Les prophètes encore actifs
Définition d'un prophète par le pasteur et auteur Ray Stedman
"Un prophète est essentiellement un homme qui parle de la part de Dieu, qui révèle la pensée de Dieu. Dans l'église primitive, avant l'écriture du Nouveau Testament, les prophètes parlaient directement par l'inspiration du Saint-Esprit, annonçant des vérités qui étaient enregistrées dans le Nouveau Testament. Ils révélaient ce que Dieu enseignait, et ainsi le corps était motivé, galvanisé à l'action. Des hommes tels que Marc, Luc, Jacques et Jude n'étaient pas eux-mêmes des apôtres, mais ils étaient associés aux apôtres dans l'Écriture du Nouveau Testament."
Ce que dit l'honorable pasteur Stedman est exact en partie et incomplet. Sa définition de prophète est trop limitée pour définir tous les cas où la prophétie est mentionnée dans le Nouveau Testament. Par exemple, sa définition ne cadre pas avec 1Th.5:19-21.

1Th.5:19 N'éteignez pas l'Esprit. 20 Ne méprisez pas les prophéties. 21 Mais examinez toutes choses; retenez ce qui est bon;

1Co.13:9 Car nous connaissons en partie, et nous prophétisons en partie

Si au temps du «Nouveau Testament, les prophètes parlaient directement par l'inspiration du Saint-Esprit» alors tout ce qu'ils disaient était bon pas seulement en partie comme le déclarait Paul aux Thessaloniciens dans les années 50, donc bien des décennies avant la complétion des Écritures du Nouveau Testament.

Il faut réévaluer la définition du prophète du Nouveau Testament. C'est le Saint-Esprit qui a déterminé, après avoir examiné toutes les paroles dites par les apôtres, les prophètes et ceux qui les côtoyaient, celles qui étaient bonnes à être conservées dans le Nouveau Testament. Oui, «un prophète est essentiellement un homme qui parle de la part de Dieu, qui révèle la pensée de Dieu».

On doit cependant distinguer entre prophétie et révélation. La prophétie peut être jugée, pas la révélation.

1Co.14:29 Pour ce qui est des prophètes, que deux ou trois parlent, et que les autres jugent; 30 et si un autre qui est assis a une révélation, que le premier se taise. 31 Car vous pouvez tous prophétiser successivement, afin que tous soient instruits et que tous soient exhortés. 32 Les esprits des prophètes sont soumis aux prophètes; 33 car Dieu n'est pas un Dieu de désordre, mais de paix.

C'est par une révélation du Saint-Esprit que les apôtres et les prophètes de Christ ont exposé la mystérieuse foi en Jésus-Christ qui sauve:

Ep.3:4 En les lisant, vous pouvez vous représenter l'intelligence que j'ai du mystère de Christ. 5 Il n'a pas été manifesté aux fils des hommes dans les autres générations, comme il a été révélé maintenant par l'Esprit aux saints apôtres et prophètes de Christ.

Ga.3:22 Mais l'Ecriture a tout renfermé sous le péché, afin que ce qui avait été promis fût donné par la foi en Jésus-Christ à ceux qui croient. 23 Avant que la foi vînt, nous étions enfermés sous la garde de la loi, en vue de la foi qui devait être révélée

Devant de telles révélations du Saint-Esprit qui allaient trouver place dans les écrits du Nouveau Testament, un prophète de l'église primitive se taisait. Ce sont ce genre de révélations qui ont cessé depuis que «la foi a été transmise aux saints une fois pour toutes.» Jude 3. Ce ne sont pas les prophéties ni les prophètes qui ont disparu, pas plus que la connaissance a disparu ! Les prophètes seront là jusqu'à ce que l'église atteigne la perfection 1Co.13:8-10 et Ep.4:11-16, c'est-à-dire au retour de Jésus.

1Co.13:8 La charité ne périt jamais. Les prophéties prendront fin, les langues cesseront, la connaissance disparaîtra. 9 Car nous connaissons en partie, et nous prophétisons en partie, 10 mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel disparaîtra.

Ep.4:11 Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs, 12 pour le perfectionnement des saints en vue de l'oeuvre du ministère et de l'édification du corps de Christ, 13 jusqu'à ce que nous soyons tous parvenus à l'unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l'état d'homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ, 14 afin que nous ne soyons plus des enfants, flottants et emportés à tout vent de doctrine, par la tromperie des hommes, par leur ruse dans les moyens de séduction, 15 mais que, professant la vérité dans la charité, nous croissions à tous égards en celui qui est le chef, Christ. 16 C'est de lui, et grâce à tous les liens de son assistance, que tout le corps, bien coordonné et formant un solide assemblage, tire son accroissement selon la force qui convient à chacune de ses parties, et s'édifie lui-même dans la charité.

Autrement dit, Paul enseigne dans ce dernier passage que nous n'aurons plus besoin de prophètes quand nous n'aurons plus besoin de pasteurs !

-Le webmestre









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner

Nous sommes mardi 28 mars 2017