La malédiction a une cause

Proverbes 26:2 Comme l’oiseau s’échappe, comme l’hirondelle s’envole, ainsi la malédiction sans cause n’a point d’effet.

La malédiction doit être causée par quelque chose, mais ce n'est pas nécessairement une chose méritée par notre comportement, cela peut être l'héritage de nos prédécesseurs.

On peut cependant être rachetés de la malédiction.

Voici douze cas tirés des Écritures qui nous aideront à comprendre comment fonctionnent les malédictions et les moyens mis à notre disposition par le Seigneur pour nous en soustraire.

CAS NO.1 La malédiction lancée par les Gabaonites contre Israël

Pendant que David régnait en Israël, il y a eu une famine qui durait depuis 3 ans.

2Samuel 21:1 Pendant le règne de David, il y eut une famine qui dura trois années. David consulta le Seigneur, qui lui répondit: Cela arrive à cause des meurtres que Saül et les siens ont commis, lorsque Saül a fait mourir les Gabaonites. 2 Le roi convoqua les Gabaonites pour leur parler. Ceux-ci n’étaient pas des Israélites, mais des survivants des Amorites, à qui les Israélites avaient promis la vie sauve; cependant Saül, dans son zèle pour Israël et Juda, avait cherché à les exterminer. 3 David leur demanda: Que dois-je faire pour vous? Comment puis-je réparer le mal que vous avez subi, afin que vous bénissiez le peuple du Seigneur? 4 Les Gabaonites répondirent: Notre différend avec Saül et sa famille ne peut pas se régler avec de l’argent ou de l’or, ni en mettant à mort un Israélite. -Alors dites-moi ce que vous désirez, reprit David. Je vous l’accorderai. 5 Les Gabaonites lui dirent: Saül avait l’intention d’en finir avec nous, de nous exterminer, de ne laisser subsister aucun de nous dans tout le territoire d’Israël. 6 Qu’on nous livre donc sept hommes parmi ses descendants, et nous les pendrons en présence du Seigneur, à Guibéa, la ville où résidait Saül, le roi choisi par le Seigneur. -Je vous les livrerai, déclara le roi. 7 David épargna Mefibaal, fils de Jonatan et petit-fils de Saül, à cause du pacte d’amitié qu’il avait conclu avec Jonatan, au nom du Seigneur. 8 Mais il fit chercher Armoni et Mefibocheth, les deux fils que Rispa, fille d’Aya, avait donnés à Saül, et les cinq fils que Mikal, fille de Saül, avait donnés à Adriel, fils de Barzillaï, d’Abel-Mehola. 9 Il les livra aux Gabaonites qui les pendirent sur une colline, devant le Seigneur. Tous les sept succombèrent ensemble. Cette exécution eut lieu dans les tout premiers jours de la moisson de l’orge.

David sentait bien que ce n'était pas normal. Il a compris que la famine était la conséquence d'une malédiction effective contre son pays. Cependant, il n'arrivait pas à trouver une cause dans son comportement ni dans le comportement de son peuple pour justifier cette malédiction. Comme il se doutait bien que la malédiction sans cause n'a pas d'effet, il a décidé de consulter Dieu qui connaît la cause de toutes choses. Dieu lui a révélé que cette famine était la conséquence des meurtres d'innocents par l'ancien roi Saül qui était pourtant décédé depuis un bout de temps. Saul, dans son excès de zèle mal placé, avait tenté d'éliminer sans succès tous les étrangers Gabaonites habitant parmi le peuple d'Israël auxquels Josué avait pourtant promis de protéger en le jurant devant l'Éternel (Josué 9).

CAS NO.2 La malédiction lancée par Josué contre les Gabaonites

Parce que les Gabaonites avaient usé de ruse pour ne pas être exterminés avec les autres nations, la conséquence avait été pour eux qu'ils avaient été maudits par Josué et étaient devenus les esclaves des juifs de génération en génération tout en étant sous leur protection. À leur crédit, ils reconnaissaient le Seigneur comme leur Dieu (2Samuel 21:6) et n'adoraient pas les idoles, mais ils ne se sont jamais défaits de leur malédiction.

CAS NO.3 La malédiction lancée par Isaac et Esaü sur Jacob

Le mensonge amène son lot de malédiction.

Son père Isaac lui avait donné un nom maudit, Jacob veut dire "fourbe, rusé" en hébreu. Il lui avait tracé la voie en lui donnant un tel nom, une voie qui lui causerait d'être maudit par son frère Ésaü qui désirait le faire mourir parce qu'il lui avait volé sa bénédiction.

Genèse 27:11 Jacob répondit à sa mère : Voici, Esaü, mon frère, est velu, et je n'ai point de poil. 12 Peut-être mon père me touchera-t-il, et je passerai à ses yeux pour un menteur, et je ferai venir sur moi la malédiction, et non la bénédiction. 13 Sa mère lui dit : Que cette malédiction, mon fils, retombe sur moi! Ecoute seulement ma voix, et va me les prendre.

Déjà père de 11 enfants, Jacob a trouvé l'énergie de se battre toute la nuit avec un ange pour qu'il le bénisse. L'ange ne voulait pas, mais il a finalement obtempéré et il l'a béni en changeant son nom de Jacob (le fourbe) en Israël et c'est ainsi que Jacob s'est dégagé de la malédiction de son mensonge. Sa destinée a changé par la suite, il a offert réparation à Esaü en lui envoyant beaucoup de cadeaux (Ge.32:13-21), le coeur d'Esaü a été attendri et il a changé d'attitude à son égard. Ils ont pleuré dans les bras l'un de l'autre quand ils se sont revus, alors qu'au départ, Esaü était parti avec 400 hommes avec lui avec des intentions évidemment belliqueuses.

Genèse 32:24 Jacob demeura seul. Alors un homme lutta avec lui jusqu'au lever de l'aurore. 25 Voyant qu'il ne pouvait le vaincre, cet homme le frappa à l'emboîture de la hanche; et l'emboîture de la hanche de Jacob se démit pendant qu'il luttait avec lui. 26 Il dit : Laisse-moi aller, car l'aurore se lève. Et Jacob répondit : Je ne te laisserai point aller, que tu ne m'aies béni. 27 Il lui dit : Quel est ton nom ? Et il répondit : Jacob. 28 Il dit encore: ton nom ne sera plus Jacob, mais tu seras appelé Israël; car tu as lutté avec Dieu et avec des hommes, et tu as été vainqueur. 29 Jacob l'interrogea, en disant : Fais-moi je te prie, connaître ton nom. Il répondit : Pourquoi demandes-tu mon nom ? Et il le bénit là. 30 Jacob appela ce lieu du nom de Peniel : car, dit-il, j'ai vu Dieu face à face, et mon âme a été sauvée.

CAS NO.1 La malédiction lancée par les Gabaonites contre Israël

Mais revenons à la malédiction prononcée par Josué sur les Gabaonites ayant eu pour cause leur ruse, eux aussi, elle a donc été effective à partir de ce moment. Voici un exemple de malédiction générationnelle se transmettant sur des gens qui n'avaient d'autre péché que celui d'être nés dans une mauvaise famille. Même si ce n'était pas Saul ni David qui avait fait le voeu de protéger les Gabaonites, ils se devaient de le respecter. Les voeux de nos ancêtres continuent à être effectifs de génération en génération. Voir, par exemple, les paroles de bénédiction et de malédiction prononcées par Jacob sur ses douze fils (Genèse 49).

Ecclésiaste 5:4 Lorsque tu as fait un voeu à Dieu, ne tarde pas à l'accomplir, car il n'aime pas les insensés : accomplis le voeu que tu as fait.

Puisque Saul, en brisant le voeu prononcé par Josué et les chefs du peuple à l'époque, a agi en insensé, il a attiré la colère de Dieu sur le peuple d'Israël, cela a conduit les Gabaonites à maudire à leur tour le peuple d'Israêl et puisque leur malédiction avait une cause, elle a eu son effet, la famine s'est finalement abattue sur Israël pendant 3 ans et rien n'allait la faire cesser tant qu'il n'y aurait pas réparation pour que les Gabaonites cessent de maudire et décident de bénir le peuple d'Israêl.

Osée 4:6 Mon peuple périt par manque de connaissance

Si vous êtes sous le coup d'une malédiction, vous aurez besoin de vous battre aussi, dans le combat spirituel, par des prières et même des jeûnes pour demander à Dieu de vous aider à découvrir la cause de la malédiction pour pouvoir la traiter, une malédiction est un autel mystique qui doit être renversé. Sur le thème des autels, cliquez ici, après avoir lu toute cette méditation.

Car ce n'est pas Dieu qui va annuler la malédiction unilatéralement quand il y a une possibilité de faire réparation pour détruire cet autel mystique. La parole prononcée a de la valeur aux yeux de Dieu. Dieu estime les paroles, par elles, Il a créé le monde ! Donc, Dieu tient compte des paroles et des voeux prononcés par les hommes. David a compris qu'il devait aller voir les survivants de ce massacre pour leur demander comment faire réparation afin que cesse cette malédiction qu'ils avaient lancée contre Israël.

Les Gabaonites survivants ont alors dit que pour que cesse la malédiction, cela prenait une réparation qui avait rapport à l'offense ; l'or ou l'argent ou encore des biens matériels ne feraient pas l'affaire, même si cela aurait amélioré leur condition de pauvres esclaves. Ils ont déclaré que ce serait des descendants de Saul qui devraient payer la note pour effacer la malédiction. David devait leur livrer 7 descendants de Saul pour qu'ils les pendent et qu'ainsi, ils mettraient fin à la malédiction prononcée sur Israël. C'est ainsi que David a racheté Israël de la malédiction des Gabaonites et que le pays a retrouvé la route de la prospérité. Encore là, des innocents ont dû payer pour des ancêtres coupables. David avait sélectionné les enfants que Mical, fille de Saul, la femme que Saul lui avait promise mais que celui-ci avait décidé de donner à Adriel (1Samuel 18:19). Encore une fois, une parole non respectée a attiré une malédiction sur des gens innocents, à l'occurrence les cinq fils de Mical. Il y avait des raisons aussi pourquoi David a sélectionné les deux fils de Ristpa avait eu avec Saul pour compléter le groupe des sept demandés par les Gabaonites (2Samuel 3:6-16). Voir aussi, si vous voulez, dans Juges 9, comment la malédiction de Jotham s'est réalisée contre Abimélec qui avait fait tuer tous ses frères.

CAS NO.4 La malédiction lancée par Schimeï contre David

Quand une malédiction est lancée, et qu'elle fait effet, il y a une cause. David l'a réalisée en écoutant Schimeï le maudire. Il aurait pu choisir la voie de Saul pour le faire taire définitivement, David a choisi plutôt de s'en remettre à la bonté de Dieu.

2Samuel 16:5 David était arrivé jusqu'à Bachurim. Et voici, il sortit de là un homme de la famille et de la maison de Saül, nommé Schimeï, fils de Guéra. Il s'avança en prononçant des malédictions, 6 et il jeta des pierres à David et à tous les serviteurs du roi David, tandis que tout le peuple et tous les hommes vaillants étaient à la droite et à la gauche du roi. 7 Schimeï parlait ainsi en le maudissant : Va-t'en, va-t'en, homme de sang, méchant homme ! 8 L'Eternel fait retomber sur toi tout le sang de la maison de Saül, dont tu occupais le trône, et l'Eternel a livré le royaume entre les mains d'Absalom, ton fils; et te voilà malheureux comme tu le mérites, car tu es un homme de sang ! 9 Alors Abischaï, fils de Tseruja, dit au roi : Pourquoi ce chien mort maudit-il le roi mon seigneur ? Laisse-moi, je te prie, aller lui couper la tête. 10 Mais le roi dit : Qu'ai-je affaire avec vous, fils de Tseruja ? S'il maudit, c'est que l'Eternel lui a dit : Maudis David ! Qui donc lui dira : Pourquoi agis-tu ainsi? 11 Et David dit à Abischaï et à tous ses serviteurs : Voici, mon fils, qui est sorti de mes entrailles, en veut à ma vie; à plus forte raison ce Benjamite ! Laissez-le, et qu'il maudisse, car l'Eternel le lui a dit. 12 Peut-être l'Eternel regardera-t-il mon affliction, et me fera-t-il du bien en retour des malédictions d'aujourd'hui. 13 David et ses gens continuèrent leur chemin. Et Schimeï marchait sur le flanc de la montagne près de David, et, en marchant, il maudissait, il jetait des pierres contre lui, il faisait voler la poussière. 14 Le roi et tout le peuple qui était avec lui arrivèrent à Ajephim, et là ils se reposèrent.

En acceptant ainsi l'humiliation, David a différé les paroles de malédiction prononcées par Schiméi, Absalom n'allait pas continuer à régner à la place de David. David ne toucha pas un cheveu de Schimeï, mais chargea son fils Salomon de régner son cas. En homme sage, Salomon ne l'a pas fait mourir sans cause pour ne pas s'attirer sur lui une malédiction à son tour. Il a fait promettre à Schiméï de ne pas sortir de Jérusalem sous peine de mort, sachant qu'éventuellement, Schiméï manquerait à sa parole parce qu'il avait un mauvais coeur et alors il pourrait l'éliminer comme son David lui avait ordonné de faire. Schiméï, en manquant à sa parole, a annulé le serment de protection fait par David à son égard et a ainsi épargné une malédiction sur la vie de Salomon en le faisant périr.

1Rois 2:8 Voici, tu as près de toi Schimeï, fils de Guéra, Benjamite, de Bachurim. Il a prononcé contre moi des malédictions violentes le jour où j'allais à Mahanaïm. Mais il descendit à ma rencontre vers le Jourdain, et je lui jurai par l'Eternel, en disant : Je ne te ferai point mourir par l'épée. 9 Maintenant, tu ne le laisseras pas impuni; car tu es un homme sage, et tu sais comment tu dois le traiter. Tu feras descendre ensanglantés ses cheveux blancs dans le séjour des morts.

1Rois 2:36 Le roi fit appeler Schimeï, et lui dit : Bâtis-toi une maison à Jérusalem; tu y demeureras, et tu n'en sortiras point pour aller de côté ou d'autre. 37 Sache bien que tu mourras le jour où tu sortiras et passeras le torrent de Cédron; ton sang sera sur ta tête. 38 Schimeï répondit au roi : C'est bien ! ton serviteur fera ce que dit mon seigneur le roi. Et Schimeï demeura longtemps à Jérusalem. 39 Au bout de trois ans, il arriva que deux serviteurs de Schimeï s'enfuirent chez Akisch, fils de Maaca, roi de Gath. On le rapporta à Schimeï, en disant : Voici, tes serviteurs sont à Gath. 40 Schimeï se leva, sella son âne, et s'en alla à Gath chez Akisch pour chercher ses serviteurs. Schimeï donc s'en alla, et il ramena de Gath ses serviteurs. 41 On informa Salomon que Schimeï était allé de Jérusalem à Gath, et qu'il était de retour. 42 Le roi fit appeler Schimeï, et lui dit : Ne t'avais-je pas fait jurer par l'Eternel, et ne t'avais-je pas fait cette déclaration formelle : Sache bien que tu mourras le jour où tu sortiras pour aller de côté ou d'autre ? Et ne m'as-tu pas répondu : C'est bien ! j'ai entendu ? 43 Pourquoi donc n'as-tu pas observé le serment de l'Eternel et l'ordre que je t'avais donné ? 44 Et le roi dit à Schimeï : Tu sais au dedans de ton coeur tout le mal que tu as fait à David, mon père; l'Eternel fait retomber ta méchanceté sur ta tête. 45 Mais le roi Salomon sera béni, et le trône de David sera pour toujours affermi devant l'Eternel. 46 Et le roi donna ses ordres à Benaja, fils de Jehojada, qui sortit et frappa Schimeï; et Schimeï mourut. La royauté fut ainsi affermie entre les mains de Salomon.

CAS NO.5 La malédiction de Moïse sur Manassé et Ammon, différée sur pendant la vie de Josias

Comme le roi David, le roi Josias, par son humiliation, s'est soustrait à la malédiction. Dans le cas de Josias, la malédiction allait frapper le peuple qui avait abandonné l'Éternel, comme l'avait averti Moïse. Il y a donc de l'espoir pour ceux qui sont nés dans une mauvaise famille (son père Ammon et son grand-père Manassé avaient été des méchants rois), si, comme Josias, ils s'humilient devant Dieu, ils peuvent annuler la malédiction reposant sur eux et être bénis durant leur vie, mais la malédiction atteindra inexorablement ceux qui persistent dans leur rébellion.

2Rois 22:18 Mais vous direz au roi de Juda, qui vous a envoyés pour consulter l'Eternel : Ainsi parle l'Eternel, le Dieu d'Israël, au sujet des paroles que tu as entendues : 19 Parce que ton coeur a été touché, parce que tu t'es humilié devant l'Eternel en entendant ce que j'ai prononcé contre ce lieu et contre ses habitants, qui seront un objet d'épouvante et de malédiction, et parce que tu as déchiré tes vêtements et que tu as pleuré devant moi, moi aussi, j'ai entendu, dit l'Eternel. 20 C'est pourquoi, voici, je te recueillerai auprès de tes pères, tu seras recueilli en paix dans ton sépulcre, et tes yeux ne verront pas tous les malheurs que je ferai venir sur ce lieu. Ils rapportèrent au roi cette réponse.

CAS NO.6 La malédiction de la loi de Moïse sur l'humanité, rachetée par Jésus

Jésus est venu nous racheter de la malédiction de la loi.

Deutéronome 11:26 Vois, je mets aujourd'hui devant vous la bénédiction et la malédiction : 27 la bénédiction, si vous obéissez aux commandements de l'Eternel, votre Dieu, que je vous prescris en ce jour; 28 la malédiction, si vous n'obéissez pas aux commandements de l'Eternel, votre Dieu, et si vous vous détournez de la voie que je vous prescris en ce jour, pour aller après d'autres dieux que vous ne connaissez point.

Deutéronome 27:26 Maudit soit celui qui n'accomplit point les paroles de cette loi, et qui ne les met point en pratique !-Et tout le peuple dira : Amen ! Deutéronome 29:19 Que personne, après avoir entendu les paroles de cette alliance contractée avec serment, ne se glorifie dans son coeur et ne dise : J'aurai la paix, quand même je suivrai les penchants de mon coeur, et que j'ajouterai l'ivresse à la soif. 20 L'Eternel ne voudra point lui pardonner. Mais alors la colère et la jalousie de l'Eternel s'enflammeront contre cet homme, toutes les malédictions écrites dans ce livre reposeront sur lui, et l'Eternel effacera son nom de dessous les cieux. 21 L'Eternel le séparera, pour son malheur, de toutes les tribus d'Israël, selon toutes les malédictions de l'alliance écrite dans ce livre de la loi.

Jésus était innocent, coupable d'aucun péché, comme les descendants des Gabaonites et comme les descendants de Saul, il a pris sur lui la malédiction. Même s'il était innocent, à l'instar des descendants de Saul, Jésus a dû payer pour le péché de ses ancêtres afin de les délivrer de la malédiction de la loi, car la loi déclarait que tous ceux qui ne la respectaient pas étaient maudits. Le prix établi pour contrecarrer cette malédiction était aussi que Jésus soit pendu au bois comme ces innocents descendants de Saul.

Deutéronome 11:22 Si l'on fait mourir un homme qui a commis un crime digne de mort, et que tu l'aies pendu à un bois, 23 son cadavre ne passera point la nuit sur le bois; mais tu l'enterreras le jour même, car celui qui est pendu est un objet de malédiction auprès de Dieu, et tu ne souilleras point le pays que l'Eternel, ton Dieu, te donne pour héritage.

Galates 3:13 Christ nous a rachetés de la malédiction de la loi en devenant malédiction pour nous, puisqu’il est écrit: Tout homme pendu au bois est maudit.

Jésus-Christ nous a rachetés de la malédiction de la loi. Comme pour David et le peuple d'Israël, nous ne sommes pas responsables de la malédiction de la loi, une loi dont la malédiction a été effective bien avant notre venue sur terre sans que cela ne soit de notre faute, mais à cause de cette loi, nous étions tous des maudits jusqu'à ce que Jésus vienne nous racheter au fort prix. Nous ne sommes plus sous la loi maintenant, la malédiction de la loi ne peut plus nous atteindre maintenant, c'est terminé. Mais cela ne veut pas dire pour autant qu'aucune malédiction ne peut nous atteindre. C'est de la malédiction de loi que Christ nous a rachetés, pas de toutes les malédictions possibles et imaginables. S'il y a une cause de malédiction, elle nous atteindra et nous devrons la traiter pour l'annuler.

CAS NO.7 La malédiction lancée par le mensonge d'Abraham et d'Isaac se répercutant sur leurs épouses devenues stériles

Nos propres paroles peuvent nous amener des malédictions. Abraham avait fait passer sa femme pour sa soeur, ce qui était une demie-vérité. Il a eu pour conséquence que Sarah a longtemps été stérile, car une soeur n'est pas supposée avoir des enfants avec son frère.

Deutéronome 27:22 Maudit soit celui qui couche avec sa soeur, fille de son père ou fille de sa mère !-Et tout le peuple dira : Amen !

Cette malédiction s'est aussi transmise à la génération suivante alors que Isaac avait aussi fait passer sa femme pour sa soeur et Rebecca a été aussi longtemps stérile. Dieu s'est servi du païen Abimélec (le roi est mon père) pour faire des reproches à Abraham. C'est seulement parce que la promesse de bénédiction faite par Dieu à Abraham a été finalement plus forte que la malédiction, que sur le tard, Sarah et Rebecca ont pu enfanter.

Deutéronome 23:5 l'Eternel, ton Dieu, a changé pour toi la malédiction en bénédiction, parce que tu es aimé de l'Eternel, ton Dieu.

CAS NO.8 La malédiction sans cause de Balak contre Israël qui s'est retournée contre lui

Parce que Balak avait voulu maudire Israël sans autre cause que la peur et la jalousie, Dieu a changé la malédicition en bénédiction, mais il y aura des conséquences sur les descendants de Balak habitant Ammon et Moab, ils ne devront plus jamais habiter parmi le peuple d'Israël.

Néhémie 13:1 Dans ce temps, on lut en présence du peuple dans le livre de Moïse, et l'on y trouva écrit que l'Ammonite et le Moabite ne devraient jamais entrer dans l'assemblée de Dieu, 2 parce qu'ils n'étaient pas venus au-devant des enfants d'Israël avec du pain et de l'eau, et parce qu'ils avaient appelé contre eux à prix d'argent Balaam pour qu'il les maudît; mais notre Dieu changea la malédiction en bénédiction. 3 Lorsqu'on eut entendu la loi, on sépara d'Israël tous les étrangers.

Voilà qui est intéressant à suivre comment Israël va traiter présentement avec les descendants de Balak qui habite présentement dans son territoire, si les juifs cherchent la face de Dieu comme l'avait fait David, ils comprendront que la présence des Jordaniens dans leur pays est une malédiction dans leur vie, car comme leur ancêtre Balak, les Jordaniens musulmans maudissent Israël et veulent sa disparation. Israël n'a pas le choix, ils doivent les chasser pour jouir de la paix.

Psaumes 109:17 Il aimait la malédiction : qu'elle tombe sur lui! Il ne se plaisait pas à la bénédiction : qu'elle s'éloigne de lui! 18 Qu'il revête la malédiction comme son vêtement, qu'elle pénètre comme de l'eau dans son intérieur, comme de l'huile dans ses os ! 19 Qu'elle lui serve de vêtement pour se couvrir, de ceinture dont il soit toujours ceint !

Proverbes 3:33 La malédiction de l'Eternel est dans la maison du méchant, mais il bénit la demeure des justes;

Les Jordaniens qui se sont convertis au Seigneur ne sont pas concernés, car, comme David et Josias, ils se sont humiliés devant Dieu qui a annulé la malédiction de Balak.

CAS NO.9 La malédiction activée par l'infidélité conjugale

L'infidélité conjugale, banalisée dans bien des sociétés perverties, est très grave aux yeux de Dieu et elle amène la malédiction sur le conjoint coupable.

Nombres 5:11 L'Eternel parla à Moïse, et dit : 12 Parle aux enfants d'Israël, et tu leur diras : Si une femme se détourne de son mari, et lui devient infidèle; 13 si un autre a commerce avec elle, et que la chose soit cachée aux yeux de son mari; si elle s'est souillée en secret, sans qu'il y ait de témoin contre elle, et sans qu'elle ait été prise sur le fait;- 14 et si le mari est saisi d'un esprit de jalousie et a des soupçons sur sa femme, qui s'est souillée, ou bien s'il est saisi d'un esprit de jalousie et a des soupçons sur sa femme, qui ne s'est point souillée;- 15 cet homme amènera sa femme au sacrificateur, et apportera en offrande pour elle un dixième d'épha de farine d'orge; il n'y répandra point d'huile, et n'y mettra point d'encens, car c'est une offrande de jalousie, une offrande de souvenir, qui rappelle une iniquité. 16 Le sacrificateur la fera approcher, et la fera tenir debout devant l'Eternel. 17 Le sacrificateur prendra de l'eau sainte dans un vase de terre; il prendra de la poussière sur le sol du tabernacle, et la mettra dans l'eau. 18 Le sacrificateur fera tenir la femme debout devant l'Eternel; il découvrira la tête de la femme, et lui posera sur les mains l'offrande de souvenir, l'offrande de jalousie; le sacrificateur aura dans sa main les eaux amères qui apportent la malédiction. 19 Le sacrificateur fera jurer la femme, et lui dira : Si aucun homme n'a couché avec toi, et si, étant sous la puissance de ton mari, tu ne t'en es point détournée pour te souiller, ces eaux amères qui apportent la malédiction ne te seront point funestes. 20 Mais si, étant sous la puissance de ton mari, tu t'en es détournée et que tu te sois souillée, et si un autre homme que ton mari a couché avec toi,- 21 et le sacrificateur fera jurer la femme avec un serment d'imprécation, et lui dira :-Que l'Eternel te livre à la malédiction et à l'exécration au milieu de ton peuple, en faisant dessécher ta cuisse et enfler ton ventre, 22 et que ces eaux qui apportent la malédiction entrent dans tes entrailles pour te faire enfler le ventre et dessécher la cuisse ! Et la femme dira : Amen ! Amen ! 23 Le sacrificateur écrira ces imprécations dans un livre, puis les effacera avec les eaux amères. 24 Et il fera boire à la femme les eaux amères qui apportent la malédiction, et les eaux qui apportent la malédiction entreront en elle pour produire l'amertume. 25 Le sacrificateur prendra des mains de la femme l'offrande de jalousie, il agitera l'offrande de côté et d'autre devant l'Eternel, et il l'offrira sur l'autel; 26 le sacrificateur prendra une poignée de cette offrande comme souvenir, et il la brûlera sur l'autel. C'est après cela qu'il fera boire les eaux à la femme. 27 Quand il aura fait boire les eaux, il arrivera, si elle s'est souillée et a été infidèle à son mari, que les eaux qui apportent la malédiction entreront en elle pour produire l'amertume; son ventre s'enflera, sa cuisse se desséchera, et cette femme sera en malédiction au milieu de son peuple. 28 Mais si la femme ne s'est point souillée et qu'elle soit pure, elle sera reconnue innocente et aura des enfants. 29 Telle est la loi sur la jalousie, pour le cas où une femme sous la puissance de son mari se détourne et se souille, 30 et pour le cas où un mari saisi d'un esprit de jalousie a des soupçons sur sa femme : le sacrificateur la fera tenir debout devant l'Eternel, et lui appliquera cette loi dans son entier. 31 Le mari sera exempt de faute, mais la femme portera la peine de son iniquité.

Si vous vivez en concubinage tout en vous présentant comme enfant de Dieu, ne vous étonnez donc pas si vous vivez des dfficultés, vous êtes sous une malédiction du conjoint trompé et vous avez besoin de chercher à faire réparation. Si vraiment, vous vous repentez et que le conjoint floué ne veut pas pardonner, vous serez libéré de la malédiction. De même si les soupçons d'infidélité n'étaient pas fondés, la malédiction sera sans cause et n'aura aucun effet sur vous. C'est plutôt le conjoint qui avait eu des soupçons injustifiés qui aura un examen de conscience à faire, faisait-il de la projection sur vous ?

CAS NO.10 La malédiction lancée sur eux-même par des paroles d'imprécation

Certaines personnes, pour se motiver et montrer à quel point elles sont déterminées, peuvent faire des voeux de malédiction contre eux-mêmes s'ils n'accomplissent pas telle ou telle action. Faire de tels voeux ne doit pas être pris à la légère car Dieu veillera à ce que tes voeux s'accomplissent !

Actes 23:14 et ils allèrent trouver les principaux sacrificateurs et les anciens, auxquels ils dirent : Nous nous sommes engagés, avec des imprécations contre nous-mêmes, à ne rien manger jusqu'à ce que nous ayons tué Paul.

Je n'ose pas penser au sort réservé pour ceux qui s'étaient engagés par des malédictions à tuer Paul avant de prendre un autre repas, sont-ils morts de faim ? Se sont-ils étouffés en prenant leur première bouchée de nourriture ? L'histoire ne le dit pas, mais ils avaient gravement hypothéqué leur destin en proférant de telles imprécations contre eux-mêmes.

Ecclésiaste 5:4 Lorsque tu as fait un voeu à Dieu, ne tarde pas à l'accomplir, car il n'aime pas les insensés : accomplis le voeu que tu as fait.

CAS NO.11 La malédiction qui repose sur ceux qui n'aiment pas le Seigneur Jésus.

Concernant les deux dernières malédictions, cela concerne des personnes qui seraient en scandale pour les autres chrétiens.

1Corinthiens 16:Si quelqu'un n'aime pas le Seigneur, qu'il soit anathème (anathema) ! Maranatha.

Paul dit cette parole dure à des chrétiens, il ne peut pas la dire à des païens car ils sont déjà maudits, car ce ne sont pas juste ceux qui ne connaissent pas la loi qui sont maudits, contrairement à ce que les Pharisiens pensaient, ce sont tous les habitants de la terre tant que Jésus-Christ ne les rachètera pas de la malédiction du péché.

CAS NO.12 La malédiction est sur ceux qui annoncent un faux évangile.

Galates 1:8 Mais, quand nous-mêmes, quand un ange du ciel annoncerait un autre Evangile que celui que nous vous avons prêché, qu'il soit anathème! 9 Nous l'avons dit précédemment, et je le répète à cette heure : si quelqu'un vous annonce un autre Evangile que celui que vous avez reçu, qu'il soit anathème !

Étre maudit, c'est être séparé de Christ, comme Paul l'explique dans Romains 9:3, cela va de soi que celui qui prêche un faux évangile montre qu'il est déjà séparé de Jésus-Christ.

SOLUTION

  • - Si vous trouvez dans une situation difficile (maladie, pauvreté, stérilité, célibat, sans emploi, maltraitance, etc) qui perdure depuis longtemps sans que tes efforts n'y changent rien, c'est bien possible que vous soyez sous le coup d'une malédiction.
  • - Si vous ne manifestez pas votre amour pour le Seigneur en vivant dans le péché, ne cherchez pas plus loin la cause de vos malheurs.
  • - Si vous prêchez des fausses doctrines, que le Saint-Esprit vous avertisse, repentez-vous pour échapper à la malédiction dans votre vie.
  • - Si vous ou quelqu'un de votre entourage a fait du tort à des gens qui les auraient maudits par la suite, faites comme David, demandez à Dieu de vous le révéler.
  • - Si Dieu vous montre que c'est le cas, allez voir ces gens et demandez quelle genre de réparation vous pourriez leur offrir pour qu'ils se mettent à vous bénir plutôt qu'à vous maudire.
  • - Donc si vous vivez dans des problèmes qui perdurent, prenez ceci au sérieux et demandez à Dieu de vous révéler s'il n'y aurait pas une malédiction qui vous affecterait. Dieu ne vous laissera pas dépérir dans votre ignorance, c'est garanti, Il vous aime trop pour cela.
  • - Ce n'est peut-être pas le cas, non plus, si Dieu ne vous révèle rien de particulier, ne vous angoissez pas avec cela, plutôt, persévérez à chercher le royaume de Dieu en premier et tout le reste finira par suivre, comme l'a promis Jésus dans Matthieu 6:33.
  • - Si vous pensez que les malédictions étaient une affaire de l'Ancien Testament et qu'elles n'ont plus d'effet dans la vie chrétienne, alors expliquez-moi pourquoi le Nouveau Testament ordonne de ne pas maudire si cela n'a pas d'impact.

Romains 12:14 Bénissez ceux qui vous persécutent, bénissez et ne maudissez pas.

Jacques 3:10 De la même bouche sortent la bénédiction et la malédiction. Il ne faut pas, mes frères, qu'il en soit ainsi.

Habakuk 3:9 Les malédictions sont les traits de ta parole

Éphésiens 6:16 prenez par-dessus tout cela le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin;

Les malédictions prononcées sont comme des traits enflammés, ils ont autant d'impact que les bénédictions prononcées. Si les paroles de malédiction n'ont plus d'effet, les paroles de bénédiction non plus alors. C'est pourquoi, nous lisons à plusieurs endroits dans le Nouveau Testament qu'on est appelés à bénir et non à maudire, même s'il s'agit de nos ennemis. Jésus lui-même nous parle de l'impact de nos paroles sur les autres.

Matthieu 10:12 En entrant dans la maison, saluez-la; 13 et, si la maison en est digne, que votre paix vienne sur elle; mais si elle n'en est pas digne, que votre paix retourne à vous. 14 Lorsqu'on ne vous recevra pas et qu'on n'écoutera pas vos paroles, sortez de cette maison ou de cette ville et secouez la poussière de vos pieds. 15 Je vous le dis en vérité : au jour du jugement, le pays de Sodome et de Gomorrhe sera traité moins rigoureusement que cette ville-là.

Quand Salomon dit que la malédiction sans cause n'a pas d'effet, il a raison, une malédiction doit avoir une cause et une malédiction qui a une cause aura un effet, que vous soyez chrétien ou non, cela ne changera rien. Si vous avez irrité quelqu'un et que cette personne vous maudit, vous en subirez les conséquences jusqu'à ce que vous fassiez des pas vers la réparation.

Matthieu 5:23 Si donc tu présentes ton offrande à l'autel, et que là tu te souviennes que ton frère a quelque chose contre toi, 24 laisse là ton offrande devant l'autel, et va d'abord te réconcilier avec ton frère; puis, viens présenter ton offrande. 25 Accorde-toi promptement avec ton adversaire, pendant que tu es en chemin avec lui, de peur qu'il ne te livre au juge, que le juge ne te livre à l'officier de justice, et que tu ne sois mis en prison. 26 Je te le dis en vérité, tu ne sortiras pas de là que tu n'aies payé le dernier quadrant.

Si la personne refuse d'accepter une quelconque réparation, alors vous pouvez vous dégager en vous humiliant devant Dieu, en reconnaissant vos torts comme David face à Schiméï et en faisant appel aux promesses de Dieu concernant la bénédiction, à cause du sang versé par Jésus pour vous qui vous purifie de tout péché, mais pas avant.

Romains 12:18 S'il est possible, autant que cela dépend de vous, soyez en paix avec tous les hommes.

Dans la vie, il y a parfois des périodes de disette mais elles sont suivies éventuellement par des périodes d'abondance, pensons au célèbre songe de Joseph concernant les vaches grasses et les vaches maigres.

Philippiens 4:11 Ce n'est pas en vue de mes besoins que je dis cela, car j'ai appris à être content de l'état où je me trouve. 12 Je sais vivre dans l'humiliation, et je sais vivre dans l'abondance. En tout et partout j'ai appris à être rassasié et à avoir faim, à être dans l'abondance et à être dans la disette. 13 Je puis tout par celui qui me fortifie.

Alors ce n'est pas nécessairement parce que vous vivez un temps difficile que vous êtes sous une malédiction. C'est bien ce que Jésus enseignait quand on lui avait fait remarquer un aveugle et qu'on cherchait ce qui avait pu causer qu'il soit né aveugle.

Jean 9:1 Jésus vit, en passant, un homme aveugle de naissance. 2 Ses disciples lui firent cette question : Rabbi, qui a péché, cet homme ou ses parents, pour qu'il soit né aveugle ? 3 Jésus répondit : Ce n'est pas que lui ou ses parents aient péché; mais c'est afin que les oeuvres de Dieu soient manifestées en lui.

Que Dieu nous inspire et nous aide à bien faire la part des choses, pour renverser les autels mystiques où ont été prononcées les malédictions quand il le faut et pour toujours persévérer jusqu'à ce que notre foi amène la manifestation de la gloire de Dieu dans nos vies !

- Le webmestre

Josué 9:1 A la nouvelle de ces choses, tous les rois qui étaient en deçà du Jourdain, dans la montagne et dans la vallée, et sur toute la côte de la grande mer, jusque près du Liban, les Héthiens, les Amoréens, les Cananéens, les Phéréziens, les Héviens et les Jébusiens, 2 s'unirent ensemble d'un commun accord pour combattre contre Josué et contre Israël. 3 Les habitants de Gabaon, de leur côté, lorsqu'ils apprirent de quelle manière Josué avait traité Jéricho et Aï, 4 eurent recours à la ruse, et se mirent en route avec des provisions de voyage. Ils prirent de vieux sacs pour leurs ânes, et de vieilles outres à vin déchirées et recousues, 5 ils portaient à leurs pieds de vieux souliers raccommodés, et sur eux de vieux vêtements; et tout le pain qu'ils avaient pour nourriture était sec et en miettes. 6 Ils allèrent auprès de Josué au camp de Guilgal, et ils lui dirent, ainsi qu'à tous ceux d'Israël : Nous venons d'un pays éloigné, et maintenant faites alliance avec nous. 7 Les hommes d'Israël répondirent à ces Héviens : Peut-être que vous habitez au milieu de nous, et comment ferions-nous alliance avec vous? 8 Ils dirent à Josué : Nous sommes tes serviteurs. Et Josué leur dit : Qui êtes-vous, et d'où venez-vous? 9 Ils lui répondirent : Tes serviteurs viennent d'un pays très éloigné, sur le renom de l'Eternel, ton Dieu; car nous avons entendu parler de lui, de tout ce qu'il a fait en Egypte, 10 et de la manière dont il a traité les deux rois des Amoréens au delà du Jourdain, Sihon, roi de Hesbon, et Og, Roi de Basan, qui était à Aschtaroth. 11 Et nos anciens et tous les habitants de notre pays nous ont dit : Prenez avec vous des provisions pour le voyage, allez au-devant d'eux, et vous leur direz : Nous sommes vos serviteurs, et maintenant faites alliance avec nous. 12 Voici notre pain : il était encore chaud quand nous en avons fait provision dans nos maisons, le jour où nous sommes partis Pour venir vers vous, et maintenant il est sec et en miettes. 13 Ces outres à vin, que nous avons remplies toutes neuves, les voilà déchirées; nos vêtements et nos souliers se sont usés par l'excessive longueur de la marche. 14 Les hommes d'Israël prirent de leurs provisions, et ils ne consultèrent point l'Eternel. 15 Josué fit la paix avec eux, et conclut une alliance par laquelle il devait leur laisser la vie, Et les chefs de l'assemblée le leur jurèrent. 16 Trois jours après la conclusion de cette alliance, les enfants d'Israël apprirent qu'ils étaient leurs voisins, et qu'ils habitaient au milieu d'eux. 17 Car les enfants d'Israël partirent, et arrivèrent à leurs villes le troisième jour; leurs villes étaient Gabaon, Kephira, Beéroth et Kirjath-Jearim. 18 Ils ne les frappèrent point, parce que les chefs de l'assemblée leur avaient juré par l'Eternel, le Dieu d'Israël, de leur laisser la vie. Mais toute l'assemblée murmura contre les chefs. 19 Et tous les chefs dirent à toute l'assemblée : Nous leur avons juré par l'Eternel, le Dieu d'Israël, et maintenant nous ne pouvons les toucher. 20 Voici comment nous les traiterons : nous leur laisserons la vie, afin de ne pas attirer sur nous la colère de l'Eternel, à cause du serment que nous leur avons fait. 21 Ils vivront, leur dirent les chefs. Mais ils furent employés à couper le bois et à puiser l'eau pour toute l'assemblée, comme les chefs le leur avaient dit. 22 Josué les fit appeler, et leur parla ainsi : Pourquoi nous avez-vous trompés, en disant : Nous sommes très éloignés de vous, tandis que vous habitez au milieu de nous? 23 Maintenant vous êtes maudits, et vous ne cesserez point d'être dans la servitude, de couper le bois et de puiser l'eau pour la maison de mon Dieu. 24 Ils répondirent à Josué, et dirent : On avait rapporté à tes serviteurs les ordres de l'Eternel, ton Dieu, à Moïse, son serviteur, pour vous livrer tout le pays et pour en détruire devant vous tous les habitants, et votre présence nous a inspiré une grande crainte pour notre vie : voilà pourquoi nous avons agi de la sorte. 25 Et maintenant nous voici entre tes mains; traite-nous comme tu trouveras bon et juste de nous traiter. 26 Josué agit à leur égard comme il avait été décidé; il les délivra de la main des enfants d'Israël, qui ne les firent pas mourir; 27 mais il les destina dès ce jour à couper le bois et à puiser l'eau pour l'assemblée, et pour l'autel de l'Eternel dans le lieu que l'Eternel choisirait : ce qu'ils font encore aujourd'hui.

2Samuel 3:6 Pendant la guerre entre la maison de Saül et la maison de David, Abner tint ferme pour la maison de Saül. 7 Or Saül avait eu une concubine, nommée Ritspa, fille d'Ajja. Et Isch-Boscheth dit à Abner : Pourquoi es-tu venu vers la concubine de mon père ? 8 Abner fut très irrité des paroles d'Isch-Boscheth, et il répondit : Suis-je une tête de chien, qui tienne pour Juda ? Je fais aujourd'hui preuve de bienveillance envers la maison de Saül, ton père, envers ses frères et ses amis, je ne t'ai pas livré entre les mains de David, et c'est aujourd'hui que tu me reproches une faute avec cette femme ? 9 Que Dieu traite Abner dans toute sa rigueur, si je n'agis pas avec David selon ce que l'Eternel a juré à David, 10 en disant qu'il ferait passer la royauté de la maison de Saül dans la sienne, et qu'il établirait le trône de David sur Israël et sur Juda depuis Dan jusqu'à Beer-Schéba. 11 Isch-Boscheth n'osa pas répliquer un seul mot à Abner, parce qu'il le craignait. 12 Abner envoya des messagers à David pour lui dire de sa part: A qui est le pays ? Fais alliance avec moi, et voici, ma main t'aidera pour tourner vers toi tout Israël. 13 Il répondit : Bien ! je ferai alliance avec toi; mais je te demande une chose, c'est que tu ne voies point ma face, à moins que tu n'amènes d'abord Mical, fille de Saül, en venant auprès de moi. 14 Et David envoya des messagers à Isch-Boscheth, fils de Saül, pour lui dire : Donne-moi ma femme Mical, que j'ai fiancée pour cent prépuces de Philistins. 15 Isch-Boscheth la fit prendre chez son mari Palthiel, fils de Laïsch. 16 Et son mari la suivit en pleurant jusqu'à Bachurim. Alors Abner lui dit : Va, retourne-t'en! Et il s'en retourna.

Juges 9:1 Abimélec, fils de Jerubbaal, se rendit à Sichem vers les frères de sa mère, et voici comment il leur parla, ainsi qu'à toute la famille de la maison du père de sa mère : 2 Dites, je vous prie, aux oreilles de tous les habitants de Sichem : Vaut-il mieux pour vous que soixante-dix hommes, tous fils de Jerubbaal, dominent sur vous, ou qu'un seul homme domine sur vous? Et souvenez-vous que je suis votre os et votre chair. 3 Les frères de sa mère répétèrent pour lui toutes ces paroles aux oreilles de tous les habitants de Sichem, et leur coeur inclina en faveur d'Abimélec, car ils se disaient : C'est notre frère. 4 Ils lui donnèrent soixante-dix sicles d'argent, qu'ils enlevèrent de la maison de Baal-Berith. Abimélec s'en servit pour acheter des misérables et des turbulents, qui allèrent après lui. 5 Il vint dans la maison de son père à Ophra, et il tua ses frères, fils de Jerubbaal, soixante-dix hommes, sur une même pierre. Il n'échappa que Jotham, le plus jeune fils de Jerubbaal, car il s'était caché. 6 Tous les habitants de Sichem et toute la maison de Millo se rassemblèrent; ils vinrent, et proclamèrent roi Abimélec, près du chêne Planté dans Sichem. 7 Jotham en fut informé. Il alla se placer sur le sommet de la montagne de Garizim, et voici ce qu'il leur cria à haute voix : Ecoutez-moi, habitants de Sichem, et que Dieu vous écoute ! 8 Les arbres partirent pour aller oindre un roi et le mettre à leur tête. Ils dirent à l'olivier : Règne sur nous. 9 Mais l'olivier leur répondit : Renoncerais-je à mon huile, qui m'assure les hommages de Dieu et des hommes, pour aller planer sur les arbres ? 10 Et les arbres dirent au figuier : Viens, toi, Règne sur nous. 11 Mais le figuier leur répondit : Renoncerais-je à ma douceur et à mon excellent fruit, pour aller planer sur les arbres ? 12 Et les arbres dirent à la vigne : Viens, toi, Règne sur nous. 13 Mais la vigne leur répondit : Renoncerais-je à mon vin, qui réjouit Dieu et les hommes, pour aller planer sur les arbres ? 14 Alors tous les arbres dirent au buisson d'épines : Viens, toi, règne sur nous. 15 Et le buisson d'épines répondit aux arbres : Si c'est de bonne foi que vous voulez m'oindre pour votre roi, venez, réfugiez-vous sous mon ombrage; sinon, un feu sortira du buisson d'épines, et dévorera les cèdres du Liban. 16 Maintenant, est-ce de bonne foi et avec intégrité que vous avez agi en proclamant roi Abimélec ? avez-vous eu de la bienveillance pour Jerubbaal et sa maison ? l'avez-vous traité selon les services qu'il a rendus?- 17 Car mon père a combattu pour vous, il a exposé sa vie, et il vous a délivrés de la main de Madian; 18 et vous, vous vous êtes levés contre la maison de mon père, vous avez tué ses fils, soixante-dix hommes, sur une même pierre, et vous avez proclamé roi sur les habitants de Sichem, Abimélec, fils de sa servante, parce qu'il est votre frère.- 19 Si c'est de bonne foi et avec intégrité qu'en ce jour vous avez agi envers Jerubbaal et sa maison, eh bien! qu'Abimélec fasse votre joie, et que vous fassiez aussi la sienne ! 20 Sinon, qu'un feu sorte d'Abimélec et dévore les habitants de Sichem et la maison de Millo, Et qu'un feu sorte des habitants de Sichem et de la maison de Millo et dévore Abimélec ! 21 Jotham se retira et prit la fuite; il s'en alla à Beer, où il demeura loin d'Abimélec, son frère. 22 Abimélec avait dominé trois ans sur Israël. 23 Alors Dieu envoya un mauvais esprit entre Abimélec et les habitants de Sichem, et les habitants de Sichem furent infidèles à Abimélec, 24 afin que la violence commise sur les soixante-dix fils de Jerubbaal reçût son châtiment, et que leur sang retombât sur Abimélec, leur frère, qui les avait tués, et sur les habitants de Sichem, qui l'avaient aidé à tuer ses frères. 25 Les habitants de Sichem placèrent en embuscade contre lui, sur les sommets des montagnes, des gens qui dépouillaient tous ceux qui passaient près d'eux sur le chemin. Et cela fut rapporté à Abimélec. 26 Gaal, fils d'Ebed, vint avec ses frères, et ils passèrent à Sichem. Les habitants de Sichem eurent confiance en lui. 27 Ils sortirent dans la campagne, vendangèrent leurs vignes, foulèrent les raisins, et se livrèrent à des réjouissances; ils entrèrent dans la maison de leur dieu, ils mangèrent et burent, et ils maudirent Abimélec. 28 Et Gaal, fils d'Ebed, disait : Qui est Abimélec, Et qu'est Sichem, pour que nous servions abimélec? N'est-il pas fils de Jerubbaal, et Zebul n'est-il pas son commissaire ? Servez les hommes de Hamor, père de Sichem; mais nous, pourquoi servirions-nous Abimélec? 29 Oh! si j'étais le maître de ce peuple, je renverserais abimélec. Et il disait d'Abimélec : Renforce ton armée, mets-toi en marche ! 30 Zebul, gouverneur de la ville, apprit ce que disait Gaal, fils d'Ebed, et sa colère s'enflamma. 31 Il envoya secrètement des messagers à Abimélec, pour lui dire : Voici, Gaal, fils d'Ebed, et ses frères, sont venus à Sichem, et ils soulèvent la ville contre toi. 32 Maintenant, pars de nuit, toi et le peuple qui est avec toi, et mets-toi en embuscade dans la campagne. 33 Le matin, au lever du soleil, tu fondras avec impétuosité sur la ville. Et lorsque Gaal et le peuple qui est avec lui sortiront contre toi, tu lui feras ce que tes forces permettront. 34 Abimélec et tout le peuple qui était avec lui partirent de nuit, et ils se mirent en embuscade près de Sichem, divisés en quatre corps. 35 Gaal, fils d'Ebed, sortit, et il se tint à l'entrée de la porte de la ville. Abimélec et tout le peuple qui était avec lui se levèrent alors de l'embuscade. 36 Gaal aperçut le peuple, et il dit à Zebul : Voici un peuple qui descend du sommet des montagnes. Zebul lui répondit : C'est l'ombre des montagnes que tu prends pour des hommes. 37 Gaal, reprenant la parole, dit : C'est bien un peuple qui descend des hauteurs du pays, et une troupe arrive par le chemin du chêne des devins. 38 Zebul lui répondit : Où donc est ta bouche, toi qui disais : Qui est Abimélec, pour que nous le servions ? N'est-ce point là le peuple que tu méprisais ? Marche maintenant, livre-lui bataille ! 39 Gaal s'avança à la tête des habitants de Sichem, et livra bataille à Abimélec. 40 Poursuivi par Abimélec, il prit la fuite devant lui, et beaucoup d'hommes tombèrent morts jusqu'à l'entrée de la porte. 41 Abimélec s'arrêta à Aruma. Et Zebul chassa Gaal et ses frères, qui ne purent rester à Sichem. 42 Le lendemain, le peuple sortit dans la campagne. Abimélec, qui en fut informé, 43 prit sa troupe, la partagea en trois corps, et se mit en embuscade dans la campagne. Ayant vu que le peuple sortait de la ville, il se leva contre eux, et les battit. 44 Abimélec et les corps qui étaient avec lui se portèrent en avant, et se placèrent à l'entrée de la porte de la ville; deux de ces corps se jetèrent sur tous ceux qui étaient dans la campagne, et les battirent. 45 Abimélec attaqua la ville pendant toute la journée; il s'en empara, et tua le peuple qui s'y trouvait. Puis il rasa la ville, et y sema du sel. 46 A cette nouvelle, tous les habitants de la tour de Sichem se rendirent dans la forteresse de la maison du dieu Berith. 47 On avertit Abimélec que tous les habitants de la tour de Sichem s'y étaient rassemblés. 48 Alors Abimélec monta sur la montagne de Tsalmon, lui et tout le peuple qui était avec lui. Il prit en main une hache, coupa une branche d'arbre, l'enleva et la mit sur son épaule. Ensuite il dit au peuple qui était avec lui: Vous avez vu ce que j'ai fait, hâtez-vous de faire comme moi. 49 Et ils coupèrent chacun une branche, et suivirent Abimélec; ils placèrent les branches contre la forteresse, et l'incendièrent avec ceux qui y étaient. Ainsi périrent tous les gens de la tour de Sichem, au nombre d'environ mille, hommes et femmes. 50 Abimélec marcha contre Thébets. Il assiégea Thébets, et s'en empara. 51 Il y avait au milieu de la ville une forte tour, où se réfugièrent tous les habitants de la ville, hommes et femmes; ils fermèrent sur eux, et montèrent sur le toit de la tour. 52 Abimélec parvint jusqu'à la tour; il l'attaqua, et s'approcha de la porte pour y mettre le feu. 53 Alors une femme lança sur la tête d'Abimélec un morceau de meule de moulin, et lui brisa le crâne. 54 Aussitôt il appela le jeune homme qui portait ses armes, et lui dit : Tire ton épée, Et donne-moi la mort, de peur qu'on ne dise de moi: C'est une femme qui l'a tué. Le jeune homme le perça, et il mourut. 55 Quand les hommes d'Israël virent qu'Abimélec était mort, ils s'en allèrent chacun chez soi. 56 Ainsi Dieu fit retomber sur Abimélec le mal qu'il avait fait à son père, en tuant ses soixante-dix frères, 57 et Dieu fit retomber sur la tête des gens de Sichem tout le mal qu'ils avaient fait. Ainsi s'accomplit sur eux la malédiction de Jotham, fils de Jerubbaal.

- Le webmestre









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner

Nous sommes vendredi 24 mars 2017