L'imposition des mains depuis la perspective évangélique


L'imposition des main est une action biblique, cependant, il n'y a aucun mandat biblique exigeant l'imposition des mains pour un ministère spirituel particulier. Jésus a certainement mis Ses mains sur beaucoup d'entre ceux-là qu'Il a guéri; cependant, Il a aussi guéri sans imposer Ses mains sur les gens. En fait, il arrivait parfois qu'Il était éloigné de ceux qu'Il guérissait. Mathieu 8:8 décrit Jésus guérissant le serviteur du centurion sans aller près de la maison du centurion.

Il y a deux exemples où l'Esprit Saint accorde le don des langues, une fois il est accordé par l'imposition des mains et une autre fois, sans l'imposition des mains, l'apôtre se contentant d'annoncer l'évangile. :

Ac.19:4 Alors Paul dit: Jean a baptisé du baptême de repentance, disant au peuple de croire en celui qui venait après lui, c'est-à-dire, en Jésus.
5 Sur ces paroles, ils furent baptisés au nom du Seigneur Jésus.
6 Lorsque Paul leur eut imposé les mains, le Saint-Esprit vint sur eux, et ils parlaient en langues et prophétisaient.

Ac.10:44 Comme Pierre prononçait encore ces mots, le Saint-Esprit descendit sur tous ceux qui écoutaient la parole. 45 Tous les fidèles circoncis qui étaient v
enus avec Pierre furent étonnés de ce que le don du Saint-Esprit était aussi répandu sur les païens.
46 Car ils les entendaient parler en langues et glorifier Dieu.

Dans le passage suivant, l'avertissement ne concerne pas l'imposition des mains comme telle mais plutôt l'idée d'accorder la responsabilité de leadership spirituel sans le faire avec le soin.

1Ti.5:22 N'impose les mains à personne avec précipitation, et ne participe pas aux péchés d'autrui; toi-même, conserve-toi pur.

Sans aucun doute, l'imposition des mains dans l'église primitive était un moyen de connecter le message avec le messager, ou un don spirituel avec le donneur doué. Cela procurait un "signe" l'authentifiant à travers lequel la manifestation du don spirituel était accordé. Nous devons comprendre avec beaucoup de soin qu'il n'y a pas de formules magiques pour le ministère dans l'Église. L'imposition des mains n'a aucun pouvoir en soi. L'imposition des mains est seulement utilisée par Dieu quand cela est fait en accord avec la Parole de Dieu.

source en anglais: http://www.gotquestions.org/laying-on-of-hands.html
Il est à remarquer qu'aucun texte du Nouveau Testament ne nous commande de faire l'imposition des mains. En fait, le seul impératif que nous trouvons à ce sujet est négatif : N'impose les mains à personne avec précipitation, et ne te rends pas complice des péchés d'autrui (1 Ti.5:22). Par là l'apôtre veut souligner l'importance d'un temps de mise à l'épreuve avant de choisir des responsables (voir 1Ti.3:10). Sinon on court le risque de voir l'Eglise et son témoignage discrédités par le mauvais comportement ou le manque d'expérience d'une personne à qui on aurait confié trop vite des responsabilités.

Mais cette absence d'impératif explicite ne doit pas nous faire oublier que l'imposition des mains faisait partie des pratiques des apôtres et de l'Eglise du 1er siècle. Fait en connaissance de cause et en étroite dépendance envers le Seigneur, ce geste est d'une grande valeur.
- Allan Kitt









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes samedi 27 mai 2017