- Comment surmonter les épreuves -

  Liste des articles   |   Nouveautés de la semaine   |   Recherche   |   Contactez Pasteur Yvan Rheault   
________________



Comment comprendre l'épreuve de Job d'un point de vue théocentrique


Comme le nom l'indique, la Parole de Dieu concerne d'abord et avant tout Dieu, ce n'est pas la parole de l'homme. L'homme n'est pas au centre de l'univers, il n'est pas le point convergent de toute chose, Dieu l'est. Le plan éternel est de réunir tout sous l'autorité du Seigneur Jésus pour qu'ensuite il remette le royaume à son propre Dieu et Père.

Éphésiens 1:9 Il nous a fait connaître le mystère de sa volonté, conformément au projet bienveillant qu’il avait formé en Christ 10 pour le mettre à exécution lorsque le moment serait vraiment venu, à savoir de tout réunir sous l’autorité du Messie, aussi bien ce qui est dans le ciel que ce qui est sur la terre. (Segond21)

1Corinthiens 15:27 Dieu, en effet, a tout mis sous ses pieds. Mais lorsque Dieu dit que tout lui a été soumis, il est évident que c’est à l’exception de celui qui lui a soumis toute chose. 28 Lorsque tout lui aura été soumis, alors le Fils lui-même se soumettra à celui qui lui a soumis toute chose, afin que Dieu soit tout en tous.

On doit donc avoir une approche théocentrique en lisant la Bible pour bien la comprendre et non une approche anthropocentrique ni même christocentrique, car si nous gardons les yeux fixés sur Jésus c'est pour atteindre le but, c'est parce qu'il est le seul chemin qui nous mène au Père (Hébreux 12:2, Jean 14:6, Actes 4:12).

C'est ainsi tout spécialement qu'on doit donc lire Job, avec cette approche théocentrique plutôt qu'anthropocentrique. De ce fait, les deux premiers chapitres mêmes du livre de Job nous amènent à considérer tout ce qui s'est produit par la suite à la lumière de deux rencontres entre les protagonistes Dieu et Satan dans les hauts lieux célestes. La teneur de ces rencontres entre Dieu et sa cour angélique étaient inconnues de tous les êtres humains témoins des événements troublants qui allaient découler de leurs discussions. L'enjeu de ces rencontres était d'une gravité exceptionnelle et déterminante pour l'avenir non seulement de l'humanité mais aussi du royaume des cieux, c'est pourquoi Dieu a choisi d'envoyer Job au front pour lui, il n'y avait pas meilleur soldat que lui sur toute la terre pour y faire face et légitimer le Seigneur Dieu en présence de la cour céleste (Job 1:8). Car le comportement de Job allait contribuer à justifier la décision étonnante de Dieu pour la cour angélique que l'humanité avait plus de loyauté que le plus puissant des anges et valait la peine qu'il envoie un jour son Fils unique pour la sauver. Job avait bien mieux passé le test que Lucifer qui représentait la perfection (Ézéchiel 28:12) et qu'Adam, même s'il n'était pas parfait en partant comme Adam, Job est tout de même resté intègre et droit comme un chêne. De ce fait, il a justifié Dieu de célébrer des hommes qui se comportent bien devant la cour céleste et devant Satan et ses démons en particulier.

Le rôle de la souffrance dans la vie de Jésus

On éprouve une répulsion bien naturelle face à la souffrance à moins d’être masochiste. Pour comprendre le rôle de la souffrance dans la vie de Job, regardons le rôle que la souffrance a joué dans la vie de Jésus.

Esaie 53:10 Il a plu de le briser par la souffrance.

On ne parle pas du méchant diable qui jouit en faisant souffrir les hommes avec un rire sadique, on parle du bon Dieu d’amour qui s’est plus à briser son Fils unique par la souffrance. Quel bon père ferait pareille chose à son enfant bien-aimé !?

Cela n’avait pas l’air très gentil de faire cela à son fils unique bien-aimé. Pierre, inspiré même par Satan s’est insurgé fortement contre cette idée de souffrance par la torture pour Jésus, cela n’avait tout simplement pas de bon sens que Dieu désire traiter ainsi Jésus ! (Matthieu 16:21-26), en qu’en plus, on lit dans Ésaïe 53:10 qu’il y a pris plaisir !?

Satan s’est peut-être dit que c’était une stratégie de la part de Dieu pour qu’il renonce à sa détermination de faire souffrir Jésus comme il avait réussi à faire souffrir Job , qui sait ? ... Comme il ne comprenait rien au plan de Dieu, il a quand même décidé de faire souffrir Jésus et même de le faire mourir quand il en a eu l’opportunité.

Dieu n’est pas sadique pourtant. Il doit y avoir une ou des raisons, des bonnes raisons !

Ésaïe 1:11 Qu’ai-je affaire de la multitude de vos sacrifices? dit l’Eternel. Je suis rassasié des holocaustes de béliers et de la graisse des veaux; Je ne prends point plaisir au sang des taureaux, des brebis et des boucs.

Le verbe « prendre plaisir » (chaphets en hébreu) dans ce passage est le même que dans Ésaïe 53:10 « a plu », ce n’est pas dans le sacrifice sanglant des animaux que Dieu prend plaisir, mais dans celui de son propre fils, parce qu’il allait offrir l’opportunité à toute l’humanité d’être sauvée par le moyen de la foi. Donc, parce que Dieu aime les hommes, il lui a plu de briser Jésus par la souffrance de la croix.

Une autre de ces bonnes raisons se trouve dans Hébreux 5:8. C’est parce que Jésus devait apprendre l’obéissance par les choses qui a souffertes. L’obéissance plaît à Dieu, c’est un signe d’humilité qui positionne la personne à recevoir sa grâce.

1Samuel 15:22 Samuel dit: L’Eternel trouve-t-il du plaisir dans les holocaustes et les sacrifices, comme dans l’obéissance à la voix de l’Eternel? Voici, l’obéissance vaut mieux que les sacrifices, et l’observation de sa parole vaut mieux que la graisse des béliers.

Le rôle de la souffrance dans la vie de Job

Ce qui est bon pour Jésus qui prenait plaisir à la crainte de Dieu parce que le Saint-Esprit reposait sur lui (Esaie 11:2-3), l’est aussi pour Job qui avait la crainte de Dieu (Job 1:1) et qui devait apprendre à faire confiance en Dieu même dans la plus cruelle souffrance qu’il ne méritait absolument pas de vivre. Cela faisait de Job un archétype de Jésus qui avait aussi souffert injustement pour nous, en l’absence totale de bénédiction et de protection, considéré comme maudit et abandonné de Dieu pour justifier les hommes devant les anges.

Job a souffert de son coté non pour les hommes mais pour Dieu, considéré lui aussi comme maudit et abandonné de Dieu. Il a souffert pour la cause de Dieu afin de le justifier aux yeux des anges qu’il méritait l’adoration même en l’absence totale de bénédiction et de protection.

Contrairement pour Jésus, cela n’a pas plu à Dieu de faire souffrir Job injustement et il le déclare au diable.

Job 2:3 L’Eternel dit à Satan: «As-tu remarqué mon serviteur Job? Il n’y a personne comme lui sur la terre. C’est un homme intègre et droit. Il craint Dieu et se détourne du mal. Il persévère dans son intégrité et c’est SANS RAISON que tu m’incites à le perdre.» (Segond21)

Job reconnaissait aussi que c'était sans raison ayant rapport à son comportement qu'il souffrait (Job 9:17).

Job 9:17 puisqu’il m’assaille par une tempête et multiplie sans raison mes blessures.

Job ne souffrait pas pour les péchés de l’humanité mais pour défendre la gloire de Dieu devant la cour céleste sans le savoir. Dieu était désolé d’avoir dû faire passer Job par de telles épreuves pour sauver son honneur devant les anges. Satan avait insinué en leur présence que Dieu devait acheter l'adoration humaine en les bénissant abondamment. Alors Dieu avait permis à Satan d'enlever tous les biens et la santé à Job pour lui prouver que ce n'était pas le cas.

Dieu se plaît bien plus à se glorifier en bénissant les hommes qui lui sont fidèles, ce qu’il a d’ailleurs fait avec Job pendant plus de 99% de sa vie.

Le type de souffrance physique dans la vie de Job

Job 1:7 Satan se retira alors de la présence de l’Eternel. Puis il frappa Job d’un ulcère purulent, depuis la plante des pieds jusqu’au sommet du crâne. (Segond21)

Le mot ulcère est le même employé dans les 10 plaies d’Égypte qui avaient affecté les magiciens au point qu’ils ne pouvaient plus se présenter devant Pharaon (Exode 9:11), le même mot pour décrire la maladie qui emportait le roi Ézéchias vers la mort (2Rois 20:7). Comme Job, Ézéchias fait remarquer à Dieu qu’il s’était toujours bien comporté. Les ulcères faisaient partie de la malédiction de la loi dont Jésus nous a rachetés, cela n’a pas d’affaire dans notre vie.

Deutéronome 28:27 L’Eternel te frappera de l’ulcère d’Egypte, d’hémorrhoïdes, de gale et de teigne, dont tu ne pourras guérir.

Deutéronome 28:35 L’Eternel te frappera aux genoux et aux cuisses d’un ulcère malin dont tu ne pourras guérir, il te frappera depuis la plante du pied jusqu’au sommet de la tête.

Son état de santé allait en empirant par les ulcères provoquant des ouvertures infectées et purulentes invitant les vers sous des croûtes qui n'arrivaient pas à refermer les plaies.

Les raisons de la souffrance dans la vie de Job

La souffrance n’est pas nécessairement la faute de l’affligé, comme le pensait les amis de Job, mais elle n’est jamais sans raison.

Lamentations 3:33 Car ce n’est pas volontiers qu’il humilie et qu’il afflige les enfants des hommes.

Lamentations 3:33 De fait, ce n’est pas de bon coeur qu’il humilie, qu’il cause du chagrin aux hommes. (Segond21)

Le mot "volontiers" dans ce passage en hébreu, c'est le mot coeur (leb). Ce n'est pas volontiers que Dieu afflige les hommes, autrement dit, cela ne vient pas de son coeur, surtout pas quelqu'un d'intègre et droit comme Job. On peut déceler au moins cinq raisons, en dehors du comportement de Job, pour lesquelles Dieu a permis à Satan d’éprouver Job. `

1. Aimer Dieu pour qui Il est et non pour ce qu'Il donne.

D’abord pour montrer à Satan et aux restes des témoins de la scène (tant célestes que terrestres) qu’un être humain peut aimer Dieu même dans l’épreuve la plus pénible, même sans comprendre pourquoi cela lui arrive. Cela a honoré Dieu et répondu à l’accusation du diable qui avait avancé que Job n'aimait Dieu que par intérêt.

Job 1:9-11 Satan répondit à l’Eternel: «Est-ce de façon désintéressée que Job craint Dieu? Ne l’as-tu pas entouré de ta protection, lui, sa famille et tout ce qui lui appartient? Tu as béni le travail de ses mains et ses troupeaux couvrent le pays. Mais porte donc la main contre lui, touche à tout ce qui lui appartient, et je suis sûr qu’il te maudira en face.» (Segond21)

Le mot hébreu « chinnam » traduit par « désintéressé » est le même qui est traduit par « sans motif, sans raison » dans Job 2:3. Satan disait à Dieu que Job avait des raisons de craindre Dieu parce que Dieu le bénissait. Dans Job 2:3, Dieu dit à Satan que c’est « sans raison » que Satan l’incite à perdre Job.

Job 2:3 L’Eternel dit à Satan: «As-tu remarqué mon serviteur Job? Il n’y a personne comme lui sur la terre. C’est un homme intègre et droit. Il craint Dieu et se détourne du mal. Il persévère dans son intégrité et c’est sans raison que tu m’incites à le perdre.»

Satan n'avait aucun accès dans la vie de Job parce qu’il ne pouvait trouver aucune raison de le frapper en regardant la vie impeccable de Job, comme pour Daniel chez qui les satrapes n’arrivaient pas à déceler de faille. Job avait toujours été entouré de la protection divine et cela fatiguait Satan au plus haut point, parce que son plus grand plaisir est de tourmenter les hommes dont il envie leurs privilèges de création, de domination et de reproduction. Alors quand Dieu lui avait parlé de Job, Satan a sauté sur l'occasion pour l'accuser, parlant de son propre fond menteur.

2. Défendre l'honneur de Dieu en prouvant que Dieu avait dit la vérité au sujet de Job

Ensuite, cela a confirmé la parole de Dieu lui-même. Si Job avait maudit Dieu dans son tourment, Job aurait été un hypocrite et un profiteur qui craignait Dieu seulement parce que ce dernier le faisait prospérer. Job aurait alors fait de Dieu un menteur, parce que Dieu avait déclaré devant la cour céleste que Job était un homme intègre et droit.

Nombres 23:19 Dieu n’est point un homme pour mentir

Dieu est un Dieu de vérité (Ésaïe 65:16), Jésus est la vérité (Jean 14:6) et maintenant l'Esprit de vérité habite en nous pour nous conduire dans toute la vérité (Jean 14:6, 16:23).

3. En tant que archétype de Jésus

Intègre et droit, souffrant sans l'avoir mérité, Job est aussi un archétype de Jésus, comme on a lu que Ézéchiel avait été, rendu muet comme Jésus (Ézéchiel 24:17,27 et Actes 8:32), le juste qui n'avait vraiment pas mérité non plus de souffrir autant. Paul et des millions d'autres chrétiens ont aussi souffert sans cause autre que d'être chrétiens parce que Satan les déteste, comme il détestait Job. Job 2:11 Trois amis de Job, Eliphaz de Théman, Bildad de Schuach, et Tsophar de Naama, apprirent tous les malheurs (ra') qui lui étaient arrivés. Ils se concertèrent et partirent de chez eux pour aller le plaindre et le consoler!

Psaumes 34:19 Le MALHEUR (ra') atteint souvent le juste, mais l’Eternel l’en délivre toujours.

Dans le contexte du Psaumes 34, le malheur (ra' en hébreu) c'est tout ce qui peut arriver de désagréable à quelqu'un, cela n'a pas nécessairement rapport à son comportement, puisque ce verset dit qu'il atteint le juste, cela n'est donc pas une conséquence, comme le croyaient les amis de Job.

Dans la nouvelle alliance aussi, l'apôtre Paul a témoigné que le malheur l'avait souvent atteint par toutes sortes de persécutions mais que, comme David, Dieu l'en avait délivré de toutes.

2Timothée 3:11 A quelles souffrances n’ai–je pas été exposé à Antioche, à Icone, à Lystre ? Quelles persécutions n’ai–je pas supportées ? Et le Seigneur m’a délivré de toutes.

4. On n'a pas besoin de tout comprendre et tout pouvoir expliquer

Dieu voulait que Job réalise qu'il ne pouvait trouver des raisons à tout ce qui arrivait de pénible dans ce monde. Il devait humblement reconnaître que des choses le dépassaient et accepter qu'il n'était pas toujours en mesure d'élaborer des explications raisonnables, même si c'est une gloire digne d'un roi d'en chercher.

Proverbes 25:2 La gloire de Dieu, c’est de cacher les choses; la gloire des rois, c’est d’examiner les choses.

Quand Dieu lui a parlé au milieu de la tempête, Job a pris conscience de la supériorité de la puissance et de l'intelligence de Dieu par rapport à la sienne. Il n'était donc plus motivé du tout à lui demander des explications. Il a même eu honte d'avoir pensé pouvoir prendre Dieu en tort, il s'est alors repenti. Dieu s'est bien gardé de révéler à Job ce qui l'avait conduit à permettre ces épreuves, mais par sa réponse, Dieu l'avait amené à comprendre comment se comporter pour enfin les faire cesser.

Le Dieu que tu peux tout expliquer n'est pas le vrai Dieu mais une idole que ton intelligence a façonnée dans ses limites de compréhension.

Dieu veut qu'on le respecte et qu'on lui fasse confiance, c'est pourquoi il se garde bien de tout nous expliquer, il nous est donné de ne connaître que partiellement la réalité qui nous entoure, cf. 1Corinthiens 13:9.
Deutéronome 29:29 »Les choses cachées sont pour l’Eternel, notre Dieu; les choses révélées sont pour nous et nos enfants, à toujours, afin que nous mettions en pratique toutes les paroles de cette loi.

Job reconnaît lui-même à la fin qu'il avait parlé de choses qui le dépassaient.

Job 42:1-3 Job répondit à l’Eternel et dit: Je reconnais que tu peux tout, et que rien ne s’oppose à tes pensées. Quel est celui qui a la folie d’obscurcir mes desseins ? — Oui, j’ai parlé, sans les comprendre, de merveilles qui me dépassent et que je ne conçois pas.

5. Même si cela n'était pas son but, cette épreuve a eu pour conséquence indirecte de disposer Job à la réflexion sur des questions plus profondes et sensibles alors que quand tout allait bien, il se satisfait bien de suivre sa routine religieuse habituelle.

Job 42:4-6 Ecoute–moi, et je parlerai ; Je t’interrogerai, et tu m’instruiras. Mon oreille avait entendu parler de toi ; mais maintenant mon œil t’a vu. C’est pourquoi je me condamne et je me repens sur la poussière et sur la cendre.

Parfois les gens sont tellement ancrés dans leurs convictions que cela leur prend des événements cataclysmiques pour les amener à réévaluer leur vision des choses et leur compréhension de Dieu, comme pour Jonas qui avait dû passer 3 jours dans un grand poisson ou pour Saul de Tarse qui, à la suite de sa rencontre avec Jésus, avait été rendu aveugle pendant 3 jours. Sans avoir une trop haute opinion de nous-mêmes, seulement par la grâce de Dieu, ce ne sera pas notre cas, nous nous laisserons docilement transformer par la révélation des Écritures dans notre coeur.

Romains 12:2 Ne vous conformez pas au monde actuel, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence afin de discerner quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait.

Vraiment, soyons renouvelés dans notre intelligence en réalisant qu'il est plus sage de chercher ailleurs que dans son comportement une raison des épreuves de Job et le texte biblique nous en fournit justement, comme je viens de le démontrer.

En résumé :

Satan s’était attaqué au caractère de Dieu et de Job alors Dieu a déterminé que Job serait son champion pour sauver son honneur et celui de l’humanité en démontrant que Dieu méritait l’adoration de l’homme même dans les pires difficultés.

Voilà où il faut chercher la raison des épreuves subies par Job et pas ailleurs, le contexte mettant en scène les échanges entre Job et ses amis nous la fournit d'emblée.

La souffrance dans la vie du chrétien 

1Pierre 4:1-2 Ainsi donc, puisque Christ a souffert pour nous dans son corps, vous aussi armez-vous de la même pensée: celui qui a souffert dans son corps en a fini avec le péché afin de ne plus vivre en suivant les désirs des hommes, mais la volonté de Dieu, pendant le temps qu’il lui reste à vivre ici-bas. (Segond21)

Pour nous aussi qui avons reçu le Saint-Esprit comme Jésus et qui entretenons aussi une crainte respectueuse de Dieu, sanctifions nous et consacrons nous à son service. Et s’il faut souffrir pour sa gloire de la part des anges de Satan, sa grâce nous en donnera la force de tout supporter et nous en sortirons plus que vainqueurs sur le péché, comme Job, comme des champions de Dieu avec une couronne de gloire.

Pourquoi demander de la sagesse quand on passe par des épreuves ?

Pourquoi pas demander de la consolation plutôt, le Saint-Esprit, c'est le Consolateur par excellence, après tout ?

Jacques 1:2-8 Mes frères et soeurs, considérez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés, sachant que la mise à l’épreuve de votre foi produit la persévérance. Mais il faut que la persévérance accomplisse parfaitement sa tâche afin que vous soyez parfaitement qualifiés, sans défaut, et qu’il ne vous manque rien. Si quelqu’un d’entre vous manque de SAGESSE, qu’il la demande à Dieu, qui donne à tous simplement et sans reproche, et elle lui sera donnée. Mais qu’il la demande avec foi, sans douter; car celui qui doute est semblable au flot de la mer, agité par le vent et poussé de côté et d’autre. Qu’un tel homme ne s’imagine pas qu’il recevra quelque chose du Seigneur: c’est un homme irrésolu, inconstant dans toutes ses voies.

Pourquoi Jacques mentionne-t-il la SAGESSE en particulier ? Il vient de parler des épreuves juste avant, cela n’aurait-il pas été plus approprié de parler de COMPASSION envers les affligés ou de CONSOLATION pour ceux qui passent des épreuves ?

On console un enfant affligé, il n’a pas atteint le niveau de maturité d’un adulte, on ne peut pas lui demander de considérer l’épreuve qu’il traverse comme un sujet de joie.

La consolation vient réconforter l’affligé mais la sagesse amène à un niveau supérieur. L’affligé n’est pas seulement consolé par la sagesse, il devient joyeux. La sagesse permet d’envisager les épreuves comme un sujet de joie. Un coeur joyeux dans l'épreuve est le signe d’un chrétien en qui le fruit de l'Esprit est parvenu à la maturité.

Jacques décrit plus loin en quoi consiste cette sagesse qui n’est pas de ce monde et qu’il convient de demander à Dieu.

Jacques 3:17 La sagesse d’en haut est premièrement pure, ensuite pacifique, modérée, conciliante, pleine de miséricorde et de bons fruits, exempte de duplicité, d’hypocrisie.

En se comportant ainsi avec sagesse dans l’épreuve, le Saint-Esprit s’en réjouit et nous communique sa joie, alors nous pouvons expérimenter dans l’épreuve de la foi, la joie qui vient d’en haut elle aussi, une joie incompréhensible pour ceux qui n'ont accès qu'à la joie suscitée par les choses de la terre.

Quand nous souffrons pour la cause de l’évangile, nous plaisons à Dieu en marchant dans les traces de Jésus, le Saint-Esprit vient alors nous remplir. Les pires souffrances deviennent comme de légères afflictions en comparaison au poids éternel de gloire que le Saint-Esprit nous fait prendre conscience, comme l’a expérimenté et enseigné l’apôtre Paul.

Romains 5:3-4 Bien plus, nous nous glorifions même des afflictions, sachant que l’affliction produit la persévérance, la persévérance la victoire dans l’épreuve, et cette victoire l’espérance.

2Corinthiens 4:16-18 C’est pourquoi nous ne perdons pas courage. Et lors même que notre homme extérieur se détruit, notre homme intérieur se renouvelle de jour en jour. Car nos légères afflictions du moment présent produisent pour nous, au delà de toute mesure, un poids éternel de gloire, parce que nous regardons, non point aux choses visibles, mais à celles qui sont invisibles; car les choses visibles sont passagères, et les invisibles sont éternelles.

Le saddhou Sundar Singh qui avait grandement souffert par la persécution dans ses voyages missionnaires au Tibet n’en faisait plus aucun cas tellement la grâce de Dieu reposait puissamment dans sa vie. Jésus lui avait fait comprendre comme à Paul que sa grâce était suffisante, sans avoir à empêcher toute persécution satanique. Il raconte que c’est pendant qu’il était persécuté et souffrait pour la cause de Jésus-Christ qu’il avait expérimenté le plus de joie merveilleuse. Nous voyons mieux maintenant combien la parole de Jacques prend tout son sens et devient si raisonnable et applicable plutôt que d'être juste une belle pensée illustrant une vue utopique de l'esprit. La sagesse permet d'expérimenter les pires épreuves avec une joie authentique, complète, totale.

Jacques 1:2 Mes frères et soeurs, considérez comme un sujet de joie (de tristesse, aurait écrit Job !) complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés ...

Dit directement et simplement, dans les épreuves, tu es sage quand tu persévères dans la foi avec joie, tu es stupide quand tu te plains comme Job. Cela pourrait même faire prolonger ton épreuve.

Job 42:3 Quel est celui qui a la folie d’obscurcir mes desseins? Oui, j’ai parlé, sans les comprendre, de merveilles qui me dépassent et que je ne conçois pas.

La louange est une puissance positive tandis que les plaintes sont une puissance négative.

Psaumes 18:3 Je m’écrie: Loué soit l’Eternel! Et je suis délivré de mes ennemis.

Pourquoi la souffrance est-elle présente dans le monde ?

Chez la personne n’est pas remplie du Saint-Esprit ou ne l’a tout simplement pas, des questionnements vont monter en elle quand la souffrance se fait pressante. C'est peine perdue de tenter de lui faire comprendre la sagesse divine qui vient d'être expliquée, c'est une folie pour elle. Les épreuves et la souffrance sont des tragédies pour elle qui lui font remettre en doute la bonté de Dieu et la sincérité de ses promesses de bonheur pour ceux qui le servent.

Avant la nouvelle alliance, le Saint-Esprit n’était pas répandu sur toute chair, mais seulement sur certaines personnes sélectionnées par Dieu. Job ne semblait pas en faire partie, alors il se plaignait et posait des questions voulant comprendre. On entend encore aujourd’hui régulièrement des questions remplies d’amertume du genre : « - Pourquoi est-ce que cela arrive à moi ? - Qu'ai-je fait au bon Dieu pour méditer pareil traitement ? - Si Dieu était amour, s'il savait tout, pouvait tout faire... pourquoi a-t-il créé le monde ainsi? Nous, nous aurions créé un monde sans souffrance où l'harmonie régnerait ! »

Eh bien, ça paraît que nous avons été créés à l'image de Dieu parce que c'est exactement ainsi que Dieu avait pensé en créant le monde. Pendant un certain temps, c'est ainsi qu'Adam et Ève ont vécu en harmonie avec les autres créatures sur un sol béni dans un jardin luxuriant. Tous les animaux venaient à l'homme librement et celui-ci pouvait prendre le temps de les examiner et de leur donner des noms. Il n'y avait aucune barrière entre eux, aucune crainte, aucune agression. Notre Dieu d'amour avait créé un paradis parfait pour l'humanité et le sublime chérubin, l’archange Lucifer s’y trouvait pour le protéger !

Genèse 1:31 "Dieu vit tout ce qu'il avait fait; et voici, cela était très bon."

Ezéchiel 28:12-15 ‘Voici ce que dit le Seigneur, l’Eternel: Tu représentais la perfection. Tu étais plein de sagesse, tu étais d’une beauté parfaite. Tu étais en Eden, le jardin de Dieu. Tu étais couvert de toutes sortes de pierres précieuses - de sardoine, de topaze, de diamant, de chrysolithe, d’onyx, de jaspe, de saphir, d’escarboucle, d’émeraude - ainsi que d’or. Tes tambourins et tes flûtes étaient à ton service, préparés pour le jour où tu as été créé. »Tu étais un chérubin protecteur, aux ailes déployées. Je t’avais installé, et tu y étais, sur la sainte montagne de Dieu, tu marchais au milieu des pierres étincelantes. Tu as été intègre dans ta conduite depuis le jour où tu as été créé, et ce jusqu’à ce qu’on trouve de l’injustice chez toi. (Segond21)

Plus loin dans le livre de la Genèse, nous apprenons comment le paradis s'est transformé en cauchemar. Lucifer est devenu jaloux de l’homme et au lieu de le protéger l’homme, il l’a fait chuter en se mettant de connivence avec le plus rusé des animaux, le serpent. Le sol même a été maudit parce que l'homme a choisi de désobéir à Dieu, il a brisé l'harmonie et toute la création s'en est ressentie.

Romains 8:17-23 Or, si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers: héritiers de Dieu, et cohéritiers de Christ, si toutefois nous souffrons avec lui, afin d'être glorifiés avec lui. J'estime que les souffrances du temps présent ne sauraient être comparées à la gloire à venir qui sera révélée pour nous. Aussi la création attend-elle avec un ardent désir la révélation des fils de Dieu. Car la création a été soumise à la vanité, -non de son gré, mais à cause de celui qui l'y a soumise, avec l'espérance qu'elle aussi sera affranchie de la servitude de la corruption, pour avoir part à la liberté de la gloire des enfants de Dieu. Or, nous savons que, jusqu'à ce jour, la création tout entière soupire et souffre les douleurs de l'enfantement. Et ce n'est pas elle seulement; mais nous aussi, qui avons les prémices de l'Esprit, nous aussi nous soupirons en nous-mêmes, en attendant l'adoption, la rédemption de notre corps.

Ses rapports conjugaux ont été tordus, chacun cherchant à dominer sur l'autre, l'inimitié s'est installée aussi avec les autres animaux et enfin, même le sol s'est rebiffé contre l'homme qui doit maintenant travailler à la sueur de son front pour subsister.

Genèse 3:14 L'Eternel Dieu dit au serpent: Puisque tu as fait cela, tu seras maudit entre tout le bétail et entre tous les animaux des champs, tu marcheras sur ton ventre, et tu mangeras de la poussière tous les jours de ta vie. 15 Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité: celle-ci t'écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon. 16 Il dit à la femme: J'augmenterai la souffrance de tes grossesses, tu enfanteras avec douleur, et tes désirs se porteront vers ton mari, mais il dominera sur toi. 17 Il dit à l'homme: Puisque tu as écouté la voix de ta femme, et que tu as mangé de l'arbre au sujet duquel je t'avais donné cet ordre: Tu n'en mangeras point! le sol sera maudit à cause de toi. C'est à force de peine que tu en tireras ta nourriture tous les jours de ta vie, 18 il te produira des épines et des ronces, et tu mangeras de l'herbe des champs. 19 C'est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, jusqu'à ce que tu retournes dans la terre, d'où tu as été pris; car tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière.

Voilà pour la raison de la présence de la souffrance dans un monde qui avait pourtant été créé parfait comme on est en droit de s'attendre d'un Dieu parfait. La souffrance a même atteint aussi les sphères célestes, parce que Dieu aime les hommes et toute sa création. C’est ce qui a amené Jésus a venir souffrir à son tour sur la terre.

Mais ce qui est totalement merveilleux et inattendu, impensable pour l'homme et pour le diable et ses démons qui n'ont que des pensées humaines, d'après ce que Jésus dit lui-même dans Matthieu 16:23, ce qui est totalement merveilleux et inattendu, impensable, dis-je, c'est que les épreuves et la souffrance peuvent être vécues comme un sujet de joie complète quand elles se produisent en demeurant fidèle à Dieu, le Saint-Esprit venant déverser son huile de joie.

Ésaïe 61:1-3 L’esprit du Seigneur, l’Eternel, est sur moi, car l’Eternel m’a oint pour porter de bonnes nouvelles aux malheureux; il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le coeur brisé, pour proclamer aux captifs la liberté, et aux prisonniers la délivrance; pour publier une année de grâce de l’Eternel, et un jour de vengeance de notre Dieu; pour consoler tous les affligés; pour accorder aux affligés de Sion, pour leur donner un diadème au lieu de la cendre, une huile de joie au lieu du deuil, un vêtement de louange au lieu d’un esprit abattu, afin qu’on les appelle des térébinthes de la justice, une plantation de l’Eternel, pour servir à sa gloire.

Et c'est ce que Jésus lui-même a expérimenté et veut nous partager pour que nous participions ainsi à sa divinité. Je termine cette section avec ces autres paroles puissantes pour ceux qui ont leurs yeux spirituels illuminés.

Hébreux 1:9 Tu as aimé la justice, et tu as haï l’iniquité; c’est pourquoi, ô Dieu, ton Dieu t’a oint d’une huile de joie au-dessus de tes égaux.

2Pierre 1:1-4 à ceux qui ont reçu, par la justice de notre Dieu et Sauveur Jésus-Christ, une foi du même prix que la nôtre: que la grâce et la paix vous soient multipliées par la connaissance de Dieu et de Jésus notre Seigneur! Sa divine puissance nous a donné tout ce qui est nécessaire à la vie et à la piété en nous faisant connaître celui qui nous a appelés par sa propre gloire et par sa force. Celles-ci nous assurent les plus grandes et les plus précieuses promesses. Ainsi, grâce à elles, vous pouvez fuir la corruption qui existe dans le monde par la convoitise et devenir participants de la nature divine.



Compteur installé le 16 mai 2020

Nombre de visites - 368





Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









email Croixsens Net sur

Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner

 
   
 



Nous sommes samedi 27 février 2021



NOUVEAUTÉS de la semaine
  1. Voir la gloire de Dieu permet de supporter l'insupportable

  2. Gardez espoir, la ruine qui mène à la perdition peut être réversible !

  3. Gardez espoir, la ruine qui mène à la perdition peut être réversible !

  4. Pardonner n'est pas un exploit, c'est un ordre auquel on obéit par la foi

  5. Demandez des bonnes choses au bon Père, c'est une bonne garantie de les recevoir !

  6. Dans 1Pierre 1:3, est-ce que les élus concernent les juifs ou les chrétiens ?

  7. Pourquoi Paul alterne-t-il entre le «nous» et le «vous» dans son épître aux Éphésiens ?

  8. Job 14:15-22 Job pensait que Dieu le poursuivait sans espoir de répit !

  9. Job 14:7-14 Juste une vie à vivre, pas de réincarnation !

  10. La foi te fait passer de victime vaincue à Vaillant Victorieux

  11. La Parole, c'est quelque chose de puissant !

  12. Comment comprendre qu'un Dieu d'amour puisse aimer Jacob et détester Ésaü ?

  13. Célibataires, calculez bien votre affaire !

  14. Que signifie lancer un anathème sur quelqu'un ?

  15. Comment exercer l'autorité pour chasser les démons

  16. Comment marcher par la foi ?

  17. Oppression gouvernementale croissante envers le christianisme

  18. Les collecteurs d'impôt sont des terminators !

  19. Chrétien, tu es redoutable !

  20. Coucou, quelqu'un te parle !

  21. La neutralité est une posture d'imposture !, c'est de la lâcheté

  22. Ne soyons pas fatalistes ni au neutre

  23. Ta nature dicte ton état, pas tes circonstances

  24. Dans Matthieu 8:10-13, à quoi se réfèrent les ténèbres extérieures, où il y aura des pleurs et des grincements de dents ?

  25. Votre faim et soif de justice doit dépasser celle des Pharisiens !

  26. Job 14:1-6 La brièveté de la vie humaine si fragile

  27. Visons la vision !

  28. Comment va-t-on juger les anges ?

  29. Redressons ce qui est courbé et rendons droit les sentiers du Seigneur !

  30. Vertus fortifiantes des raisins et des pommes reconnues dans la Parole de Dieu

  31. Les hommes auront-ils des femmes dans le millénium ?

  32. Étude exhaustive sur l'adoration dans la Bible

  33. Job 13:22-28 Désirer connaître en quoi nous avons fauté pour changer

  34. Imaginer c'est bien, parler c'est bon, agir c'est mieux !

  35. S'imaginer le meilleur en faisant face à la pire des situations

  36. Pourquoi Satan cherchait-il toujours à tuer le Messie ?

  37. Job 13:20-21 Il y a des questions qui ne sont pas bonnes à poser

  38. Job 13:6-19 Demande de pouvoir prendre la parole pour défendre sa cause

  39. Quelle est l'origine de la bénédiction et quel est le moyen d'en bénéficier ?

  40. Nos paroles sont des balises qui tracent notre destinée !

  41. La grâce manifestée aux femmes qui ont eu un départ difficile

  42. Résultats non garantis avec la formation des ouvriers !

  43. Job 13:1-5 Les moralisateurs qui font suer ceux qui souffrent au lieu de les consoler !

  44. Pourquoi quelqu'un naît-il aveugle ?

  45. Les relations évolutives

  46. Les jugements de Dieu exercés dans le livre de Daniel ne sont pas tous négatifs

  47. Quel est le péché impardonnable ?

  48. Qui ne réplique pas au coup, prend tous les coups !

  49. Le pardon est-il conditionnel ?

VIDÉO du mois - message apporté lors de la nuit de prière

Faire un don
Devenez partenaire
de Croixsens.net
Cliquez ci-dessous
pour faire un don
avec PAYPAL

ou cliquez ici
pour faire un chèque.