La perspective prétérite de la fin des temps

En résumé, la position eschatologique prétérite interprète certaines prophéties (prétérisme partiel) ou toutes les prophéties (prétérisme total) de la Bible comme des événements qui s'étaient déjà produits alors que le premier siècle après Jésus-Christ s'achevait. Le prétérisme soutient que la nation d'Israël se perpétue à travers l'Église depuis la destruction de Jérusalem et de son temple en 70 ap JC.

Le terme prétérisme vient du latin "praeter", un préfixe signifiant que quelque chose est passée, derrière nous. Je vais vous présenter quelques arguments pour montrer que ce qui a été annoncé dans le Nouveau Testament s'est produit dans leur génération.

Jean-Baptiste annonce que le royaume des cieux est proche (Mt.3:2), que la colère de Dieu s'en vient (Mt.3:7) car la cognée est déjà mise à la racine des arbres (Mt.3:10) et que le Seigneur a son van dans ses mains, et il nettoiera parfaitement son aire (Mt 3:12). Jésus continue dans le même optique en annonçant aussi que le royaume des cieux est proche (Mt 4:17) et qu'Il va venir avant que les apôtres aient fait le tour des villes du pays d'Israël (Mt.10:23).

Matthieu 10:23 Or, quand ils vous persécuteront dans une ville, fuyez dans une autre; je vous dis en vérité que vous n'aurez pas achevé d'aller par toutes les villes d'Israël, que le Fils de l'homme ne soit venu.

Comme le royaume de Dieu se manifeste par la présence du Saint-Esprit (Mt.12:28, Ro.14:17), on comprend que c'est une référence à la Pentecôte où Jésus vient habiter dans nos coeurs par la foi (Ep.3:17) dans la personne du Saint-Esprit (Jn.14:16-23). C'était donc vrai que le royaume des cieux était proche. Si donc le royaume des cieux était vraiment proche, c'est que la colère de Dieu à venir était aussi sur le point de se manifester (Ep.5:16, 1Th.2:14-16)

Eph 5:6 Que personne ne vous séduise par de vains discours; car c’est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion.

1Th 2:14 Car vous, frères, vous êtes devenus les imitateurs des Eglises de Dieu qui sont en Jésus-Christ dans la Judée, parce que vous aussi, vous avez souffert de la part de vos propres compatriotes les mêmes maux qu’elles ont soufferts de la part des Juifs. 15 Ce sont ces Juifs qui ont fait mourir le Seigneur Jésus et les prophètes, qui nous ont persécutés, qui ne plaisent point à Dieu, et qui sont ennemis de tous les hommes, 16 nous empêchant de parler aux païens pour qu’ils soient sauvés, en sorte qu’ils ne cessent de mettre le comble à leurs péchés. Mais la colère a fini par les atteindre.

L'avènement du Seigneur manifeste la colère qui était à venir. Il était aussi vraiment proche à cette époque et sur le point de se réaliser dans cette génération puisqu'ils sont désignés par des termes semblables. Luc précise que l'avènement de Jésus se fera quand Jérusalem sera détruite par les armées romaines (Luc 21:20,22). Voici comment Jésus le décrit dans le célèbre passage de Matthieu 24.

Mt.24:1 Jésus était sorti du temple et s'en allait. Ses disciples s'avancèrent pour lui faire remarquer les constructions du temple. 2 Prenant la parole, il leur dit: "Vous voyez tout cela, n'est-ce pas? En vérité, je vous le déclare, il ne restera pas ici pierre sur pierre: tout sera détruit." 3 Comme il était assis, au mont des Oliviers, les disciples s'avancèrent vers lui, à l'écart, et lui dirent: "Dis-nous quand cela arrivera, et quel sera le signe de ton avènement et de la fin du monde."

Littéralement : la fin de cet âge (« aiôn » en grec), de cette époque qui a commencé avec Moïse qui a donné la loi et qui va se déterminer avec la destruction du temple, évoquée au verset précédent par Jésus. Il n'y a pas que le terme grec "aiôn" qui pose un problème de traduction, il y a aussi le terme grec "oikoumène" traduit en grec pas "toute la terre" ou "monde entier" alors que dans la pensée de l'époque, il désignait plutôt l'empire romain.

Actes 11:28 L'un d'eux, nommé Agabus, se leva, et annonça par l'Esprit qu'il y aurait une grande famine sur toute la terre (oikoumene). Elle arriva, en effet, sous Claude.

La famine concerne encore seulement l'empire romain sous Claude. On avait aucun moyen de savoir si la famine sévissait en Amérique ou en Australie, Facebook n'existait pas à l'époque !

Luc 2:1 En ce temps-là parut un édit de César Auguste, ordonnant un recensement de « toute la terre » (oikoumene).

Ce recensement concerne seulement les nations sous la juridiction romaine, les Perses, les Chinois et les Indiens d'Amérique n'y ont pas participé ! Dans le passage suivant, il est clair que la déesse Diane n'était pas révérée en Amérique ou en Australie !

Actes 19:27 Le danger qui en résulte, ce n'est pas seulement que notre industrie ne tombe en discrédit; c'est encore que le temple de la grande déesse Diane ne soit tenu pour rien, et même que la majesté de celle qui est révérée dans toute l'Asie et dans le monde entier (oikoumene), ne soit réduite à néant.

Quand la destruction du temple a eu lieu en l'an 70, le monde entier, c'est-à-dire tout l'empire romain, avait déjà été évangélisé (Ac.17:6).

Actes 17:6 Ne les ayant pas trouvés, ils traînèrent Jason et quelques frères devant les magistrats de la ville, en criant: Ces gens, qui ont bouleversé le monde (oikoumene), sont aussi venus ici

Les apôtres ont bouleversé toutes les nations de l'empire romain et non toute la terre.

Col.1:6 Il est au milieu de vous, et dans le monde entier (oikoumene); il porte des fruits, et il va grandissant, comme c'est aussi le cas parmi vous, depuis le jour où vous avez entendu et connu la grâce de Dieu conformément à la vérité,

La destruction de Jérusalem et de son temple qui avaient été prédits, marque la fin de cette époque et de la loi de Moïse. Après l'an 70, il est devenu encore plus clair que le monde était entré dans un nouvel ère marqué par une nouvelle alliance inaugurée par Jésus lors de la dernière Cène et effective à partir de sa mort sur la croix. À cette époque, à la fin de cet âge, les disciples ne comprenaient pas encore que Jésus devait mourir pour leurs péchés et ressusciter trois jours plus tard, alors quand ils parlent de son avènement, ils pensent selon ce que les Écritures décrivent comme avènement ; Dieu vient exercer un jugement sur la nation. Cet avènement correspond avec la destruction du temple comme Jésus venait juste de le mentionner. Dans la suite de Mt.24, Jésus raconte tout ce qui va se passer avant que cette génération ne disparaisse, et en effet, moins de 40 ans plus tard, en l'an 70, le temple a été rasé jusqu'au sol par les armées romaines.

Luc 21:20, 22 Quand vous verrez des armées ennemies encercler Jérusalem, sachez que sa destruction est imminente. Ces jours–là, en effet, seront des jours de châtiment où tout ce que disent les Écritures s’accomplira.

Alors que Jésus portait sa croix, Il déclara aux femmes qui pleuraient en le voyant souffrir :

Luc 23:28 Jésus se tourna vers elles et dit: Femmes de Jérusalem, ne pleurez pas à mon sujet! Pleurez plutôt pour vous et pour vos enfants! 29 Car le moment approche où l’on dira: Heureuses celles qui ne peuvent pas avoir d’enfant, qui n’en ont jamais mis au monde et qui n’en ont jamais allaité! 30 Alors les gens se mettront à dire aux montagnes: Tombez sur nous! et aux collines: Cachez-nous! 31 Car si l’on traite ainsi le bois vert, qu’arrivera-t-il au bois sec?

L'avènement du Seigneur (Mt.24:3) consiste à la venue du Seigneur pour punir les incrédules.

Mt.24:14 Cette bonne nouvelle du royaume sera prêchée dans le monde entier (oikoumene), pour servir de témoignage à toutes les nations. Alors viendra la fin. Il s'agit évidemment de la fin de cette époque déjà mentionnée au verset 3.

Le « monde entier » concerne l'empire romain est une traduction qui porte à confusion car dans l'esprit de l'époque, ce terme désignait l'empire romain.

Tout lecteur du Nouveau Testament remarque combien ses contemporains s'attendaient à une fin imminente. On parle de « fin des temps, fin du monde, derniers temps, retour imminent, etc ». Si ces termes en soi sont très limpides, ce qu'ils désignent pour le lecteur d'aujourd'hui n'est pas nécessairement ce que comprenaient les lecteurs de l'époque. Aujourd'hui, la fin du monde évoque une catastrophe à l'ampleur planétaire qui détruirait toute forme de vie. Mais pour les gens vivant à l'époque du Nouveau Testament, la fin du monde correspondait à la fin d'une époque. Dans le contexte de Matthieu 24, les disciples emploient cette expression en se référant à ce que Jésus venait de dire concernant la destruction du temple de Jérusalem, ce qui allait marquer pour les juifs la fin d'une époque où on ne pourrait plus offrir les sacrifices demandés par la loi de Moïse. La nouvelle alliance allait marquer le début d'une nouvelle époque, celle du royaume de Dieu par la présence du Saint-Esprit dans les croyants (Ro.14:17).

Donc la vision prétérite a le mérite de nous rappeler que les paroles adressées par Jésus et ses apôtres étaient pertinentes pour leurs auditeurs et que cette génération n'est pas passée avant que les événements prédits ne se produisent (Mt.24:34), sinon Jésus ne l'aurait pas dit la vérité, Lui qui EST la vérité (Jn.14:6) ! En l'an 70 cet avènement du Seigneur qui avait été prédit s'est produit, le Seigneur est venu exercer son jugement sur les juifs incrédules qui persécutaient les chrétiens. L'anti-christ Jean Lévi s'était proclamé Dieu en s'assoyant dans le temple à Jérusalem, quelques mois avant sa destruction par les armées romaines commandées par le général Titus.

Mais se limiter à une vision prétérite du Nouveau Testament serait tomber dans le même piège que les juifs de l'époque qui avaient été incapables de comprendre que les prophéties avaient plusieurs niveaux d'accomplissement, comme par exemple que la venue de Jésus se ferait en deux étapes ; le Messie Serviteur souffrant précédant le Messie Roi triomphant. Dans Luc 4, Jésus cite Esaïe 61 mais il arrête sa citation à

"Pour publier une année de grâce du Seigneur." Ensuite, il roula le livre, le remit au serviteur, et s’assit (Luc 4:19-20).

Il ne dit pas un mot sur le jour de vengeance de notre Dieu qui allait se produire 40 ans plus tard, à la fin de cette génération.

Esaïe 61:1 L’esprit du Seigneur, l’Eternel, est sur moi, car l’Eternel m’a oint pour porter de bonnes nouvelles aux malheureux; Il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le coeur brisé, pour proclamer aux captifs la liberté, et aux prisonniers la délivrance; 2 pour publier une année de grâce de l’Eternel, et un jour de vengeance de notre Dieu;

C'est la même chose avec l'annonce que la jeune femme allait enfanter (Es.7:14), ce qui s'appliquait d'abord à la femme d'Ésaïe (Es.7:16, 8:3-4) et ensuite aussi à Marie, 800 ans plus tard (Mt.1:20-23).

Esaïe 7:14 C’est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe, Voici, la jeune fille deviendra enceinte, elle enfantera un fils, Et elle lui donnera le nom d’Emmanuel. 15 Il mangera de la crème et du miel, Jusqu’à ce qu’il sache rejeter le mal et choisir le bien. 16 Mais avant que l’enfant sache rejeter le mal et choisir le bien, Le pays dont tu crains les deux rois sera abandonné.

Ésaïe 8:3 Je m’étais approché de la prophétesse; elle conçut, et elle enfanta un fils. L’Eternel me dit: Donne-lui pour nom Maher-Schalal-Chasch-Baz. 4 Car, avant que l’enfant sache dire: Mon père! ma mère! on emportera devant le roi d’Assyrie les richesses de Damas et le butin de Samarie.

Matthieu 1:20 Comme il y pensait, voici, un ange du Seigneur lui apparut en songe, et dit: Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre avec toi Marie, ta femme, car l’enfant qu’elle a conçu vient du Saint-Esprit; 21 elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus; c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. 22 Tout cela arriva afin que s’accomplît ce que le Seigneur avait annoncé par le prophète: 23 Voici, la vierge sera enceinte, elle enfantera un fils, et on lui donnera le nom d’Emmanuel, ce qui signifie Dieu avec nous.

Il y a aussi des problèmes quand on tente de voir des acommplissements à tout ce qui a été prédit. Par exemple, dans la vision prétérite, il n'y a pas de millénium, la première résurrection correspond à la nouvelle naissance et Satan est présentement enchaîné. On comprend cela en disant qu'il ne peut plus séduire les nations parce qu'on peut prêcher l'évangile aux nations et qu'il y a des conversions. Pourtant l'esprit qui agit présentement dans les fils de la rébellion est bien actif et les doctrines de démons font rage. Alors, comme quelqu'un disait, si Satan est enchaîné maintenant, c'est qu'il a vraiment long de de chaîne !

Alors oui, on peut avancer avec justesse que Jésus avait prédit avec précision tout ce qui allait se produire au cours de sa génération, mais tout ce qui s'est produit à cette époque préfigurait aussi ce qui allait se passer à la fin du monde à l'échelle planétaire, pas seulement en Israël.

Si tout s'est exactement produit comme Jésus l'avait annoncé pour sa génération alors nous pouvons être assurés qu'il en sera ainsi aussi pour la fin des temps qui marquera le retour glorieux du Seigneur Jésus venant régner 1000 ans sur les nations, depuis Jérusalem.

- Le Webmestre






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes samedi 19 août 2017