L'imposition des mains
depuis la perspective catholique charismatique


Des gens s’évanouissent lors de l’imposition des mains. Quels sont les mérites de l’imposition des mains? Pourquoi des personnes s’évanouissent-elles alors que d’autres ne sont pas affectées? Ne peut-on comparer celà à de l’hypnotisme qui doit être rejeté?

La Bible nous parle de l’imposition des mains (He 6, 2). Ce geste, posé dans la foi et accompli comme une prière, sert de bénédiction (Dt 34, 9).

L’imposition des mains est aussi un geste de réconfort et une action de guérison. Nous voyons le Seigneur Jésus imposer les mains pour guérir les malades. Les Apôtres font de même (Mt 8, 3. 15; 9, 18; 19, 13; Lc 4, 40; Ac 28, 8; etc.).

Ils utilisent l’imposition des mains pour transmettre le ministère apostolique aux futurs pasteurs, aux diacres aussi (Ac 6, 6). De même fait-on usage de l’imposition des mains pour l’envoi en mission (Ac 13, 3), pour obtenir l’effusion de l’Esprit Saint (Ac 8, 17; 19, 6). Je ne fais que citer quelques passages bibliques.

Aujourd’hui, l’évêque impose les mains aux ordinands, aux futurs prêtres et diacres. Le prêtre impose les mains pour bénir, que ce soit pendant l’Eucharistie, au moment du baptême, en d’autres circonstances.

Au cours des réunions de prière charismatique, le rite de l’imposition des mains est souvent utilisé comme une prière, selon la pratique de l’Écriture Sainte et la Tradition de l’Église, soit pour bénir, soit pour guérir, soit pour susciter l’effusion de l’Esprit.

Il arrive que certaines personnes éprouvent alors le repos dans l’Esprit. S’il est authentique, ce repos dans l’Esprit procure une paix profonde, un amour plus grand pour le Seigneur, parfois même la guérison, sinon physique, du moins spirituelle. Ce n’est pas là de l’hypnotisme, du moins pas au cours d’une véritable réunion de prière. En certains cas, il est évident que certaines gens sont plus sensibles, sinon plus fragiles.

D’autres se font imposer les mains sans tomber à la renverse et sans goûter au repos dans l’Esprit. Que ces personnes n’éprouvent aucune réaction physique visible ne signifie pas qu’elles ne reçoivent pas l’aide de l’Esprit Saint. Le Seigneur agit comme bon lui semble. La réaction physique peut parfois tromper sur la profondeur de la rencontre avec le Seigneur. Ce qui compte pour Dieu, c’est l’ouverture à la grâce, c’est la docilité à son action.



source : www.repchret.ca/francais/volume2/charismes/charismes08.htm


Fondement de ce geste d'imposition des mains dans la bible

Le geste de l'imposition des mains puise ses racines dans l'Écriture et dans la vie de l'Église :
Dans l'Ancien Testament : Nb 8, 10 | Nb 27, 18 | Gn 48, 14-15 | Lv 9, 22
Dans le Nouveau Testament : Mc 10, 16 | Lc 24, 50 | Mc 6,5 | Mc 1, 41 | Mc 16, 18
Dans la vie de l'Église du début : Ac 28, 8; 8, 17; 9, 17; 6, 6; 13, 3

Sens de la prière avec imposition des mains

Geste de bénédiction : "Bénir" veut dire : implorer la bienveillance de Dieu sur telle personne, telle situation, tel besoin. Exercer ce ministère, c'est donc devenir instrument de bienveillance du Seigneur.

 Geste de consécration : "Consacrer" veut dire "réserver" quelqu'un pour une mission, une fonction particulière. Aussi, chaque baptisé a pour mission d'annoncer le Royaume de Dieu. Exercer ce ministère, c'est demander que soit renouvelée la grâce de la vocation baptismale et que soient libérés les dons et les charismes chez la personne pour laquelle on prie.

Acte d'Église : Jésus dit : "Lorsque deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis au milieu d'eux" (Mt 28, 20). Là où est Jésus, là est l'Église; là où est un baptisé, là est l'Église. Vivre en Église, c'est vivre en membres du Corps du Christ (1 Co. 12). C'est donc un geste communautaire à travers lequel l'Esprit saint manifeste la diversité de ses dons et de ses ministères.

Geste d'offrande : Offrande de soi-même, de tout son être pour devenir un instrument docile et disponible par lequel l'Esprit peut agir avec puissance.

  • Offrande de la personne pour qui l'on prie afin que l'Esprit s'empare d'elle et qu'Il établisse tout sa vie, sa personne, son activité sous la Seigneurie de Jésus.
Geste de miséricorde : Par ce geste de communion, faire naître un peu d'espérance dans le coeur de la personne pour laquelle on prie. L'accompagner dans ce qu'elle vit; partager sa joie, ses désirs, ses ambitions; partager ses souffrances, ses difficultés, ses noirceurs, afin de lui apporter, par notre prière de foi, force, soutien et consolation.

Geste de solidarité : Croire qu'en vertu du Corps mystique que nous formons, les fruits de grâces, au moment de l'imposition des mains, ne descendent pas seulement sur les personnes pour qui l'on prie mais sur toutes les personnes qui, dans l'Église, vivent les mêmes situations et présentent les mêmes besoins.

Prière d'intercession : Cette prière avec imposition des mains est intercession faite au Père par la puissance du Nom de Jésus victorieux de toutes ces forces de mal et de mort qui sont à l'oeuvre en nous et dans le monde.

Don de piété en action : Le don de piété se traduit par une prière de foi qui, dans la certitude d'être exaucée, fait éclater la louange et l'action de grâce.

Expérience de maturité spirituelle : À travers notre faiblesse, notre petitesse, s'appuyer uniquement sur Dieu qui est toute richesse, qui "fait éclater sa puissance dans notre faiblesse" (2 Cor 12, 9) et qui peut opérer des merveilles en faveur des personnes pour lesquelles nous intercédons.

Geste d'évangélisation : à la suite des apôtres, Jésus nous invite à refaire après lui ce geste (Lc 9. 12) qui est porteur de vie. Les besoins de notre monde d'aujourd'hui sont nombreux et pressants. Nous avons à devenir des canaux par lesquels coule la vie. Devenons par notre prière de foi, des agents de réconciliation, de consolation, de guérison et de libération.

QUI IMPOSE LES MAINS?

La prière avec imposition des mains est un ministère d'Église. Ceux et celles qui l'exercent reçoivent un mandat.

Ce ministère doit toujours se préparer :

  • par une vie de foi profonde en la présence de Dieu qui restaure, libère, recrée...;
  • par la prière et le jeûne.
Ce ministère doit s'exercer :
  • au nom de Jésus et non en son propre nom (Mc 16, 17)
  • dans une attitude de pauvreté intérieure, d'humilité et d'abandon confiant;
  • dans une grande docilité à l'Esprit-saint qui prie en nous, oriente notre prière et fait éclater les dons et les charismes;
  • dans une grande liberté intérieure par le pardon accueilli et donné à toutes personnes qui m'ont blessé, blessée ou fait souffrir; n'entretenir aucune rancune, agressivité ou désir de vengeance...;
  • dans la conviction profonde que je ne suis que "serviteur" "servante" simple instrument par lequel le Seigneur veut passer;
  • en équipe (au moins 2 personnes).

Étapes de la prière avec imposition des mains

  1. Créer un climat d'accueil, de confiance et d'amour.
  2. Demander au Seigneur, dans une prière silencieuse, de nous couvrir de son Sang précieux, de nous protéger par son Nom et de nous envahir de son Amour.
  3. Demander à la personne qui reçoit le ministère de formuler ses besoins et le pourquoi de sa démarche. Si la personne préfère ne pas parler, respecter son silence.
  4. Prier d'abord dans la louange pour ce que le Seigneur a déjà accompli en cette personne.
  5. Présenter ensuite à l'amour du Seigneur les besoins exprimés; faire des prières de libération en s'appuyant sur la Victoire de Jésus sur toutes forces de mal.
  6. Prier par l'intercession de Marie qui refait pour nous ce qu'Elle a fait à Cana.
  7. S'appuyer sur la Parole de Dieu qui devient le centre de notre prière et qui est source de vie.
  8. Dans la prudence et le discernement, demeurer fidèles aux charismes qui s'expriment à travers ce ministère.
  9. Prolonger dans la louange cette prière de foi pour ce que le Seigneur accomplit et accomplira dans les jours à venir en faveur de la personne pour laquelle nous avons prié.
http://pages.globetrotter.net/gchamb/renchari/impositi.html





Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes mardi 27 juin 2017