Le mode infinitif du verbe
 


 

LES MODES (intro)

Il y a six modes en grec; indicatif, infinitif, participe, subjonctif, optatif, impératif.

INFINITIF

L'infinitif est un nom verbal neutre, comme le participe c'est un hybride où, selon le contexte, le sens substantif ou le sens verbal prédominera. Il est assez ardu à analyser mais sa maîtrise est nécessaire puisqu'il revient en moyenne à tous les soixante mots dans le Nouveau Testament.

Sous certains rapports l'infinitif a élargi son champ sémantique, spécialement concernant le sens final après les verbes de motion. Les écrivains hellénistes plus cultivés prisent particulièrement l'infinitif avec l'article, un développement qui coïncide fortuitement avec l'usage sémitique de l'infinitif avec les prépositions, ce qui explique sa popularité dans le NouveauTestament.

Sous d'autres rapports l'infinitif cède du terrain face à l'usage de ina et de oti (discours indirect), ce dernier prévalant après les verbes de parole, de perception et de croyance, un usage qui était strictement réservé à l'infinitif dans le grec classique. C'était un signe avant coureur du grec moderne où l'infinitif n'est plus employé du tout; bien trop compliqué! (la classification et l'interprétation de l'infinitif varient selon le grammairien consulté). D'ailleurs le grec se simplifie au fil des siècles, malheureusement il y a un prix à payer, il perd par ce fait même graduellement de sa netteté et de sa subtilité qui font la joie des hellénistes du monde entier.

SUBSTANTIVÉ

1. En tant que nom il peut être le sujet d'un verbe fini. Fréquent dans la LXX, c'est la transcription de "Be" + l'infinitif en hébreu.

Ex. ei exestin toiv sabbasin yerapeusai; Mt.12:10
    Est-il permis de guérir (les gens) durant les sabbats? (aoriste actif)

Littéralement: guérir (les gens) est permis pendant les sabbats? yerapeusai est en réalité le sujet.

Ex. apokeitai toiv anyrwpoiv apax apoyanein Hé.9:27
    Mourir est réservé aux hommes une fois (aoriste actif second)

Dans la Katharévoussa, le dialecte de l'époque byzantine, le subjonctif remplace l'infinitif.

Ex. einai apofarismenon eiv touv anyrwpouv apax na apoyanwsi Hé.9:27

Ex. Oi anyrwpoi mia fora peyainoun Hé.9:27 grec moderne
    Les hommes meurent une fois (indicatif présent actif)

Parfois il prend l'article. Le verbe être est sous-entendu comme c'est souvent le cas en grec.

Ex. emoi gar to zhn Cristov Ph.1:21
    Car pour moi, vivre c'est Christ (présent actif)

Le grec moderne peut employer carrément un nom.

Ex. Dioti di'eme zwh shmainei Cristov Ph.1:21
    Car pour moi, la vie signifie: Christ

Ou encore le subjonctif.

Ex. Giati gia mena to na zw shmainei zwh me to Cristo Ph.1:21 grec moderne
    Car pour moi vivre signifie: vie avec le Christ (subjonctif)

Déjà dans le Nouveau Testament cette tournure de phrase se rend parfois avec le subjonctif, un avant-goût du grec moderne.

Ex. sumferei gar soi ina apolhtai en twn melwn sou Mt.5:29
    car de perdre un de tes membres est préférable
       (sujet)

2. Explicatif

En tant que nom l'infinitif peut être aussi l'objet direct d'un verbe fini; c'est la forme la plus fréquente. Il répond à la question: quoi?

Ex. mh tiv hnegken autw fagein; Jn.4:33
    Personne ne lui a apporté à manger, n'est-ce pas? (aoriste actif second)

Personne ne lui a apporté quoi? Réponse: à manger. Jean aurait pu dire: trofhn ; de la nourriture (nom). Ça n'a pas rapport avec le sujet présent, mais vous aurez remarqué que le mot trofhn a donné en français: trophée.

Ex. Mhpwv tou 'fere kaneiv na faei; Jn.4:33 grec moderne (subjonctif)

Ex. yeov estin o energwn en umin kai to yelein kai to energein Ph.2:13
    Dieu est celui qui fait en vous et le vouloir et le faire (présent actif)

Ex. kata to eyov thv ierateiav elace tou yumiasai Lu.1:9
    selon la coutume de la prêtrise il fut tiré au sort pour offrir le parfum

Ex. outwv kai to epitelesai ek tou ecein 2Co.8:11
    ainsi aussi pour compléter par vos avoirs (présent actif)

Certains verbes tel parakalew prennent, selon l'usage classique, l'infinitif, Luc et Paul persistent à utiliser cette structure tandis que Matthieu et Marc suivent la langue parlée en employant le subjonctif avec ina ou opwv.

Ex. peswn para touv podav Ihsou parekalei auton eiselyein eiv ton oikon autou
    tombant au pieds de Jésus il le supplia d'entrer dans sa maison Lu.8:41

Ex. parekalesan opwv metabh apo twn oriwn autwn  Mt.8:34
    ils le supplièrent de quitter leur territoire

Ex. parakalousin auton ina epiyh autw thn ceira Mc.7:32
    ils lui demandèrent de lui imposer les mains

Quand les évangélistes citent un récit de mémoire, la syntaxe et le choix des mots diffèrent, comme dans ce cas-ci, parfois ils ont eu accès au même texte écrit car ils emploient exactement le même texte, ce qui ne peut être une coïncidence vu leurs manières différentes de s'exprimer.

3. Commandement indirect

Ex. paraggellei tw oclw anapesein epi thv ghv Mc.8:6
    il enjoignit la foule à s'étendre par terre (infinitif aoriste actif second)

Encore ici, le sens est le même qu'avec le subjonctif.

Ex. parhggeilen autoiv ina mhden airwsin eiv odon Mc.6:8
    il leur enjoignit de ne rien prendre pour la route (subjonctif aoriste actif)

4. Souhait indirect

Ex. posakiv hyelhsa episunaxai ta tekna sou Lu.13:34 (aoriste actif)
Ex. posakiv hyelhsa episunagagein ta tekna sou Mt.23:37 (aoriste actif second)
    combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants

Les formes irrégulières de l'aoriste second commencent à disparaître, ce phénomène se produit à tous les modes.

5. En tant que nom il peut agir comme modificateur

a) de nom

Ex. egw creian ecw upo sou baptisyhnai Mt.3:14
    c'est moi qui a besoin d'être baptisé par toi (aoriste passif)

Besoin de quoi? Réponse: d'être baptisé. Il se comporte comme un adjectif ou un nom au génitif.

b) en apposition cf. Ja.1:27

Ex. alla touto krinate mallon, to mh tiyenai proskomma tw adelfw Ro.14:13
    mais jugez ceci plutôt, de ne pas placer une occasion de chute devant le frère.
                      (article + présent actif)

Ex. paredwken autouv o yeov eiv adokimon noun, poiein ta mh kayhkonta
    Dieu les a livrés à leur sens réprouvé, qui consiste à faire des choses inconvenables

Paul explique en quoi consiste leur sens réprouvé. On pourrait prendre cela aussi comme le résultat du fait que Dieu les a livrés. Il définit la proposition principale comme un nom en apposition définit le nom qui est le sujet d'une phrase. Ici encore une fois dans le grec moderne prend le subjonctif avec na.

c) d'adjectif

Ex. ou ouk eimi ikanov kuqav lusai ton imanta twn upodhmatwn autou Mc.1:7
     duquel je ne suis pas apte à délier la courroie de ses sandales en me baissant.
                     (infinitif aoriste actif)

Ex. ou ouk eimi egw axiov ina lusw autou ton imanta tou upodhmatov Jn.1:27
    duquel je ne suis pas digne de délier la courroie de sa sandale.
                     (subjonctif aoriste actif)

Dans le grec moderne; le subjonctif est la norme.

Ex. pou egw den eimai axiov na skuyw kai na lusw to louri apo ta podhmata tou
    duquel je ne suis pas digne de me baisser et de délier la courroie de sa sandale Mc.1:7 
 

ADVERBIAL

En tant que verbe il a un temps et une voix, et il peut avoir des compléments. On dit souvent aussi qu'il a un sujet. Le "sujet" ainsi nommé se met à l'accusatif. Bien qu'il soit dans l'usage de parler de cet accusatif comme du sujet de l'infinitif, cela n'est pas rigoureusement exact. C'est en fait ce qu'on appelle un accusatif adverbial ou encore un accusatif de relation.

Ex. kai egeneto en tw eulogein auton autouv diesth ap'autwn Lu.24:51
    et il arriva que pendant qu'il les bénissait, il fut séparé d'eux (présent act.)

1. Final

Il modifie le verbe pour exprimer un but. Synonyme de la proposition subordonnée ina ou opwv  + subjonctif.

a) sans l'article

Ex. epoihsen dwdeka... ina apostellh autouv khrussein Mc.3:14
    il en a constitué douze... afin de les envoyer prêcher (présent infinitif)

Ex. exhlyen o speirwn speirai Mc.4:3 (aoriste actif)
Ex. exhlyen o speirwn tou speirai Lu.8:5 (article + aoriste actif)
Ex. exhlyen o speirwn tou speirein Mt.13:3 (article + présent actif)
    celui qui sème sortit pour semer

Voici trois façons différentes pour exprimer le but:

Ex. hlyomen proskunhsai autw Mt.2:2
    nous sommes venus pour l'adorer (indicatif aoriste actif + infinitif aoriste actif)

Ex. opwv kagw elywn proskunhsw autw Mt.2:8
    afin que moi aussi j'aille l'adorer (participe aoriste actif + subjonctif aoriste actif)

Ex. ov elhluyei proskunhswn eiv Ierousalhm Ac.8:27
    lequel est allé à Jérusalem pour adorer (indicatif parfait actif + participe futur actif)

b) avec l'article

Ex. oudeiv epitiyhsetai soi tou kakwsai se Ac.18:10
    personne ne mettra les mains sur toi pour te faire mal (aoriste actif)

Peut être compris aussi dans le sens de résultat: avec comme conséquence d'être maltraité

Ex. o palaiov hmwn anyrwpov sunestaurwyh, ina katarghyh to swma
    notre vieil homme a été crucifié avec lui, afin que soit réduit à l'impuissance le corps
      (indicatif aoriste passif)    (subjonctif aoriste passif)

    tou amartiav, tou mhketi douleuein hmav th amartiav. Ro.6:6
    du péché, afin que nous ne servions plus le péché. (article + infinitif présent)

c) avec des prépositions eiv (72), prov (12)

Ex. dia touto kagw mhketi stegwn epemya eiv to gnwnai thn pistin umwn 1Th.3:5
    C'est pourquoi moi aussi, n'y pouvant plus, j'ai envoyé quelqu'un
    pour être mis au courant de votre foi (aoriste actif)
    
Grec moderne: na mayw  pour apprendre (subjonctif)

Ex. dhsate auta eiv desmav prov to katakausai auta Mt.13:30
    liez les en bottes pour les brûler (aoriste actif)

Grec moderne: gia na ya kaqete (subjonctif)

Ex. all'enenken tou fanerwyhnai thn spoudhn umwn 2Co.7:12
    mais pour que votre empressement soit manifesté (aoriste passif)

d) avec des conjonctions

Ex. edwken autoiv exousian pneumatwn akayartwn wste ekballein auta
    il leur donna autorité sur les esprits impurs pour les chasser Mt.10:1 (aoriste actif second)

Ex. all'oudenov logou poioumai thn quchn timian emautw
    mais je ne fais aucun cas de ma vie, comme si elle m'était précieuse

    wv teleiwsai ton dromon mou Ac.20:24
    pour terminer ma course (infinitif aoriste actif)

Variante de manuscrit: teleiwsw (subjonctif aoriste actif) précurseur du grec moderne.

2. Temporel

a) antécédent pro (9)

Ex. pro tou gar elyein tinav apo Iakwbou meta twn eynwn sunhsyien Ga.2:12
    car avant que viennent certaines personnes de l'entourage de Jacques, il mangeait avec
    des païens   (aoriste actif second)

Ex. kurie, katabhyi prin apoyanein to paidion mou. Jn.4:49
    Seigneur, descends avant que mon fils meure. (aoriste actif second)

Avec l'aoriste infintif correspond au futur parfait en latin.

b) contemporain en (55) Souvent chez Luc, 500 fois dans la LXX.

Ex. eyaumazon en tw cronizein en tw naw auton Lu.1:21
    ils s'étonnaient pendant qu'il s'attardait dans le temple (prés. act.)

Peut avoir le sens causal: parce qu'il s'attardait.

c) subséquent  meta (15)

Ex. meta de to egeryhnai me proaxw umav eiv thn Galilaian Mt.26:32
    et après que j'aurai été ressucité, je vous précéderai en Galilée (aoriste pas.)

d) futur (une fois Nouveau Testament)

Ex. diercomenov euhggelizeto tav poleiv pasav ewv tou elyein eiv Kaisareian.
    il traversait toutes les villes en les évangélisant jusqu'à ce qu'il arrive à Césarée. Ac.8:40

3. Causal dia (33)

L'emploi de ce genre de construction démontre une culture littéraire certaine, certains auteurs préfèrent l'éviter.

Ex. ouk ecete dia to mh aiteisyai umav Ja.4:2
    vous n'avez pas parce que vous ne demandez pas (présent moyen)

Une proposition infinitive peut se traduire en français parfois par le plus-que-parfait, comme dans le grec katharévoussa (teyemeliwmenh) et le grec moderne (eice ctisei).

Ex. ouk iscusen saleusai authn dia to kalwv oikodomhsyai authn Lu.6:48
     il ne pouvait la secouer parce qu'elle avait été bien bâtie

Kath:  den hdunhyh na saleush authn, dioti hto teyemeliwmenh epi thn petran ka.
Grec moderne :de mporesan na saleyoun, giati eice ctisei swsta

D'ailleurs Matthieu, déjà, avait évité la forme littéraire employé par le cultivé Luc.

Ex. ouk epesen. teyemeliwto gar epi thn petran. Mt.7:25
    elle ne tomba point; parce qu'elle avait été fondée sur le roc.
        (indicatif plus-que-parfait passif)

4. Idiomatique

Ex. kai wv epov eipein, di'Abraam kai Leuiv o dekatav lambanwn dedekatwtai
    et pour ainsi dire, Lévi, qui perçoit la dîme, l'a payée à travers Abraham Hé.7:9
    (aoriste actif second)

Dans ce verset l'infinitif n'a pas de relation grammaticale avec le restant de la phrase, il est appelé alors "infinitif absolu".

5. Résultat en général avec wste

a) sans l'article

Ex. dia ti eplhrwsen o satanav thn kardian sou, yeusasyai se to pneuma
    pourquoi Satan a-t-il rempli ton coeur, de sorte que tu mentes à l'Esprit Ac.5:3
    (aoriste moyen déponent)

b) avec l'article

Ex. ean de apoyanh o anhr, eleuyera apo tou nomon,
    si le mari meurt, elle est libérée de la loi,

    tou mh einai authn moicalida genomenhn andri eterw Ro.7:3
    de sorte qu'elle ne sera pas adultère en appartenant à un autre mari (présent actif)

c) avec une préposition

Ex. diayhkhn prokekurwmenhn upo yeou o meta tetrakosia kai triakonta eth
    une alliance, qui a été confirée par Dieu antérieurement, ne peut être annulée,

    gegonwv nomov ouk akuroi, eiv to katarghsai thn epaggelian Ga.3:17
    ayant pour conséquence de rendre ineffective la promesse, par la loi survenue quatre
    cents trente ans plus tard. (aoriste actif)

Ex. Blepete, adelfoi, mhpote estai en tini umwn kardia ponhra
    Prenez garde, frères, de peur que quelqu'un d'entre vous ait un mauvais coeur

    apistiav en tw aposthnai apo yeou zwntov Hé.3:12
    d'incrédulité en sorte qu'il se détourne du Dieu vivant (aoriste actif)

Grec moderne: wste n'apomakrunyei (subjonctif)

d) avec une conjonction

Ex. en panti topw h pistiv umwn h prov ton yeon exelhluyen,
    votre foi envers Dieu s'est propagée en tout lieu

    wste mh creian ecein hmav lalein ti 1Th.1:8
    de sorte que nous n'avons pas besoin d'en parler (présent actif)

Ex. all'oudenov logou poioumai thn quchn timian emautw wv teleiwsai
    mais je ne fais aucun cas de ma vie comme si elle était précieuse pourvu que je termine

    ton dromon mou hn elabon para tou kuriou Ihsou Ac.20:24
    ma course que j'ai reçue de la part du Seigneur Jésus

Certains considèrent que wv introduit ici la proposition infinitive (il y a une variante de manuscrit avec le subjonctif teleiwsw cf. Mc. 4:26), ce serait la seule fois qu'il aurait le même sens que wste + l'infinitif (dans Lu.9:52 il y a une variante de manuscrit soit wv soit wste  + l'infinitif, Dans Hé.3:11 wv est employé avec l'indicatif). On constate que les scribes avaient de la misère avec cet emploi inhabituel de wv. Peut-être tout simplement que wv va avec timian quoi que la position normale de wv serait avant le nom au lieu d'après le nom, l'infinitif n'a pas besoin de quoi ce soit pour exprimer le résultat, voir a) Ac.5:3.

6. Discours indirect

Synonyme de oti + indicatif ou du participe épithète.

Ex. legw gar Criston diakonon gegenhsyai peritomhv Ro.15:8
    car je dis que Christ est devenu un ministre de la circoncision (parfait passif)
     (inf. parfait passif second, représente l'ind. parfait)

Ex. liyasantev ton Paulon esuron exw thv polewv, nomizontev auton teynhkenai
    ayant lapidé Paul, ils le traînèrent hors de la ville, pensant qu'il était mort

Ex. egw gar egnwn dunamin exelhluyuian ap'emou Lu.8:46
    car j'ai su qu'une puissance était sortie de moi (participe parfait actif)

Ex. pepeismenov gar estin Iwannhn profhthn einai Lu.20:6
    car ils étaient persuadés que Jean était un prophète (inf. actif)

Luc utilise la forme littéraire tandis que Marc et Matthieu préfèrent une tournure qui correspond à la langue parlée.

Ex. apantev gar eicon ton Iwannhn ontwv oti profhthv hn Mc.11:32
    car tous estimaient que Jean était réellement un prophète

Ex. pantev gar wv profhthn ecousin ton Iwannhn Mt.21:26
    car tous tiennent Jean pour prophète

Ex. dioti ecei peisyh oti o Iwannhv einai profhthv Lu.20:6 grec moderne
    car ils étaient persuadés que Jean était un prophète

Ne pas confondre einai troisième personne du singulier de l'indicatif présent dans le grec moderne et einai infinitif présent dans le N.T.

VERBAL

1. Hortatif

Ex. cairein meta cairontwn Ro.12:15
    Réjouissez-vous avec ceux qui se réjouissent (préent actif)

Ex. na cairete me ekeinouv pou cairoun Ro.12:15 grec moderne
    Réjouissez-vous avec ceux qui se réjouissent  (subjonctif présent actif)

Ex. anti tou legein umav. ean o kuriov yelhsh Ja.4:15
    Dites à la place: si le Seigneur le veut (présent actif)

Ex. Presbutav nhfaliouv einai Ti.2:2
    Que les vieillards soient sobres (présent actif)

Si nous rattachons cette proposition à la phrase du verset précédent nous avons alors un infinitif en apposition. Les deux sens sont grammaticalement possibles. cf. Lu.9:3

2. Prohibitif 1Th.4:6

Ex. to mh uperbainein kai pleonektein en tw pragmati ton adelfon autou
    que personne n'use de fraude et de cupidité envers son frère dans cette affaire 1Th.4

On pourrait aussi considérer ces infinitifs comme en apposition du verbe principal au verset 3.

3.Salutation

A l'instar de l'impératif cairete, l'infinitif peut aussi être employé pour les salutations.

Ex. Klaudiov Lusiav tw kratistw hgemoni Fhliki cairein Ac.23:26
    Claudius Lysias au très excellent procurateur Félix, salut!

Littéralement: réjouir (réjouis-toi!), l'aspect verbal s'est évanoui depuis longtemps.
 
 

 





Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes mercredi 18 Octobre 2017