Le combat par la joie

Ps.16:11 Tu me feras connaître le sentier de la vie; il y a d'abondantes joies devant ta face, des délices éternelles à ta droite.

Il n'y a sans doute sur terre aucune joie plus grande que celle d'être libre. Que le Seigneur nous libère de l'esclavage de la chair par la puissance libératrice du Saint-Esprit - Chuck Swindoll

Le Saint-Esprit est résident dans tous les chrétiens, mais, pour reprendre un langage biblique, les chrétiens sont encore libres de marcher selon la chair ou selon l'Esprit. Marcher selon l'Esprit c'est en faire notre président. Marcher selon l'Esprit c'est marcher dans la joie Ac.13:52 ; le fruit de l'Esprit qui suscite chez les inconvertis le désir d'y goûter aussi, Ac.13:48. Marcher selon la chair attriste le Saint-Esprit et rend le chrétien triste, et ça, ça n'attire personne ! cf. Joel 1:9-13.

Sur les bords des fleuves de Babylone, nous étions assis et nous pleurions, en nous souvenant de Sion. Ps.137:1

Les hébreux ne pouvaient s'habituer à vivre dans la captivité, il ne voulait se contenter de rien de moins qu'être à Jérusalem.

Marcher selon l'Esprit c'est marcher dans la liberté des enfants de Dieu, délivrés de l'esclavage du péché, (image de la captivité à Babylone, Ps.126) cela procure une grande joie :

Ps.53:7 Oh! qui fera partir de Sion la délivrance d'Israël? Quand Dieu ramènera les captifs de son peuple, Jacob sera dans l'allégresse, Israël se réjouira.

Ps.126:1 Quand l'Eternel ramena les captifs de Sion, nous étions comme ceux qui font un rêve. 2 Alors notre bouche était remplie de cris de joie, et notre langue de chants d'allégresse; alors on disait parmi les nations: L'Eternel a fait pour eux de grandes choses! 3 L'Eternel a fait pour nous de grandes choses; nous sommes dans la joie.

Mais quand Dieu a libéré son peuple d'Égypte, là, les nations ont été impressionnées ! Montrez votre vie transformée et libérée de l'esclavage du péché et vous allez aussi attirer l'attention des gens autour de vous.

48 Les païens se réjouissaient en entendant cela, ils glorifiaient la parole du Seigneur, et tous ceux qui étaient destinés à la vie éternelle crurent ... 52 les disciples étaient remplis de joie et du Saint-Esprit. Actes 13:48,52

Seigneur, pardonne-moi quand, dans la complaisance d'un esclavage quelconque, je me satisfais de moins que ce que tu m'as promis.

Ceci est un résumé d'un message apporté par Lou Sutera lors d'une conférence sur le Réveil à Granby au Québec, Canada, le 19 janvier 2003

Celui qui a dit qu'il faut toujours se réjouir dans le Seigneur (Ph.4:4) l'a dit alors qu'il croupissait dans une prison humide, affamé et battu. Il a dit cela parce qu'il n'aurait pas pu se réjouir autrement que dans le Seigneur dans de telles conditions pénibles sinon on aurait pu penser de lui avec justesse qu'il était complètement maboule d'éprouver de la joie.

C'est là que le fruit de l'Esprit entre en ligne de compte ; alors qu'il lui aurait été naturel d'éprouver de la haine pour ses bourreaux, il les a aimés et cela a conduit à la conversion de son geolier, voir Ac.16.

Alors qu'il aurait dû éprouver de la tristesse à cause de sa souffrance physique et de sa condition précaire, il était rempli de joie au point de passer la nuit à chanter des cantiques parce qu'il marchait sur les traces du Seigneur.

Alors qu'il aurait été en droit d'avoir le coeur troublé, il était en paix parce qu'il savait en qui il avait cru. «Que votre coeur ne se trouble point. Croyez en Dieu, et croyez en moi» disait Jésus dans Jn.14:1.

Voici deux autres textes sur la joie: La joie de l'Esprit et La joie de la vie chrétienne










Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner


Depuis le 6 décembre 2009, visites sur les pages de ce thème

Nous sommes jeudi 23 mars 2017