La préposition "dia" dia


 


 

dia  (667)

étymologie

Racine Indo-européenne   di-: concept de séparation

Latin        : di-s     ex. differo: disperser, différer
Allemand: zer-    ex. zerfallen: se casser en tombant
Francisé : di-a    ex. dichotomie: division

Dictionnaire classique

On retrouve les mêmes nuances que dans le N.T. avec en plus des emplois avec un concept de violence qu'on ne retrouve plus qu'en composition dans le N.T.

Ex. fobhyeiv o ciliarcov mh diaspasyh o Paulov up'autwn Ac.23:10
    le tribun craignant que Paul soit mis en pièces par eux

En tant qu'adverbe

dia avait le sens de: en déchirant, en divisant, en dispersant

Dans le Nouveau Testament

1. Préposition

Accusatif (280)

a) Accusatif de cause

Ex. hdh este kayaroi dia ton logon on lelalhka umin Jn.15:3
    déjà vous êtes pur à cause de parole que je vous ai dite

Katharévoussa: dia, Démotique: eneka, Homiloum.: exaitiav: à cause de

Ex. Hrwdhv krathsav ton Iwannhn edhsen kai en fulakh apeyeto dia Hrwdiada
    Hérode avait fait arrêté Jean, il l'avait fait lié et mis en prison à cause d'Hérodiade Mt.14:3

Ex. hdei gar oti dia ftonon paredwkan auton Mt.27:18 cf. Ap.4:11
    Car il savait qu'ils l'avaient livré par envie

b) Acccusatif de direction horizontal très rare

Ex. autov dihrceto dia meson Samareiav kai Galilaiav Lu.17:11
    lui, il traversa par le centre la Samarie et la Galilée

Katharévoussa: dia mesou, Démotique: metaxu, Homiloumenè: mesa apo

c) Accusatif d'avantage

Ex. egw de hdein oti pantote mou akoueiv, alla dia ton oclon ton periestwta eipon
    or moi, je sais que tu m'écoutes toujours, mais pour le bénéfice de la foule qui se tient autour de moi, j'ai parlé Jn.11:42

On pourrait aussi traduire par : en raison de la foule, à cause de la foule

Ex. eunoucisan eautouv dia thn basileian  Mt.19:12
    ils se sont rendus eunuques eux-mêmes pour l'avancement du royaume

Ex. to sabbaton dia ton anyrwpon egeneto, kai ouc o anyrwpov dia to sabbaton
    le sabbat est survenu pour le bénéfice de l'homme et non l'homme pour le bénéfice du sabbat Mc.2:27 cf. 1Co.11:9

d) Accusatif d'agence

L'agent est la cause première, l'auteur et le moyen par lequel l'action se produit.

Ex. kagw zw dia ton patera kai o trwgwn me kakeinov zhsei di'eme Jn.6:57
    et moi je vis grâce au Père et celui qui me mange vivra à cause de moi

Ka.: ... zw dia ton Parea, outw kai ostiv me trwgei, yelei zhsei kai ekeinov di'eme
Dé.: kai zw eneka tou Patera, etsi kai ekeinov pou me trwgei ya zhsh eneka mou,
Ho.: Ki egw zw exaitiav tou. Etsi, ki autov pou trwei emena ya zhsei exaitiav mou

Ex. oti afewntai umin ai amartiai dia to onoma autou 1Jn.2:12
    parce que vos péchés vous ont été pardonnés grâce à sa personne

e) Accusatif de moyen; rare (impersonnel, concret) cf. Ap.12:11

En certaines occasions on pourrait toujours traduire dia comme un accusatif de cause.

Ex. plana touv katoikountav epi thv ghv dia ta shmeia a edoyh autw poihsai
    elle séduisait les habitants sur la terre au moyen de signes qui lui avait été donnée de
    faire Ap.13:14        ou    ... à cause de

Génitif et Ablatif  (387)

f) Génitif de mesure de temps ponctuel  cf. Mt.18:10, 26:61

Ex. Epeita dia dekatessarwn etwn palin anebhn eiv Ierosoluma meta Barnaba
    Ensuite après quatorze ans je montai encore à Jérusalem avec Barnabas Ga.2:1

f) Génitif de mesure de temps duratif

Ex. epistata, di'olhv nuktov kopiasantev ouden elabomen Lu.5:5
    maître, pendant toute la nuit nous avons sué au travail sans rien prendre

g) Ablatif de direction

1. Horizontal  cf. Mt.2:12, Jn.10:1

Ex. Edei de auton diercesyai dia thv Samareiav Jn.4:4
    Or il devait traverser à travers la Samarie

2. Descendant

Ex. hn de o citwn arrofov, ek twn anwyen ufantov di'olou. Jn.19:23
    or la tunique était sans couture, tissée à partir du haut au complet.

Ex. dia twn keramwn kayhkan auton sun tw klinidiw eiv to meson Lu.5:19
    ils le descendirent entre les tuiles sur un lit au milieu

h) Ablatif de prix (se comporte comme l'ablatif de moyen)

Ex. oti thn dwrean tou yeou enomisav dia crhmatwn ktasyai Ac.8:20
    parce que tu as pensé acquérir le don de Dieu avec de l'argent

i) Ablatif d'agence (personnel) cf. Mt.18:7, 21:4, Jn.10:9, 14:6

1. L'agent est aussi l'auteur de l'action.

Ex. ina swyh o kosmov di'autou Jn.3:17 (voix passive)
    afin que le monde soit sauvé en passant par lui

Ex. ina zhswmen di'autou 1Jn.4:9 (voix active)
    afin que nous vivions par lui

2. L'auteur de l'action peut aussi différer de l'agent par lequel l'action s'accomplit, cf. Ro.2:16.

Ex. kalwv to pneuma to agion elalhsen dia Hsaiou Ac.28:25
    le Saint-Esprit a bien parlé par ésaïe

j) Ablatif de manière (impersonnel, abstrait)  cf. Lu.8:4, Jn.10:1

Ex. th gar cariti este seswsmenoi dia pistewv Ep.2:8
    car par grâce vous avez été sauvés au moyen de la foi

Ex. elpizw gar oti dia twn proseucwn umwn carisyhsetai umin Phm.22
    car j'espère vous être rendu par vos prières

k) Ablatif de moyen (impersonnel, concret) cf. 1Jn.5:6

Ex. ina mh doxw wsan ekfobein umav dia twn epistolwn 2Co.10:9
    afin que je ne semble pas vous effrayer par mes lettres

2.  Adverbe

a) Idiomatique

Ex. oi aggeloi autwn en ouranoiv dia pantov blepousi Mt.18:10
    leurs anges dans les cieux voient continuellement

b) En composition

diafeugw            : je m'échappe (je m'enfuis)  Ac.27:42 perfectif
diercomai           : je traverse (je passe à travers) Lu.19:1 local
diamarturomai   : j'atteste (je déclare solennellement) Ac.18:5 intensif
diakrinomai        : je discerne (je juge entre) Mc.10:20 dissection
diadidwmi            : je distribue Jn.6:11 distribution
dialassw            : je réconcilie Mt.5:24 = katalassw 2Co.5:20 médiation
diatelew             : je persiste Ac.27:33 continuité
diakatelegcomai: je réfute Ac.18:28 confrontation

3. Conjonction

a) Pronom démonstratif

Quand elle est employée avec le pronom démonstratif touto (65 fois), elle forme avec ce pronom une expression qui se comporte comme une conjonction, cf. Mt.6:25, 12:27, 12:31, 13:13, 13:52.

Ex. Dia touto legw umin. mh merimnate th quch umwn Mt.6:25
    C'est pourquoi je vous dis: Ne troublez pas votre âme

b) Pronom interrogatif

L'expression dia ti, composée de la préposition dia plus le pronom interrogatif ti (ou diati écrit en un seul mot) est employée 26 fois dans le N.T. et se traduit en français par la conjonction interrogative "pourquoi", cf. Mt.9:11, 9:14, 13:1, 15:3, 17:19, 21:25.

Ex. dia ti kai umeiv parabainete thn entolhn tou yeou dia thn paradosin umwn;
    pourquoi vous aussi, transgressez-vous le commandement de Dieu à cause de votre tradition? Mt.15:2 

Le deuxième dia dans la phrase est bien sûr un accusatif de cause. Le Démotique rend celui-ci par carin: "en faveur de", tandis que l'Homiloumenè a me proschma: "avec comme excuse".

c) Pronom relatif

L'expression di'o composée de la préposition dia avec la forme accusative neutre du pronom relatif ov , se traduisant littéralement "à cause de quoi" était déjà usité à l'époque classique. Les gens qui ont imprimé les N.T. l'écrivent en un seul mot et c'est aussi sa forme lexicale. Puisque cette expression est employée comme une conjonction, elle est définie en tant que telle dans les grammaires sur le grec du N.T.

Ex. Dio, agaphtoi, tauta prosdokwntev, spoudasate 2Pi.3:14
    C'est pourquoi, bien-aimés, attendant ces choses, soyez vigilents

L'expression di'on composée de la préposition dia avec la forme accusative masculine du pronom relatif ov, cette ex pression se traduit en français par "pour lequel" cf. Ph.3:8, tandis qu'avec la forme génitive du pronom relatif, elle est traduit par "par lequel" ou plus exactement "par l'entremise duquel", cf. Mt.18:7, 26:24, Mc.14:21, Lu.17:1, 22:22, 1Co.1:9.

Dans les versets suivants l'expression di'ou introduit des grâces octroyées aux hommes par l'entremise de Jésus Ro.1:5 l'apostolat, 5:2 la paix, 5:11, la réconciliation 1Co.15:2 le salut, Ga.6:14 la séparation du monde, Hé.1:2 l'existence.

Ex. eprepen gar autw, di'on ta panta kai di'ou ta panta Hé.2:10, cf. 1Co.8:6
    Il convenait en effet, que celui pour lequel et par lequel sont toutes choses

Ex. o adelfov di'on Cristov apeyanen 1Co.8:11
    le frère pour lequel Christ est mort
ou  le frère à cause duquel Christ est mort

Cet emploi de dia équivaut à celui de uper dans 2Co.5:14.

Cf. oti eiv uper pantwn apeyanen 2Co.5:14
    parce qu'un seul est mort pour tous

L'expression di'hn composée de la préposition dia avec la forme accusative féminine du pronom relatif ov cf. Ac.10:21, 22:24, 23:28, 2Ti.1:6, 1:12, Ti.1:13, Hé.2:11, Sauf 2Pi.3:12 à cause de laquelle, on retrouve dans tous ces versets l'expression di'hn aitian ou aitian di'hn "pour quelle raison" on peut traduire aussi cette expression en un seul mot par la conjonction "pourquoi".

Ex. di'hn aitian hyato autou aphggeilen enwpion pantov tou laou Lu.8:47
    elle annonça devant tout le peuple pour quelle raison elle l'avait touchée

L'expression di'hv composée de la préposition dia avec la forme génitive féminine du pronom relatif ov cf. Hé.7:19, 11:4, 12:28.

Ex. Pistei crhmatisyentev Nwe ... eulabhyeiv kateskeuasen kibwton eiv swthrian
    Divinement averti par la foi, Noé... parce qu'il était dévot construisit une arche pour

    tou oikou autou, di'hv katekrinen ton kosmon Hé. 11:7
    le salut de sa maisonnée, à travers laquelle il condamna le monde

d) Avec un verbe à l'infinitif

Se comporte comme la conjonction oti introduisant une proposition explicative, cf. entre autres, Mt.13:5, 24:12, Mc.5:4, Lu.2:4, 9:7, 11:8 23:8, Ac.4:2, 12:20, 18:2, 27:9, Ph.1:7.

Ex. euyewv exaneteilen dia to mh ecein bayov ghv Mt.13:5
    aussitôt elle surgit parce qu'elle n'avait pas de profondeur en terre

Ex. o de dia to menein auton eiv ton aiwna aparabaton ecei thn ierwsunhn
    lui, puisqu'il reste pour toujours possède un sacerdoce intransmissible Hé.7:24

On ne peut traduire littéralement cette expression, prisée surtout par Luc qui aimait le style littéraire, en français par l'infinitif. A l'époque du N.T. l'usage de la préposition avec l'infinitif était sorti de la langue courante.

Ex. ouk iscusen saleusai authn dia to kalwv oikodomhsyai authn Lu.6:48
    il ne pouvait la secouer parce qu'elle avait été bien bâtie

Ex. ouk epesen. teyemeliwto gar epi thn petran. Mt.7:25
    elle ne tomba point; parce qu'elle avait été fondée sur le roc.

La préposition régit un mot, une expression, ou une proposition est employée avec un verbe infini (modes participes et infinitif) , tandis que la conjonction introduit une proposition avec un verbe fini (indicatif, impératif, subjonctif, optatif).

Une préposition gérant une proposition avec un verbe à l'infinitif peut avoir exactement le même sens qu'une conjonction gérant un verbe à l'indicatif.

e) Avec un verbe au participe

Ex. a nun anhggelh umin dia twn euaggelisamenwn umav en pneumati agiw
    lesquelles maintenant vous ont été annoncées par l'intermédiaire de ceux qui vous ont évangélisé par la puissance du Saint-Esprit 1Pi.1:12

Les versions récentes à l'instar du français préfèrent utiliser un autre proposition introduite par la conjonction pou  "qui" avec un verbe fini, au lieu de garder le verbe au participe.
 
 

 





Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes dimanche 22 Octobre 2017