Pardon pour qui se repent
et crois dans la miséricorde divine


Ps.25:11 C’est à cause de ton nom, ô Eternel! que tu pardonneras mon iniquité, car elle est grande.

Pr.28:13 Celui qui cache ses transgressions ne prospère point, mais celui qui les avoue et les délaisse obtient miséricorde.

Si tu réalises que tu mérites d'être puni pour tes fautes par le Dieu qui est juste mais que tu te repentes et crois dans le pardon de Dieu qui est miséricordieux, tu seras pardonné - même si tu ne sais pas que c'est grâce à Jésus qui est mort pour tes péchés que tu peux être pardonné parce qu'il a ôté le péché du monde (Jn.1:29)

Ac.4:12 Il n’y a de salut en aucun autre; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés.

1Jn 2:2 Il est lui-même une victime expiatoire pour nos péchés, non seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier.

Le monde entier concerne le premier homme jusqu'au dernier qui foulera cette terre, sinon ce ne serait pas le monde en entier !

Le pardon des péchés est accordé à ceux qui se repentent et croient que Dieu les a pardonnés. Pourquoi ? Parce que Jésus a payé leur dette en mourant sur la croix pour leurs péchés qu'ils en soient conscients ou non. David a été ainsi pardonné, ainsi que des milliards d'autres personnes, depuis Abel jusqu'au paralytique dans Luc 5. Le paralytique ne savait pas que Jésus allait mourir sur la croix pour ses péchés mais ses péchés ont été pardonnés quand même à cause de sa foi (Luc 5:18-20). La femme pécheresse ne savait pas non plus que Jésus allait mourir sur la croix pour ses péchés mais ses péchés ont été pardonnés quand même à cause de son amour (Luc 7:37-50). Zachée, le publicain ne savait pas non plus que Jésus allait mourir sur la croix pour ses péchés mais ses péchés ont été pardonnés quand même à cause de sa repentance avec joie (Luc 19:1-10).

Cependant, le refus de pardonner garde captif du péché, prive d'être délivrés, pardonnés par Dieu. Ceux qui refusent de pardonner à ceux qui les ont offensés montrent qu'ils n'ont pas compris la valeur du pardon qu'ils ont eux-mêmes reçus. Jésus enseigne à deux reprises (une fois dans le sermon sur la montagne Mt.6:12-13, une fois après le figuier maudit Mc.11:22-26) que cela suffit pour que ces personnes qui refusent de pardonner ait aussi à payer la dette de leurs propres péchés.

Mt 6:12 pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés; 13 ne nous induis pas en tentation, mais délivre-nous du malin. Car c’est à toi qu’appartiennent, dans tous les siècles, le règne, la puissance et la gloire. Amen! 14 Si vous pardonnez aux hommes leurs offenses, votre Père céleste vous pardonnera aussi; 15 mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos offenses.

Marc 11 :22 Jésus prit la parole, et leur dit: Ayez foi en Dieu. 23 Je vous le dis en vérité, si quelqu’un dit à cette montagne: Ote-toi de là et jette-toi dans la mer, et s’il ne doute point en son coeur, mais croit que ce qu’il dit arrive, il le verra s’accomplir. 24 C’est pourquoi je vous dis: Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez reçu, et vous le verrez s’accomplir. 25 Et, lorsque vous êtes debout faisant votre prière, si vous avez quelque chose contre quelqu’un, pardonnez, afin que votre Père qui est dans les cieux vous pardonne aussi vos offenses. 26 Mais si vous ne pardonnez pas, votre Père qui est dans les cieux ne vous pardonnera pas non plus vos offenses.

Jésus enseigne que celui qui pèche est esclave du péché Jn.8:31-36, il est captif du péché et le Saint-Esprit a oint Jésus pour venir annoncer une Bonne Nouvelle en proclamant aux captifs la délivrance de la prison du péché et renvoyer libres ceux qui sont opprimés par le péché (Luc 4:18).

Lu 4:18 L’Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu’il m’a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres; Il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le coeur brisé, 4-19 pour proclamer aux captifs la délivrance, et aux aveugles le recouvrement de la vue, pour renvoyer libres les opprimés, C'est le mot pardon (en grec « aphesis ») qui est détruit en français par délivrance et renvoyer libres dans ce passage.

Jean 8 :31 Et il dit aux Juifs qui avaient cru en lui: Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples; 32 vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira. 33 Ils lui répondirent: Nous sommes la postérité d’Abraham, et nous ne fûmes jamais esclaves de personne; comment dis-tu: Vous deviendrez libres? 34 En vérité, en vérité, je vous le dis, leur répliqua Jésus, quiconque se livre au péché est esclave du péché. 35 Or, l’esclave ne demeure pas toujours dans la maison; le fils y demeure toujours. 36 Si donc le Fils vous affranchit, vous serez réellement libres.

Le débiteur qui a refusé de pardonner à son ami qui lui devait de l'argent reste dans la prison du péché le temps qu'il faudra jusqu'à ce qu'il ait terminé de payer sa propre dette à son patron (Mt.18:34). Ce qui implique qu'après avoir payé sa dette immense, il pourra sortir de prison. Jésus rajoute que Dieu va traiter de cette même manière ceux qui n'ont pas pardonné à ceux qui les ont offensés (Mt.18:35).

Mt 18:21 Alors Pierre s’approcha de lui, et dit: Seigneur, combien de fois pardonnerai-je à mon frère, lorsqu’il péchera contre moi? Sera-ce jusqu’à sept fois? 22 Jésus lui dit: Je ne te dis pas jusqu’à sept fois, mais jusqu’à septante fois sept fois. 23 C’est pourquoi, le royaume des cieux est semblable à un roi qui voulut faire rendre compte à ses serviteurs. 24 Quand il se mit à compter, on lui en amena un qui devait dix mille talents. 25 Comme il n’avait pas de quoi payer, son maître ordonna qu’il fût vendu, lui, sa femme, ses enfants, et tout ce qu’il avait, et que la dette fût acquittée. 26 Le serviteur, se jetant à terre, se prosterna devant lui, et dit: Seigneur, aie patience envers moi, et je te paierai tout. 27 Emu de compassion, le maître de ce serviteur le laissa aller, et lui remit la dette. 28 Après qu’il fut sorti, ce serviteur rencontra un de ses compagnons qui lui devait cent deniers. Il le saisit et l’étranglait, en disant: Paie ce que tu me dois. 29 Son compagnon, se jetant à terre, le suppliait, disant: Aie patience envers moi, et je te paierai. 30 Mais l’autre ne voulut pas, et il alla le jeter en prison, jusqu’à ce qu’il eût payé ce qu’il devait. 31 Ses compagnons, ayant vu ce qui était arrivé, furent profondément attristés, et ils allèrent raconter à leur maître tout ce qui s’était passé. 32 Alors le maître fit appeler ce serviteur, et lui dit: Méchant serviteur, je t’avais remis en entier ta dette, parce que tu m’en avais supplié; 33 ne devais-tu pas aussi avoir pitié de ton compagnon, comme j’ai eu pitié de toi? 34 Et son maître, irrité, le livra aux bourreaux, jusqu’à ce qu’il eût payé tout ce qu’il devait. 35 C’est ainsi que mon Père céleste vous traitera, si chacun de vous ne pardonne à son frère de tout son coeur.

Tant que tu pèches en refusant de pardonner à ton frère, Dieu ne te délivrera pas de ce péché qui te rend captif, le péché sera ton bourreau qui viendra tourmenter tes pensées avec ton refus d'effacer la dette de ton frère, Tu seras enfermé dans la prison, privé de la communion avec ton frère et surtout avec ton Maître qui était pourtant résolu à payer ta propre dette pour que la relation soit rétablie entre vous.

Si tu meurs dans cet état, penses-tu que le fait que tu crois que Jésus est mort pour tes péchés suffit pour que tu sois instantanément rétabli dans la communion avec Dieu ou bien ne penses-tu pas que tu devras payer au complet la dette de ton péché avant d'être délié et délivré de ta prison et rétabli dans la communion avec Dieu? Suffit-il de dire que nous sommes en communion avec Dieu? Il est vrai qu'il n'y a plus de condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ (Ro.8:1) mais comment peut-on être EN Jésus-Christ et refuser de pardonner COMME Jésus-Christ à ceux qui nous ont offensé ?

Cela devrait nous amener à réfléchir, n'est-ce pas ? et c'est bien mieux de le faire tout de suite que de se faire dire par Jésus "Oui, tu as fait bien des choses en mon nom, mais parce que tu as méprisé mon pardon en refusant de pardonner aux autres, tu n'as rien en commun avec moi, je ne te connais pas" (Mt.7:22-23 paraphrasé).

Refuser de pardonner, c'est faire injure au pardon que Dieu nous a accordé. Nous marchons encore dans les ténèbres en refusant de pardonner, nous mentons. Nous devons confesser nos péchés, comme notre manque de pardon et nous repentir, alors Dieu est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché.

1Jean 1:6 Si nous disons que nous sommes en communion avec lui, et que nous marchions dans les ténèbres, nous mentons, et nous ne pratiquons pas la vérité. 7 Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché. 8 Si nous disons que nous n’avons pas de péché, nous nous séduisons nous-mêmes, et la vérité n’est point en nous. 9 Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité.

Voilà donc la Bonne Nouvelle, Jésus est venu nous délivrer de l'esclavage du péché, du refus de pardonner qui nous torture dans nos pensées et nos émotions, à la condition que nous le confessions et nous en repentions.

Ps.32:1 Heureux celui à qui la transgression est remise, A qui le péché est pardonné! 2 Heureux l’homme à qui l’Eternel n’impute pas d’iniquité, Et dans l’esprit duquel il n’y a point de fraude! 3 Tant que je me suis tu, mes os se consumaient, Je gémissais toute la journée; 4 Car nuit et jour ta main s’appesantissait sur moi, Ma vigueur n’était plus que sécheresse, comme celle de l’été. Pause. 5 Je t’ai fait connaître mon péché, je n’ai pas caché mon iniquité; J’ai dit: J’avouerai mes transgressions à l’Eternel! Et tu as effacé la peine de mon péché.

Michée 7:18 Quel Dieu est semblable à toi, qui pardonnes l’iniquité, qui oublies les péchés du reste de ton héritage? Il ne garde pas sa colère à toujours, car il prend plaisir à la miséricorde.

L'essentiel est donc de croire que Dieu est juste en punissant le coupable mais aussi miséricordieux en lui accordant le pardon s'il confesse son péché et s'en repent en cessant de le pratiquer. Ce n'est pas une raison de ne pas aller prêcher la Bonne Nouvelle, Jésus veut que tous les humains deviennent ses disciples (Mt.28:19) car la Bonne nouvelle est une bénédiction pour la personne qui la reçoit, elle produit en elle le fruit de l'Esprit et lui fait goûter aux puissances du monde à venir (Hé.6:5).

Galates 5:22 le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, 23 la douceur, la tempérance;

- Le webmestre









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner


Depuis le 16 décembre 2009, visites sur les pages de ce thème

Nous sommes lundi 20 février 2017