Le service du sanctuaire

Le service du sanctuaire était de leur charge; ils le portaient sur leurs épaules." Nombres 7:9 VO.

Non seulement Christ et le service chrétien se trouvent dépeints dans les livres de Moïse, mais nous y trouvons aussi le vrai niveau du service. Tout vrai service pour Dieu dépend de la communion avec Christ et provient du sanctuaire où Il réside Lui-même.

Dans nos jours de superficialité et de formalisme, combien il est important de vérifier notre service à la lumière de cette parole des Nombres! Que notre activité soit publique ou cachée, qu'elle nous conduise dans le grand public ou dans les petits détails de la vie, que ce service soit toujours inspiré de Dieu et dépendant de Lui.

Le service du sanctuaire... réfléchissons à ce qu'il signifie, et supplions Dieu de nous délivrer de nos prétentions, de tout orgueil qui se glorifie des bénédictions accordées et se compare aux autres à leur détriment. Le service du sanctuaire est la négation de toute satisfaction propre. Il est cet ouvrage qui se construit en pierres précieuses, en argent et en or; il peut supporter l'épreuve du feu et recevra sa récompense au tribunal de Christ.

1 Corinthiens 3:12 Certains utiliseront de l’or, de l’argent ou des pierres précieuses pour bâtir sur ces fondations; d’autres utiliseront du bois, du foin ou de la paille. 13 Mais la qualité de l’ouvrage de chacun sera clairement révélée au jour du Jugement. En effet, ce jour se manifestera par le feu, et le feu éprouvera l’ouvrage de chacun pour montrer ce qu’il vaut. 15 Par contre, si l’ouvrage est brûlé, son auteur perdra la récompense; cependant lui-même sera sauvé, mais comme s’il avait passé à travers les flammes d’un incendie.

L'esprit et le caractère du service du sanctuaire se communiquent à nous quand nous suivons la filière établie par la Parole: l'entrée dans le parvis par la porte, l'autel et la cuve d'airain. Après avoir connu la puissance de la croix pour notre salut – la porte –, nous la connaissons pour notre identification avec Christ – l'autel –,

Galates 2:20 J’ai été mis à mort avec le Christ sur la croix, de sorte que ce n’est plus moi qui vis, mais c’est le Christ qui vit en moi. Car ma vie humaine, actuelle, je la vis dans la foi au Fils de Dieu qui m’a aimé et a donné sa vie pour moi.

Puis, dans la cuve d'airain, l'eau de la Parole purifie notre conscience et juge les intentions et les pensées de notre coeur, selon

Hébreux 4:12 En effet, la parole de Dieu est vivante et efficace. Elle est plus tranchante qu’aucune épée à deux tranchants. Elle pénètre jusqu’au point où elle sépare âme et esprit, jointures et moelle. Elle juge les désirs et les pensées du coeur humain.

Hébreux 9:14 S’il en est bien ainsi, combien plus efficace encore doit être le sang du Christ! Par l’Esprit éternel, il s’est offert lui-même à Dieu comme sacrifice parfait. Son sang purifiera notre conscience des actions néfastes, pour que nous puissions servir le Dieu vivant.

C'est alors que la seconde phrase de notre texte se comprend: "Ils le portaient sur leurs épaules." Les intérêts du Seigneur Jésus et de Son oeuvre, tels qu'ils nous ont été confiés, nous les portons sur nos épaules, avec un sentiment d'identification et de responsabilité. Libres de tout motif intéressé et personnel, en union avec Celui qui nous a appelés, nous sommes ces vases de terre auxquels Il a confié ce trésor, afin que cette grande puissance soit attribuée à Dieu et non pas à nous.

2 Corinthiens 4:7 Mais nous portons ce trésor spirituel en nous comme en des vases d’argile, pour qu’il soit clair que cette puissance extraordinaire vient de Dieu et non de nous.

- H.E. Alexander

Source : Bible ouverte









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner

Nous sommes lundi 24 avril 2017