Images, icônes et sculptures
quelle attitude adopter pour plaire à Dieu ?



j'avais dessiné ce chat en 1980


La controverses des images en Orient 

Depuis Constantin, c'était un usage général parmi les chrétiens, de vénérer les images - tableaux ou statues - qui représentaient Notre-Seigneur, la Sainte Vierge et les Saints. Cependant ce culte eut toujours de nombreux adversaires: les juifs, les Musulmans et plus d'un chrétien s'en scandalisaient. 

Bien des chrétiens, choqués des excès du culte, des pratiques superstitieuses dont il était objet, le regardait comme une véritable idolâtrie, comme un retour au paganisme. Il y avait donc, au début du VIIIe siècle, un courant d'hostilité contre les images, surtout en Asie.  - L'abbé Boulenger

Voila pour un bref survol du contexte historique. De nos jours, il existe certaines églises qui enseignent qu'on ne devait pas avoir en notre possession aucune image ni aucune sculpture sinon on désobéit à l'un des 10 commandements et cela est alors considéré comme un péché qui nuit à notre communion avec Dieu. Regardons le contexte de ce commandement énoncé dans Exode 20:4.

Exode 20:3  »Tu n’auras pas d’autres dieux devant moi. 4  »Tu ne te feras pas de sculpture sacrée ni de représentation de ce qui est en haut dans le ciel, en bas sur la terre et dans l’eau plus bas que la terre. 5  Tu ne te prosterneras pas devant elles et tu ne les serviras pas, car moi, l’Eternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux. 

Exode 20:3 Tu n’auras pas d’autres dieux devant moi. ------- Exode 20;5  Tu ne te prosterneras pas devant elles et tu ne les serviras pas.

Est-ce que vous vous prosterniez devant la photo de votre chat ou de votre chien pour lui demander des faveurs ? Évidemment pas ! Alors, où il est le problème avec la représentation de votre animal qui est avec vous, en bas sur la terre ! En français, on coupe les phrases avec de la ponctuation, mais en hébreu les versets 4 et 5 forment le troisième commandement, pas seulement le verset4 à prendre à part.

Dieu ne veut pas qu'on adore un autre dieu que lui, les gens de cette époque ont désobéi à ce commanddement quand Aaron a fait une sculpture d'un veau d'or pour que le peuple l'adore.

Exode 32:1 Le peuple, voyant que Moïse tardait à descendre de la montagne, s’assembla autour d’Aaron, et lui dit: Allons! fais-nous un dieu qui marche devant nous, car ce Moïse, cet homme qui nous a fait sortir du pays d’Egypte, nous ne savons ce qu’il est devenu. 2 Aaron leur dit: Otez les anneaux d’or qui sont aux oreilles de vos femmes, de vos fils et de vos filles, et apportez-les-moi. 3 Et tous ôtèrent les anneaux d’or qui étaient à leurs oreilles, et ils les apportèrent à Aaron. 4 Il les reçut de leurs mains, jeta l’or dans un moule, et fit un veau en fonte. Et ils dirent: Israël! voici ton dieu, qui t’a fait sortir du pays d’Egypte.

Si la statue de veau avait servi comme enseigne devant un abattoir, il n'y aurait pas eu de problème ! Le problème, c'est d'adorer un autre Dieu que le seul qui le mérite. Ce n'était pas le fait de faire une sculpture le problème. Les icônes, les images et les sculptures ne me posent pas de problèmes personnellement, à moins qu'elles soient obscènes ou violentes. En tant qu'artiste, j'ai moi-même fait dans le passé des dessins religieux qui m'ont inspiré.

Pensons-y un instant. Dieu n'avait-il pas conseillé de faire en plus d'un serpent d'airain, pour que les gens qui le regardent seraient guéris des morsures par les serpents ?

Nombres 21:7 Le peuple vint à Moïse, et dit: Nous avons péché, car nous avons parlé contre l’Eternel et contre toi. Prie l’Eternel, afin qu’il éloigne de nous ces serpents. Moïse pria pour le peuple. 8 L’Eternel dit à Moïse: Fais-toi un serpent brûlant, et place-le sur une perche; quiconque aura été mordu, et le regardera, conservera la vie. 9 Moïse fit un serpent d’airain, et le plaça sur une perche; et quiconque avait été mordu par un serpent, et regardait le serpent d’airain, conservait la vie.

Dieu avait aussi ordonné de faire des sculptures de chérubins ailés pour le temple. Le problème est quand on en vient à les adorer alors c'est mieux de faire comme le roi Ezécéhias qui avait fait mettre le serpent en pièces quand cela s'est produit bien des siècles plus tard.

2Rois 18:1  La troisième année d’Osée, fils d’Ela, roi d’Israël, Ezéchias, fils d’Achaz, roi de Juda, régna. 2  Il avait vingt-cinq ans lorsqu’il devint roi, et il régna vingt-neuf ans à Jérusalem. Sa mère s’appelait Abi, fille de Zacharie. 3  Il fit ce qui est droit aux yeux de l’Eternel, entièrement comme avait fait David, son père. 4  Il fit disparaître les hauts lieux, brisa les statues, abattit les idoles, et MIT EN PIÈCES LE SERPENT D'AIRAIN que Moïse avait fait, car les enfants d’Israël avaient jusqu’alors brûlé des parfums devant lui: on l’appelait Nehuschtan. 5  Il mit sa confiance en l’Eternel, le Dieu d’Israël; et parmi tous les rois de Juda qui vinrent après lui ou qui le précédèrent, il n’y en eut point de semblable à lui. 6  Il fut attaché à l’Eternel, il ne se détourna point de lui, et il observa les commandements que l’Eternel avait prescrits à Moïse.

Si vous adorez pas vos photos de chat, de colombe ou de tout autre animal, Dieu n'est pas contre cela. Nous devons faire attention bien plus aux idoles invisibles, quand nous accordons plus d'importance à une chose qu'à Dieu, cela devient notre idole ; par exemple, cela peut être un conjoint qui nous demande de commettre un péché. cela peut être le travail qui nous demande de ne pas aller à l'église, cela peut être aussi une émission de télé qu'on préfère regarder quand on devrait plutôt assister à une réunion prévue par l'église, etc.  

Une image vaut mille mots, pour les illetrés c'est beaucoup et jusqu'à une certaine époque, ils étaient la majorité et il y en a beaucoup encore. Quand cela fut le temps d'enseigner mes jeunes enfants, je n'ai pas eu de réticence à employer des livres montrant des images de Jésus et des autres personnages bibliques. Je peux voir une image chrétienne d'un bantou et être édifié tandis que si je le lis ou l'entend cela ne m'apportera rien du tout. L'image est universelle et en même temps elle signifie quelque chose de particulier pour chacun. Elle n'est pas vitale à la foi, pas plus que la musique mais elle sait nous stimuler spirituellement. Toute la création est une image du plus grand des artistes et raconte la gloire de Dieu, alors est-ce si grave que cela que les hommes à son image aient aussi le désir d'exprimer leur art tant qu'on ne prend pas la création pour le créateur ?

Iconophile, oui mais pas iconodule ni iconoclaste (amateur d'image - serviteur d'images - briseur d'images)

Bien sûr c'est ma perception qui m'est propre, elle sera différente pour quelqu'un qui avait l'habitude d'adorer les images et les statues. Dans ce cas, s'il sent une attirance à leur rendre un culte, il ferait mieux de s'en débarrasser pour ne pas qu'elles deviennent pour lui une occasion de chute. C'est comme pour un ex-alcoolique, son ancienne relation avec la bouteille fait qu'il est mieux de ne pas avoir d'alcool à la maison tandis que dans mon cas je peux garder quelques bouteilles de vin à la maison puisque je peux passer des mois sans en boire et quand j'en bois je ne me saoûle pas selon qu'il est écrit:

Éphésiens 5:18 Ne vous enivrez pas de vin mais au contraire soyez remplis de l'Esprit.

Comme Paul disait aussi ailleurs, veillons à ce que notre connaissance ne devienne pas une occasion de chute pour celui qui n'est pas rendu au même point que nous, mais cela n'ira pas jusqu'à point d'enlever tous les cadres sur les murs de nos maisons, ce serait fastidieux. Si nous connaissons quelqu'un qui associe toute image à de l'idolâtrie, mieux vaut l'avertir de ne pas entrer chez nous, s'il n'arrive pas à saisir le bon sens de ce que je vous ai partagé ici.

1Corinthiens 8:1 Pour ce qui concerne les viandes sacrifiées aux idoles, nous savons que nous avons tous la connaissance. -La connaissance enfle, mais la charité édifie.
2  Si quelqu'un croit savoir quelque chose, il n'a pas encore connu comme il faut connaître.
3  Mais si quelqu'un aime Dieu, celui-là est connu de lui. -
4 Pour ce qui est donc de manger des viandes sacrifiées aux idoles, nous savons qu'il n'y a point d'idole dans le monde, et qu'il n'y a qu'un seul Dieu.
5  Car, s'il est des êtres qui sont appelés dieux, soit dans le ciel, soit sur la terre, comme il existe réellement plusieurs dieux et plusieurs seigneurs,
6  néanmoins pour nous il n'y a qu'un seul Dieu, le Père, de qui viennent toutes choses et pour qui nous sommes, et un seul Seigneur, Jésus-Christ, par qui sont toutes choses et par qui nous sommes.
7 Mais cette connaissance n'est pas chez tous. Quelques-uns, d'après la manière dont ils envisagent encore l'idole, mangent de ces viandes comme étant sacrifiées aux idoles, et leur conscience, qui est faible, en est souillée.

 

Compteur installé le 16 janvier 2020

Nombre de visites - 5






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes samedi 18 janvier 2020