Réflexion sur le Psaume 13


Psaumes 13:1 Au chef de choeur. Psaume de David.
2 Jusqu’à quand, Eternel, m’oublieras-tu sans cesse? Jusqu’à quand me cacheras-tu ton visage?
3 Jusqu’à quand aurai-je des soucis dans mon âme, et chaque jour des chagrins dans mon coeur? Jusqu’à quand mon ennemi s’attaquera-t-il à moi?
4 Regarde, réponds-moi, Eternel, mon Dieu! Donne la lumière à mes yeux, afin que je ne m’endorme pas du sommeil de la mort!
5 En effet, mon ennemi pourrait dire: «Je l’ai vaincu», et mes adversaires se réjouir en me voyant ébranlé.
6 Moi, j’ai confiance en ta bonté, j’ai de la joie dans le coeur à cause de ton salut. Je veux chanter en l’honneur de l’Eternel, car il m’a fait du bien.

Le malheur atteint souvent le juste, dira David plus loin dans le Psaumes 34:19, mais l'Éternel l'en a toujours délivré et une fois de plus, nous pouvons affirmer avec David notre confiance dans la bonté de Dieu. Cette foi nous procure une joie qui surpasse la tristesse que les soucis peuvent déposer en nos âmes. La joie augmente à mesure qu'on chante en l'honneur du Dieu qui nous sauve, car il trouve toujours le moyen de nous faire du bien au milieu même de nos épreuves.

Correspondance dans le Nouveau Testament

2Corinthiens 6:4 Mais nous nous rendons à tous égards recommandables, comme serviteurs de Dieu, par beaucoup de patience dans les tribulations, dans les calamités, dans les détresses, 5 sous les coups, dans les prisons, dans les troubles, dans les travaux, dans les veilles, dans les jeûnes; 6 par la pureté, par la connaissance, par la longanimité, par la bonté, par un esprit saint, par une charité sincère, 7 par la parole de vérité, par la puissance de Dieu, par les armes offensives et défensives de la justice; 8 au milieu de la gloire et de l’ignominie, au milieu de la mauvaise et de la bonne réputation; étant regardés comme imposteurs, quoique véridiques; 9 comme inconnus, quoique bien connus; comme mourants, et voici nous vivons; comme châtiés, quoique non mis à mort; 10 comme attristés, et nous sommes toujours joyeux; comme pauvres, et nous en enrichissons plusieurs; comme n’ayant rien, et nous possédons toutes choses.

L'apôtre Paul et le prophète Silas ont pu ainsi, malgré leur dos ensanglanté et les chaînes qui les retenaient prisonniers, se mettre à chanter les louanges du Seigneur qui remplissaient leur coeur de joie d'être trouvés dignes de souffrir pour son nom (Actes.16:25).

Ac 5:41 Les apôtres se retirèrent de devant le sanhédrin, joyeux d’avoir été jugés dignes de subir des outrages pour le nom de Jésus.

2Thessaloniciens 1:3 Frères et soeurs, nous devons constamment dire à Dieu toute notre reconnaissance à votre sujet, et cela est juste, parce que votre foi fait de grands progrès et que l’amour mutuel que vous vous portez tous augmente de plus en plus. 4 Aussi sommes-nous fiers de vous dans les Eglises de Dieu à cause de votre persévérance et de votre foi au milieu de toutes les persécutions et les difficultés que vous supportez. 5 C’est une preuve du juste jugement de Dieu, pour que vous soyez trouvés dignes du royaume de Dieu, pour lequel vous souffrez aussi.

Donc, la joie au milieu des épreuves est un signe que vous êtes remplis du Saint-Esprit et non un signe que vous êtes masochistes ! De même, si vous passez votre temps à vous plaindre lors des épreuves, vous attristez le Saint-Esprit (Ep.4:30), car les murmures sont aussi pires que la divination aux yeux de foi, parce qu'ils manifestent un manque de foi (Ésaïe 8:19).

1Corinthiens 10:10 Ne murmurez pas comme certains d’entre eux l’ont fait, de sorte qu’ils sont morts sous les coups du destructeur.






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes mercredi 17 Octobre 2018