Les opposants à la grâce

1. La grâce est opposé à une sagesse charnelle

Le bon comportement des chrétiens n'est pas le résultat d'une sagesse charnelle, d'une philosophie de vie, mais elle est produite par la grâce de Dieu effective dans nos vies.

Car ce qui fait notre gloire, c'est ce témoignage de notre conscience, que nous nous sommes conduits dans le monde, et surtout à votre égard, avec sainteté et pureté devant Dieu, non point avec une sagesse charnelle, mais avec la grâce de Dieu. (2 Corinthiens 1:12)

2. La grâce est opposé à une obligation

La grâce est un don gratuit, immérité de la part de celui qui le reçoit, tandis que celui qui fait une oeuvre s'attend avec raison à recevoir quelque chose en retour, c'est un du.

Or, à celui qui fait une oeuvre, le salaire est imputé, non comme une grâce, mais comme une "chose due"; (Romains 4:4)

3. La grâce est opposé aux oeuvres

Il en découle que celui qui s'attend de recevoir quelque chose de Dieu en fonction de ses oeuvres rejette la grâce de Dieu.

Or, si c'est par grâce, ce n'est plus par les oeuvres; autrement la grâce n'est plus une grâce. Et si c'est par les oeuvres, ce n'est plus une grâce; autrement l'oeuvre n'est plus une oeuvre. (Romains 11:6)

4. La grâce est opposé à la loi

La loi indiquait quelles étaient les oeuvres qui devaient être pratiquées pour obtenir quelque chose de Dieu. C'est pourquoi elle aussi est opposée au régime de la grâce.

car la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ. (Jean 1:17)

Je ne rejette pas la grâce de Dieu; car si la justice s'obtient par la loi, Christ est donc mort en vain. (Galates 2:21)

Vous êtes séparés de Christ, vous tous qui cherchez la justification dans la loi; vous êtes déchus de la grâce. (Galates 5:4)

Car le péché n'aura point de pouvoir sur vous, puisque vous êtes, non sous la loi, mais sous la grâce. (Romains 6:14)

5. La grâce est opposé au péché

Le péché aussi est en oppositon à la grâce, son contrôle s'arrête où le contrôle de la grâce commence, l'homme est soit sous l'influence du péché soit sous l'influence de la grâce. L'état de péché désigne la sphère d'influence sous laquelle se trouve l'inconverti, tandis que l'état de grâce désigne la sphère d'influence sous laquelle se trouve le converti.

afin que, comme le péché a régné par la mort, ainsi la grâce régnât par la justice pour la vie éternelle, par Jésus-Christ notre Seigneur. (Romains 5:21)

6. La grâce est opposé à la dissolution

Certains profitaient du rejet de la loi pour vivre d'une manière débridée, concept fortement réprouvé par l'apôtre Paul. L'absence de règle est donc en opposition avec la grâce.

Car il s'est glissé parmi vous certains hommes, dont la condamnation est écrite depuis longtemps, des impies, qui changent la grâce de notre Dieu en dissolution, et qui renient notre seul maître et Seigneur Jésus-Christ. (Jude 1:4)

Que dirons-nous donc? Demeurerions-nous dans le péché, afin que la grâce abonde? Loin de là! Nous qui sommes morts au péché, comment vivrions-nous encore dans le péché? (Romains 6:1-2)

7. La grâce est opposé à la nourriture

La loi indiquait aussi la façon que l'homme devait se nourrir pour obtenir quelque chose de Dieu, mais ceci aussi était l'ombre des choses à venir Col.2:16-21 et ne peut en rien élever l'homme vers Dieu.

Ne vous laissez pas entraîner par des doctrines diverses et étrangères; car il est bon que le coeur soit affermi par la grâce, et non par des aliments qui n'ont servi de rien à ceux qui s'y sont attachés. (Hébreux 13:9)










Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner

Nous sommes mercredi 18 janvier 2017