La nouvelle croix versus l'ancienne croix

La nouvelle Croix dit: " Venez prendre ! " Un être humain normalement égoïste, s'il refusait, agirait d'une manière absolument contraire à sa nature. Il est bien clair qu'il se servira de la Croix pour son profit personnel.

La vieille Croix dit : " Venez donner! ", et pour un temps elle passe totalement sous silence ce que l'individu pourra recevoir — à part un baptême dans la mort.

Et pourquoi exige-t-elle autant, la vieille Croix de Golgotha ? Simplement parce que, dès le commencement, Dieu avait résolu que cette vie chrétienne serait fondée sur ce seul principe:la vie nouvelle n'est pas vécue pour soi, mais pour Dieu (II Cor. 5.11).Alors que, dans la pensée de Dieu, la vieille Croix devait être le symbole de la mort et de la séparation de l'ancienne vie héritée d'Adam, le substitut moderne de la Croix n'a pas pour but de mettre le pécheur à mort, mais simplement de donner à sa vie une nouvelle direction.

Elle lui fait emprunter un mode de vie plus moral, plus agréable, et laisse intact son attachement à son moi et à son ambition. A celui qui a une personnalité dominatrice, elle dit : " Viens affirmer ta personnalité au service de Christ! " Au pieux, elle dit : " Viens t'enorgueillir dans le Seigneur ! " A l'amateur d'émotions fortes, elle dit : " Viens goûter aux transes de la communion fraternelle ! " Le message moderne suit le courant du jour, s'adaptant aux goûts et à la mentalité de ses auditeurs.

La vieille Croix n'est pas disposée à faire des marchandages avec le monde. Pour la chair orgueilleuse d'Adam, ce fut la fin du voyage. Elle exécuta la sentence imposée par la loi du Sinaï.

La nouvelle Croix n'est pas opposée à la race humaine; elle est un agréable compagnon, et si on la prend du bon côté, elle est la source de quantité de sains amusements et d'innocents plaisirs. Elle laisse vivre Adam sans intervenir, sa raison de vivre est toujours la même; il continue à aller et venir pour son plaisir; il trouve sa joie maintenant à chanter des petits chœurs et à regarder des films religieux, au lieu de chanter des chansons grossières et de boire beaucoup d'alcool. Le caractère dominant est toujours la recherche du plaisir, bien que les distractions se situent maintenant sur un plan moral, et même intellectuel, plus élevé.



- A.W.Tozer









Vous êtes sur la page :


Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner

Depuis le 31 décembre 2009, visites sur les pages de ce thème

Nous sommes vendredi 20 janvier 2017