Le Tabernacle et de ses applications actuelles
A cet égard, je vous conseille de lire attentivement les chapitres 25 à 40 du livre de l'Exode avant de lire cette étude. 
Dieu s'était choisi un peuple d'entre les nations pour habiter au milieu d'eux (Exode 25:8). Nous considérons en cela l'immuabilité des conseils divins. Dieu a toujours voulu habiter parmi les hommes afin que ceux-ci puissent jouir de ce qu'Il EST et de ses innombrables bienfaits.

Hélas! nous savons ce qu'il en a été quant à la responsabilité de l'homme face à une telle bénédiction. L'histoire de l'humanité nous apprend que, dès le jardin d'Eden jusqu'à nos jours, l'homme, par sa désobéissance, son ingratitude, sa volonté rebelle, son incrédulité, s'est détourné de l'invitation de Dieu à s'approcher de Lui, même parmi ceux qui ont, par pure grâce, été les plus privilégiés.

Force est de constater qu'il est bien une tendance naturelle de l'homme a s'écarter des plans de Dieu, et cela en raison de sa nature corrompue. Toutefois, cela ne change rien à ce que Dieu a décrété de toute éternité. Si Dieu est contraint en quelque sorte d'adapter ses voies en grâce et miséricorde en raison de la désobéissance de ses créatures, il n'en reste pas moins que ses desseins ne changent pas, qu'il n'y aura aucune variation au but qu'Il s'est fixé. Ainsi, Dieu habitera bientôt avec ceux qui sont et seront à jamais au bénéfice de l'efficace du sacrifice sanglant de Jésus Christ (Apocalypse 21:3).

Dans la Bible, les chapitres 25 à 40 du livre de l'Exode nous présentent une demeure que Dieu voulut placer au milieu de son peuple terrestre, Israël. Cette habitation de Dieu se nomme le Tabernacle et nous révèle les pensées de Dieu à l'égard de sa créature.

Notons que dans ces chapitres de l'Exode, il nous est donné le chemin de Dieu vers son peuple - de l'arche à la porte - et que nous emprunterons dans cette méditation le chemin de l'homme vers Dieu - de la porte vers l'arche -. C'est Dieu qui vient premièrement vers l'homme (c'est Lui qui nous a aimés le premier - 1 Jean 4:9-10), et non l'inverse. Et parce que Dieu vient jusqu'à nous, nous pouvons emprunter à notre tour le chemin qu'Il place devant nous.

Ainsi, Dieu invita l'homme, séparé de lui à cause du péché, à s'approcher de Lui par le chemin qu'était le Tabernacle et ses ordonnances.

Tout au long de cette étude nous verrons que la description de ce lieu de rencontre, si elle s'adresse premièrement au peuple d'Israël dans le désert, nous dévoile, bien des siècles à l'avance, la merveilleuse grâce de Dieu dans le Fils.

Dieu est venu par son Fils unique habiter parmi les hommes, parmi son peuple, et apporter sa grâce à tous, pour sauver ceux qui étaient perdus (Luc 19:10).

Et la Parole devint chair, et habita [tabernacla] au milieu de nous (et nous vîmes sa gloire, une gloire comme d'un fils unique de la part du Père) pleine de grâce et de vérité; -Jean rend témoignage de lui, et a crié, disant, C'était celui-ci duquel je disais, Celui qui vient après moi prend place avant moi; car il était avant moi; -car, de sa plénitude, nous tous nous avons reçu, et grâce sur grâce. Car la loi a été donnée par Moïse; la grâce et la vérité vinrent par Jésus Christ. Personne ne vit jamais Dieu; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, lui, l'a fait connaître.
Jean 1:14-18

Le Tabernacle, sanctuaire de Dieu, est mentionné sous divers noms dans les Saintes Ecritures:

- la tente d'assignation (Exode 27:21; Lévitique 17:4);
- le tabernacle du témoignage (Nombres 1:50);
- le tabernacle de la tente du témoignage (Nombres 9:15);
- le sanctuaire de l'Eternel (Nombres 19:20);
- la maison de Dieu (Juges 18:31);
- la maison de l'Eternel (1 Samuel 1:7);
- le temple de l'Eternel (1 Samuel 1:9);
- le sanctuaire terrestre (Hébreux 9:1).

Ces termes nous parlent d'invitation, de présence divine, de sainteté, de témoignage, de lieu de rencontre sur la terre en attendant d'être de corps glorifiés, d'âme et d'esprit dans la félicité éternelle, entourant le Seigneur de gloire.

Dès le début de ses ordonnances concernant le Tabernacle, Dieu affirme sa volonté d'habiter au milieu d'Israël.

Et ils feront pour moi un sanctuaire, et j'habiterai au milieu d'eux.
Exode 25:8

Et encore ...

Et j'habiterai au milieu des fils d'Israël, et je leur serai Dieu; et ils sauront que moi, l'Eternel, je suis leur Dieu, qui les ai fait sortir du pays d'Egypte, pour habiter au milieu d'eux. Je suis l'Eternel, leur Dieu.
Exode 29:45-46

Et je mettrai mon tabernacle au milieu de vous, et mon âme ne vous aura pas en horreur; et je marcherai au milieu de vous; et je serai votre Dieu, et vous serez mon peuple.
Lévitique 26:11-12

Dans l'évangile selon Matthieu, Dieu révèle que celui qui sauvera son peuple de ses péchés sera appelé Emmanuel, ce qui interprété signifie "Dieu avec nous" (Matthieu 1:21-25). Et comme nous l'avons lu au premier chapitre de l'évangile selon Jean, cet Envoyé n'est autre que le Fils de Dieu.

Dieu ayant toujours eu pour dessein de nous approcher de Lui par son Fils, il n'est pas étonnant que nous découvrons, en types et en ombres de ce qui allait être pleinement révélé plus tard, le Fils et son oeuvre parfaite dans l'étude du Tabernacle.

Par Jésus Christ, le Fils éternel du Dieu vivant, il est maintenant donné à tous les hommes, juifs ou non, de s'approcher de Dieu en vertu de l'efficace de son oeuvre salvatrice.

Aujourd'hui Dieu habite au milieu de ses enfants (Jean 1:12-13), dans l'assemblée (terme utilisé dans le Nouveau Testament pour l'église). Les hommes et femmes nés de nouveau forment une habitation de Dieu par l'Esprit (Ephésiens 2:22). Ils sont les pierres vivantes d'une maison spirituelle où l'on offre des sacrifices spirituels à Dieu (1 Pierre 2:5).

Pour nous qui vivons sous la grâce, tout est d'un autre ordre plus élevé, non plus matériel mais spirituel. Nous verrons par la suite combien, la grâce de Dieu a fait de nous tous, sans exception, des sacrificateurs pour notre Dieu et Père en Jésus Christ.

A celui qui nous aime, et qui nous a lavés de nos péchés dans son sang; -et il nous a faits un royaume, des sacrificateurs pour son Dieu et Père; -à lui la gloire et la force aux siècles des siècles! Amen.
Apocalypse 1:5-6

Venons-en maintenant au Tabernacle.

La porte

La première chose que l'Israélite voyait était l'enceinte. Ce mur de 2,5 mètres de haut était confectionné de tissu de lin blanc, éclatant de lumière sous le soleil. Dieu est Lumière (1 Jean 1:5), Il est Saint (Lévitique 19:2; 1 Pierre 1:16), et l'homme pécheur ne peut s'approcher de Lui de n'importe quelle manière. On ne venait pas au Tabernacle de la tente du témoignage comme on le voulait, par n'importe quel chemin.

Sans la grâce de Dieu, il était impossible de s'approcher de Lui en raison de nos péchés (Esaïe 59:2), et en se dirigeant à l'est (à l'orient qui nous parle de le venue en grâce de Dieu - Luc 1:78 -) de la tente d'assignation, l'Israélite trouvait une porte faite de quatre tissus: de bleu, de pourpre, d'écarlate, de fin coton retors (Exode 27:16).

Il y avait une seule porte qui nous parle du seul chemin qui mène à Dieu, le Seigneur Jésus Christ Lui-même.

Moi, je suis la porte, si quelqu'un entre par moi, il sera sauvé.
Jean 10:9

Jésus lui dit, Moi, je suis le chemin, et la vérité, et la vie; nul ne vient au Père que par moi.
Jean 14:6

La porte était constituée de quatre colonnes qui reposaient sur des bases d'airain qui est une image de la justice de Dieu contre le péché en faveur des hommes (l'airain est un alliage qui passe par le creuset, le feu de l'épreuve que le Fils a enduré pour notre salut - Dieu allie son amour et sa justice en pardonnant des pécheurs repentants par l'oeuvre de son Fils - il s'agit là de la base même de notre libre entrée dans la présence de Dieu).

Ces quatre piliers placent devant nous ce qu'il en est de notre entrée vers Dieu au travers de la Personne et de l'oeuvre parfaite de son Fils bien-aimé par le sang duquel nous avons été approchés; ce dont l'écarlate nous parle et que nous verrons par la suite quand nous seront occupés de l'autel d'airain.

Les quatre tissus sont également un témoignage de ce qu'est Jésus Christ; un ouvrage d'art en qui tout est perfection!

Si l'écarlate nous parle de l'efficace de son sang versé une fois pour toutes en offrande pour le péché, le bleu nous rappelle qu'Il était Celui qui était descendu du ciel, le pourpre qu'Il est Celui qui régnera un jour, de Celui qui s'est appauvri pour nous enrichir de la grâce de Dieu ( les rois se vêtaient de pourpre, c'était un signe de la souveraineté et de la richesse - voir Juges 8:26 et Luc 16:19 - et c'est pourquoi l'homme a humilié son Créateur en l'habillant de pourpre avant de le crucifier voir Jean 19:5), et le blanc de fin coton retors exalte sa sainteté, sa parfaite humanité, pure, sans tache.

Les quatre évangiles qui nous sont donnés ne dressent-ils pas ce tableau d'art devant nos coeurs, nos consciences et nos esprits? Jésus Christ est Celui qui est venu de Dieu pour nous offrir l'accès à Dieu.

Bien des personnes ont essayé et essaient encore de venir à Dieu par d'autres chemins (Jean 10:1), mais c'est vain qu'elles pensent plaire à Dieu. Il est une unique porte, un unique chemin, un unique nom, un unique médiateur entre Dieu et les hommes.

Il n'y a de salut en aucun autre (Jésus); car aussi il n'y a point d'autre nom sous le ciel, qui soit donné parmi les hommes, par lequel il nous faille être sauvés.
Actes 4:12

Cela est bon et agréable devant notre Dieu sauveur, qui veut que tous les hommes soient sauvés et viennent à la connaissance de la vérité; car Dieu est un, et le médiateur entre Dieu et les hommes est un, l'homme Christ Jésus, qui s'est donné lui-même en rançon pour tous, témoignage qui devait être rendu en son propre temps.
1 Timothée 2:3-6

Avons-nous franchi cette porte merveilleuse et accepté le salut de Dieu en Jésus Christ?

Si tel est le cas, nous pénétrons alors dans le parvis de Dieu.

- Sébastien Théret

Diffusion de la Bible
bibledif@online.be










Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner


Depuis le 20 décembre 2009, visites sur les pages de ce thème

Nous sommes jeudi 27 avril 2017