L'abus sexuel
À quels signes voit-on qu'un enfant est victime de violences sexuelles?

Comme la plupart des enfants reçoivent de leur agresseur la consigne de ne pas révéler «leur secret», les indices ne sautent pas aux yeux. Faites preuve d'une vigilance particulière si l'enfant a peur d'une personne ou d'un endroit précis. S'il supporte mal les examens médicaux, s'il fait des dessins tourmentés, s'il est obsédé par ses organes génitaux ou par la sexualité, s'il réagit exagérément à des questions concernant le contact physique ou si son humeur, son comportement et ses résultats scolaires changent brutalement.

Sur le plan médical, une maladie transmise sexuellement ou une irritation de la zone génitale ou anale peuvent faire soupçonner une agression sexuelle. Les enfants qui essaient de parler des abus dont ils sont victimes ne révèlent souvent que quelques détails sommaires et vagues.

Si vous n'avez que de vagues soupçons, commencez par essayer de faire parler l'enfant. Restez calme et efforcez-vous de le convaincre qu'il n'est pas responsable de la situation et que personne ne lui fera de mal s'il avoue son secret. Prenez ses révélations au sérieux et contactez une personne compétente. Entre-temps, trouvez une solution pour mettre l'enfant à l'abri. Certains enfants subissent des sévices sexuels pendant des années parce qu'ils n'osent rien dire ou encore parce qu'on les prend pour des fabulateurs.

Tiré du Guide de la bonne santé - Sélection du Reader's Digest

Pour plus sur ce thème délicat

- Le Webmestre






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes jeudi 24 août 2017