Revenir aux bases

Introduction :

Ex. Une équipe de hockey ressemble à une église sur bien des points. Lorsqu’un club de hockey ou une église veut un succès, il y a plusieurs principes qui doivent être suivis.

Chaque joueur suit le plan de match du coach.

Pas de vedette qui décide de suivre son plan de match. La victoire du club importe plus que toute autre chose. Il faut suivre le plan du match. Le coach a étudié les forces des deux équipes en jeu et a choisi un plan de match.

Ex. Je me souviens d’un joueur du Canadien qui avait cette tendance : Pete Mahovlich qui cherchait le show et qui tricotait seul avec la rondelle. C’était beau, habile, mais finalement il se faisait enlever la rondelle.

L’esprit d’équipe est absolument essentiel à la victoire.

L’esprit d’équipe est ébranlé quand l’inquiétude de la défaite commence à pénétrer dans les coeurs. Les joueurs commencent à critiquer le coach, le coach commence à critiquer les joueurs, les joueurs commencent à se critiquer entre eux, c’est la zizanie.

Ex. Club de hockey de l’an 1997 avec Mario Tremblay.

La langue est un des pires ennemis du club de hockey Canadien. Ce qui est dit en privé vaut cher : un journaliste est toujours à l’affût pour le publier dans le journal le lendemain matin.

Ex. Que pensez-vous de ce qu’a dit tel joueur à votre sujet M.Tremblay?

Ils ne peuvent parler en toute liberté ! Les conséquences sont affreuses s’ils se permettent la liberté à ce sujet.

Comme les journalistes, l’Église a également « ses journalistes » à l’affût de tout ce qui a été dit au sujet d’un membre ou de l’église. Ils circulent dans nos rangs. Ce sont les démons. Leur plume, c’est notre langue. Leur encre, le péché des chrétiens ou ceux de l’église. But: créer la méfiance, le soupçon.

 

 

Revenir à certains principes de base

Il est très facile pour un joueur de hockeu d’oublier les principes de base.

- Frapper l’adversaire dans sa zone.

- Le repli défensif pour aider lors des contre-attaques

- Un jeu de passes rapides et efficaces

-Une maîtrise de soi à toute épreuve même quand l’adversaire frappe afin d’éviter des pénalités d’indiscipline.

Ce matin, chers frères et soeurs, je veux nous rappeler la même chose en tant qu’un des coachs de l’équipe : il nous faut rappeler les principes de base.

Pourquoi rappeler les principes de base ?

A. Nous commençons à voir Dieu agir de façon spectaculaire.

Depuis quatre ans déjà, nous prions dans mon groupe d’Épaphras que Dieu distribue tous ses dons de façon évidente : dons de guérisons, dons de prophéties, dons de discernements des esprits. Dieu est en train de le faire dans son église : des dons divers sont en train d’être donnés à l’église : guérisons, prophétie, discernement des esprits.

B. Nous voyons Dieu préparer l’église en la libérant de ses entraves.

Nous avons une fin de semaine de réconciliation du passé qui aura lieu la semaine prochaine. Nous sommes actuellement 60 inscrits. Dieu va agir de façon évidente. Nous croyons que plusieurs sortiront transformés de cette fin de semaine.

Voici ce que m’a écrit une sœur que je sais être très sobre face aux manifestations spirituelles dans une note adressée à moi cette semaine.

« Notre Dieu si grand et si puissant, ce Dieu qui opère tout en tous selon son bon vouloir et pour sa gloire, n’est-il pas capable d’envoyer son Esprit ? ...Esprit de sagesse, paroles de révélations, discernement du monde invisible, paroles de consolations, miracles, prodiges »

Dieu va nous surprendre bientôt par des oeuvres que nous n’aurions jamais cru possibles.

Devant ces actions spectaculaires de Dieu, il serait facile de donner le crédit à des dons, à des humains ou à des méthodes. Alors la solution devient: les dons miraculeux, la réconciliation du passé, la délivrance démoniaque, E.E., la célébration, etc.

Ex. Dans une église où j’ai exercé le ministère quand Dieu nous a enseigné le jeûne, c’était la solution ; ensuite quand il nous a enseigné la réconciliation du passé, c’était la solution ; ensuite quand Dieu nous a enseigné sur la délivrance de l’oppression démoniaque ;tout le monde parlait des démons.

Comme assistant-coach avec les anciens de cette église , je me dois de « Câler un time-out » pour souligner les principes de base que bien des églises qui ont expérimenté la présence de Dieu ont oubliées.

Je nous rappelle les principes de base que nous avons adoptés en tant qu’église.

1. L’amour avant les dons spirituels

1 Corinthiens 12:31 Aspirez aux dons les meilleurs. Et je vais encore vous montrer une voie par excellence.

Comme l’histoire de l’église de Corinthe et celle de l’église en général nous le démontre, il est très facile d’oublier ce principe.

Ex. Comme pour le Hockey; quand Guy Lafleur prenait la rondelle...la foule du forum crie « Guy, Guy, Guy », il s’élance, déjoue... les cris augmentent...il arrive devant le gardien et compte : Cris, victoire, vague. Il y a de l’atmosphère, de la puissance dans l’air. C’est puissant. Spectaculaire.

Comparez cette effervescence enivrante à l’effort à fournir lors d’une contre attaque de l’adversaire...il faut se replier déjà fatigué d’avoir monté, faire l’effort du deuxième mille, la foule ne scande plus, peu vont applaudir et admirer cet effort supplémentaire.

N’est-ce pas cela aussi dans la vie chrétienne ? N’est-ce pas cela dans le ministère pastoral ?

Demandez à n’importe quel pasteur doué pour la Parole ce qu’il trouve le plus dur.

Ce n’est pas de prêcher en parole, mais d’aimer en action.

Ce n’est pas de parler, mais d’écouter.

Le spectaculaire est plus attirant, plus facile que le normal.

Pourtant, c’est le normal qui détermine l’issue de tout.

Jésus déclare que l’amour est le critère principal pour savoir qui seront ses disciples.

Jean 13:35 A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l'amour les uns pour les autres.

Le critère du miraculeux est moins clair..

Matthieu 7:22 Plusieurs me diront en ce jour-là: Seigneur, Seigneur, n'avons-nous pas prophétisé par ton nom? n'avons-nous pas chassé des démons par ton nom? et n'avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom? 23 Alors je leur dirai ouvertement: Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l'iniquité.

- Il semble d’après Jésus que le miraculeux peut plus facilement être imité que l’amour vrai.

- le miraculeux peut être mal utilisé

Ex.Les apôtres qui désirent que le feu descende du ciel. C’est tout un miracle

- le miraculeux peut être mal interprété

Ex. les foules qui voulaient suivre Jésus pour qu’il les nourrisse

Attention, comprenez-moi bien. La voie de l’amour ne diminue en rien

la recherche des dons spirituels. Si nous ne le croyions pas, nous n’aurions pas prié pendant quatre ans pour cela. Il faut aspirer aux dons, mais rechercher l’amour 1Cor.14.1.

Voilà bien la perspective que Jésus le coach veut qu’on garde.

Oui, aux feintes astucieuses contre l’adversaire !

Oui, aux montées à l’emporte pièce, oui, oui

mais plus oui, oui, à l’unité d’équipe, à l’amour réel sincère.

Nous l’avons inscrite dans nos quatorze raisons votées par l’église et distribuées à tous les nouveaux membres.

« Nous encouragerons le développement de tous les dons spirituels décrits dans le NT, dans le cadre que le stipule le NT. Nous exercerons une grande vigilance, par le discernement, pour nous assurer de l’authenticité de chacun des dons exercés et nous ferons tout notre possible pour que la voie par excellence de l’amour ne soit jamais mise de côté dans l’exercice de ces dons.»

Peu importe quel ministère merveilleux le Seigneur nous donne. L’amour dans l’unité demeurera toujours le point central.

2. La parole et la prière.

2Timothée 3.16 Toute écriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner, pour convaincre, pour redresser, pour éduquer dans la justice afin que l’homme de Dieu soit adapté et préparé à toute bonne oeuvre.

Nous ne pouvons prendre le risque de s’éloigner de la volonté divine.

Ex. La parole est le plan de match que l’entraîneur a dessiné sur le tableau.

- Chaque joueur doit connaître le plan, sinon tout est foutu à l’eau

- Chaque joueur doit réviser le plan, sinon il ne pourra le mettre en pratique

Le pouce est la force de la main. Une main sans pouce est handicapée. Une église dont les membres n’ont pas développé la discipline personnelle nécessaire à une vie de méditation et de prière constante ne fera pas long feu contre des adversaires redoutables.

Ex. Je comparerais la prière et la parole aux jambières des hockeyeurs et à son baton de hockey! Peux-tu t’imaginer quelqu’un pensant affronter les Bruins de Boston sans jambières, ni baton de hockey ! Ce serait ridicule !!!

Faire des passes avec des patins, c’est pas trop fort. Éviter les tirs à cause d’un manque de protection...insensé.

De même, essayer de servir Dieu sans la méditation constante de la Parole et la prière est tout aussi ridicule sur le plan spirituel.

L’adversaire te voit venir avec ton service et ta planification. Il se moque de toi.

Il va te frapper constamment avec son hockey ou la rondelle aux jambes. Sans la méditation constante de la Parole et dans une vie de prière constante, nous sommes pour lui ridicule.

Prétendons-nous affronter l’ennemi plus nombreux et plus fort avec nos plans humains ?

Ex Pense aux Israélites qui affrontèrent les Cananéens. Des murailles hautes, épaisses, des géants, des guerriers expérimentés, des ennemis plus nombreux.

Quel fou les affronterait avec ses propres stratégies ?

C’est ce que nous faisons si notre service n’est pas encré dans la méditation de la Parole et la prière. Qui que tu sois: reviens à la base...sans la prière et la parole. Rien ne fonctionnera.

3. L’évangélisation

Marc 16:15 Puis il leur dit: Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création.

Un des buts principaux d’une équipe de hockey est de compter des buts. De même un des buts principaux de l’église est d’aller chercher des âmes perdues.

Ex. Pourrais-tu imaginer une équipe de hockey où personne ne veut compter des buts. Tout ce qu’on fait serait de soigner les blessés, arranger les équipements, masser les joueurs, préparer de beaux plans de jeux, faire de belles feintes...mais sans compter des buts ! Insensé...

Pour la Victoire, il faut compter des buts. Tout est orienté pour compter des buts.

 

- Les défenseurs préparent le jeu pour compter le but.

Ex. Peux-tu t’imaginer le défenseur pensant que c’est le rôle de l’ailier de compter, pas le sien.. Lui, il reste à la défense en arrière et attend l’attaque de l’adversaire.

- Après un arrêt, le gardien libère la rondelle en fonction des possibilités de compter.

Ex. On ne s’attend pas à ce qu’il accumule beaucoup de passes ou compte beaucoup de buts, mais il tente lui aussi. On l’a déjà vu.

- Les avants qui sont les spécialistes des buts font eux aussi un jeu de passe pour compter des buts

De même le but de l’église est d’aller conquérir ces âmes qui appartiennent à l’ennemi et qu’il réclame pour l’enfer.

Comme au hockey tous peuvent et aspirent ardemment à compter des buts, de même dans l’église tous aspirent ardemment à gagner des âmes. Chers amis, tous peuvent évangéliser dans leur milieu social. Tous sans exception.

Chers amis toutes les statistiques en Amérique du Nord sont les mêmes depuis vingt ans.

- Entre 80 - 90% des conversions viennent de relations interpersonnelles proches: amis, compagnons de travail, famille, voisins. Des gens côtoyés régulièrement.

La logique: Investissons 80% de nos efforts dans ce qui donne 80% de fruits.

- Nos visiteurs sont à 80% des contacts personnels de quelqu’un dans l’église.

- Qui ne peut pas prendre contact régulièrement avec un non-chrétien ?

- Qui ne peut pas inviter ses voisins à prendre un café ?

- Qui ne peut pas donner une carte d’anniversaire à un copain de travail ?

 

- Qui ne peut pas fréquenter dans ses loisirs des non-chrétiens.

Ne va pas la à pêche tout seul, va te chercher un frère et va à la pêche en groupe, c’est bien plus le fun ! ! !Ne fais surtout pas tes loisirs seulement avec des chrétiens.

- Qui est incapable d’apprendre le nom de ses voisins et de prier pour eux ?

4. La formation des disciples

Matthieu 28:20 et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde.

Dieu m’a personnellement parlé très fort à ce sujet. Plusieurs d’entre nous ont aussi besoin de se réformer à ce niveau.

Ex .Lorsqu’un joueur junior arrive dans la ligue nationale...intimidant...joueurs expérimentés, plus âgés. Il a besoin d’être entouré par les vieux routiers.

Peu importe notre ministère, peu importe si nous sommes « l’étoile millionnaire du club »!, le petit junior chrétien qui vient d’entrer dans l’équipe de Hockey du Seigneur a besoin:

- d’être enseigné par les joueurs expérimentés.

- d’être encouragé constamment quand il fait des progrès.

- d’être entouré par le vétéran après avoir fait une gaffe énorme qui lui dit : « Mon gars, laisse moi te conter »

Que nous soyons anciens, diacres, membres, Jésus veut qu’on s’occupe de ses petits. Est-ce une priorité dans tes valeurs ou ceci est-il relégué à la garderie. Non, chers amis, nous sommes une famille. Dieu veut qu’on prenne soin de ses petits.

Conclusion : La base.

Nous sommes à la fin de saison. Le but : la coupe Stanley.

Nous sommes dans la chambre des joueurs ce matin.

Le coach, Jésus-Christ veut une Victoire Totale.

Il a des blessures aux mains, au côté, sur son front qui nous rappellent quel grand joueur il fut.

Il nous interpelle, nous supplie à ne pas oublier les principes de base.

1. Entrez dans le match ave une esprit d’équipe inviolable: l’amour et l’unité ont priorité sur tous les dons

2. Suivez mon plan de match : mes priorités sont la parole et la prière.

3. Je veux des buts nous dit-il : L’évangélisation¸

4. Protéger les nouveaux : La formation des disciples

Voilà le plan du match.

Courbons-nous

Suis-je prêt à le suivre. Suis-je prêt à obéir à mon coach.




- Richard Houle










Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner


Nous sommes dimanche 26 mars 2017