La connaissance de la vérité


La vérité s'est faite entendre par une voix provenant d'une autorité royale. C'est à prendre au sérieux !

Pilate lui dit: «Tu es donc roi?» Jésus répondit: «Tu le dis, je suis roi. Si je suis né et si je suis venu dans le monde, c'est pour rendre témoignage à la vérité. Toute personne qui est de la vérité écoute ma voix.» (Jean 18.37)

Dans notre façon occidentale de penser qui a été formée d'après la pensée grecque, la connaissance de la vérité est un processus intellectuel comportant l'acquisition d'informations jugées authentiques. Nous jugeons alors que nous «connaissons la vérité» à propos de tel ou tel sujet. Nous sommes alors satisfaits et cessons alors nos investigations. Cela est exact mais incomplet et trompeur sur le plan spirituel comme je vais vous le démontrer maintenant par les Écritures.

Prenons comme point de départ 1Ti.2:3-6:

1Ti.2:3 Cela est bon et agréable devant Dieu notre Sauveur, 4 qui veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité. 5 Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme, 6 qui s'est donné lui-même en rançon pour tous.

Dieu veut que tous les hommes soient sauvés et c'est ce qui se produit chez ceux qui placent leur foi en Jésus. Ce qu'il y a de particulier dans ce passage, qui pourrait étonner certainement un non-chrétien, c'est que la connaissance de la vérité doit être précédée par le salut. Un non-chrétien ne peut connaître la vérité ! C'est parce que la vérité biblique n'est pas juste un assortiment de doctrines mais avant tout une personne ; Jésus est la vérité, cf. Jn.14:6.

Si nous nous abstenons de renouveler notre intelligence et continuons à penser selon le modèle grec, notre connaissance de la vérité sera une séduction trompeuse car nous pouvons reconnaître comme exact que Jésus soit mort sur la croix pour nos péchés et nous en réjouir sans que cela ait un impact sur notre comportement, (Ro.12:2, Ja.1:21-27).

Jésus nous affirme même que nous pouvons jusqu'à faire des miracles en son nom sans connaître la vérité. Cela est une grave séduction, nous pouvons apprendre toujours des concepts et des doctrines bibliques - comme la puissance du nom de Jésus pour chasser des démons et guérir des malades - sans jamais arriver à la connaissance de la vérité. Le plus grave de tout c'est que les portes du ciel nous seront alors fermées, (2Ti.3:2-7 ) et (Mt.7:15-23).

Pour ce qui est de la connaissance de la vérité selon le modèle biblique, il en va autrement, la connaissance expérimentale de la vérité dépasse le stade intellectuel pour s'étendre au niveau émotionnel et comportemental. Le salut par la foi en Jésus-Christ et la connaissance expérimentale de la vérité permettent des restaurations aux niveaux émotionnel et spirituel (même physique parfois). En grec, le verbe «sôzô» signifie autant "sauver" que "guérir" (cf. Mt.9:22 et Mt.10:22).

La connaissance intellectuelle seule de la vérité laisse le coeur inchangé, irrégénéré. La majorité des gens en Occident ont cette connaissance intellectuelle de la vérité sans que cela en change rien à leur vie qu'ils continuent à mener comme bon leur semble. Ils peuvent vous énumérer tous les faits saillants de la vie de Jésus sans prendre leur propre croix et le suivre. En contraste, la connaissance expérimentale de la vérité qui est en Jésus-Christ libère, guérit et affermit pour amener des nouvelles affections et de nouveaux comportements.

C'est ainsi que, paradoxalement, des chrétiens humbles et simples sans grande connaissance théologique sont bien plus avancés dans la connaissance de la vérité que bien des érudits et des théologiens qui plongent leur regard dans les Écritures mais qui ne viennent pas se soumettre à Jésus pour connaître la vérité et avoir la vie (1Co.1:18-29, Jn.5:39-40 ).

Dans la pensée biblique, la connaissance de la vérité est présentée comme un processus qui débute à la conversion à mesure qu'on prend connaissance de l'enseignement de Jésus-Christ et qu'on met en pratique la vérité qui nous libère de l'esclavage du péché (Mt.28:18-20, 1Th.4:1-8).

Jn.8:30 Comme Jésus parlait ainsi, plusieurs crurent en lui. 31 Et il dit aux Juifs qui avaient cru en lui: Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples; 32 vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira. 33 Ils lui répondirent: Nous sommes la postérité d'Abraham, et nous ne fûmes jamais esclaves de personne; comment dis-tu: Vous deviendrez libres? 34 En vérité, en vérité, je vous le dis, leur répliqua Jésus, quiconque se livre au péché est esclave du péché. 35 Or, l'esclave ne demeure pas toujours dans la maison; le fils y demeure toujours. 36 Si donc le Fils vous affranchit, vous serez réellement libres.

Dans ce passage, Jésus montre bien que la connaissance intellectuelle ne suffit pas pour connaître la vérité. Certains juifs ont cru en Jésus, ils avaient reconnu avec leur intellect que Jésus était le Sauveur promis et pourtant Jésus leur pose une condition nécessaire, incontournable, supplémentaire à leur foi pour qu'ils puissent connaître la vérité. Ce passage des Écritures nous révèle à la fois que la vérité nous rend libres v.31 et que Jésus nous rend libres, v.36 à deux conditions. La première condition, c'est la foi v.30. La deuxième condition, introduite par la conjonction «si», c'est «demeurer dans la Parole de Jésus», une autre manière de dire, «obéir à Jésus et à ses commandements».

Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples; vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira.

C'est ce qui est nécessaire pour connaître la vérité qui libère de l'esclavage du péché. Et c'est tout à fait naturel, nous ne pouvons marcher à droite et à gauche en même temps ! Nous ne pouvons marcher dans la lumière et dans les ténèbres en même temps ! Nous ne pouvons marcher selon la chair et marcher selon l'Esprit en même temps ! Si nous obéissons aux commandements de Jésus, nous ne pouvons pécher en même temps, nous sommes donc libérés par le fait même de l'esclavage du péché, nous sommes «réellement libres». Si nous disons que nous connaissons la vérité, synonyme biblique de dire que nous connaissons Jésus et que nous n'obéissons pas à Jésus et son enseignement, nous mentons contre la vérité, nous sommes menteurs !

1 Jean 2:4 Celui qui dit: Je l'ai connu, et qui ne garde pas ses commandements, est un menteur, et la vérité n'est point en lui.

La connaissance de la vérité nous amène à délaisser les convoitises charnelles trompeuses pour vivre d'une manière juste et sainte. Si ce n'est pas ce qui est en train se passer dans notre vie, si nous ne progressons pas dans cette direction alors nous ne marchons plus selon la vérité, nous vivons un mensonge (Ep.4:18-24, 3Jn.3-4, 1Jn.1:6, Ja.3:14).

Réalisons que nous avons été séduits pensant que la connaissance intellectuelle de la vérité suffisait et repentons-nous alors sans tarder en expérimentant la vérité dans l'obéissance au Seigneur Jésus ( = obéissance à sa Parole, à son enseignement, à ses commandements)!

Alors la prochaine fois que nous serons séduits à pécher, car «nous bronchons tous de plusieurs manières» (Ja.3:1), dès que nous en prenons conscience, reconnaissons sans tarder que nous sommes en train de mentir à la vérité et délaissons ce péché (Pr.28:13, 1Jn.1:9).

Avec le processus de sanctification, cela se produira de moins en moins souvent, à mesure que nous deviendrons plus avisés pour détecter les séductions du péché et apprendrons à les éviter. C'est cela, connaître la vérité, marcher dans la vérité, il y a progression, avancement et libération des convoitises charnelles qui nous séduisaient à tout coup pour nous faire tomber dans le péché. (Ep.2:1-5, 1Co.6:11)

Conclusion


La connaissance de la vérité c'est donc bien plus que de connaître les commandements du Seigneur Jésus-Christ, c'est apprendre Christ, apprendre à vivre comme Christ, apprendre à avoir les pensées et les sentiments de Christ pour désirer faire les mêmes choses que Christ avec l'assistance de l'Esprit de Christ agissant puissamment en celui qui s'y abandonne complètement (Ph.2:4-5) et (Ep.4:18-24).

Connaissons-nous la vérité ? Avons-nous appris Christ ? Notre comportement, - autrement plus que notre connaissance intellectuelle des récits et doctrines bibliques - manifeste où nous en sommes dans notre progression d'apprendre Christ, de le saisir et de le revêtir (1Co.8:1-3, Ph.3:8-15 et Ro.13:14).

- Le webmestre


Liste des versets cités et notes

Ro.12:2 Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l'intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait.

Ja.1:21 C'est pourquoi, rejetant toute souillure et tout excès de malice, recevez avec douceur la parole qui a été plantée en vous, et qui peut sauver vos âmes. 22 Mettez en pratique la parole, et ne vous bornez pas à l'écouter, en vous trompant vous-mêmes par de faux raisonnements. 23 Car, si quelqu'un écoute la parole et ne la met pas en pratique, il est semblable à un homme qui regarde dans un miroir son visage naturel, 24 et qui, après s'être regardé, s'en va, et oublie aussitôt quel il était. 25 Mais celui qui aura plongé les regards dans la loi parfaite, la loi de la liberté, et qui aura persévéré, n'étant pas un auditeur oublieux, mais se mettant à l'oeuvre, celui-là sera heureux dans son activité. 26 Si quelqu'un croit être religieux, sans tenir sa langue en bride, mais en trompant son coeur, la religion de cet homme est vaine. 27 La religion pure et sans tache, devant Dieu notre Père, consiste à visiter les orphelins et les veuves dans leurs afflictions, et à se préserver des souillures du monde.

Dans ces deux passages, la volonté de Dieu parfaite, Ro.12:2, équivaut à la loi parfaite au Ja.1:25. Se conformer au siècle présent de la pensée grecque et se contenter de prendre connaissance seulement d'une manière intellectuelle de la vérité (synonyme de la loi parfaite) ne suffit pas pour qu'elle soit pour nous une loi de liberté, une vérité qui nous rend libres, Jn.8:31-36.



2Ti.3:2 Car les hommes seront égoïstes, amis de l'argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux, 3 insensibles, déloyaux, calomniateurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de bien, 4 traîtres, emportés, enflés d'orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu, 5 ayant l'apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force. Eloigne-toi de ces hommes-là. 6 Il en est parmi eux qui s'introduisent dans les maisons, et qui captivent de faibles femmes chargées de péchés, agitées par des passions de toute espèce, 7 apprenant toujours et ne pouvant jamais arriver à la connaissance de la vérité.



Mt.7:15 Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs. 16 Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons? 17 Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits. 18 Un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits, ni un mauvais arbre porter de bons fruits. 19 Tout arbre qui ne porte pas de bons fruits est coupé et jeté au feu. 20 C'est donc à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. 21 Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur! n'entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. 22 Plusieurs me diront en ce jour-là: Seigneur, Seigneur, n'avons-nous pas prophétisé par ton nom? n'avons-nous pas chassé des démons par ton nom? et n'avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom? 23 Alors je leur dirai ouvertement: Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l'iniquité.

La connaissance intellectuelle ne produit aucun fruit, seulement des épines, la connaissance enfle, c'est l'amour qui édifie, l'amour qui est le fruit de l'Esprit (1Co.8:1, Ga.5:22) provenant de l'expérience au quotidien par la connaissance pratique de la vérité.


Matthieu 9:22 Jésus se retourna, et dit, en la voyant: Prends courage, ma fille, ta foi t'a guérie (sôzô). Et cette femme fut guérie (sôzô) à l'heure même.

Matthieu 10:22 Vous serez haïs de tous, à cause de mon nom; mais celui qui persévérera jusqu'à la fin sera sauvé (sôzô).

Le sens premier de sôzô en grec est guérir, restaurer, c'est par analogie que les chrétiens l'ont appliqué au salut ; Jésus nous guérit, nous restaure l'âme des effets dévastateurs du péché et nous donne la vie éternelle.

Par exemple, les disciples avaient dit à Jésus en parlant de Lazare:

Seigneur, s'il dort, il sera guéri. Jn.11:12.

En grec c'est le verbe sôzô (sauvé) qui est employé dans ce passage. Même principe dans Ja.5:15

la prière de la foi sauvera (= guérira) le malade, et le Seigneur le relèvera; et s'il a commis des péchés, il lui sera pardonné.

Il y a aussi l'histoire de la femme qui avait des problèmes menstruels dans

Mt.9:20-22 Et voici, une femme atteinte d'une perte de sang depuis douze ans s'approcha par derrière, et toucha le bord de son vêtement. 21 Car elle disait en elle-même: Si je puis seulement toucher son vêtement, je serai guérie. 22 Jésus se retourna, et dit, en la voyant: Prends courage, ma fille, ta foi t'a guérie. Et cette femme fut guérie à l'heure même.

Les 3 fois c'est le verbe sôzô (sauvé) qui est employé. Juste après on peut lire dans le passage parallèle de Luc 8:49-50

Comme il parlait encore, survint de chez le chef de la synagogue quelqu'un disant: Ta fille est morte; n'importune pas le maître. Mais Jésus, ayant entendu cela, dit au chef de la synagogue: Ne crains pas, crois seulement, et elle sera guérie (sôzô en grec).

Il est bien question ici de salut physique, c'est-à-dire la restauration à la santé, c'est la guérison qui est en cause. Il ne pourrait être question de salut éternel dans le cas de ces 2 femmes, cela ressort clairement dans le cas de la petite fille ; elle était morte, elle ne pouvait croire pour sauver son âme.

En démontrant aux hommes qu'il peut sauver le corps des effets du péché Jésus prouve qu'il peut sauver aussi l'âme de l'esclavage du péché.

Lu.5:23 Lequel est le plus aisé, de dire: Tes péchés te sont pardonnés, ou de dire: Lève-toi, et marche? 24 Or, afin que vous sachiez que le Fils de l'homme a sur la terre le pouvoir de pardonner les péchés: Je te l'ordonne, dit-il au paralytique, lève-toi, prends ton lit, et va dans ta maison.

1Co.1:18 Car la prédication de la croix est une folie pour ceux qui périssent; mais pour nous qui sommes sauvés, elle est une puissance de Dieu. 19 Aussi est-il écrit: Je détruirai la sagesse des sages, Et j'anéantirai l'intelligence des intelligents. 20 Où est le sage? où est le scribe? où est le disputeur de ce siècle? Dieu n'a-t-il pas convaincu de folie la sagesse du monde? 21 Car puisque le monde, avec sa sagesse, n'a point connu Dieu dans la sagesse de Dieu, il a plu à Dieu de sauver les croyants par la folie de la prédication. 22 Les Juifs demandent des miracles et les Grecs cherchent la sagesse: 23 nous, nous prêchons Christ crucifié; scandale pour les Juifs et folie pour les païens, 24 mais puissance de Dieu et sagesse de Dieu pour ceux qui sont appelés, tant Juifs que Grecs. 25 Car la folie de Dieu est plus sage que les hommes, et la faiblesse de Dieu est plus forte que les hommes. 26 Considérez, frères, que parmi vous qui avez été appelés il n'y a ni beaucoup de sages selon la chair, ni beaucoup de puissants, ni beaucoup de nobles. 27 Mais Dieu a choisi les choses folles du monde pour confondre les sages; Dieu a choisi les choses faibles du monde pour confondre les fortes; 28 et Dieu a choisi les choses viles du monde et celles qu'on méprise, celles qui ne sont point, pour réduire à néant celles qui sont, 29 afin que nulle chair ne se glorifie devant Dieu.

Jn.5:39 Vous sondez les Ecritures, parce que vous pensez avoir en elles la vie éternelle: ce sont elles qui rendent témoignage de moi. 40 Et vous ne voulez pas venir à moi pour avoir la vie!

Mt.28:18 Jésus, s'étant approché, leur parla ainsi: Tout pouvoir m'a été donné dans le ciel et sur la terre. 19 Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, 20 et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde.

Jésus a bien dit «à observer», pas juste à apprendre par coeur au niveau de l'intellect.

Ps.50:16 Et Dieu dit au méchant: Quoi donc! tu énumères mes lois, et tu as mon alliance à la bouche, 17 Toi qui hais les avis, et qui jettes mes paroles derrière toi! 18 Si tu vois un voleur, tu te plais avec lui, et ta part est avec les adultères. 19 Tu livres ta bouche au mal, et ta langue est un tissu de tromperies. 20 Tu t'assieds, et tu parles contre ton frère, tu diffames le fils de ta mère. 21 Voilà ce que tu as fait, et je me suis tu. Tu t'es imaginé que je te ressemblais; mais je vais te reprendre, et tout mettre sous tes yeux. 22 Prenez-y donc garde, vous qui oubliez Dieu, de peur que je ne déchire, sans que personne délivre. 23 Celui qui offre pour sacrifice des actions de grâces me glorifie, et à celui qui veille sur sa voie Je ferai voir le salut de Dieu.

Le disciple du maître Jésus est celui qui observe ses commandements, c'est ainsi qu'il plaît à Dieu.

1Th.4:1 Au reste, frères, puisque vous avez appris de nous comment vous devez vous conduire et plaire à Dieu, et c'est là ce que vous faites, nous vous prions et nous vous conjurons au nom du Seigneur Jésus de marcher à cet égard de progrès en progrès. 2 Vous savez, en effet, quels préceptes nous vous avons donnés de la part du Seigneur Jésus. 3 Ce que Dieu veut, c'est votre sanctification; c'est que vous vous absteniez de la débauche; 4 c'est que chacun de vous sache posséder son corps dans la sainteté et l'honnêteté, 5 sans vous livrer à une convoitise passionnée, comme font les païens qui ne connaissent pas Dieu; 6 c'est que personne n'use envers son frère de fraude et de cupidité dans les affaires, parce que le Seigneur tire vengeance de toutes ces choses, comme nous vous l'avons déjà dit et attesté. 7 Car Dieu ne nous a pas appelés à l'impureté, mais à la sanctification. 8 Celui donc qui rejette ces préceptes ne rejette pas un homme, mais Dieu, qui vous a aussi donné son Saint-Esprit.

Jn.8:31 Et il dit aux Juifs qui avaient cru en lui: Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples; 32 vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira. 33 Ils lui répondirent: Nous sommes la postérité d'Abraham, et nous ne fûmes jamais esclaves de personne; comment dis-tu: Vous deviendrez libres? 34 En vérité, en vérité, je vous le dis, leur répliqua Jésus, quiconque se livre au péché est esclave du péché. 35 Or, l'esclave ne demeure pas toujours dans la maison; le fils y demeure toujours. 36 Si donc le Fils vous affranchit, vous serez réellement libres.

Ep.4:18 Ils ont l'intelligence obscurcie, ils sont étrangers à la vie de Dieu, à cause de l'ignorance qui est en eux, à cause de l'endurcissement de leur coeur. 19 Ayant perdu tout sentiment, ils se sont livrés au dérèglement, pour commettre toute espèce d'impureté jointe à la cupidité. 20 Mais vous, ce n'est pas ainsi que vous avez appris Christ, 21 si du moins vous l'avez entendu, et si, conformément à la vérité qui est en Jésus, c'est en lui que vous avez été instruits à vous dépouiller, 22 par rapport à votre vie passée, du vieil homme qui se corrompt par les convoitises trompeuses, 23 à être renouvelés dans l'esprit de votre intelligence, 24 et à revêtir l'homme nouveau, créé selon Dieu dans une justice et une sainteté que produit la vérité.

3Jn.3 J'ai été fort réjoui, lorsque des frères sont arrivés et ont rendu témoignage de la vérité qui est en toi, de la manière dont tu marches dans la vérité. 4 Je n'ai pas de plus grande joie que d'apprendre que mes enfants marchent dans la vérité.

1 Jean 1:6 Si nous disons que nous sommes en communion avec lui, et que nous marchions dans les ténèbres, nous mentons, et nous ne pratiquons pas la vérité.

Jacques 3:14 Mais si vous avez dans votre coeur un zèle amer et un esprit de dispute, ne vous glorifiez pas et ne mentez pas contre la vérité.

Pr.28:13 Celui qui cache ses transgressions ne prospère point, mais celui qui les avoue et les délaisse obtient miséricorde.

1Jn.1:9 Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité.

Ep.2:1 Vous étiez morts par vos offenses et par vos péchés, 2 dans lesquels vous marchiez autrefois, selon le train de ce monde, selon le prince de la puissance de l'air, de l'esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion. 3 Nous tous aussi, nous étions de leur nombre, et nous vivions autrefois selon les convoitises de notre chair, accomplissant les volontés de la chair et de nos pensées, et nous étions par nature des enfants de colère, comme les autres... 4 Mais Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont il nous a aimés, 5 nous qui étions morts par nos offenses, nous a rendus à la vie avec Christ c'est par grâce que vous êtes sauvés);

1Co.6:9 Ne savez-vous pas que les injustes n'hériteront point le royaume de Dieu? Ne vous y trompez pas: ni les impudiques, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les efféminés, ni les infâmes, 10 ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les ravisseurs, n'hériteront le royaume de Dieu. 11 Et c'est là ce que vous étiez, quelques-uns de vous. Mais vous avez été lavés, mais vous avez été sanctifiés, mais vous avez été justifiés au nom du Seigneur Jésus-Christ, et par l'Esprit de notre Dieu. 12 Tout m'est permis, mais tout n'est pas utile; tout m'est permis, mais je ne me laisserai asservir par quoi que ce soit.

Ph.2:4 Que chacun de vous, au lieu de considérer ses propres intérêts, considère aussi ceux des autres. 5 Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus-Christ

1Co.8:1 Pour ce qui concerne les viandes sacrifiées aux idoles, nous savons que nous avons tous la connaissance. -La connaissance enfle, mais la charité édifie. 2 Si quelqu'un croit savoir quelque chose, il n'a pas encore connu comme il faut connaître. 3 Mais si quelqu'un aime Dieu, celui-là est connu de lui. -

Ph.3:8 Et même je regarde toutes choses comme une perte, à cause de l'excellence de la connaissance de Jésus-Christ mon Seigneur, pour lequel j'ai renoncé à tout, et je les regarde comme de la boue, afin de gagner Christ, 9 et d'être trouvé en lui, non avec ma justice, celle qui vient de la loi, mais avec celle qui s'obtient par la foi en Christ, la justice qui vient de Dieu par la foi, 10 Ainsi je connaîtrai Christ, et la puissance de sa résurrection, et la communion de ses souffrances, en devenant conforme à lui dans sa mort, 11 pour parvenir, si je puis, à la résurrection d'entre les morts. 12 Ce n'est pas que j'aie déjà remporté le prix, ou que j'aie déjà atteint la perfection; mais je cours, pour tâcher de le saisir, puisque moi aussi j'ai été saisi par Jésus-Christ. 13 Frères, je ne pense pas l'avoir saisi; mais je fais une chose: oubliant ce qui est en arrière et me portant vers ce qui est en avant, 14 je cours vers le but, pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus-Christ. 15 Nous tous donc qui sommes des hommes faits, ayons cette même pensée; et si vous êtes en quelque point d'un autre avis, Dieu vous éclairera aussi là-dessus.

Romains 13:14 Mais revêtez-vous du Seigneur Jésus-Christ, et n'ayez pas soin de la chair pour en satisfaire les convoitises.






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes samedi 23 septembre 2017