La compréhension de l'autorité déléguée
comme signe de la foi


L'autorité sur la terre a été donnée à l'homme (Genèse 1:26-28), Dieu laisse l'homme prendre ses responsabilités. Car ce qui est donné est donné, même Dieu ne peut le reprendre unilatéralement s'il veut rester fidèle à sa Parole. Dieu a donné la pleine autorité à l'homme sur la terre, il ne peut revenir là-dessus et lui ôter.

Des fois, nous autres, on donne puis on reprend, pour toutes sortes de raisons on change d'idée et on décide de réclamer ce qu'on a donné. Mais Dieu ne marche pas de même, quoi qu'en pensait Job avant de bien connaître Dieu (Job 1:21, 42:5). Dieu ne "dédonne" pas ce qu'il a donné! «Dieu ne se repent pas de ses dons et de son appel», nous dit Paul dans Romains 11:29.

1Samuel 15:29 «Dieu n'est pas un homme pour se repentir»

Il fait ce qu'il dit et il tient parole, voir Nombres 23:19.

2Timothée 2:13 «Si nous sommes infidèles, il demeure fidèle, car il ne peut se renier lui-même».

Ce qui est vrai pour le don gratuit de la vie éternelle en Jésus-Christ (Romains 6:23), l'est aussi pour l'autorité qu'il a donnée à l'homme quand il l'a créé. Pour comprendre le rôle de la prière dans l'intervention de Dieu sur la terre, il faut retourner à la création de l'homme. Tournez avec moi dans Psaumes 115:15-16

Psaumes 115:15 «Soyez bénis par l'Éternel, qui a fait les cieux et la terre! 16 Les cieux sont les cieux de l'Éternel, mais il a donné la terre aux fils de l'homme».

Qu'est-ce que David, sous l'inspiration du Saint-Esprit, nous apprend dans ce verset? C'est quoi le rapport avec la prière? Il n'est pas évident à première vue, mais il nous donne 2 indications importantes: 1° En tant que créateur, Dieu est le propriétaire, le possesseur de tout ce qui se trouve dans les cieux et sur la terre.

2° Dieu peut donc en disposer comme il le veut. Il a choisi de garder les cieux pour lui et y régner et il a donné la terre aux fils de l'homme pour que l'homme y règne à l'image de Dieu qui règne dans les cieux.

C'est ce qu'on lit dans le récit de la création;

Genèse 1:26 «Dieu dit: Faisons l'homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu'il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre. 27 Dieu créa l'homme à son image, il le créa à l'image de Dieu, il créa l'homme et la femme. 28 Dieu les bénit, et Dieu leur dit: Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et l'assujettissez; et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre».

Dieu remplit les cieux et il y domine sur toutes les créatures célestes qui sont à son service et exécutent ses moindres volontés. Voilà le genre d'autorité que Dieu a donnée à l'homme sur la création terrestre: «Remplis la terre et soumet tout ce qui vit»

Alors pourquoi prier ?

Parce que Dieu a donné la terre aux hommes et il n'est pas un homme pour se repentir de ses dons (1S.15:29, Ro.11:29), alors il attend que les hommes fassent appel à lui par la prière pour intervenir dans leurs affaires.

C'est pourquoi il est passé par Noé, Abraham, Moïse ..., et il veut passer par toi aussi !

Dean Sherman dans son livre sur la guerre spirituelle exprime très bien ce concept:

«L'autorité est quelque chose de basée sur un acte légal, sans égard à la manière que vous vous sentez. L'autorité ne dépend pas des sentiments, ne dépend pas du type de personnalité, ne dépend pas de l'ancienneté dans la vie chrétienne, c'est quelque chose ayant une valeur légale, c'est quelque chose d'actuel, ce n'est pas juste un concept et ce n'est pas juste pour vous exciter émotionnellement. Si je vous demandais ce matin, combien d'entre vous êtes mariés, j'aurais une réponse immédiate. Il y a seulement 4 réponses que je peux anticiper: «Oui, non, je souhaiterais l'être, je souhaiterais ne pas l'être». Parce que le mariage est quelque chose de basée sur un acte légal, n'est-ce pas? Si je vous demande: «Êtes-vous mariés?», vous ne me répondrez pas: «Eh bien, je n'en suis pas sûr! parfois il me semble que je le suis, d'autres fois je ne le sais pas.» Si je vous demande: «Êtes-vous mariés?» vous répondiez: «Oui», «Non», parce cela n'a rien à voir avec les sentiments, cela n'a rien à voir avec les types de personnalités, c'est une question de légalité.»

Je vais vous résumer l'histoire de l'humanité en quelques lignes!

Dieu a délégué son autorité à l'homme sur la terre. L'homme est le représentant de Dieu, il est l'image de Dieu pour toute la création terrestre. Après la chute, il demeure encore l'image de Dieu. Le retrait de l'autorité sur la création ne fait pas partie des punitions que Dieu a imposées à l'homme après la chute.

Par contre, la rébellion de l'homme contre l'autorité de Dieu a entraîné la rébellion de la création contre l'homme. Dieu a fait goûter à l'homme sa médecine pour qu'il comprenne ce que c'est d'être défié.

La nature entière se rebelle contre l'autorité de l'homme, il doit maintenant travailler le sol à la sueur de son front. Les animaux se rebellent contre l'homme, il doit maintenant combattre les bêtes sauvages. Même la femme se rebelle contre l'homme et essaie de le manipuler et l'homme réagit en dominant durement son environnement.

Dieu a permis toute cette tension qui rend la vie sur terre pénible pour humilier les hommes, pour les encourager à avoir recours à lui par la prière et les disposer à recevoir sa grâce. Il n'en reste pas moins que Dieu a donné à l'homme le mandat de dominer sur la terre et il ne l'a jamais repris après la Chute!

Dieu est un Dieu tout-puissant qui a tout pouvoir et toute autorité, mais il a délégué une section particulière d'autorité aux hommes.

Dean Sherman donne ensuite une illustration pour nous aider à comprendre ce concept:

Si je suis le président d'une compagnie, je suis souverain sur la compagnie, elle m'appartient au complet, mais je te dis, «Ceci est ton département, tu as ce budget, cet espace de bureau, ces employés particuliers, vas-y, je t'ai délégué quelque chose, je suis toujours le souverain de la compagnie. Et les amis, vous devez comprendre que quelque chose a changé de mains. Dieu l'avait et il l'a donné aux hommes et les hommes l'ont encore. Et cela n'a pas rendu Dieu moins puissant, moins souverain. C'est une délégation et c'était enveloppé dans le fait que nous avons une volonté libre. De même, Dieu a délégué de l'autorité à l'homme, mais il règne encore sur l'homme».

À cette heure, Dieu doit composer avec les dons qu'il a fait aux hommes.

Ce qui s'est produit à la Chute, c'est que l'homme, en écoutant le diable plutôt que Dieu, lui a cédé son autorité sur la création, ce qui fait que le monde entier est sous la puissance du malin. 1Jean 5:19. La bonne nouvelle c'est que Jésus a dépouillé les autorités et les dominations à la croix, Colossiens 2:15

Cette autorité que Jésus a repris des mains de Satan a la croix, il nous la redonne en son nom:

Luc 10:16 Celui qui vous écoute m'écoute, et celui qui vous rejette me rejette; et celui qui me rejette rejette celui qui m'a envoyé. 17 Les soixante-dix revinrent avec joie, disant: Seigneur, les démons mêmes nous sont soumis en ton nom. 18 Jésus leur dit: Je voyais Satan tomber du ciel comme un éclair. 19 Voici, je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions, et (ÉCOUTEZ BIEN) sur toute la puissance de l'ennemi; et rien ne pourra vous nuire.

Cette promesse n'était pas seulement pour les 70. Paul a été mordu par un serpent sans conséquences. Il a chassé aussi des esprits impurs. Et il a dit aux chrétiens de son temps: «Soyez mes imitateurs!»

Pour résumer ce message, Dieu a délégué son autorité à l'homme sur la terre, celui-ci, en se soustrayant à l'autorité de Dieu, a cédé son autorité au diable. Jésus, soumis en tout à l'autorité de Dieu, a repris des mains de Satan l'autorité qu'il avait usurpé aux hommes. Jésus délègue son autorité à ceux qui acceptent son autorité sur leur vie. Cette autorité s'exerce dans la prière en accord avec la volonté de Dieu.

Pour ma part, mon attitude face à la prière m'amène à sonder la profondeur de mon attachement envers Jésus. C'est de l'abondance du coeur que la bouche parle, nous dit Jésus, plus on aime Dieu plus on cherchera des occasions de communion intime où on peut lui parler et l'écouter. Notre coeur a besoin d'être alimenté à tous les jours de la plénitude de l'Esprit pour maintenir une ferveur dans la prière. Mais ce n'est pas une question de sentiments seulement, notre intellect doit aussi être encouragé. C'est pourquoi je dois à l'occasion me rappeler la raison d'être de la prière et son efficacité pour entretenir ma ferveur.

J'avais apporté ce sermon au milieu des années 1990. Plus de 25 années ont passé, en lisant un livre de Kenneth Hagin, cela m'a inspire la méditation suivante qui donnent des façons concrètes d'exercer notre autorité spirituelle dans nos vies, dans celles de nos proches et dans celles que les gens nous permettent d'exercer. Il y a aussi la compréhension de l'autorité déléguée à lire.






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes mercredi 26 juin 2019