La grâce combattante


On a tous besoin de la grâce de Dieu. Elle se manifeste particulièrement dans notre faiblesse afin de faire de nous des forces pour son royaume. C'est là que la gloire de Dieu éclate.

Pensons à Paul tout tremblant de peur, le dos lacéré et le corps tuméfié de pierres, il n'est pas retourné à Tarse pour se faire soigner, mais il a continué à prêcher l'évangile. la grâce de Dieu se manifestait alors dans sa vie et le Saint-Esprit passait par lui pour accomplir des grands miracles.

1Corinthiens 2:3 Moi-même j’étais auprès de vous dans un état de faiblesse, de crainte, et de grand tremblement; 4 et ma parole et ma prédication ne reposaient pas sur les discours persuasifs de la sagesse, mais sur une démonstration d’Esprit et de puissance, 5 afin que votre foi fût fondée, non sur la sagesse des hommes, mais sur la puissance de Dieu.

Comme Jésus a répondu à Paul (2Co.12), Sa grâce toute puissante nous suffit pour combattre efficacement ces ennemis déjà vaincus à la croix.

Même s'ils parviennent à faire mourir nos corps, nous resterons plus que vainqueurs car la vie éternelle nous appartient maintenant. C'est pourquoi Jésus nous dit dans Mt.6:34 que chaque jour suffit sa peine (sa méchanceté, en grec kakia).

On a pas d'autres choix que de rester dans le bon combat de la foi qui barre l'accès à l'ennemi de nos âmes, car notre ennemi sait qu'il a peu de temps alors lui, il ne se relâchera pas.

Ap.12:11 Ils l’ont vaincu grâce au sang de l’Agneau et grâce à la parole de leur témoignage, et ils n’ont pas aimé leur vie au point de craindre la mort. 12 C’est pourquoi réjouis-toi, ciel, et vous qui habitez le ciel. Mais malheur à vous, habitants de la terre et de la mer, car le diable est descendu vers vous, animé d’une grande colère, sachant qu’il lui reste peu de temps.»

Ro.8:35 Qui nous séparera de l’amour de Christ? Serait-ce la détresse, l’angoisse, la persécution, la faim, le dénuement, le danger ou l’épée? 36 De fait, il est écrit: C’est à cause de toi qu’on nous met à mort à longueur de journée, qu’on nous considère comme des brebis destinées à la boucherie. 37 Au contraire, dans tout cela nous sommes plus que vainqueurs grâce à celui qui nous a aimés. 38 En effet, j’ai l’assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni le présent ni l’avenir, ni les puissances, 39 ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur.

- Le webmestre

Lire aussi ici Le combat spirituel par la grâce





Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes mercredi 18 Octobre 2017