Ton humeur dépend d'où tu regardes


Si tu crois ce qui suit, tu ne seras pas un Jeduthun qui s'attriste (Ps.77), tu seras un Néhémie qui se réjouit (Né.8:10)

Jeduthun, dans Psaumes 77, illustre bien la personne prise dans le moment présent qui n'arrive plus à voir clair spirituellement.

Il regarde aux circonstances, se met à réfléchir depuis une perspective partielle et incomplète et se chagrine parce qu'il en vient à la conclusion que Dieu ne se manifeste plus comme au temps où il avait séparé la mer Rouge en deux (Ps.77:19).

Lisons ce que Jeduthun dit et comparons avec ce que Dieu a inspiré aux prophètes de dire :

Psaumes 77:6 je médite dans mon coeur, et mon esprit s’interroge: 7 «Le Seigneur me rejettera-t-il pour toujours? Ne se montrera-t-il plus favorable?

Josué 1:5 Je ne te délaisserai pas et je ne t’abandonnerai pas.

Psaumes 77:8 Sa bonté est-elle définitivement épuisée? Sa parole a-t-elle disparu pour l’éternité?

Lamentations 3:22 les bontés de l’Eternel ne sont pas épuisées, ses compassions ne prennent pas fin; 23 elles se renouvellent chaque matin. Que ta fidélité est grande!

Psaumes 77:9 Dieu a-t-il oublié de faire grâce? A-t-il, dans sa colère, retiré sa compassion?» - Pause.

Osée 2:21 Je serai ton fiancé pour toujours; je serai ton fiancé par la justice, la droiture, la grâce et la miséricorde; 22 je serai ton fiancé par la fidélité, et tu reconnaîtras l’Eternel.

Psaumes 77:10 Je me dis: «Ce qui fait ma souffrance, c’est que la main droite du Très-Haut n’est plus la même.

Malachie 3:6 Je suis l’Eternel, je ne change pas,

Psaumes 77:11 Je me rappelle la manière d’agir de l’Eternel. Oui, je veux me souvenir de tes miracles passés.»

Le piège est ici pour Jeduthun, c'est de s'attendre à ce que Dieu agisse comme Il l'a fait dans le passé alors que les circonstances diffèrent. Ce que vivait Jeduthun était pénible mais n'était pas identique à ce qu'avaient vécu ses ancêtres Hébreux pris entre la mer et leurs ennemis. Cette situation demandait une action de Dieu adaptée. Jeduthun n'arrivait pas à voir par la foi que Dieu était aussi en train d'intervenir dans sa situation parce qu'il ne regardait pas à la bonne place, il n'avait pas non plus la patience que procure la foi. Oui, les circonstances apparentes lui donnaient raison de parler ainsi. Mais qu'avons-nous lu ailleurs dans la Parole de Dieu ?

Allons-nous nous laisser déprimer comme Jeduthun par les circonstances ou allons-nous nous réjouir par la foi dans la Parole de Dieu? Le doute et l'incrédulité produisent la tristesse mais la foi produit la joie.

Néhémie disait au peuple qui pleurait parce qu'il réalisait leur état de pécheur en écoutant la lecture de la loi de Moïse (Né.8:7-9):

Néhémie 8:10 Ne soyez pas tristes, car c’est la joie de l’Eternel qui fait votre force.»

Je choisis donc la foi dans la Parole de Dieu qui me dit que je suis pardonné parce que Jésus a pris sur Lui tous mes péchés et je ris des circonstances, car elles ne sont que temporaires, Dieu opère dans l'invisible pour les changer à mon avantage pour qu'Il soit glorifié dans ma vie ! Alleluia !

Ces paroles rapportées de Jeduthun font partie du Canon des Écritures, selon qu'il est écrit que "Toute Écriture est inspirée de Dieu" dans 2Ti.3:16, mais toute Écriture ne reflète pas nécessairement le coeur de Dieu, comme on vient de le constater, les paroles de Jeduthun reflétaient son propre coeur et non celui de Dieu.

Toute Écriture est la vérité dans ce sens que les gens ont réellement dit en substance ce qui a été écrit, mais tout ce qui a été rapporté n'est pas nécessairement la vérité.

Par exemple, quand le serpent dit à Eve : "vous ne mourrez pas si vous mangez du fruit de l'arbre de la connaissance", c'est vrai qu'il a vraiment dit cela, mais ce n'était pas la vérité !

Parfois c'est moins évident, mais il faut toujours se rappeler que Dieu ne change pas, il reste toujours constant, on sait à quoi s'attendre de Lui. Alors comparez ce que les fils de Koré chantent dans le Psaume 44 avec ce que la Parole de Dieu déclare ailleurs :

Psaumes 44:24 Lève-toi! Pourquoi dors-tu, Seigneur? Réveille-toi, ne nous repousse pas pour toujours!

Psaumes 121:4 Non, il ne somnole pas, il ne dort pas, celui qui garde Israël.

Ésaïe 57:15 En effet, voici ce que dit le Très-Haut, celui dont l’habitation est éternelle et le nom saint: J’habite dans les hauteurs et la sainteté, mais je suis aussi avec l’homme brisé et abattu afin de redonner vie à l’esprit abattu, afin de redonner vie au coeur brisé. 16 Non, je ne veux pas lancer éternellement des accusations, je ne veux pas m’irriter indéfiniment, car il est trop faible devant moi, l’esprit, le souffle des êtres que j’ai moi-même faits.

Psaumes 44:25 Pourquoi te caches-tu? Pourquoi oublies-tu notre misère et notre oppression 26 quand nous sommes affalés dans la poussière, quand nous rampons par terre?

Ésaïe 57:17 C’est à cause de ses profits criminels que je me suis irrité et que je l’ai frappé. Je me suis caché, dans mon indignation, et le rebelle a suivi le chemin que lui indiquait son coeur. 18 J’ai vu sa conduite, mais je le guérirai. Je le guiderai et je lui assurerai une pleine consolation, à lui et à ceux qui sont en deuil à cause de lui. Psaumes 56:8 Tu comptes les pas de ma vie errante; Recueille mes larmes dans ton outre: Ne sont-elles pas inscrites dans ton livre?

- Alors, est-ce que les fils de Koré ont vraiment dit cela dans le Psaume 44 ? Oui !
- Est-ce que cela reflète la vérité ? Non !

Dieu n'est pas caractériel, il ne décide pas un jour qu'il fera la sourde oreille à nos cris et qu'il va nous laisser sécher pour qu'on apprenne la patience parce que c'est cela qu'on mérite. En passant, Dieu ne nous traite jamais selon ce qu'on mérite, c'est cela qu'on appelle la miséricorde et la grâce ! Dieu n'est pas ambivalent, un jour, il veut guérir, un autre jour, il laisse souffrir, un tel il veut le sauver, un autre, il ne l'a pas élu, tant pis pour lui.

Dieu n'est pas couché, en train de dormir, caché dans son coin de ciel, il ne nous a pas abandonnés à notre sort, alors que nous sommes écrasés par l'adversité !

C'est ce que ressentaient les fils de Koré à la vue de leurs circonstances pénibles, mais la vérité, c'est que la réalité spirituelle est tout autre, car Dieu a promis de ne jamais nous délaisser, Dieu envoie ses anges nous secourir, mais ceux-ci trouvent de l'opposition en route et nous devons persévérer dans la prière jusqu'à ce qu'ils parviennent à nous pour exaucer les prières que nous avons fait monter vers Dieu, voir Daniel 10. Dieu est toujours pareil (Ja.1:17), les anges et les démons aussi sont toujours égal à eux-mêmes, Dieu veut toujours que tout le monde soit sauvé (1Ti.2:4), mais les humains créés à son image ont le choix de résister à Sa volonté, c'est pourquoi Jésus a enseigné que nous prions "Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel". Il n'aurait jamais enseigné cela si Sa volonté se faisait automatiquement, sans contrainte sur la terre comme elle est accomplie dans le ciel par les anges qui Lui sont restés fidèles.

Alors si on vous a enseigné un Dieu caractériel qui sauve aléatoirement qui Il veut, qui guérit seulement quand ça Lui tente, qui garde Ses enfants dans la pauvreté pour les humilier, changez votre théologie sinon vous ne persévérerez pas dans le combat de la foi. Si cela définissait Dieu, Il ne serait pas un bon Père vers qui on serait heureux de s'approcher de toute façon alors que Jésus nous dit que Dieu est bien meilleur que les pères terrestres.

Matthieu 7:9 Qui parmi vous donnera une pierre à son fils, s’il lui demande du pain? 10 Ou s’il demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent? 11 Si donc, mauvais comme vous l’êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, votre Père céleste donnera d’autant plus volontiers de bonnes choses à ceux qui les lui demandent.

Hébreux 12:4 Vous n’avez pas encore résisté jusqu’au sang dans votre combat contre le péché 5 et vous avez oublié l’encouragement qui vous est adressé comme à des fils: Mon fils, ne méprise pas la correction du Seigneur et ne perds pas courage lorsqu’il te reprend. 6 En effet, le Seigneur corrige celui qu’il aime et il punit tous ceux qu’il reconnaît comme ses fils. 7 Supportez la correction: c’est comme des fils que Dieu vous traite. Quel est le fils qu’un père ne corrige pas? 8 Mais si vous êtes dispensés de la correction à laquelle tous ont part, c’est donc que vous êtes des enfants illégitimes et non des fils. 9 D’ailleurs, puisque nos pères terrestres nous ont corrigés et que nous les avons respectés, ne devons-nous pas d’autant plus nous soumettre à notre Père céleste pour avoir la vie? 10 Nos pères nous corrigeaient pour un peu de temps, comme ils le trouvaient bon, tandis que Dieu le fait pour notre bien, afin que nous participions à sa sainteté. 11 Certes, au premier abord, toute correction semble un sujet de tristesse, et non de joie, mais elle produit plus tard chez ceux qu’elle a ainsi exercés un fruit porteur de paix: la justice.

La correction de Dieu est pour nous aider à vaincre dans notre combat contre le péché, elle consiste à nous laisser goûter un peu aux conséquences du péché quand on a ouvert la porte au diable et ses démons par notre mauvaise attitude (Ep.4:26-27) pour qu'on le prenne en dégoût et s'en détourne pour de bon. Ce sont le diable et ses démons qui nous rendent malades, qui viennent nous voler notre santé et nos biens (Jn.10:10, Job 1:12-2:7), ce n'est jamais Dieu qui ne fait pas suivre Sa bénédiction par le chagrin (Pr.10:22).

- Le webmestre





Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes dimanche 22 Octobre 2017