Obéir ou non à loi mosaïque ?


Jésus Christ est né sous la loi (Galates 4:4) alors Jésus a vécu toute sa vie sous la loi en bon juif, il se devait de l’observer sinon il n’aurait pas pu dire : “Qui me convaincra de péché ?” (Jean 8:46). À son procès, les spécialistes de la loi rassemblés n’ont pas réussi à le convaincre de péché (Matthieu 26:57-60).

Le péché est la désobéissance à la loi et ceux qui pèchent sont du diable, ils ne sont pas des enfants de Dieu, rappelle l'apôtre Jean, pour décourager ses auditeurs juifs de faire comme Paul dans 1Jean 3:4-10.

Pourquoi est-ce que je précise ses auditeurs juifs ? Pour diverses raisons.
  1. L'apôtre des juifs était Pierre et l'apôtre des païens était Paul (Galates 2:8). Jean était étroitement associé à Pierre, tous comme Jacques le frère de Jésus, il faisait partie des trois colonnes de l'église à Jérusalem (Galates 2:9).
  2. Pierre adresse son épître aux juifs hellénisés dispersés en Asie mineure (1Pierre 1:1), Jacques mentionne les douze tribus dispersées, ce qui couvre un territoire plus grand encore (Jacques 1:1), alors même si Jean ne dit pas à qui il a envoyé sa lettre, on peut en déduire qu'il s'adressait aux mêmes personnes que Pierre et Jacques, ces juifs dispersés hors d'Israël qui étaient tentés d'abandonner la loi de Moïse suite aux enseignements de Paul. En Israël, ce n'était pas un problème, les juifs chrétiens étaient aussi zélés pour la loi de Moïse qu'avant leur conversion, même plus de 30 ans après la Pentecôte (Actes 21:17-21).
  3. Enfin, Jean ne pouvait pas écrire à des chrétiens d'origine païenne qu'ils péchaient s'ils n'observaient pas la loi de Moïse (1Jean 3:4) alors qu'il avait lui-même fait partie du conseil apostolique de Jérusalem qui avaient décidé de ne pas leur imposer la loi de Moïse (Actes 15:22,28).
On comprend que Pierre ait eu peur de Jacques, parmi les plus considérés (Galates 2:6) qui était à la tête de l'église de Jérusalem, où il servait en étroite collaboration avec Jean, l'autre colonne de l'église (Galates 2:9). En plus d'y servir dans l'église (Actes 8:1, 15:2), Pierre et Jean allaient prier au temple ensemble (Actes 3:1) et évangéliser ensemble (Actes 8:14).

Qui a reproché à Pierre d’être entré chez des païens ? (Actes 11:1-3) C'est possiblement ses proches comme Jean et les autres apôtres. Est-ce Pierre avait forcé Corneille et son entourage à se faire circoncire (Actes 15:1), comme Paul l'accusait de faire dans Galates 2:14 ? Même si on ne peut l'affirmer sans aucun doute, à l'en croire Paul, c'était la manière de faire de Pierre quand un païen acceptait de se convertir en Israël, même si Pierre, Jacques, Jean et tous les autres apôtres avaient décidé lors du premier concile à ne pas imposer la loi de Moïse aux païens qui se convertissent à Jésus (Galates 2:1-9, Actes 15:1-31). Évidemment, ce comportement hypocrite de Pierre a été reproché par Paul devant l'assemblée de tous les chrétiens à Antioche (Galates 2:14).

La loi est autant une grâce que Jésus lui-même l'est, si Jésus est plein de grâce et de vérité (Jean 1:14), alors la loi l'est aussi (Jean 1:17) c’est le sens de l’expression “grâce sur grâce” que l'on retrouve dans Jean 1:16 où une grâce est comparée à l'autre. Jean 1:14-17 est le seul passage où Jean mentionne la grâce dans son évangile et sa première lettre.

Puisque Jésus observait la loi, c’est normal qu’il ordonne de respecter la dîme même des herbes (Matthieu 23:23) et Matthieu, en observateur zélé de la loi (Actes 21:20), prend bien soin de l’écrire dans son évangile en le terminant avec la citation de Jésus d’enseigner tout ce qu’il a prescrit (Matthieu 28:19), pas juste la dîme mais toute la loi de Moïse au complet sinon celui qui enseigne le contraire sera appelé le plus petit dans le royaume de Dieu (Matthieu 5:17-20) que Jésus va installer à Jérusalem lors de son retour (Actes 1:6-7). Sans aucune subtilité, Matthieu visait Saul de Tarse, celui qui enseignait partout que les chrétiens étaient déchus de la grâce s'ils retournaient à l'observation de la loi de Moïse (Galates 5:2-4). On a vite surnommé Saul de Tarse “Paul” qui signifie petit .... surnom que Paul a accepté avec l’humilité qui lui assure une grâce plus qu’excellente (Jacques 4:6).

Paul n’a pas parlé de la dîme dans ses lettres, cela ne veut pas dire qu’il ne l’a pas recommandée verbalement puisque la dîme était une pratique courante avant même l’instauration de la loi de Moïse. Ce qu’on sait, c’est qu’il ne demandait même pas aux églises de le soutenir car pour lui, annoncer l’évangile gratuitement était un sujet de gloire (1Corinthiens 9:6-21) et en fait, seule l’église de Philippes lui envoyait de temps en temps de quoi subvenir à ses besoins (Philippiens 4:15).

Voici les passages bibliques cités

Jean 8:46 Qui de vous me convaincra de péché? Si je dis la vérité, pourquoi ne me croyez-vous pas?

Matthieu 26:57 Ceux qui avaient arrêté Jésus l'emmenèrent chez le grand-prêtre Caïphe, où les spécialistes de la loi et les anciens étaient rassemblés. (...) 59 Les chefs des prêtres, [les anciens] et tout le sanhédrin cherchaient un faux témoignage contre Jésus afin de le faire mourir, 60 mais ils n'en trouvèrent pas, quoique beaucoup de faux témoins se soient présentés.

1Jean 3:4 Tous ceux qui pratiquent le péché violent la loi, puisque le péché, c’est la violation de la loi. 5 Or, vous le savez, Jésus est apparu pour enlever nos péchés et il n’y a pas de péché en lui. 6 Ceux qui demeurent en lui ne pèchent pas; si quelqu’un pèche, il ne l’a pas vu et ne l’a pas connu. 7 Petits enfants, que personne ne vous égare. Celui qui pratique la justice est juste comme Christ lui-même est juste. 8 Celui qui pratique le péché est du diable, car le diable pèche dès le commencement. Or, c’est pour détruire les oeuvres du diable que le Fils de Dieu est apparu. 9 Quiconque est né de Dieu ne pratique pas le péché, parce que la semence de Dieu demeure en lui et il ne peut pas pécher, parce qu’il est né de Dieu. 10 C’est à cela que l’on reconnaît les enfants de Dieu et les enfants du diable: celui qui ne pratique pas la justice n’est pas de Dieu, tout comme celui qui n’aime pas son frère.

Actes 21:17 A notre arrivée à Jérusalem, les frères et soeurs nous ont accueillis avec joie. 18 Le lendemain, Paul s’est rendu avec nous chez Jacques, où tous les anciens se sont réunis. 19 Après les avoir salués, il a raconté en détail ce que Dieu avait fait au milieu des non-Juifs à travers son ministère. 20 Après l’avoir entendu, ils se sont mis à célébrer la gloire du Seigneur. Puis ils lui ont dit: «Tu vois, frère, combien de milliers de Juifs on compte parmi les croyants, et tous sont zélés pour la loi. 21 Or, ils ont entendu dire que tu enseignes à tous les Juifs vivant parmi les non-Juifs d’abandonner la loi de Moïse; tu leur dirais de ne pas circoncire leurs enfants et de ne pas se conformer aux coutumes.

Jacques 1 :1 De la part de Jacques, serviteur de Dieu et du Seigneur Jésus-Christ, aux douze tribus dispersées: salut!

1Pierre 1:1 De la part de Pierre, apôtre de Jésus-Christ, à ceux qui sont étrangers et dispersés dans le Pont, la Galatie, la Cappadoce, l’Asie et la Bithynie. A vous qui avez été choisis

Galates 2:1 Quatorze ans plus tard, je suis monté de nouveau à Jérusalem avec Barnabas; j’avais aussi pris Tite avec moi. 2 J’y suis monté à la suite d’une révélation et je leur ai présenté l’Evangile que je prêche parmi les non-Juifs; je l’ai exposé en privé à ceux qui sont les plus considérés afin de ne pas courir ou avoir couru pour rien. 3 Or Tite, qui était avec moi et qui est grec, n’a même pas été contraint de se faire circoncire, 4 malgré les prétendus frères qui s’étaient furtivement glissés parmi nous pour épier la liberté que nous avons en Jésus-Christ, avec l’intention de nous asservir. 5 Nous ne leur avons pas cédé un seul instant, afin que la vérité de l’Evangile soit maintenue pour vous. 6 Quant à ceux qui sont les plus considérés - ce qu’ils étaient autrefois m’importe peu, Dieu ne fait pas de favoritisme - ils ne m’ont rien imposé de plus. 7 Au contraire, ils ont vu que l’Evangile m’avait été confié pour les incirconcis comme à Pierre pour les circoncis 8 - car celui qui a fait de Pierre l’apôtre des circoncis a aussi fait de moi l’apôtre des non-Juifs -!! 9 et ils ont reconnu la grâce qui m’avait été accordée. Jacques, Céphas et Jean, qui sont considérés comme des piliers, nous ont alors donné la main d’association, à Barnabas et à moi, afin que nous allions, nous vers les non-Juifs, eux vers les circoncis. 10 Ils nous ont seulement recommandé de nous souvenir des pauvres, ce que j’ai eu bien soin de faire. 11 Mais lorsque Pierre est venu à Antioche, je me suis ouvertement opposé à lui, parce qu’il était condamnable. 12 En effet, avant la venue de quelques personnes de l’entourage de Jacques, il mangeait avec les non-Juifs, mais après leur arrivée, il s’est esquivé et s’est tenu à l’écart par crainte des circoncis. 13 Les autres Juifs ont pratiqué avec lui ce double jeu, de telle sorte que même Barnabas a été entraîné dans leur hypocrisie. Quand j’ai vu qu’ils ne marchaient pas droit, puisqu’ils ne respectaient pas la vérité de l’Evangile, j’ai dit à Pierre devant tous: «Si toi, qui es juif, tu vis à la manière des non-Juifs et non à la manière des Juifs, pourquoi veux-tu forcer les non-Juifs à se comporter comme des Juifs? 15 »Nous, nous sommes des Juifs de naissance, et non des pécheurs issus des autres nations. 16 Cependant, nous savons que ce n’est pas sur la base des oeuvres de la loi que l’homme est déclaré juste, mais au moyen de la foi en Jésus-Christ. Ainsi, nous aussi nous avons cru en Jésus-Christ afin d’être déclarés justes sur la base de la foi en Christ et non des oeuvres de la loi, puisque personne ne sera considéré comme juste sur la base des oeuvres de la loi. 17 »Mais si, en cherchant à être déclarés justes en Christ, nous avons été trouvés pécheurs nous aussi, cela signifie-t-il que Christ serait un serviteur du péché? Certainement pas! 18 En effet, si je reconstruis ce que j’ai détruit, je me présente moi-même comme coupable, 19 puisque c’est la loi qui m’a amené à mourir à la loi afin de vivre pour Dieu. 20 J’ai été crucifié avec Christ; ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi; et ce que je vis maintenant dans mon corps, je le vis dans la foi au Fils de Dieu qui m’a aimé et qui s’est donné lui-même pour moi. 21 Je ne rejette pas la grâce de Dieu; en effet, si la justice s’obtient par la loi, alors Christ est mort pour rien.»

Actes 15:1 Quelques hommes venus de Judée enseignaient les frères en disant: «Si vous n’êtes pas circoncis selon la coutume de Moïse, vous ne pouvez pas être sauvés.» 2 Paul et Barnabas eurent un vif débat et une vive discussion avec eux. Les frères décidèrent alors que Paul, Barnabas et quelques-uns d’entre eux monteraient à Jérusalem vers les apôtres et les anciens pour traiter cette question. 3 Envoyés donc par l’Eglise, ils traversèrent la Phénicie et la Samarie en racontant la conversion des non-Juifs, et ils causèrent une grande joie à tous les frères et soeurs. 4 Arrivés à Jérusalem, ils furent accueillis par l’Eglise, les apôtres et les anciens, et ils rapportèrent tout ce que Dieu avait fait avec eux. 5 Alors quelques croyants issus du parti des pharisiens se levèrent en disant qu’il fallait circoncire les non-Juifs et leur ordonner de respecter la loi de Moïse. 6 Les apôtres et les anciens se réunirent pour examiner cette question. 7 Il y eut une longue discussion. Pierre se leva alors et leur dit: «Mes frères, vous savez que, dès les premiers jours, Dieu a fait un choix parmi nous: il a décidé que les non-Juifs entendraient par ma bouche la parole de l’Evangile et croiraient. 8 Et Dieu, qui connaît les coeurs, leur a rendu témoignage en leur donnant le Saint-Esprit comme à nous. 9 Il n’a fait aucune différence entre eux et nous, puisqu’il a purifié leur coeur par la foi. 10 Maintenant donc, pourquoi provoquer Dieu en imposant aux disciples des exigences que ni nos ancêtres ni nous n’avons été capables de remplir? 11 Nous croyons au contraire que c’est par la grâce du Seigneur Jésus que nous sommes sauvés, tout comme eux.» 12 Toute l’assemblée garda le silence et l’on écouta Barnabas et Paul raconter tous les signes miraculeux et les prodiges que Dieu avait accomplis par leur intermédiaire au milieu des non-Juifs. 13 Lorsqu’ils eurent fini de parler, Jacques prit la parole et dit: «Mes frères, écoutez-moi! 14 Simon a raconté comment dès le début Dieu est intervenu pour choisir parmi les nations un peuple qui porte son nom. 15 Cela s’accorde avec les paroles des prophètes, puisqu’il est écrit: 16 Après cela, je reviendrai, je relèverai de sa chute la tente de David, je réparerai ses ruines et je la redresserai; 17 alors le reste des hommes cherchera le Seigneur, ainsi que toutes les nations appelées de mon nom, dit le Seigneur qui fait tout cela 18 et de qui cela est connu de toute éternité. 19 »C’est pourquoi, je pense qu’on ne doit pas créer de difficultés aux non-Juifs qui se tournent vers Dieu, 20 mais qu’il faut leur écrire d’éviter les souillures des idoles, l’immoralité sexuelle, les animaux étouffés et le sang. 21 En effet, depuis bien des générations, dans chaque ville des hommes prêchent la loi de Moïse, puisqu’on la lit chaque sabbat dans les synagogues.» 22 Alors il parut bon aux apôtres et aux anciens, ainsi qu’à toute l’Eglise, de choisir parmi eux Jude, appelé Barsabas, et Silas, des hommes estimés parmi les frères, et de les envoyer à Antioche avec Paul et Barnabas. 23 Ils les chargèrent du message que voici: «Les apôtres, les anciens et les frères aux frères et soeurs d’origine non juive qui sont à Antioche, en Syrie et en Cilicie, salut! 24 Nous avons appris que des hommes partis de chez nous, mais sans aucun ordre de notre part, vous ont troublés par leurs discours et vous ont ébranlés en vous disant de vous faire circoncire et de respecter la loi. 25 C’est pourquoi nous avons décidé, d’un commun accord, de choisir des délégués et de vous les envoyer avec nos bien-aimés Barnabas et Paul, 26 ces hommes qui ont livré leur vie pour le nom de notre Seigneur Jésus-Christ. 27 Nous avons donc envoyé Jude et Silas qui vous annonceront de vive voix les mêmes choses. 28 En effet, il a paru bon au Saint-Esprit et à nous de ne pas vous imposer d’autre charge que ce qui est nécessaire: 29 vous abstenir des viandes sacrifiées aux idoles, du sang, des animaux étouffés et de l’immoralité sexuelle. Vous agirez bien en évitant tout cela. Adieu.» 30 Ils prirent donc congé de l’Eglise et allèrent à Antioche, où ils réunirent l’assemblée et lui remirent la lettre. 31 On en fit la lecture et tous se réjouirent de l’encouragement qu’elle leur apportait. 32 Jude et Silas, qui étaient eux-mêmes prophètes, encouragèrent les frères et les fortifièrent en leur parlant longuement.

Actes 3:1 Il était trois heures de l’après-midi, l’heure de la prière. Pierre et Jean montaient ensemble au temple.

Actes 8:14 Les apôtres qui étaient à Jérusalem apprirent que les habitants de la Samarie avaient reçu la parole de Dieu; ils leur envoyèrent alors Pierre et Jean.

Jean 1:14 Et la Parole s’est faite homme, elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité, et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme celle du Fils unique venu du Père. 15 Jean lui a rendu témoignage et s’est écrié: «C’est celui à propos duquel j’ai dit: ‘Celui qui vient après moi m’a précédé, car il était avant moi.’» 16 Nous avons tous reçu de sa plénitude, et grâce sur grâce. 17 En effet, la loi a été donnée à travers Moïse, mais la grâce et la vérité sont venues à travers Jésus-Christ.

Matthieu 23:23 Malheur à vous, spécialistes de la loi et pharisiens hypocrites, parce que vous versez la dîme de la menthe, de l'aneth et du cumin et que vous laissez ce qu'il y a de plus important dans la loi: la justice, la bonté et la fidélité. C'est cela qu'il fallait pratiquer, sans négliger le reste.

Actes 21:20 Après l'avoir entendu, ils se sont mis à célébrer la gloire du Seigneur. Puis ils lui ont dit: «Tu vois, frère, combien de milliers de Juifs on compte parmi les croyants, et tous sont zélés pour la loi. 21 Or, ils ont entendu dire que tu enseignes à tous les Juifs vivant parmi les non-Juifs d'abandonner la loi de Moïse; tu leur dirais de ne pas circoncire leurs enfants et de ne pas se conformer aux coutumes. 22 Que faire donc? Sans aucun doute [une foule se rassemblera, car] on apprendra que tu es venu. 23 C'est pourquoi, fais ce que nous allons te dire. Il y a parmi nous quatre hommes qui ont fait un vœu. 24 Prends-les avec toi, accomplis la cérémonie de purification avec eux et pourvois à leurs dépenses afin qu'ils se rasent la tête. Ainsi, tous sauront que ce qu'ils ont entendu dire sur ton compte est faux, mais que toi aussi tu vis en respectant la loi. 25 Quant aux croyants d'origine non juive, nous leur avons communiqué par écrit notre décision: ils doivent [seulement] s'abstenir des viandes sacrifiées aux idoles, du sang, des animaux étouffés et de l'immoralité sexuelle.»

Matthieu 5:17 Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir. 18 En effet, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre n'auront pas disparu, pas une seule lettre ni un seul trait de lettre ne disparaîtra de la loi avant que tout ne soit arrivé. 19 Celui donc qui violera l'un de ces plus petits commandements et qui enseignera aux hommes à faire de même sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux; mais celui qui les mettra en pratique et les enseignera aux autres, celui-là sera appelé grand dans le royaume des cieux. 20 En effet, je vous le dis, si votre justice ne dépasse pas celle des spécialistes de la loi et des pharisiens, vous n'entrerez pas dans le royaume des cieux.

Actes 1:6 Alors que les apôtres étaient réunis, ils lui demandèrent: «Seigneur, est-ce à ce moment-là que tu rétabliras le royaume pour Israël?» 7 Il leur répondit: «Ce n'est pas à vous de connaître les temps ou les moments que le Père a fixés de sa propre autorité.

Galates 5:2 Moi Paul, je vous le dis: si vous vous faites circoncire, Christ ne vous servira à rien. 3 Et j’affirme encore une fois à tout homme qui se fait circoncire qu’il est tenu de mettre en pratique la loi tout entière. 4 Vous êtes séparés de Christ, vous tous qui cherchez à être considérés comme justes dans le cadre de la loi, vous êtes déchus de la grâce.

Jacques 4:6 Cependant, la grâce qu’il accorde est plus grande encore, c’est pourquoi l’Ecriture dit: Dieu s’oppose aux orgueilleux, mais il fait grâce aux humbles.

1Corinthiens 9:6 Ou bien serions-nous les seuls, Barnabas et moi, à devoir travailler pour gagner notre vie? 7 Avez-vous jamais entendu dire qu’un soldat serve dans l’armée à ses propres frais? ou qu’un homme ne mange pas du raisin de la vigne qu’il a plantée? ou qu’un berger ne prenne pas de lait du troupeau dont il s’occupe? 8 Mais je ne me fonde pas seulement sur des exemples tirés de la vie courante, car la loi de Moïse dit la même chose. 9 Il est en effet écrit dans cette loi: Vous ne mettrez pas une muselière à un boeuf qui foule le blé. Dieu s’inquiète-t-il des boeufs? 10 N’est-ce pas en réalité pour nous qu’il a parlé ainsi? Assurément, cette parole a été écrite pour nous. Il faut que celui qui laboure et celui qui bat le blé le fassent avec l’espoir d’obtenir leur part de la récolte. 11 Nous avons semé en vous une semence spirituelle: serait-il alors excessif que nous récoltions une part de vos biens matériels? 12 Si d’autres ont ce droit sur vous, ne l’avons-nous pas à plus forte raison? Cependant, nous n’avons pas usé de ce droit. Au contraire, nous avons tout supporté pour ne pas placer d’obstacle sur le chemin de la Bonne Nouvelle du Christ. Vous savez sûrement que ceux qui sont en fonction dans le temple reçoivent leur nourriture du temple, et que ceux qui présentent les sacrifices sur l’autel reçoivent leur part de ces sacrifices. 14 De même, le Seigneur a ordonné que ceux qui annoncent la Bonne Nouvelle vivent de cette activité. 15 Mais je n’ai usé d’aucun de ces droits, et je n’écris pas cela pour demander à en profiter. J’aimerais mieux mourir! Personne ne m’enlèvera ce sujet de fierté! 16 Je n’ai pas à me vanter d’annoncer la Bonne Nouvelle. C’est en effet une obligation qui m’est imposée, et malheur à moi si je n’annonce pas la Bonne Nouvelle. 17 Si j’avais choisi moi-même cette tâche, j’aurais droit à un salaire; mais puisqu’elle m’est imposée, je m’acquitte simplement de la charge qui m’est confiée. 18 Quel est alors mon salaire? C’est la satisfaction d’annoncer la Bonne Nouvelle gratuitement, sans user des droits que me confère la prédication de cette Bonne Nouvelle. 19 En effet, bien que libre vis-à-vis de tous, je me suis fait l’esclave de tous afin de gagner le plus grand nombre. 20 Avec les Juifs, j’ai été comme un Juif afin de gagner les Juifs; avec ceux qui sont sous la loi de Moïse, comme si j’étais sous la loi bien que n’étant pas moi-même sous la loi afin de gagner ceux qui sont sous la loi; 21 avec ceux qui sont sans la loi, comme si j’étais sans la loi - bien que je ne sois pas sans la loi de Dieu, puisque je me conforme à la loi de Christ - afin de gagner ceux qui sont sans la loi.

Philippiens 4:15 Vous le savez vous-mêmes, Philippiens, au début de la prédication de l'Evangile, lorsque j'ai quitté la Macédoine, aucune Eglise n'a pris part avec moi à un tel échange de contributions. Vous avez été les seuls à le faire.






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes mardi 15 Octobre 2019