Il y avait deux sortes de prosélytes reconnus
par les juifs au temps de Jésus


photo par David Houstin

PROSÉLYTES DE JUSTICE

- Les PROSÉLYTES DE JUSTICE étaient des païens qui acceptaient de se faire circoncire et suivre toute la loi de Moïse (Matthieu 23:15). Nicolas, l'un des sept diacres, était un prosélyte de justice, même si le passage biblique ne le spécifie pas (Actes 6:5). On les appelait prosélytes de justice parce que Moïse avait enseigné que la justice s'obtenait par la pratique de la loi de Dieu (Romains 10:5). Donc les expressions "pratiquer la justice" (Michée 6:8) ou "chercher le royaume et la justice de Dieu" (Matthieu 6:33) concernent la pratique de la loi de Moïse, cf. Matthieu 5:10, 18-20.

Psaumes 106:3 Heureux ceux qui observent la loi, qui pratiquent la justice en tout temps!

PROSÉLYTES DE LA PORTE

- Les PROSÉLYTES DE LA PORTE étaient des païens qui refusaient la circoncision mais qui acceptaient de ne pas commettre les sept péchés capitaux indiqués à Noé, lire Genèse 9.

Dans Actes 15, on lit que des juifs chrétiens voulaient obliger les païens convertis à devenir des prosélytes de justice (Actes 15:5), on en déduit donc évidemment que Nicolas était déjà un prosélyte.

Cependant, en fin de compte, après des débats animés, les apôtres ont décidé qu'ils suffisaient pour les païens convertis à Jésus de suivre certaines ordonnances exigées aux prosélytes de la porte comme "éviter les souillures des idoles, l’immoralité sexuelle, les animaux étouffés et le sang" (Actes 15:20).

NICOLAS vs CORNEILLE

Comme on n'avait pas fait d'objection à la nomination de Nicolas mais qu'on avait fait une grosse histoire avec la conversion de Corneille, homme "pieux et craignant Dieu" (Actes 10:2), il est possible que cette étiquette correspondait à un prosélyte de la porte, sa crainte de Dieu manifestée par son comportement devait au moins tenir compte des restrictions imposées aux prosélytes de la porte. Corneille ne se contenait pas de s'abstenir de certains choses mauvaises, c'était un homme de prière qui faisait aussi beaucoup de bien aux juifs avec ses aumônes.

Pierre l'a considéré comme quelqu'un qui pratique la justice (Actes 10:35) et il l'a probablement forcé ensuite à se faire circoncire - selon ce que Paul avait noté comme habitude chez lui.

Galates 2:14 Quand j’ai vu qu’ils ne marchaient pas droit, puisqu’ils ne respectaient pas la vérité de l’Evangile, j’ai dit à Pierre devant tous: «Si toi, qui es juif, tu vis à la manière des non-Juifs et non à la manière des Juifs, pourquoi veux-tu forcer les non-Juifs à se comporter comme des Juifs? 15 »Nous, nous sommes des Juifs de naissance, et non des pécheurs issus des autres nations. 16 Cependant, nous savons que ce n’est pas sur la base des oeuvres de la loi que l’homme est déclaré juste, mais au moyen de la foi en Jésus-Christ. Ainsi, nous aussi nous avons cru en Jésus-Christ afin d’être déclarés justes sur la base de la foi en Christ et non des oeuvres de la loi, puisque personne ne sera considéré comme juste sur la base des oeuvres de la loi.



Compteur installé le 26 octobre 2019

Nombre de visites - 162





Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes samedi 14 décembre 2019