iv>
 
   
 
Les fanatiques
Voici comment Wikipedia définit le fanatisme :
Le fanatisme, qui concerne en particulier le domaine de la religion, désigne une adhésion passionnée et inconditionnelle à une cause, un enthousiasme durable et presque monomaniaque pour un sujet quelconque, ou un attachement opiniâtre, aveugle et parfois violent. Le terme fanatique désigne aussi la personne qui a une foi absolue, qui croit aveuglément et qui est capable de faire n'importe quoi pour faire triompher ses idées. .
Un chrétien digne de ce nom va facilement passer pour un fanatique car il aura une adhésion passionnée et inconditionnelle à Jésus-Christ, un enthousiasme durable et presque monomaniaque pour Dieu.

La grande différence viendra du fait que son attachement sans compromis pour l'évangile ne sera jamais violent, jamais il ne fera du mal par frustration face au refus de ses interlocuteurs, au contraire, il sera plein d'amour pour ceux à qui il exposera sa foi absolue.

Je me répète, je parle ici de chrétiens dignes de ce nom, car il y en a eu beaucoup depuis 2000 ans qui se sont comportés de manière scandaleuse en faisant n'importe quoi pour faire triompher leurs idées ; ils convertissaient des gens de force ou les humiliaient publiquement, ils les emprisonnaient ou même en les tuaient s'ils refusaient de s'ajouter à leur dénomination ( je n'ose pas employé ici le mot église qui ne mérite pas d'être associée à ce comportement aux antipodes de l'essence même de Dieu qui est l'amour ).

De nos jours, le fanatisme mesquin au nom du christianisme s'est grandement estompé depuis que le pouvoir séculier s'en est distancé, n'y trouva plus profit. Le fanatisme religieux est pourtant plus médiatisé que jamais surtout à cause des intégristes musulmans qui n'hésitent pas à se faire sauter pour tuer le plus de gens possibles, souvent des musulmans comme eux mais d'obédience différente.

Même s'il s'agit d'une autre religion, cela éclabousse quand même les chrétiens qui prennent leur foi au sérieux, ceux-ci sont alors rapidement étiquetés 'fanatiques'. Or, un fanatique est perçu comme quelqu'un de dangereux par le commun des mortels, on se met alors en mécanisme de défense, on se bouche les oreilles pour ne pas être séduits aussi comme ils l'ont été par leur idéologie.

Il importe alors de se rappeler, pour nous chrétiens, que même s'il se sert de nous graciesuement, c'est le Saint-Esprit qui amène les gens à se convertir, Jean 16:8-10 c'est lui qui a la puissance de renversant les faux raisonnements, d'éclairer les yeux de celui qui a été aveuglé par les séductions mondaines.





Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes dimanche 17 décembre 2017