Plus fou que le fou du roi


De nos jours, quand on veut un peu de divertissement, on peut aller se louer un film de Jim Carrey pour rire de ses grimaces et de ses pitreries. Il y a bien longtemps, des amuseurs publics se chargeaient d'alléger la pensanteur de la vie. Les monarques avaient leur amuseur personnel, on les appelait les fous du roi. Ceux-ci ne quittaient jamais leur roi, ils étaient comme leu alter ego, un "garde-fou" rappelant aux rois de ne pas trop se prendre au sérieux. En France, c’est en 1316, qu’est créé le premier office de bouffon. Geoffroy, le fol de Philippe V, devient en quelque sorte le premier fou fonctionnaire ! Ce métier devint très recherché, car il permettait d'influencer subtilement le roi, il y a même eu des savants qui devinrent fous du roi ! Louis XIV fut le dernier à avoir un fou du roi.
L'un de ces fous du roi était particulièrement prisé par son monarque, sa reine et sa cour. Celui-ci se tapait les cuisses tellement il le trouvait drôle quand le fou se moquait de lui avec sa marotte avec une tête de roi hilare. Un jour, il lui tendit son sceptre en lui disant : "Si jamais tu trouves quelqu'un d'encore plus fou que toi, tu lui donneras ce sceptre !" Le fou laissa alors tomber sa marotte et le vrai sceptre ne le quitta plus.

Les années passèrent, le monarque et sa cour vieillirent paisiblement ensemble, divertis par les pitreries et les blagues du fou du roi. Quand le roi partait en voyage, le fou faisait toujours partie des nombreux bagages, porteur du sceptre qu'il était devenu.

Sur son lit de mort, le monarque, veuf depuis quelques années fit venir son vieux complice de fou pour s'égayer un peu une dernière fois avant de partir. Le roi lui dit: "Eh bien, mon vieil ami, que de bon temps tu m'as fait vivre, que de beaux voyages avons-nous fait ensemble ! Le fou lui répondit: "Oh oui, sire ! cela a été vraiment un plaisir de vous divertir. Et maintenant, pour votre dernier grand voyage, le plus important de votre vie, vous êtes-vous préparé ? Avez-vous fait tous vos bagages ?" Le monarque, tout étonné, lui répondit "Eh bien non, pas du tout ! Je n'y avais jamais pensé !" Le fou rétorqua: «Voilà qui est vraiment étonnant, vous qui avez fait des nombreux voyages et vous êtes toujours préparés minutieusement pour ne pas avoir l'air fou, voilà maintenant que pour le plus important des voyages, le dernier de tous, celui dont on ne revient pas, vous ne vous êtes même pas préparé! Voilà, je vous remets votre sceptre, j'ai finalement trouvé quelqu'un de plus fou que moi».

Qu'en est-il de vous et moi ? Avons-nous été assez sages pour nous préparer pour notre dernier grand voyage ou avons-nous fait le fou encore plus que le fou du roi et son monarque, passant notre vie à nous divertir mais en laissant de côté le plus important?

Je vous invite à faire vos préparatifs pour le dernier grand voyage en suivant les 5 pas vers le ciel, non pas pour partir en orbitre comme Guy Laliberté mais pour aller rejoindre votre demeure éternelle auprès de Celui qui vous a créé par amour et désire que vous veniez le rejoindre, cliquez ici





Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes vendredi 28 juillet 2017