La préposition "eis" eiv


 


 

Originalement env, forme qui a persistée dans le dialecte crétois devant les voyelles. Une forme raccourcie ev (ionique, dorien et ancien attique) était employée devant les consonnes.

Cette forme est désuète dans le N.T., sauf pour les composés esw: intérieur 2Co.4:16, esoptron: miroir 1Co.13:12, eswyen: dedans, eswterov: intérieur Ac.16:24, Hé.6:19 cf. ésotérique.

eiv et en venant de la même racine, certains grammarairiens les traitent ensemble. Les béotiens, entre autres, utilisaient seulement en. L'attique les différenciait toujours mais la distinction n'est pas toujours maintenue dans le N.T.

Son usage est très répandu et empiète sur celui des autres prépositions, spécialement en dans des cas où il n'y a pas de mouvement et prov, une préposition qui implique une direction, un mouvement comme eiv à la différence que le mouvement de prov s'arrête auprès de l'objectif tandis que le mouvement de eiv continue jusqu'à l'intérieur de l'objectif.

étymologie

Racine Indo-européenne   en-: dans

Latin: in    ex. inter: à l'intérieur de, entre

Dictionnaire classique

En tant qu'adverbe  ex. ev d'elywn ekayhto meta twn uphretwn

Ex. kai eiselywn esw ekayhto meta twn uphretwn Mt.26:58
    et lorsqu'il fut entré à l'intérieur il s'assit avec les serviteurs

A l'époque classique eiv était employé commme adverbe seulement en poésie; son emploi comme préposition est sensiblement le même que dans le N.T.

evw est rarement employé dans le N.T. (9 fois), dans ce cas-ci il est facultatif puisque le verbe principal a déjà eiv comme préfixe.

Dans le Nouveau Testament

a) Accusatif de mesure de temps  cf. Hé.6:20

Ex. o de upomeinav eiv telov, outov swyhsetai Mc.13:13
    mais celui qui endurera jusqu'à la fin, celui-ci sera sauvé

Ici son sens premier est temporel, mais il indique aussi la manière qu'il faut endurer, la qualité de l'endurance.

b) Accusatif de manière = en  cf. Mc.15:38

Ex. h pistiv sou seswken se. upage eiv eirhnhn Mc.5:34
    ta foi t'a sauvé; va en paix

Katharévoussa, Démotique: eiv, Homiloumenè: sthn (eiv + thn)

c) Accusatif de référence  cf. Lu.12:21, Ro.12:16

Ex. ekastov hmwn tw plhsion aresketw eiv to agayon  Ro.15:2
    que chacun de nous plaise à son voisin en rapport au bien

Katharévoussa, Démotique: dia to kalon, Homiloumenè: sto agayo (eiv + to)

d) Accusatif de but = ina Jn.1:7 = eiv to + infinitif 1Co.11:22

Ex. outov hlyen eiv marturian Jn.1:7  cf. 1Co.11:24
    Celui-ci vint dans le but de témoigner

Ex. o yeov mou o yeov mou, eiv ti egkatelipev me; Mc.15:34;  ina ti Mt.27:46.
    mon Dieu, mon Dieu pourquoi m'as-tu abandonné?

Katharévoussa: dia ti, Démotique: diati, Homiloumenè: giati

Ex. oti eilato umav o yeov aparchn eiv swthrian 2Th.2:13
    parce que Dieu vous a choisi dès le commencement pour le salut

e) Accusatif attributif ( du verbe être )  cf. en incorporation.

Ex. esontai oi duo eiv sarka mian Mt.19:5 = LXX   cf. 2Co.6:18
    les deux deviendront une chair

Littéralement: les deux deviendront en une chair. eiv sarka mian aurait du être au nominatif: sarx mia  puisqu'il est attribut du verbe être esontai. C'est la traduction littérale de Gn.2:24.

Hébreu             : vehayu lebasar èchad Gn.2:24
Katharévoussa  : yelousin eisyai oi duo eiv mia sarka
Démotique       : oi duo ya ginoun mia sarka
Homiloumenè  : oi duo ya ginoun enav anyrwpov

Les traductions modernes se sont débarrassées de la préposition qui n'a pas d'affaire là. A noter que sarka vaut pour le nominatif aussi dans les versions modernes.

f) Accusatif d'avantage cf.  Mt.26:10, Hé.6:10, Ro.15:16 = uper

Ex. peri thv logeiav thv eiv touv agiouv 1Co.16:1
    concernant les offrandes qui sont pour les saints

g) Accusatif de désavantage  cf. Hé.12:3, Mt.18:15, Mc.3:29

Ex. outwv de amartanontev eiv touv adelfouv 1Co.8:12
    or ainsi ils péchent contre les frères

h) Accusatif d'endroit statique cf. Mt.2:23, Lu.21:37, Ac.19:22

Ex. o eiv ton agron Mc.13:16 
   celui qui se trouve dans le champ

Marc, qui est plutôt avant-gardiste, utilise eiv sans idée de mouvement, comme le  Démotique et l'Homiloumenè à la place de en qui est l'usage classique.

Comparer avec le passage parallèle dans un autre évangile:

Ex. o en tw agrw Mt.24:18
    celui qui se trouve dans le champ

Marc suit l'usage de la langue parlée en employant eiv dans le sens de epi, usage qui a persisté dans les versions modernes qui sont basées sur la langue parlée.

Ex. kai kayhmenou autou eiv to orov twn elaiwn katenanti tou ierou Mc.13:3
    et comme il était assis sur la montagne des oliviers vis-à-vis du temple

Cf. kayhmenou de autou epi tou orouv twn elaiwn Mt.24:3
    et comme il était assis sur la montagne des oliviers

Katharévoussa: kai enw ekayhto epi tou orouv twn elaiwn
Démotique       : Enw de kayotane eiv to orov twn Elaiwn
Homiloumenè  : kai kayise sto orov twn Elaiwn

i) Accusatif de destination cf. Mc.13:10

1. Horizontal

Ex. sun autoiv agnisyeiv eishei eiv to ieron Ac.21:26
    après s'être purifié avec eux il entra dans le temple

Ex. opou ean khrucyh to euaggelion eiv olon ton kosmon Mc.14:9
    partout où sera prêché l'évangile dans le monde entier

Dans le passage parallèle de Mt.26:13 en est employé.

2. Descendant  cf. Mt.4:18

Ex. allo epesen eiv tav akanyav Mc.4:7
    d'autres tombèrent parmi les épines

Cf. alla de epesen epi tav akanyav Mt.13:7
    d'autres tombèrent sur les épines

Cf. eteron epesen en mesw twn akanywn Lu.8:7
    d'autres tombèrent au milieu des épines

en a parfois le même sens.

Ex. o logov sarx egeneto kai eskhnwsen en hmin Jn.1:14
    la Parole est devenue chair et a campé parmi nous

3. Ascendant  cf. Mt.5:1, Mc.14:26, Lu.21:21, Jn.6:3, Ac.1:11

Ex. Palin paralambanei auton o diabolov eiv orov uyhlon lian Mt.4:8
    Le diable l'amena encore à une montagne très élevée

j) Accusatif de destination à proximité horizontal

Ex. Ihsouv oun palin embrimwmenov en eautw ercetai eiv to mnhmeion Jn.11:38
    Alors Jésus frémissant en lui-même une autre fois, vint au tombeau

k) Accusatif de sphère en mouvement  cf. Ro.1:26, 1Jn.5:13

Ex. umeiv eiv ton kopon autwn eiselhluyate Jn.4:38
    vous, vous êtes entré dans leur travail

Ex. o gar eiselywn eiv thn katapausin autou Hé.4:10 
    car celui qui entre dans son repos

l) Accusatif de sphère statique   cf. Lu.11:7, Jn.1:18

Ex. epimarturwn tauthn einai alhyh carin tou yeou, eiv hn sthte 1Pi.5:12
    témoignant que celle-ci est la véritable cellpadding=20 grâce de Dieu dans laquelle vous vous tenez

m) Accusatif de résultat  cf. Col.2:1-2, Lu.20:17, 5:17 eiv + infinitif

Ex. yelw gar umav eidenai hlikon agwna ecw uper umwn...ina paraklhywsin
    car je veux que vous sachiez quel grand combat je soutiens en votre faveur... afin que

    ai kardiai autwn, sumbibasyentev en agaph kai eiv pan ploutov thv
    leurs coeurs soient consolés, unis dans l'amour en vue de l'enrichissement de la

    plhroforiav thv sunesewv, eiv epignwsin tou musthriou tou yeou, Cristou
    de la pleine assurance de l'intelligence pour en arriver à la pleine connaissance du
    mystère de Dieu; Christ Col.2:1-2

Ex. oti metenohsan eiv to khrugma Iwna Lu.11:32 
    parce qu'ils se sont repentis à la suite de la prédication de Jonas

n) Accusatif idiomatique

Dans ces expressions eiv a un sens adverbial.

Ex. oti ean elyw eiv to palin ou feiromai 2Co.13:2
    que si je viens encore, je n'épargnerai pas (personne)

Ex. mh dunamenh anakuyai eiv to pantelev Lu.13:11
    ne pouvant pas se redresser complètement

Ex. ou mhketi ek sou karpov genhtai eiv ton aiwna Mt.21:19 = Katharévoussa
    qu'il ne sorte jamais plus de fruit de toi

Littéralement: pour l'éternité  eiv ton aiwna est rendue dans le Démotique: pote pleon et Homiloumenè par pote pia; jamais plus.

En composition

eisercomai  : j'entre (je vais dedans) Ap.3:20 local
eiskaleomai: j'invite (j'appelle à l'intérieur) Ac.10:23 local
eisakouw     : j'exauce Hé.5:7 perfectif
 
 

 









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner


Depuis le 6 janvier 2010, visites sur les pages de ce thème

Nous sommes mardi 25 avril 2017