Le sang


Le sang dans le Nouveau Testament

Thayer a donné la classification suivante:

1. a) sang

mais un des soldats lui perça le côté avec une lance, et aussitôt il sortit du sang et de l'eau. (Jean 19:34)

Le premier sonna de la trompette. Et il y eut de la grêle et du feu mêlés de sang, qui furent jetés sur la terre; et le tiers de la terre fut brûlé, et le tiers des arbres fut brûlé, et toute herbe verte fut brûlée. (Apocalypse 8:7)

Ils ont le pouvoir de fermer le ciel, afin qu'il ne tombe point de pluie pendant les jours de leur prophétie; et ils ont le pouvoir de changer les eaux en sang, et de frapper la terre de toute espèce de plaie, chaque fois qu'ils le voudront. (Apocalypse 11:6)

Or, il y avait une femme atteinte d'une perte de sang depuis douze ans. (Marc 5:25) cp. Lu.8:43

Étant en agonie, il priait plus instamment, et sa sueur devint comme des grumeaux de sang, qui tombaient à terre. (Luc 22:44)

mais qu'on leur écrive de s'abstenir des souillures des idoles, de l'impudicité, des animaux étouffés et du sang. (Actes 15:20)

1. b) Le sang comme le siège de la vie

Ce que je dis, frères, c'est que la chair et le sang ne peuvent hériter le royaume de Dieu, et que la corruption n'hérite pas l'incorruptibilité. (1 Corinthiens 15:50)

Les esprits, bons (Hé.2:14) ou mauvais (Ep.6:12) n'ont ni chair ni sang:

Ainsi donc, puisque les enfants participent au sang et à la chair, il y a également participé lui-même, afin que, par la mort, il anéantît celui qui a la puissance de la mort, c'est-à-dire le diable, (Hébreux 2:14)

Car nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes. (Ephésiens 6:12)

de révéler en moi son Fils, afin que je l'annonçasse parmi les païens, aussitôt, je ne consultai ni la chair ni le sang,  (Galates 1:16)

Jésus, reprenant la parole, lui dit: Tu es heureux, Simon, fils de Jonas; car ce ne sont pas la chair et le sang qui t'ont révélé cela, mais c'est mon Père qui est dans les cieux. (Matthieu 16:17)

1. c) Puisque les auteurs bibliques et classiques concevaient que les premiers germes de la vie étaient contenus dans le sang ("aima" en grec) servait aussi à illustrer la génération et l'origine.

Il a fait que tous les hommes, sortis d'un seul sang, habitassent sur toute la surface de la terre, ayant déterminé la durée des temps et les bornes de leur demeure; (Actes 17:26)

lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu. (Jean 1:13)

Jean contraste ici l'origine humaine (du sang) de la première naissance avec l'origine divine Jn. 1:13 (de l'esprit) Jn.3:3, 5 de la deuxième naissance.

1. d) Ce mot est employé pour des substances dont la couleur rappelle celle du sang.

Et un autre ange, qui avait autorité sur le feu, sortit de l'autel, et s'adressa d'une voix forte à celui qui avait la faucille tranchante, disant: Lance ta faucille tranchante, et vendange les grappes de la vigne de la terre; car les raisins de la terre sont mûrs. (Apocalypse 14:18) Et l'ange jeta sa faucille sur la terre. Et il vendangea la vigne de la terre, et jeta la vendange dans la grande cuve de la colère de Dieu. (Apocalypse 14:19) Et la cuve fut foulée hors de la ville; et du "sang" sortit de la cuve, jusqu'aux mors des chevaux, sur une étendue de mille six cents stades. (Apocalypse 14:20)

Il attache à la vigne son âne, Et au meilleur cep le petit de son ânesse; Il lave dans le vin son vêtement, Et dans le "sang" des raisins son manteau. (Genèse 49:11) LXX

La crème des vaches et le lait des brebis, Avec la graisse des agneaux, Des béliers de Basan et des boucs, Avec la fleur du froment; Et tu as bu le "sang" du raisin, le vin. (Deutéronome 32:14) LXX

2. Le sang versé ou qui sera versé,

2. a) souvent avec une connotation de violence.

En ce même temps, quelques personnes qui se trouvaient là racontaient à Jésus ce qui était arrivé à des Galiléens dont Pilate avait mêlé le sang avec celui de leurs sacrifices. (Luc 13:1)

J'ai péché, en livrant le sang innocent. Ils répondirent: Que nous importe? Cela te regarde. (Matthieu 27:4)

afin que retombe sur vous tout le sang innocent répandu sur la terre, depuis le sang d'Abel le juste jusqu'au sang de Zacharie, fils de Barachie, que vous avez tué entre le temple et l'autel. (Matthieu 23:35)

et que, lorsqu'on répandit le sang d'Étienne, ton témoin, j'étais moi-même présent, joignant mon approbation à celle des autres, et gardant les vêtements de ceux qui le faisaient mourir. (Actes 22:20)

Ils ont les pieds légers pour répandre le sang; (Romains 3:15)

Car ils ont versé le sang des saints et des prophètes, et tu leur as donné du sang à boire: ils en sont dignes. (Apocalypse 16:6)

Vous n'avez pas encore résisté jusqu'au sang, en luttant contre le péché. (Hébreux 12:4)

La chose a été si connue de tous les habitants de Jérusalem que ce champ a été appelé dans leur langue Hakeldama, c'est-à-dire, champ du sang. (Actes 1:19)

2. b) le sang des victimes sacrificielles ayant des vertus expiatoires ou purifiantes.

et dans la seconde le souverain sacrificateur seul entre une fois par an, non sans y porter du sang qu'il offre pour lui-même et pour les péchés du peuple. (Hébreux 9:7)

et il est entré une fois pour toutes dans le lieu très saint, non avec le sang des boucs et des veaux, mais avec son propre sang, ayant obtenu une rédemption éternelle. (Hébreux 9:12)

car il est impossible que le sang des taureaux et des boucs ôte les péchés. (Hébreux 10:4)

Les corps des animaux, dont le sang est porté dans le sanctuaire par le souverain sacrificateur pour le péché, sont brûlés hors du camp. (Hébreux 13:11)

2. c) Le sang du Seigneur Jésus-Christ, l'agneau de Dieu

La coupe de bénédiction que nous bénissons, n'est-elle pas la communion au sang de Christ? Le pain que nous rompons, n'est-il pas la communion au corps de Christ? (1 Corinthiens 10:16)

Je lui dis: Mon seigneur, tu le sais. Et il me dit: Ce sont ceux qui viennent de la grande tribulation; ils ont lavé leurs robes, et ils les ont blanchies dans le sang de l'agneau. (Apocalypse 7:14)

Ils l'ont vaincu à cause du sang de l'agneau et à cause de la parole de leur témoignage, et ils n'ont pas aimé leur vie jusqu'à craindre la mort. (Apocalypse 12:11)

et il était revêtu d'un vêtement teint de sang. Son nom est la Parole de Dieu. (Apocalypse 19:13)

Le sang de Jésus nous obtient:

a) La rémission de nos péchés

car ceci est mon sang, le sang de l'alliance, qui est répandu pour plusieurs, pour la rémission des péchés. (Matthieu 26:28)

b) La rédemption, le rachat pour Dieu

En lui nous avons la rédemption par son sang, la rémission des péchés, selon la richesse de sa grâce, (Ephésiens 1:7)

sachant que ce n'est pas par des choses périssables, par de l'argent ou de l'or, que vous avez été rachetés de la vaine manière de vivre que vous aviez héritée de vos pères, (1 Pierre 1:18) mais par le sang précieux de Christ, comme d'un agneau sans défaut et sans tache, (1 Pierre 1:19)

Prenez donc garde à vous-mêmes, et à tout le troupeau sur lequel le Saint-Esprit vous a établis évêques, pour paître l'Église du Seigneur, qu'il s'est acquise par son propre sang. (Actes 20:28)

Et ils chantaient un cantique nouveau, en disant: Tu es digne de prendre le livre, et d'en ouvrir les sceaux; car tu as été immolé, et tu as racheté pour Dieu par ton sang des hommes de toute tribu, de toute langue, de tout peuple, et de toute nation; (Apocalypse 5:9)

c) L'expiation de nos péchés

C'est lui que Dieu a destiné, par son sang, à être, pour ceux qui croiraient victime propitiatoire, afin de montrer sa justice, parce qu'il avait laissé impunis les péchés commis auparavant, au temps de sa patience, afin, dis-je, (Romains 3:25)

et il est entré une fois pour toutes dans le lieu très saint, non avec le sang des boucs et des veaux, mais avec son propre sang, ayant obtenu une rédemption éternelle. (Hébreux 9:12)

d) La purification de notre conscience de tout péché

combien plus le sang de Christ, qui, par un esprit éternel, s'est offert lui-même sans tache à Dieu, purifiera-t-il votre conscience des oeuvres mortes, afin que vous serviez le Dieu vivant! (Hébreux 9:14)

de Jésus qui est le médiateur de la nouvelle alliance, et du sang de l'aspersion qui parle mieux que celui d'Abel. (Hébreux 12:24)

Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché. (1 Jean 1:7)

e) La délivrance de nos péchés

et de la part de Jésus-Christ, le témoin fidèle, le premier-né des morts, et le prince des rois de la terre! A celui qui nous aime, qui nous a délivrés de nos péchés par son sang, (Apocalypse 1:5)

f) la purification par l'aspersion du sang

Je lui dis: Mon seigneur, tu le sais. Et il me dit: Ce sont ceux qui viennent de la grande tribulation; ils ont lavé leurs robes, et ils les ont blanchies dans le sang de l'agneau. (Apocalypse 7:14)

et qui sont élus selon la prescience de Dieu le Père, par la sanctification de l'Esprit, afin qu'ils deviennent obéissants, et qu'ils participent à l'aspersion du sang de Jésus-Christ: que la grâce et la paix vous soient multipliées! (1 Pierre 1:2)

g) La justification

A plus forte raison donc, maintenant que nous sommes justifiés par son sang, serons-nous sauvés par lui de la colère. (Romains 5:9)

h) L'accès libre à la présence de Dieu

Ainsi donc, frères, puisque nous avons, au moyen du sang de Jésus, une libre entrée dans le sanctuaire (Hébreux 10:19)

Mais maintenant, en Jésus-Christ, vous qui étiez jadis éloignés, vous avez été rapprochés par le sang de Christ. (Ephésiens 2:13)

i) La réconciliation avec l'univers

il a voulu par lui réconcilier tout avec lui-même, tant ce qui est sur la terre que ce qui est dans les cieux, en faisant la paix par lui, par le sang de sa croix. (Colossiens 1:20)

j) La ratification d'une nouvelle alliance, symbolisé par la Cène.  

Et il leur dit: Ceci est mon sang, le sang de l'alliance, qui est répandu pour plusieurs. (Marc 14:24)

De même, après avoir soupé, il prit la coupe, et dit: Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang; faites ceci en mémoire de moi toutes les fois que vous en boirez. (1 Corinthiens 11:25) Car toutes les fois que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous annoncez la mort du Seigneur, jusqu'à ce qu'il vienne. (1 Corinthiens 11:26) C'est pourquoi celui qui mangera le pain ou boira la coupe du Seigneur indignement, sera coupable envers le corps et le sang du Seigneur. (1 Corinthiens 11:27)

Jésus leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, si vous ne mangez la chair du Fils de l'homme, et si vous ne buvez son sang, vous n'avez point la vie en vous- mêmes. (Jean 6:53)










Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner


Depuis le 28 novembre 2009, visites sur les pages de ce thème

Nous sommes lundi 16 janvier 2017