Citations sur la connaissance


Hillel, juif érudit mort en 10 ap. J.C., à 120 ans

Qui n'augmente pas son savoir le diminue.

Virgile 70-19

On se lasse de tout sauf de comprendre.

Inconnu

La culture c'est comme la confiture;
moins on en a plus on l'étale.

Eschyle 525-456

Il est bon d'apprendre à être sage
à l'école de la douleur.

Socrate 470-399

Connais-toi toi-même. (gnôthi seauton)

Pascal, Blaise

Il faut se connaître soi-même:
quand cela ne servirait pas à trouver le vrai,
cela au moins sert à régler sa vie,
et il n'y a rien de plus juste.

Proverbe danois

Qui a peur de poser des questions a honte d'apprendre.

LLul, Ramon 1235-1315

Comme ton ignorance est plus vaste que ton savoir,
ne parle pas beaucoup!

Diane, comtesse

On appelle cultivé un esprit
dans lequel on a semé celui des autres.

Ray, Maurice

Les spécialistes savent de plus en plus de choses
sur de moins en moins de choses
pour finir par tout savoir sur rien du tout.

Shaw, Bernard

Les choses que les gens veulent absolument savoir
ne les regardent généralement pas.

Salomon Ecclésiaste 7:24

La réalité est si vaste et tellement profonde!
Qui la comprendra totalement?

Salomon Ecclésiaste 8:1

Personne n'est vraiment tout à fait sage
et ne connaît l'explication d'un événement.
Pourtant la sagesse d'un homme
éclaire son visage et adoucit ses traits.

CONNAISSANCE SPIRITUELLE

Osée 4:6 Mon peuple est détruit,
parce qu'il lui manque la connaissance.

Paul, Philippiens 3:8

Et même je regarde toutes choses comme une perte,
à cause de l'excellence de la connaissance
de Jésus-Christ mon Seigneur,
pour lequel j'ai renoncé à tout,
et je les regarde comme de la boue,
afin de gagner Christ

Einstein, Albert 1879-1955

Par mes calculs je me suis prouvé Dieu,
par mes calculs je ne puis le connaître.

Descartes, René

Plus on se découvre tel qu'on est réellement,
plus on éprouve le besoin de Dieu,
et plus Dieu se manifeste à l'âme.

Pascal, Blaise

Dieu a voulu racheter les hommes, et ouvrir le salut à ceux qui le cherchaient. Mais les hommes s'en rendent si indignes qu'il est juste que Dieu refuse à quelques uns, à cause de leur endurcissement, ce qu'il accorde aux autres par une miséricorde qui ne leur est pas due.

Il a voulu les laisser dans la privation du bien qu'ils ne veulent pas. Il n'était donc pas juste qu'il parût d'une manière manifestement divine, et absolument capable de convaincre tous les hommes; mais il n'était pas juste aussi qu'il vînt d'une manière si cachée, qu'il ne pût être reconnu de ceux qui le cherchaient sincèrement. Il a voulu se rendre parfaitement connaissable à ceux-là; et ainsi, voulant paraître à découvert à ceux qui le cherchent de tout leur coeur, et caché à ceux qui le fuient de tout leur coeur, il tempère sa connaissance, en sorte qu'il a donné des marques de soi visibles à ceux qui le cherchent, et non à ceux qui ne le cherchent pas.

Il y a assez de lumière pour ceux qui ne désirent que voir, et assez d'obscurité pour ceux qui ont une disposition contraire.

Augustin de Hippone 354-430

Te connaître, ô mon connaisseur!

Pourquoi t'ai-je connu si tard?

Dieu nous a donné un esprit pour le
connaître et un coeur pour l'aimer.

1 Jean 4:7

Bien-aimés, aimons nous les uns les autres;
car l'amour est de Dieu,
et quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu.

Jérémie 22:15-16

Ton père pratiquait la justice et l'équité,
et il fut heureux;
Il jugeait la cause du pauvre et de l'indigent,
Et il fut heureux.
N'est-ce pas là me connaître? dit l'Éternel.

1Jean 5:20

Nous savons aussi que le Fils de Dieu est venu,
et qu'il nous a donné l'intelligence
pour connaître le Véritable;
et nous sommes dans le Véritable,
en son Fils Jésus-Christ.
C'est lui qui est le Dieu véritable,
et la vie éternelle.

Chrysostome, Jean

C'est l'ignorance des Écritures qui engendre tous les maux.
Les ignorer, c'est marcher à la guerre sans armes,
c'est être sans défense.

Matéo, Père

Hélas! on ne connaît pas Jésus-Christ,
c'est pour cela qu'on ne l'aime pas.
On a peur de lui, on garde ses distances avec lui.

Le grand péché de notre époque,
même parmi les chrétiens pratiquants,
c'est l'incroyable méconnaissance de Jésus-Christ.

Si l'on méditait profondément l'Évangile,
si on lisait davantage l'Évangile,
comme on serait vite convaincu du désir
qu'a le Maître d'être familier avec nous.

Élihu, Job 36:26

Dieu est grand
mais nous ne savons pas le reconnaître.

Spurgeon, Charles, en 1855 à l'âge de 20 ans

Il y a quelque chose qui améliore excessivement la pensée dans la contemplation de la Divinité. C'est un sujet si vaste, que toutes nos pensées sont perdues dans son immensité; si profonde, que notre orgueil est noyé dans son infinité. Il y a d'autres sujets dont on peut faire le tour et mettre le grappin dessus; par rapport à ces sujets nous pouvons être satisfaits, et aller de l'avant avec la pensée, «Voici, je suis sage.

Mais quand nous en venons à cette science maître, découvrant que notre ligne de plomb ne peut sonder sa profondeur, et que notre oeil d'aigle ne peut voir sa hauteur, nous nous détournons avec la pensée que l'homme vain serait sage, mais il est comme le petit d'un âne sauvage; et avec l'exclamation solennelle, «Je suis d'hier et je ne sais rien.» Aucun sujet de contemplation ne tendra plus à rendre humble la pensée que les réflexions sur Dieu...

Mais si le sujet humilie la pensée, il l'étend aussi. Celui qui pense souvent à Dieu, aura une pensée plus large que l'homme qui ne fait que cheminer simplement sur ce globe étroit... L'étude la plus excellente pour l'extension de l'âme est la science de Christ, et de Lui crucifié, et la connaissance de la Divinité dans la glorieuse Trinité. Rien n'élargit l'intellect, rien ne magnifie tant l'âme de l'homme autant qu'une investigation dévote, désireuse, continue du grand sujet de la Divinité.

Et si le sujet est humiliant et élargissant, il est aussi éminemment consolant. Oh, il y a, dans la contemplation de Christ, un baume pour chaque blessure; dans la méditation sur le Père il y a une quittance pour chaque chagrin; et dans l'influence du Saint- Esprit, il y a un baume pour chaque douleur. Voudrais-tu perdre ce qui t'attriste? Voudrais-tu noyer tes soucis? Alors va, plonge- toi toi-même dans la mer profonde de la Divinité; perds-toi dans son immensité; et tu en sortiras comme après un sommeil de repos, rafraîchi et revigoré.

Packer, J.I.

Il y a 5 vérités de base, 5 principes fondamentaux de la connaissance au sujet de Dieu que les Chrétiens ont et qui détermineront notre démarche tout le long du parcours. Ce sont:

1° Dieu a parlé aux hommes, et la Bible est Sa Parole, qui nous est donnée pour nous rendre sage en vue du salut.

2° Dieu est Seigneur et Roi de Son monde; Il règne sur toutes choses pour Sa propre gloire, manifestant Ses perfections dans tout ce qu'Il fait, afin que les hommes et les anges peuvent Le servir et L'adorer.

3° Dieu est Sauveur, actif dans son amour souverain à travers le Seigneur Jésus-Christ pour délivrer les croyants de la culpabilité et de la puissance du péché, pour les adopter comme Ses fils, et les bénir de même.

4° Dieu est Trin; il y a dans la Divinité 3 personnes, le Père, le Fils et le Saint-Esprit; et l'oeuvre du salut en est une où les 3 agissent de concert, le Père planifiant le salut, le Fils l'effectuant et l'Esprit l'appliquant.

5° La piété signifie répondre à la révélation de Dieu dans la confiance et l'obéissance, la foi et l'adoration, la prière et la louange, la soumission et le service. La vie doit être vue et vécue à la lumière de la Parole de Dieu. Ceci, et rien d'autre, est la vraie religion. Paul, Tite 1:16

Ils font profession de connaître Dieu,
mais ils le renient par leurs oeuvres,
étant abominables, rebelles,
et incapables d'aucune bonne oeuvre.

2 Pierre 1:2

Que la grâce et la paix vous soient multipliées
par la connaissance de Dieu et de Jésus notre Seigneur!










Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner


Depuis le 28 novembre 2009, visites sur les pages de ce thème

Nous sommes jeudi 23 mars 2017