Les premiers chrétiens parlaient-ils de l'enfer quand ils annonçaient la Bonne Nouvelle ?


Dans l'annonce de la Bonne Nouvelle, on se sert souvent de l'enfer pour convaincre, mais est-ce là une Bonne façon de présenter une Nouvelle qui est sensée être BONNE ?

Voilà une question toute simple :

Dans les récits conservés dans la Bible, est-ce que les apôtres et les disciples ont parlé de l'enfer pour amener les gens à se convertir au Seigneur quand ils leur annonçaient la Bonne Nouvelle ?

Faites ce que je viens de faire et allez vérifier par vous-mêmes, si vous ne le savez pas.
  • Pierre (Ac.2:14-41, 3:12-26, 4:8-12, 5:29-32, 10:34-48, 11:12-18, 15:7-11)
  • Jacques (Ac.15:13-21)
  • Étienne (Ac.7:2-59)
  • Philippe (Ac.8:30-39)
  • Paul (Ac.9:20, 13:16-41, 46-47, 14:15-17, 16:30-32, 17:22-31, 20:18-35, 22:1-21, 23:6, 24:10-25, 26:1-29, 28:17-31)
Je vous vends la mèche, voici la réponse :

Non, car ils leurs annonçaient une BONNE Nouvelle ! Et vous comment annoncez-vous la Bonne Nouvelle ?

Si Dieu est amour et que l'amour bannit la peur (1Jn.4:16-18), alors pourquoi s'évertuer à faire peur aux gens avec l'enfer ? D'un côté, on leur dit que Dieu les aime et d'un autre côté, notre discours les amène à penser que Dieu envoie la majorité des gens qu'ils aiment - et que Dieu aime aussi - en enfer, quel paradoxe ! Où est l'amour de Dieu ? Où est sa sagesse ? Sa puissance ? Sa justice ? On leur dit même que la majorité de tous ceux qu'ils connaissent s'en vont en enfer même s'ils n'ont jamais eu l'occasion d'entendre parler de Jésus.

Bien des gens seront rebutés par une telle "bonne" nouvelle. Et si certains ont besoin d'être motivés par la peur de l'enfer pour être sauvés, sont-ils vraiment sauvés ?

Ils ont été manipulés par la peur et le devoir au lieu d'être motivés par l'amour, la foi et le désir de rencontrer et connaître leur Créateur, le seul vrai Dieu, la source de la vie éternelle (Jn.17:3) et celui qui les a aimés au point de sacrifier son propre Fils pour eux, le Seigneur Jésus-Christ (Ro.5:8),

Voici dans la première prédication de Pierre les thèmes typiques abordés dans l'évangélisation au début de l'église, digne d'une BONNE Nouvelle :

Pierre rappelle des prophéties sur la venue du Saint-Esprit (Ac.2:18) et la manifestation de prodiges (Ac.2:19). Il promet le salut à tous ceux qui invoquent le nom du Seigneur Jésus (Ac.2:21). Il rappelle les miracles et les signes de Jésus (Ac.2:22) (accomplissant cette prophétie). Il parle que c'était dans le plan de Dieu que Jésus soit crucifié et ressuscité (Ac.2:23). Élevé à la droite de Dieu, Jésus a envoyé le Saint-Esprit, accomplissant l'autre partie de la prophétie (Ac.2:33). Dieu a fait de Jésus, le Seigneur et le Christ et tous ses ennemis deviendront son marche-pied (Ac.2:36). Les juifs sont maintenant convaincus d'avoir mal agi en faisant crucifier Jésus. Pierre annonce alors la repentance et le baptême au nom de Jésus (Ac.2:38) et leur dit que c'est Dieu qui les appelle à lui (Ac.2:39). Il termine en leur disant de quitter la manière de vivre du monde pour une vie sans reproche (Ac.2:41).

- Le webmestre





Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes mercredi 26 juillet 2017