi la foi n'est qu'humaine, et inutile pour le salut.

Pascal, Blaise, 284

Ne vous étonnez pas de voir des personnes simples croire sans raisonner. Dieu leur donne l'amour de soi et la haine d'eux-mêmes. Il incline leur coeur à croire. On ne croira jamais d'une créance utile et de foi, si Dieu n'incline le coeur; et on croira dès qu'il l'inclinera. Et c'est ce que David connaissait bien: Inclina cor meum, Deus, in testimonia tua Ps.119:36

Pascal, Blaise, 286

Ceux qui croient sans avoir lu les Testaments, c'est parce qu'ils ont une disposition intérieure toute sainte, et que ce qu'ils entendent dire de notre religion y est conforme.

Ils sentent qu'un Dieu les a faits; ils ne veulent aimer que Dieu; ils ne veulent haïr qu'eux-mêmes. Ils sentent qu'ils n'ont pas la force d'eux-mêmes; qu'ils sont incapables d'aller à Dieu; et que si Dieu ne vient à eux, ils sont incapables d'avoir une communion avec lui. Et ils entendent dire dans notre religion qu'il ne faut aimer que Dieu et ne haïr que soi-même: mais qu'étant tous corrompus, et incapables de Dieu, Dieu s'est fait homme pour s'unir à nous.

Il n'en faut pas davantage pour persuader des hommes qui ont cette disposition dans le coeur, et qui ont cette connaissance de leur devoir et de leur incapacité.

Pascal, Blaise, 287

Dieu incline le coeur de ceux qui l'aime. Celui qu'il aime, celui qui l'aime.

J'avoue qu'un de ces Chrétiens qui croient sans preuves n'aura peut-être pas de quoi convaincre un infidèle.

Mais ceux qui savent les preuves de la religion prouveront sans difficulté que ce fidèle est véritablement inspiré de Dieu, quoiqu'il ne pût le prouver lui-même. Il est sans doute que l'esprit de Dieu est sur ceux-là, et qu'il n'est point sur les autres.

Pascal, Blaise, 288

Au lieu de vous plaindre de ce que Dieu s'est caché, vous lui rendrez grâces de ce qu'il s'est tant découvert; et vous lui rendrez grâces encore de ce qu'il ne s'est pas découvert aux sages superbes, indignes de connaître un Dieu si saint.










Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner


Depuis le 31 décembre 2009, visites sur les pages de ce thème

Nous sommes lundi 27 mars 2017