Quand tu réalises que tu as péché...
Dieu n'attend pas de toi la mortification mais la repentance, c'est le diable qui veut que tu te flagelles dans ton âme pour que que tu demeures abattu et vaincu. Dieu te veut vainqueur et il te dit "Tu es déjà pardonné, relève la tête, va et ne pèche plus"

Voici une leçon que le Seigneur m'a enseignée ; il a trop souffert pour mes péchés pour que je l'insulte en pensant devoir y rajouter mes propres mortifications pour montrer la "profondeur" de ma repentance ! Son sacrifice parfait est plus que suffisant, il ne manque que ma confession pour être lavé de mon iniquité, cf. 1Jn.1:7-9 :

7 Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché. 8 Si nous disons que nous n’avons pas de péché, nous nous séduisons nous-mêmes, et la vérité n’est point en nous. 9 Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité.

Ce n'est pas prendre le péché à la légère, au contraire, je réalise à quel point mes péchés l'ont fait souffrir et je ne veux plus que cela se reproduise, mais loin de moi de penser que je pourrais rendre ma repentance plus sincère en me flagellant dans mon âme, c'est plutôt le contraire qui se produirait ; ceux qui suivent cette route se mortifient de plus en plus car ils sont de plus en plus découragés d'eux-mêmes, se privant ainsi de la joie qui fait leur force pour résister au péché (Né.8:10).

Tu es pardonné, va et ne pèche plus ! C'est tout simple parce que Jésus a accompli tout ce qui était compliqué !!!

Voilà une grande vérité qui avait besoin d'être exprimée car c'est un piège dans lequel nous sommes portés naturellement à tomber dedans ; c'est la religion des hommes de se flageller physiquement et surtout émotionnellement, pensant que cela va les aider spirituellement, mais ce n'est pas la voie que Dieu veut que nous empruntions car elle ne fonctionne pas ! C'est pourquoi il a envoyé Jésus, alléluia, merci Seigneur !

- Le webmestre









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner


Depuis le 16 décembre 2009, visites sur les pages de ce thème

Nous sommes mercredi 18 janvier 2017