L'amour à la source du pardon
L'amour pardonne beaucoup, et à cause de l'amour tout est pardonné. L'auto-justification orgueilleuse est contradictoire avec l'amour. Simon le Pharisien a voulu se moquer de Jésus en permettant à une femme pécheresse de lui laver les pieds de ses larmes et de les essuyer de ses cheveux ; elle confessait ainsi que ses péchés sont aussi nombreux que les cheveux de sa tête.
Mais Jésus reprit le Pharisien par ces mots :

« ses nombreux péchés lui sont remis parce qu'elle a beaucoup aimé » (Luc 7,47).

L'amour pour qui ? L'amour pour celui-là même qui marchait vers le Golgotha, pour laver de leurs péchés, tant cette femme que le monde entier, et pas avec des larmes, mais avec son sang. 

Dans son amour, le Christ désire nos âmes, et non nos biens. Par manque d'amour, les hommes attendent du Christ ses bienfaits plutôt que lui-même. Ils attendent de lui le pain, la pluie, la fécondité, la santé, et en général les biens terrestres. Et lui leur donne tout cela, en regrettant qu'ils ne le cherchent pas lui-même. Ce qu'ils oublient, c'est qu'en l'acquérant, lui, ils vont tout acquérir. L'Apôtre dit :

« je compte tout pour de la boue afin d'acquérir le Christ » (Phil. 3,8).

Par ailleurs il écrit aux fidèles :

« Ce ne sont pas vos biens que je cherche, mais vous » (II Cor. 12,14).

Ecoute, ma fille, ces paroles sur le courage indicible qui est le propre de l'amour: c'est par amour que le Fils de l'homme s'humilie, sert, enseigne, soigne, nourrit, désaltère, redresse et dirige, donne la joie, se laisse tourmenter, souffre, pardonne et meurt .

« Le Fils de l'homme est venu, non pour être servi, mais pour servir, et donner sa vie en rançon pour beaucoup » (Mat. 20,28).

Quand il sert, il sert avec joie; quand il est offert en sacrifice, il s'offre en sacrifice volontairement sans souci de lui-même, mais regardant sans cesse vers le festin de l'amour éternel et céleste, c'est-à-dire vers les deux autres personnes de la Sainte Trinité. Cela est facile pour les hommes qui ont l'amour. C'est pourquoi St Nil le Sinaïte dit : « A peine as-tu acquis le saint amour que tout te devient facile à faire et à supporter. Là où il n'y a pas d'amour, il ne peut y avoir non plus de repos. Et tout devient laborieux et impossible.

L'Amour est joie. Son prix est le sacrifice. L'amour est Vie, et le prix de la vie est l'amour.

Ceux qui aiment les richesses terrestres, la puissance ou la gloire, recherchent inlassablement d'autres hommes pour assouvir leur « amour » irrationnel. Et ils sont prêts à sacrifier tout et tous à leur amour, sauf eux-mêmes. La seule action qu'ils redoutent est le service des autres, et le sacrifice pour les autres. Les princes et les chefs des hommes ont jeté des légions à la mort pour acquérir richesses et gloire, C'est là l'œuvre de Satan l'homicide, mais certes pas l'œuvre du Seigneur, l'Ami de l'homme, lui qui est descendu de son trône céleste et glorieux pour prouver par son service et son sacrifice personnels, l'amour de Dieu pour les hommes. L'amour du Christ est un exemple du plus grand courage. C'est devant ce courage que tremblent et la mort et l'Hadès.

- Cassienne

La joie du sacrifice, c'est que je donne ma vie pour mon grand Ami. Je ne la rejette pas comme une chose sans valeur; je la dépose devant Dieu volontairement pour qu'il s'en serve à son gré dans le service des autres, de tous ceux auxquels il s'intéresse. - Oswald Chambers










Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner


Depuis le 16 décembre 2009, visites sur les pages de ce thème

Nous sommes lundi 20 février 2017